Partagez | 
 

 ° Enfin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Bowoka Uchiha

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 14/11/2009


MessageSujet: ° Enfin...   Sam 13 Nov - 12:07

L'Uchiha venait juste de dire à Sawaki de ne pas bouger. Attaquer Konoha maintenant serait de la folie, ils ne sont que deux et surtout pas assez puissant pour anéantir tout un village. Il fallait encore attendre et trouver la puissance suprême qui allait leur permettre d'instaurer le chaos dans ce faux monde, ce monde minable rongé par la trahison, et l'inconscience de tous. Setsuki devait instaurer la paix mais afin d'y arriver tous le monde devait connaître la souffrance ultime. Alors l'ex bras droite avença jusqu'aux frontières, là 4 gardes veillaient l'exterieur, à croire qu'ils ne connaissaient pas encore le pouvoir des pupilles de Bowoka. Ce dernier avança, continua de masquer son chakra puis se téléporte de l'autre côté, ainsi il était dans Konoha... cela faisait 4 jours qu'il n'y avait pas m'y les pieds. Le chef de Setsuki fit alors un tour sur lui même, se rappela de ce village de la feuille, ce village qui comptait tant pour lui, mais la seule chose qui pouvait l'en dégouté était ce qui c'était passé avec son clan et sa famille. Le deserteur ne pouvait plus vivre dans ce village où tant de gens désiraint sa mort autrefois, son seul moyen était de le quitter et de prendre un nouveau chemin, le chemin de la rennaissance. Alors Bowoka marcha, passant devant divers commerces, jusqu'au moment où il vit sa maison qui était completement isolée et impossible d'acces. Un enquête avait du surement du être ouverte pour " l'assassinat du bras droit ". Mais sa curiosité prit le dessus et il se téléporta à l'interieur, tant de souvenirs... il prit alors le chemin qui le menait au repère du clan Uchiha puis après quelques minutes à l'interieur il sortit puis se dirigea vers la maison de Nakurama Hyuga, la nouvelle Hokage. Il se devait d'aller la voir, alors son chakra étant toujours masqué il continua son chemin.De loin il vit la maison qui était eteinte et l'Uchiha ne ressentait aucun chakra à l'interieur... alors elle n'était pas encore rentrée. Puis il vit une silouhette s'en aprocher, l'obscurité de la nuit rendait la chose encore plus difficile. Puis il vit son visage, c'était bien elle, Nakurama. Quel plaisir de la revoir, il attendit alors qu'elle soit rentré chez elle puis au moment où elle referma la porte Bowoka se teleporta devant elle :
~ Bonsoir Nakurama...
Il enleva son masque au même moment.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kazami Katô

avatar

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


MessageSujet: Re: ° Enfin...   Sam 13 Nov - 14:43

Nakurama revenait donc de la salle des missions où elle avait fait le point de l'équipe Saru. Durant son trajet, ses pensées avaient divagué dans tout les sens, passant de son enfance à son futur, à Bowoka, à suna, aux genins ... Ses jambes semblaient fonctionner d'elle-même et l'emmener toutes seule à sa maison. Elle ouvrit machinalement la porte, entra dans sa demeure et se retourna vers le couloir. Seulement, il y avait quelqu'un devant elle : un inconnu portant une cape noire ornée de nuages rouges et un masque étrange. L'esprit de Nakurama, bien trop occupé, mis du temps à réagir. L'homme leva sa main pour enlever son masque mais c'était trop tard, Nakurama pris ça comme une main qui se levait pour l'attaquer et balança son poing. Au même moment elle découvrit le visage de l'homme et, par une maîtrise incroyable, elle arrêta son coup à deux millimètres du visage de l'homme. Ses yeux étaient grand ouverts de surprise.

- Bonsoir Nakurama ...

