Voir le deal
22.10 €

Partagez | 
 

 [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fondateur

Fondateur

Rang S




Masculin
Nombre de messages : 5959
Date d'inscription : 15/06/2008


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptyMar 22 Fév - 17:19

Cette femme était donc capable de dire la vérité ? La guerre était donc lancée, j'étais aussi excité que désolé de la situation que le Sasmiza avait crée.. Je devais cependant montrer mon intérêt à tout ça car après tout, j'étais le Shodaime Kazekage. J'écoutais la demoiselle avec une intention olympique, la Mizukage était-elle plus garce que cette garce ? Wah, tout cela devenait intéressant, la Hokage s'était fait doublée ou la Kage de la brume était folle ? Je devais, non je voulais le savoir ! Enfin, au fond, je le savais déjà... J'étais tout de même admiratif, oui la Kage aimait son village de toute son âme, elle méritait franchement son titre. Ce qui était amusant, c'était qu'elle avait les mêmes méthodes que moi mais sa façon de faire était moins directe. Cependant, sa vie était remplie d'hargne et de vengeance et elle était incapable de reconnaître l'absurdité à la raison.. Très vite, nous finissions devant un restaurant, celui d'Ichiraku... La dernière fois que j'étais venu, j'avais rencontré une demoiselle très sympathique, était-elle toujours au village ?

Cela était important à mes yeux mais elle, elle s'en fichait sûrement... Je repensais encore et toujours à la situation de la Mizukage, comment vivait-elle tout ça ? Son caractère était comment ? Tout cela était des questions assez hasardeuses mais, elles avaient une importance cruciale pour la suite du combat. Contrairement au Sasmiza, voir un peuple détruit était une chose horrible à mes yeux. Si il ne réagissait pas au sort des bonnes personnes de Kiri, il était exactement comme les flemmards, non ? Je voyais les choses comme ça et rien n'allait véritablement changer ma vision des choses, cependant, je croyais en l'union clanique.. Je suivais la demoiselle jusqu'au restaurant et la voyant le regarder, je pris de l'avance pour m'asseoir au bar à ramens.. Bon, certes, cette nourriture n'était pas si mauvaise au fond, meilleure que la poudre de guerre en tout cas. J'avais tellement de choses à dire mais sûrement pas assez de salive pour tout prononcer.. D'une voix assez calme et posée, je me mis à dire :
    - " Je pourrais très bien me moquer de vous mais, notre ancienne relation est révolue... Je suis désolé de la tournure des choses et je peux vous dire que je prend très mal ce qu'a fait la Mizukage... Cependant, céder à la confusion d'une telle façon, n'est-ce pas une erreur ? Avez-vous véritablement enquêté sur la circonstance des choses ? Enfin, je peux comprendre votre initiative.. Mais, je souhaiterais éclaircir tout ça et me rendre à Kiri afin de connaître la vérité.. Je dois vous prévenir, je ne suis plus Kazekage, j'ai laissé ma place, je suis désormais un ... simple civil ? "


Je soupirais en regardant la table... Tout ça, oui c'était vraiment pathétique, le monde devait changer mais, étais-je vraiment capable de détruire tant de vies ? En y repensant, tuer Jio d'une façon définitive aurait été la meilleure solution mais, pourtant... Ce n'était pas trop important, je me disais juste que cette femme cédait à la colère et qu'elle avait besoin d'une épaule sur la quelle se reposer. J'étais venu sans aucunes raisons apparentes, à vrais dire, je voulais être certain de l'humain d'aujourd'hui, mon voyage de 4 mois n'avait pas suffit pour me montrer l'intégralité de la nature humaine. Un homme, assez basique, venu se présenter et demanda ce que nous voulions prendre.. Je répondis évidemment que je souhaitais manger des ramens, bah .. c'était un restaurant de ramens, non ? Une question stupide mais si réaliste.. Après quelques secondes, je repris le dialogue :
    - " Et bien, il semble que nos relations aient bien changés, j'irais même jusqu'à accepter un nouveau tête à tête.. Enfin, si celui-ci est moins intensif que la dernière fois... "




Dernière édition par Ryusuke Tanaka le Sam 26 Fév - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Kazami Katô