Pendant quelques seconde, elle resta immobile. L'homme qu'elle avait tant attendu, l'homme qu'elle aimait tant, l'homme dont elle rêvait toutes les nuits, l'homme que tout le monde croyait mort, l'homme qui lui avait fait découvrir la réelle beauté du village .... Bowoka Uchiha ... Etait devant elle aujourd'hui. C'était tellement beau que Nakurama n'arrivait pas à y croire. Son poing, toujours proche de la joue de Bowoka, s'ouvrit en une main douce et légère. Lentement, elle frôla le visage de Bowoka, comme pour voir s'il était réellement là, si ce n'était pas une illusion de son cerveau fatigué. Ses yeux étaient profondément ancrés dans ceux de l'Uchiha, des larmes de joies commençaient à remplir ses yeux, menaçant de couler. Rien n'était plus beau que ce moment. Le temps semblait s'être arrêter pour le bonheur du couple. Nakurama ne put se retenir plus longtemps et se laissa tombé dans les bras de Bowoka. Elle fut alors soulagée et les larmes commencèrent vraiment à couler.

- Je ... je .. pensais que tu reviendrais plus ... que tu m'avais abandonné ... j'ai ... j'ai eut tellement peur qu'il te sois arrivé quelque chose !

Ses mots étaient plus des sanglots qu'autre chose. En général, Nakurama ne pleurait pas facilement ... Mais là, l'émotion était grande, elle était fatiguée et elle s'en fichait de passer pour une femme faible, tout ce qui comptait, c'est qu'elle était dans ses bras. Au bout de quelques instants, ses sanglots se calmèrent. Elle se redressa un peu et déposa un long baisé sur la bouche de Bowoka. Ses mains entourèrent son coup dans un élan de passion.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bowoka Uchiha

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 14/11/2009


MessageSujet: Re: ° Enfin...   Dim 14 Nov - 14:03

Bowoka redouté ce moment, Nakurama allait-elle vouloir se battre voir le tuer ? Sur le coup il comprit très vite que non, la jeune femme tomba dans ses bras et dit :
- Je ... je .. pensais que tu reviendrais plus ... que tu m'avais abandonné ... j'ai ... j'ai eut tellement peur qu'il te sois arrivé quelque chose !
Alors le premier reflexe du Uchiha fut de la serrer fort contre lui, ainsi leurs corps ne faisaient qu'un. C'était la seule chose qui le rattachait à Konoha, qui le faisait sourire et qui lui redonner de la joie. Il l'a serra fort dans ses bras, quelle sensation de bien être ... ce parfum, ses cheveux, sa présence le rendait tellement à l'aise. C'était le seul moment où il se sentait bien. Il la couvra de bisoux puis la regarda dans les yeux ... il fallait qu'il s'explique alors il le fit :
~ Je suis vraiment très heureux de te voir Nakurama... il faut maintenant que tu saches la véritable cause de ma desertion. La nuit de ma fuite je me suis rendu au repère de mon clan et j'y ai trouvé cette lettre.
Il la donna à l'Hokage puis lui laissa le temps de lire.
~ Moi qui croyait tant à ce village, moi qui avait placé tant d'espoir en lui. Je lui avait accordé toute ma confiance et pendant tout ce temps il ne désirait que mon mal... tout c'est éffondré, je n'avais plus de repères mais maintenant j'ai un nouveau but... instaurer la paix dans ce misérable monde.
Alors Bowoka se tourna vers la fenêtre regardant avec tristesse ce village qui lui a fait tant de mal. La pluie commençait a tombé, elle évoquait toute la tristesse du Uchiha et toute sa haine. Que la vie était dure se disait-il. Mais Setsuki allait bient$ot prendre de l'ampleur, de nouveaux membres allaient bientôt arriver et une nouvelle ère commençera. Il faudra instaurer la terreur, les ténèbres et le chaos afin d'arriver à une paix définitive. Le passage par la souffrance était obligatoire à l'obtention de la paix. Sawaki était une pièce maîtresse, sa marge de progression était assez bonne et il allait devenir un ninja puissant. C'était la seconde personne à laquelle Bowoka pouvait accorder sa confiance, la question de savoir si oui ou non il l'avait obéit ne lui était même pas venu à l'esprit. Ils sont comme des frêres, des frêres d'armes à l'objectif similaire. Cette nouvelle vie qui attendait le chef de Setsuki s'averre compliquée mais ne l'impressionne pas, l'Uchiha a de nombreux projets et de nombreuses idées. Cela ne faisait que commencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kazami Katô

avatar

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


MessageSujet: Re: ° Enfin...   Dim 14 Nov - 15:52

Pendant quelques instants, il n'existait plus qu'eux. Ils semblaient unis, harmonieux et éclater de bonheur de s'être retrouvé. Mais d'un coup, le visage de l'Uchiha s'assombrit. Avant même qu'il ne parle, Nakurama eut froid dans le dos. Que lui arrivait-il ? D'où venait cette sensation étrange de colère et de haine qui n'avait jamais exister chez Bowoka ? Nakurama eut l'impression de faire face à un autre homme.

- Je suis vraiment très heureux de te voir Nakurama... il faut maintenant que tu saches la véritable cause de ma desertion. La nuit de ma fuite je me suis rendu au repère de mon clan et j'y ai trouvé cette lettre.

Nakurama n'avait pas envie de savoir. Elle sentait que c'était quelque chose d'horrible, quelque chose d'assez incroyable pour avoir réussit à changer Bowoka. Il lui tendit la lettre et l'Hokage la pris d'une main tremblante. Elle l'ouvrit et se mis à la lire. Plus sa lecture avançait, plus elle se mettais à la place de Bowoka et en avait le coeur serré.

- Moi qui croyait tant à ce village, moi qui avait placé tant d'espoir en lui. Je lui avait accordé toute ma confiance et pendant tout ce temps il ne désirait que mon mal... tout c'est éffondré, je n'avais plus de repères mais maintenant j'ai un nouveau but... instaurer la paix dans ce misérable monde.

La kunoichi ne sut rien faire d'autre que de regarder Bowoka d'un air effrayé. Il tourna la tête et Nakurama repris son courage à deux mains. Elle s'approcha de lui et fit d'une voix douce tout en posant ses mains et son mentons sur l'épaule de Bowoka :

- Le pays du feu n'aurait jamais fait ça ... Tu le sais bien ! Ce n'est qu'un malentendu j'en suis sûre.

Voyant que cela ne changeait pas vraiment l'humeur de Bowoka, elle s'en éloigna et pris une voix plus assurée :

- Toi-même tu aimes encore plus Konoha que moi ! Comment peux-tu penser qu'il puisse agir ainsi ? C'est insensé ! Tu te bases sur une simple lettre ? Tu n'as aucune preuve, aucune raison valable de penser tant de mal du pays du Feu !

Elle se calma alors et se rapprocha à nouveau de lui :

- Bowoka ... dit moi ce que tu as voulus faire en quittant Konoha ...

D'un côté Nakurama ne voulait pas connaître la réponse. Elle avait peur de ce qu'il allait dire. Peur qu'elle doit accomplir son rôle de Kage et devoir le tuer. C'est ce qu'elle redoutait le plus. Qui aimait-elle le plus ? Bowoka ou son village ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bowoka Uchiha