Kazami Katô

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptyMar 22 Fév - 17:49

Tandis qu'ils s'assirent au restaurant qui semblait s'être offert à eux, Rysuke se mis à parler de lui. Comme toujours, il avait le don pour faire des sous-entendus que la jeune Kage ne comprenait pas toujours. Cependant cette fois-ci, elle crut comprendre qu'il voulait en savoir plus sur cette guerre. Nakurama dut donc se contraindre à parler de cette événement qui l'horripilait. Elle commanda donc la même chose que lui et répondit :

<< C'est très simple, soit c'est Kiri qui est derrière tout ces attentas et notre guerre est clairement justifiée, soit il s'agit de déserteurs et Kiri est donc accusé de ne pas avoir régler ses problèmes. Après tout, ce n'est pas pour rien qu'à Konoha nous ne tolérons pas les déserteurs ! Quoi qu'il en soit, je ne peux laisser mon village qui a subit de si lourdes pertes rester là sans rien faire. Kiri a refusé un quelconque entretient. Nous leur avons déclaré la guerre et nous en avons obtenus en échange qu'un silence qui prouve bien la finalité de cette histoire. Quelqu'un a sous-estimé Konoha en l'attaquant. Il faut que nous montrions au monde que le village de la feuille ne se laisse pas faire, que nous nous fassions respecter ! >>


La jeune femme confirma ses paroles en piquant sa baguette dans son bol de ramen. Lorsqu'elle se rendit compte que le bouillon ne présenta aucune resistance, elle se calma et son sourire revint. Elle avait toujours été doué pour ses sautes d'humeurs dans les deux sens. Elle fut un peu surprise d'entendre que Ryusuke n'était plus Kazekage. Elle fronça les sourcils et le regarda d'un air interrogateur :

<< Est-ce vous même qui vous êtes démunis de vos fonctions ? Suna semblait pourtant être bien florissant à l'époque de l'examen chuunin à Konoha ! >>

Nakurama se rappelait d'avoir vus deux talentueux genins de Suna en finale et se demandait à présent ce qu'ils étaient devenus. Sa conversation avec Kaeldras Umy à l'hôpital la fit sourire un peu ... Un jeune garçon si sensible et pourtant .. Il était vrai qu'à l'époque cela l'avait choqué de voir la différence entre le Kazekage, dur comme le fer [TA COMPRIS LE JEU DE MO LOLILOL] et ses genins aussi sensibles que des enfants. Il était claire que Ryusuke avait changé. Il ne s'adressait plus à elle comme à une personne inférieure totalement inintéressante. Etait-ce parce qu'il n'avait plus ses responsabilités de Kage ? Ou était-ce Nakurama qui avait changé ? La jeune femme le regarda un instant, un petit sourire discret au coin de sa bouche.

<< Un civil ?! Vous restez le Shodaime Kazekage .. Un ninja caractériel que j'ai connus à une époque, il n'était pas très sociable. >>

Elle rigola de son petit rire cristallin : encore une fois, elle taquinait Ryusuke avec humour. Elle avait une sorte de satisfaction à voir le visage de Ryusuke se crisper sous l'insulte. Mais au fond, sa petite boutade signifiait son opinion sur le fait qu'il avait certes changé, comme s'il était une autre personne. Nakurama avait soudainement envie d'en savoir plus, elle était réellement intéressé par l'aventure qui avait mené l'ex Kage à ce qu'il était aujourd'hui.

<< Alors, qui est donc Kazekage à présent ? Et vous, vous parcourez le monde à la recherche de ramens savoureux et votre choix c'est arrêté sur Ichiraku ? >>



Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

Fondateur

Rang S




Masculin
Nombre de messages : 5959
Date d'inscription : 15/06/2008


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptyMar 22 Fév - 19:12

J'étais assez horrifié par l'incapacité de Nakurama, pourquoi était-elle ainsi ? Tout ce qu'elle souhaitait c'était de montrer les fruits de son travail ? Idiote... Cependant, au fond, c'était humain, puis elle méritait royalement les terres de la brume mais, ce n'était pas une raison.. Par chance, je n'étais pas là en tant que principal protecteur de Suna, sinon, j'aurais sûrement attaqué Konoha en pleine bataille. Sa vanne suffisait et son rire étaient suffisants pour me faire comprendre que je ne pouvais rien changer.. Ce n'était pas important, un jour, je serais la remettre sur le droit chemin ! Cette femme était tout de même si agréable quand elle souhaitait, il était visible qu'elle cachait une tristesse. En regardant mon bol de ramens qui venait d'être posé, j'eus la réflexe de manger les Narutos à l'aide de mes baguettes..