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 14/11/2009


MessageSujet: Re: ° Enfin...   Dim 14 Nov - 19:34

Après avoir parler un court moment de silence s'invita dans la pièce, laissant Bowoka continuer d'observer le village victime de la pluie. Le rythme des gouttes s'accelera, l'Uchiha ferma les yeux et respira un bon coup, il sentit la jeune Hyuga se rapprocher de lui. Son parfum le rendit fortement à l'aise, c'est comme si il s'asseyait dans un nuage, il était comme transporté.
- Le pays du feu n'aurait jamais fait ça ... Tu le sais bien ! Ce n'est qu'un malentendu j'en suis sûre.
Et pourtant non se disait-il, la lettre que lui a laissé son père était belle est bien vraix, son écriture était reconnaissable parmis des centaines. Bowoka avait du mal à l'admettre mais c'est la triste réalité des choses et de ce monde, ce monde rongé par la trahison et la lacheté. Le ched de Setsuki en était dégouté, mais peut être que ce n'était pas la même chose dans les autres villages... mais pourquoi pas ? L'homme était tellement déçu qu'il ne voulait même pas savoir, il fallait que ce monde change et Bowoka comptait bien le faire, certes " changer le monde " est un bien grand et une énorme tache à accomplir mais rien n'est impossible... seule cette femme, Nakurama Hyuga pouvait faire revenir l'Uchiha à Konoha et elle le savait... alors elle s'avança et continua :
- Toi-même tu aimes encore plus Konoha que moi ! Comment peux-tu penser qu'il puisse agir ainsi ? C'est insensé ! Tu te bases sur une simple lettre ? Tu n'as aucune preuve, aucune raison valable de penser tant de mal du pays du Feu !
Puis enfin :
- Bowoka ... dit moi ce que tu as voulus faire en quittant Konoha ...
Fallait-il réellement tout lui avouer ? C'était l'être qu'il aimait qu'il avait en face de lui mais c'était aussi l'Hokage. Il n'en avait que faire, il fallait lui dire, il prit alors la parole calmement et sereinement :
~ Je crois en cette lettre puisque c'est celle de mon père. Pourquoi me mentirait-il ? Connaissant mon père cela ne peut être mensonge. J'ai vécu toutes ces années dans un pays qui me voulait que du mal, je n'éprouve pas de la véritable haine mais juste de la tristesse et du dégout.
Il ravala la boule qu'il avait dans la gorge puis continua :
~ J'aimais tellement Konoha... c'était pour moi un village extraordinaire, jamais je n'aurais cru que tant de gens nous haïssaient nous les Uchiha et surtout Sawaki et moi les nouveaux chef du clan. Alors j'ai du deserter, je ne pouvais plus vivre dans un pays qui m'a detesté et qui, en majorité, me deteste encore. Alors mon but, ma nouvelle voix est d'instaurer la paix sur cette terre par n'importe quelle moyen. Met toi à ma place Nakurama...
La pluie accelera encore son rythme, s'explosant contre le toit de la maison de la Kunoichi. Les deux ninjas se regardèrent dans les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kazami Katô

avatar

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


MessageSujet: Re: ° Enfin...   Dim 14 Nov - 20:53

Nakurama écouta attentivement Bowoka. Enfin, était-ce vraiment Bowoka ? Quand elle l'avait connus, c'était un homme remplit de fierté pour son clan et son village, un homme d'honneur et surtout quelqu'un de bien. A présent, il semblait renfermé une haine destructrice qui prenait les commandes de son cerveau. Nakurama cherchait désespérément une lueur d'espoir dans le fond du regard de l'uchiha. Ses yeux, bien qu'il portaient un grand amour envers Nakurama avaient perdu cette joie de vivre et cet air émerveillé qu'ils avaient avant. La kunoichi eut un élan de désespoir et se blotti dans les bras de l'être qu'elle aimait le plus au monde. Quelques larmes se mirent à couler et elle fit une voix étranglée :

- Personne ne te déteste ici ... Et moi je t'aime, cela compte plus que tout le village non ? C'est chez toi ici ... où veux-tu aller, toi, tout seul ? Konoha a besoin de toi !!

Elle laissa un court instant vide où elle ferma les yeux et dit dans un murmure :

- J'ai besoin de toi ... Ne me laisse pas toute seule comme tu l'as déjà fait.

Nakurama lui en voulait presque de l'avoir laissée comme cela ... Elle s'était sentie trahis et abandonnée. Bien sûr elle venait de comprendre que ce n'était pas facile pour lui, mais elle savait qu'elle réussirait à le faire revenir à la raison. Ce n'était qu'un passage difficile de la vie ... Il l'avait sauvé en lui apprenant à voir Konoha sous un nouvel angle, et aujourd'hui, c'était au tour de Nakurama de le sauver. Toujours blottie contre lui, elle pris son courage à deux main et lui annonça :

- Sawaki n'est toujours pas revenus de sa mission à Suna ... Ca fait 4 jours qu'il devrait être là.