Après ça, je soupirais, pourquoi était-elle ainsi ? Je m'étais déjà demandé cette question par le passé.. Et bien, la situation mondiale était désastreuse mais pourtant, j'étais là, au calme, pourquoi ne faisais-je rien ? J'étais celui qui avait fait les plus grosses magouilles en tant que Kage donc pourquoi ? Parce que, faire comme avant apporterait le mal ! Bref, j'observais les manière de la Hokage et je me faisais une raison... Oui, le monde pouvait évoluer sans moi mais il pouvait aussi être évolué grâce à moi, cet entretien était un bon début. Sa petite provocation me laissait assez perplexe, devais-je lui répondre de la même manière et pourquoi pas ? D'une voix assez amusée je me mis à dire :
    - " Non, je parcours le monde à la recherche des plus belles femmes et au final, me voilà ici, proche de vous, c'est peut-être qu'un hasard.. Le nouveau Kazekage ? Hum, je préfère qu'il vienne vous l'annoncer lui-même, enfin, si il a la prestance de le faire... Dites-moi, pensez-vous réellement qu'attaquer un village comme Kiri prouvera seulement votre force ? Je pense que les gens vous prendront comme une femme qui attaque les innocents... Je suis d'accord avec vous, Kiri a fait du mal à votre village mais, c'est la Mizukage qui est le principal suspect, non ? La capturer serait bien plus simple, de plus, la récolte d'informations et le kidnapping sont les principales activités d'un ninja, non ? Comme je l'ai dit par le passé, je peux m'en charger.. "


Oui, il était bien plus intéressant d'agir ainsi, de cette façon, je pourrais participer à l'entretien entre la Kage de la brume et la Kage de la feuille.. Et puis, par la même occasion, je pourrais tester la ferveur des Shinobi de l'eau, comme le souhaitait le Sasmiza.. Bien sûr, elle allait refusée mais bon, me proposer n'était pas une mauvaise chose. D'une voix assez basse, je repris :
    - " Et vous, non pas la Hokage ou la Hyuga mais vous, allez-vous bien ? Qu'est ce que vous pensez de tout ça ? Si je peux vous aider, même si ce n'est pas pour au front, je suis disponible... Oui, je suis victime de l'ennuis... "


Revenir en haut Aller en bas

Kazami Katô

Kazami Katô

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptyMar 22 Fév - 20:24

Nakurama compris rapidement que l'ex Kazekage se prêta à son jeux en répondant avec une voix amusée. Cependant, lorsqu'elle eut compris sa première phrase, l'Hokage se figea, stoppant son mouvement d'élévation des nouilles à mi-chemin. La bouche légèrement entrouverte, elle eut comme "un bug" durant lequel un frisson parcourut son dos. N'était-ce pas légitime après avoir connus Ryusuke comme un homme impassible ? Il venait de l'avoir à son propre jeu, et ça, la jeune femme l'avait bien compris. Elle se détendit alors pour afficher un petit sourire gêné et écouta la suite des paroles du shinobi. Apparemment, il ne voulait pas lui révéler l'identité du nouveau Kazekage ce qui provoqua une moue mécontente à la hyuga. Elle se promis de lui faire craché le morceau plus tard, avec un verre dans le nez peut-être ? Puis il revint encore sur le sujet de la guerre, ce qui agaçait légèrement la Kagette. Elle tenta d'expliquer une dernière fois son point de vue à Ryusuke :

<< Nous ne voulons pas détruire Kiri, simplement forcer la Mizukage à nous fournir un dédommagement financier dans un premier lieu. Je connais un peu cette femme, je sais qu'elle ne laissera pas longtemps ses ninjas mourir devant elle. Elle est jeune et naïve, je ne crois pas qu'elle s'opposera longtemps aux forces militaires de Konoha. Cette guerre n'aurait peut-être même pas lieu si elle s'y prend à temps. >>

Nakurama réfléchit alors un instant sur la proposition de Ryusuke pour, en quelque sorte, aider Konoha. Nakurama était assez surprise de le voir s'investir autant ... Malgré sont excuse de l'ennuis, Ryusuke n'était pas un homme intentionné et Nakurama le savait. Il y avait probablement une autre raison derrière cela et elle ne pouvait s'empêcher de repenser à la sur-confiance qu'elle avait accordé au village du sable lors de l'examen, ce qui lui avait été presque fatal. Il était bien trop risqué d'impliqué l'ex Kazekage dans cette guerre, au risque qu'il finisse par les trahir. Elle n'avait pas confiance en lui, et c'était bien normal après les événements ... Peut-être avait-il changé, ou peut-être jouait-il un rôle depuis le début pour abaisser la garde de la jeune femme. Seulement, l'héritière du clan Hyuga était habituée à ce genre de félonie et ne se laissait pas aussi facilement faire. L'impassibilité et le secret de ses pensés étaient des mots clés pour réussir à surmonter ce genre d'obstacle. Elle répondit donc simplement après cette petite réflexion :

<< Je sais que vous êtes un ninja talentueux, mais je crois que si la situation exige un kidnapping, je m'en chargerais moi même. Et je pense que vous ne me refuserez pas l'avantage de mes yeux dans ce genre de missions... Cependant, votre aide peut être précieuse et il est possible que j'en fasse appel si la situation m'échappe. >>

La jeune femme espéra ne pas avoir déçus son interlocuteur. Celui-ci fut alors intéressé sur la personne même de Nakurama Hyuga. A nouveau, l'Hokage fut surprise et ne put s'empêcher de rougir légèrement. Il était assez rare qu'on lui pose ce genre de question ... C'est vrai, la plupart du temps les discutions tournaient autour de son clan ou de son village, mais que très occasionnellement d'elle. Mais cela était dans la nature de la jeune femme d'être plus tournée vers les autres que sur elle-même. Cela n'avait jamais été son cas auparavant. Lors de son adolescence au contraire, elle était totalement introvertie et ce ne fut que lors de son passage à la tête du clan qu'elle se responsabilisa et devint celle qu'elle était aujourd'hui. Après un petit moment de silence, la jeune femme regarda Ryusuke avec tendresse et se leva de son tabouret.

<< Comment je vais ? J'envoie mes ninja à la morts, vous pensez que je vais bien ? >> elle soupira puis ajouta plus délicatement << Tout ce monde m'angoisse, allons un peu nous balader à l'extérieur du village ... Je suis épuisée et une balade me ferais un grand bien. >>

Ce n'était pas vraiment une question puisqu'elle se mis à marcher sans attendre la réponse du ninja. La rue grouillait de civils qui émanaient un bruit de fond insupportable. La kunoichi quitta donc le village en se faufilant entre les passants pour se rendre à la lisière de la forêt, prêt d'une falaise où s'écoulaient une cascade d'eau. Elle s'en approcha et tendit la main pour sentir l'eau froide fouetter sa main. Elle s'en passa un peu sur le visage puis parla dos à Ryusuke :

<< Vous avez beaucoup changé depuis la dernière fois ... On dirait une autre personne, seul votre physique semble inchangé. Vous avez l'air toujours aussi fort ... >>

Elle se retourna alors pour faire face à la seule personne dans les parages. L'eau qu'elle avait passé sur son visage avait non seulement trempé légèrement le haut de sa robe blanche, mais aussi humidifié ses cils ce qui lui donnait l'impression qu'elle pleurait. Bien sûr ce n'était pas le cas, malgré ce sentiment tellement fort qui l'abritait et lui faisait exploser le coeur.




Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

Fondateur

Rang S




Masculin
Nombre de messages : 5959
Date d'inscription : 15/06/2008


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptyMar 22 Fév - 21:59

Comme prévus, elle refusa la proposition, ce n'était pas trop important, je rencontrerais la Mizukage afin de créer moi-même un compromis. Par chance, elle était consciente du fait qu'elle faisait du mal aux différents Shinobi de son village.. Je comprenais enfin son objectif, elle souhaitait protéger la génération future en sacrifiant celle actuelle ? Je reconnaissais ma méthode là-dedans mais elle avait sue l'adapter aux idéaux des autres. Le camouflage de la méchanceté était presque entier, j'en étais étonné, sa force se trouvait donc dans la simulation ? Hum, pas seulement, elle était sûrement une femme très forte au combat au corps à corps, je me souvenais encore de nos quelques coups... Très vite, elle me demanda de partir, elle ne me laissa pas trop le choix vu qu'elle commença le périple sans ma personne... Une fois de plus, je ne pouvais pas manger mes ramens tranquillement, je déposa quelques pièces sur le bar et je pris quelques secondes afin d'avaler quelques nouilles.. Bien évidemment, je fus en incapacité de terminer la totalité de mon bol, oui j'étais déçu mais bon, il fallait faire avec.

Je me levais donc pour suivre la tigresse, elle m'emportait très rapidement en dehors du village et nous arrivions à une forêt. Pourquoi être venu ici ? Une balade, oui, je veux bien mais pourquoi ici ? Peut-être qu'elle souhaitait me combattre et si c'était le cas, j'avais foncé dans le panneau. Cependant, dans le cas de l'offensif, je serais moi aussi éloigné du village et donc la tuer tranquillement serait bien plus simple... Cela revenait donc à dire que son objectif ne pouvait pas être ça, dans ce cas, que voulait-elle réellement ? Elle était maintenant proche d'une cascade et semblait s'en approcher dangereusement.. Possédait-elle le Suiton ? Était-ce une attaque ? Non, j'étais trop loin, j'aurais largement le temps de l'éviter... Alors, que veux-tu Nakurama ? C'est la question que je souhaitais allègrement lui poser mais bien évidemment, je restais là et je me taisais.. Après ça, la demoiselle se retournait, son visage était mouillé..

Cette eau était-elle faite pour camoufler ses larmes ? Un caractère si puissant pouvait-il posséder une âme si sensible ? Après ça, je vus que ce n'était pas tout, une partie de sa manche était elle aussi mouillée. J'eus donc le réflexe de descendre mon regard et je vis le haut de sa robe, dont sa poitrine totalement mouillée.. Le blanc avait un effet de transparence lorsqu'il y avait de l'eau, j'avais donc une vision assez complète de son corps.. Par pure réflexe, je regarda le sol, que voulait-elle ? Le faisait-elle exprès ? Oui, je n'étais pas sur mes gardes même si mes réflexes de ninja étaient suffisamment rapides pour éviter une attaque de face. Mes pommettes devenaient légèrement rouges, j'étais un peu gêné.. Je n'osais observer que ses pieds, je n'osais pas monter mon regard.. Moi, le Shodaime Kazekage, j'étais incapable d'affronter le charme féminin...

Je ne pouvais plus bouger, même si durant quelques micro-secondes, j'osais remonter très légèrement ma figure. Non, bien évidemment, mon but n'était pas d'observer son corps, j'étais juste curieux... En faite, non, je me mentais à moi-même, je souhaitais réellement observer son corps, je souhaitais véritablement voir ses formes... Cependant, malgré le fait que j'étais auparavant au même rang qu'elle, je n'osais pas le faire.. Je n'avais pas pu toucher une femme depuis déjà un sacré moment et cela faisait encore plus longtemps que j'avais volontairement caressé la peau d'une demoiselle... Ma tête restait donc baissée mais hésitante, je ne pouvais, non, je n'avais pas le droit de la regarder...