Elle leva la tête pour le regarder dans les yeux et se mordit les lèvres, craignant sa colère :

- Je n'aurais jamais dut l'envoyer là-bas ! C'était bien trop dangereux ! Je suis désolée, pardonne moi ...

Nakurama voulais encore continuer ses plaintes mais quelque chose clochait dans le regard de son bien-aimé ... Lui cachait-il quelque chose ? Nakurama se tut et fronça les sourcils.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bowoka Uchiha

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 14/11/2009


MessageSujet: Re: ° Enfin...   Lun 15 Nov - 20:33

La jeune femme avait l'air de sentir que Bowoka était vraiment mal, c'était indeniable ce mal il ne pouvait le cacher. En même temps toute sa vie fut détruite, ses espoirs, ses rêves, ses repères et surtout la confiane énorme qu'il avait en ce village... il pouvait obéir à tout ordre en fermant les yeux, il était capable de tout pour Konoha. Mais Konoha l'a trahi, pendant toutes ses années il a vécu avec des gens qu'y ne l'appreciaient guerre, des gens qu'y ne voulaient que son mal alors que l'Uchiha penser faire partie de " la famille de Bowoka ". Tsssss quel monde mal fait ! Il était temps que les choses changes et Bowoka était peut être celui qui le ferait. Nakurama essaya de le rassurer :
- Personne ne te déteste ici ... Et moi je t'aime, cela compte plus que tout le village non ? C'est chez toi ici ... où veux-tu aller, toi, tout seul ? Konoha a besoin de toi !!
Voyant que ce dernier ne réagissait pas elle continua :
- J'ai besoin de toi ... Ne me laisse pas toute seule comme tu l'as déjà fait.
Evidemment elle ne pouvait pas le comprendre elle n'a pas vécu ce que lui a vécu, la hyuga se trompait sur quelques détails... le premiers était que Konoha avait certes besoin de moi mais ne l'aimait pas, seul Nakurama éprouvait de l'amour envers Bowoka, seulement elle. Ce mot qui sorta de sa bouche " je t'aime " fit tellement de bien à l'homme qu'il ferma les yeux et savoura quelques secondes. Cette amour était vraiment reciproque alors l'Uchiha s'approcha d'elle et la serra tendrement dans ses bras. Un détail clochait toujours, Bowoka n'était pas seul comme le croyait la Hokage mais au moment où il allait prendre la parole elle parla :
- Sawaki n'est toujours pas revenus de sa mission à Suna ... Ca fait 4 jours qu'il devrait être là.Je n'aurais jamais dut l'envoyer là-bas ! C'était bien trop dangereux ! Je suis désolée, pardonne moi ...
Si elle savait que Sawaki était avec lui elle l'embêterai moins que si elle ne le savait pas puisque la desertion est gravement puni. Alors il annonça :
~ Sawaki a également reçu une lettre similaire à la mienne et il m'a logiquement rejoint.
Soudain Bowoka sentit un léger hamat de chakra s'approcher de la maison de Nakurama à grande vitesse, ce n'était pas Sawaki. Il fallait donc partir et en vitesse, se faire reperer serait trop risqué.
~ Une ninja arrive c'est pour toi... je vais donc faire très court, je ne peux pas revenir, Konoha m'a tellement déçu... vivre avec des gens qui souhaitent seulement ton mal n'est pas pour moi. Tu ne peux pas ressentir ce que je ressent... je te demande juste de respecter mon choix. Par rapport à avant je n'ai pas changé, seuls mes objectifs sont nouveaux, instaurer un monde plus juste.
Le ninja embrassa la Hokage une dernière fois, la regarda dans les yeux, mit son masque. Seuls ses sharingans étaient perceptibles.
~ A bientôt Nakurama...
Alors il se téléporta, rejoignant vite son frêre d'arme, Uchiha Sawaki en prenant soin de ne pas se faire remarquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kazami Katô