Revenir en haut Aller en bas

Kazami Katô

Kazami Katô

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptyMer 23 Fév - 18:08

Ryusuke ne répondit pas. Il semblait être gêné par la simple présence de Nakurama. Voulait-il lui dire quelque chose ? Avait-il honte ? Peur ? La kunoichi ne savait pas trop quoi en penser ... Lui qui était en général si impassible.. était-ce vraiment le même homme que celui qu'elle avait connus il y a quelques mois ? Un silence se posa durant lequel chacun semblait réfléchir intensément. Puis finalement, voyant que Ryusuke ne faisait rien, la femme aux courbes généreuses s'approcha de lui jusqu'à être à moins de 50 centimètres. Elle cherchait le regard du ninja alors que celui-ci était rivé sur le sol. Bien sûr, elle était consciente que sa poitrine était voyante, mais elle n'aurait jamais imaginé que cela affecte autant le ninja. Normalement, s'il était toujours le même qu'il y a quelques mois, il aurait même pas tilté. Nakurama trouvait ça presque amusant. Elle avait toujours imposé son avis grâce à ses atouts physique, aussi bien sa force que sa féminité. Pourtant, le fait de manipuler Ryusuke simplement de cette façon ne l'attirait pas vraiment. Il était vrai que depuis le départ de Bowoka, elle n'avait pas eut de relations charnelles avec un autre homme ... Et depuis le retour de celui-ci, tout était devenus compliqué du fait qu'il avait non seulement perdu ses souvenirs, mais également l'amour qu'il portait à la jeune femme. Troublée, Nakurama avait décidé de lui accorder un peu de temps, peut-être retomberait-il amoureux d'elle ? Etrangement, elle ne comptait pas tellement là-dessus ... Elle avait tellement pleuré son départ, rêver de son retour, qu'à présent elle était déçue.

Les mains de Nakurama agirent sans qu'elle n'y puisse rien et virent frôler les avant-bras de Ryusuke, pour descendre jusqu'à ses mains, puis y logea les siennes sans le quitter du regard. Elle voulait lui demander quel était la véritable raison de sa venue, ce qu'il ressentait à cet instant ... et milles autres questions. Mais pourtant, elle resta muette. Peut-être qu'au fond, elle ne voulait pas savoir ? Simplement profiter de ce moment qui la faisait presque oublier la guerre ? Elle n'était plus face au Kazekage, ni au ninja qui abritait Ryusuke. Mais face à un homme, une connaissance, un ami .. ? C'était une situation un peu ambigüe, mais Nakurama, en générale si directe, attendait pour une fois la réaction de l'homme qui se tenait en face d'elle. Tout ce qu'elle espérait, c'était qu'il ne lâche pas ses mains.

Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

Fondateur

Rang S




Masculin
Nombre de messages : 5959
Date d'inscription : 15/06/2008


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptyMer 23 Fév - 21:31

Son corps se rapprochait du miens, une attirance comme une autre ? Je ne le savais pas mais je sentis très vite ses mains contre les miennes mais, que voulait-elle ? Je n'étais pas l'homme idéal et encore moins la personne qu'elle aimait le plus, j'étais même un adversaire de taille... Sa réaction était-elle une provocation ? Non, je sentais plutôt de l'affection, de son côté mais aussi du miens, que devais-je faire ? Je ne pouvais pas rester là à ne rien faire, cela était inconcevable car dans ce cas, je passerais pour un homme indécis. Je relevais donc mon visage en faisant en sorte d'avoir le moins d'expressions possible. La seule chose que je ne pouvais pas faire disparaître c'était le petit teint rouge se trouvant sur mes joues... Enfin, ce n'était pas trop important, cela pouvait très bien être la chaleur.. Vu la distance, je pouvais voir clairement ses yeux, ses byakugan... Mon regard était fugitif, la tentation de regarder sa poitrine mise à nue était grande, je voulais allègrement la regarder... Elle profitait de la perversité humaine, même si cela n'aurait en rien changeait une décision que j'aurais prise. J'affrontais son regard, non en faite, je le contemplais sans vergognes..

Que dire ? Que faire ? Je ne le savais pas, je ne pouvais pas sortir une phrase stupide et je ne pouvais pas vraiment agir.. Réfléchir, oui je devais réfléchir mais, à quoi ? Encore une question sans réponses ? J'en étais donc entièrement constitué ? Étais-je devenu un homme faible ? Malgré le fait que son visage soit couvert d'eau, je pouvais apercevoir la tristesse.. Oui, j'en devenais même sentimental mais pour aider les gens, je devais être au minimum humaniste. Je souriais très timidement en voulant sortir une phrase du genre "J'avais donc raison, vous profitez allègrement de votre statut féminin" mais cette phrase serait totalement provocatrice et inutile.. J'approchais lentement de la jeune femme afin de me retrouver à une dizaine de centimètres d'elle. J'entendais sa respiration, non je pouvais aussi la sentir toucher ma peau.. Cela faisait si longtemps, si longtemps que je n'avais pas tant approché une femme... D'une voix incertaine et très basse, je me mis à dire :

    - " Je... viens de m'apercevoir que ... nous nous ressemblions énormément... Vos procédés sont ... identiques au miens mais pourtant ... vous semblez plus triste que moi... "


Ma voix devenait presque instable, j'aurais aimé continuer mais l'envie de m'approcher un peu plus était trop grande... Cependant, je devais me résigner à ne pas le faire, car si je m'approchais plus, elle aurait moyen de me tuer à l'aide d'une arme... Cette tristesse, ce manque de sociabilité, était-il celui que moi aussi j'avais possédé il y a de ça quelques mois, juste avant de partir... Cette Hokage ne devait pas partir, j'avais dorénavant confiance en ces méthodes, elle devait continuer à gouverner.. Bien évidemment, le choix serait difficile si elle venait à devenir mon adversaire.. Tout en direction mon front contre le siens, je me mis à dire :

    - " Aimez-vous votre village au point de vous faire souffrir ? Et puis, n'étiez-vous pas censée me détester, Nakurama ? Enfin, j'avais cru comprendre cela... "

Revenir en haut Aller en bas

Kazami Katô

Kazami Katô

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptyJeu 24 Fév - 16:15

Le visage de Ryusuke était de plus en plus près. Si près que Nakurama pouvait voir les moindres détails de sa peau, les formes de ses joues creuses, ainsi que ses yeux dont il avait enfin décidé de diriger ver la tête de la jeune femme. Bien que celle-ci soit muette, elle avait une étrange sensation de bien-être, comme si elle était protéger par une sphère qui l'entourait et l'écartait ainsi du monde. Elle ne doutait pas une minute que Ryusuke lui veuille du mal. De plus, à cette distance, Kazekage ou pas, la jeune femme avait le dessus. C'est alors qu'il brisa le silence d'une voix hésitante, en posant une question qui n'en était pas vraiment une. Elle n'avait pas besoin de réfléchir pour y répondre, et fit alors dans un murmure à peine audible :

<< Je sais que je serais plus heureuse en vivant seule, errante ... Mais Konoha a besoin de moi, et j'ai besoin de lui pour donner un sens à ma vie d'héritière. Je suis née avec comme destin le fardeau des responsabilités, et quoi que je fasse, je ne peux pas, je ne veux pas m'y défiler. >>

A la suite de cette déclaration très voire trop sérieuse, Nakurama le rassura avec un petit sourire en coin, presque amical. Elle ne voulait pas qu'il est pitié d'elle, ni qu'il la plaigne. Elle avait un statut que beaucoup de gens enviait et il était hors de question de s'en plaindre. Elle chercha donc une issue pour changer de sujet pour en quelque sorte oublier ce point sensible et fit alors d'en un petit sourire, répondant ainsi à sa deuxième question :

<< N'est-ce pas plutôt vous qui me détestez ? C'est vous qui êtes partit, vexé, lors de notre dernière discussion privée .. Moi je ne me suis jamais refusée à vous. >>

Nakurama riait encore intérieurement en se souvenant de leur dernière rencontre, où ils s'étaient battu et que Ryusuke avait très mal pris cet acte joueur de la part de l'Hokage. Il était vrai qu'elle y avait été un peu fort ce jour là, peut-être à cause de l'excitation qui l'habitait à cette période là, l'examen chuunin et tout ça ... Mais aujourd'hui, c'était différent. Elle n'avait pas envie de se moquer de lui, mais plus d'être sincère et douce. Cela ne lui retirait pas son aspect de tigresse mais du moins fragilisait l'image de cinglée qu'aurait put avoir l'ex Kazekage.
Le vent qui soufflait légèrement dans le dos de la jeune femme semblait l'inciter à s'approcher encore plus de Ryusuke, ce qu'elle fit dans une extrême douceur. Sa pommette frôla celle du ninja, et sa bouche se retrouva près de son oreille, lui chuchotant ainsi :

<< Si nous nous ressemblons énormément comme vous le dites, vous devez être entrain de penser la même chose que moi en ce moment, non ... ? >>

Devenant presque le serpent qui incitait l'homme au péché, Nakurama, femme féline et extrêmement envoûtante, continua de sa voix qui résonnait presque comme une mélodie :

<< Ryusuke ... Avez-vous déjà sentit la chaleur d'une femme, la douceur qu'elle peut