avatar

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


MessageSujet: Re: ° Enfin...   Lun 15 Nov - 21:22

Bowoka parla bien trop vite, Nakurama n'eut pas le temps d'assimiler ses dernières phrases. Le choc était bien trop grand. La seule chose qu'elle put faire c'est de le regarder partir avec un regard désespéré. Puis elle fit seule pendant quelques instants. Ce court laps de temps lui suffit à devenir folle. Elle venait de réaliser que Bowoka avait déserté Konoha en prenant Sawaki avec lui. Cela faisait d'eux des hors-là lois. Cela faisait de Nakurama leur ennemi. Lorsqu'elle réalisa cela, son coeur se mis à battre, elle se sentit comme encerclée, comme prisonnière de sa propre maison. Ses mains agrippèrent sa tête, ses genoux fléchirent et se retrouvèrent au sol. Nakurama avait beau se répéter que tout cela était absurde, elle était confrontée à dure la réalité. Elle voulais effacer cette scène de sa mémoire, n'avoir jamais revus Bowoka, être dans l'ignorance... Sa maison semblait tourné comme lors d'un chemin vers l'enfer, elle perdait ses repères, perdait ses sens. Elle pleurait. Beaucoup. Elle criait de désespoir, appelant Bowoka pour qu'il revienne. Tout était flou, tout était douloureux, tout était noir. Noir avec des nuages rouges. Un élément qu'elle associa à cette douleur si forte. Elle avait l'impression d'avoir perdu un être cher. Peut-être en avait-elle perdu un en fait ... Une main souple se posa sur son épaule.

- Dame Nakurama ...

L'hokage repris ses esprit et leva la tête. Elle cligna des yeux pour que ses larmes s'en aillent et que sa vision redevienne nette. C'était un de ses hommes de main, juunin de Konoha qu'elle connaissait bien. Il la regardait d'un air inquiet.

- Hokage-sama ... Je sais que la mort de Bowoka vous attriste mais ... nous avons reçus un important message.

Nakurama se redressa. Il fallait qu'elle se reprenne. Heureusement le juunin avait crus qu'elle pleurait la mort de son bras droit. A moitié soulagée, Nakurama secha son visage et fit :

- De quoi s'agit-il ?

Le juunin parraissait content qu'elle se soit repris et répondit :

- Les ninja de Suna et de Kiri ont annoncé leur départ pour Konoha. L'examen chuunin arrive plus tôt que prévus.

Nakurama pris quelques seconde pour considérer l'ampleur de la chose. Elle fit les yeux rond et répondit alors avec ferveur :

- Convoquez moi Kashi, Taichi Uchiha et Dan Uzumaki dans mon bureau immédiatement. Je prend une douche et j'arrive.

L'homme fit signe qu'il avait compris et s'éclipsa. Nakurama se retrouva à nouveau seule. D'un pas d'automate, elle alla dans sa salle de bain où elle s'appuya sur son évier. Son regard tomba au fond de son lavabo. Elle repensa à tous ce que Bowoka lui avait dit ... Elle n'arrivait toujours pas à le comprendre. Son regard remonta alors jusqu'à se regarder dans la glace. Ses yeux étaient toujours blanc malgré qu'elle eut pleuré. Mais son visage, avant éclatant de bonne santé, était rougeâtre et fatigué. Nakurama se décolla de sa médiation sur son lavabo et se déshabilla pour entrer dans la douche. L'eau coulait abondamment sur le corps de la jeune femme. Jeune peut-être, mais elle avait déjà vécus tant de choses horribles qu'elle se demandait comment elle faisait pour ne pas encore être folle. Peut-être l'était-elle mais elle ne s'en rendait pas compte. Nakurama eut un bref sourire à cette pensée amusante.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: ° Enfin...   

Revenir en haut Aller en bas
 

° Enfin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ?] [{fini}
» Enfin je t'ai trouvé ...
» Enfin dehors !
» On se retrouve enfin [Elcolo]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archives V4 :: Archives de Konoha



-
Sauter vers: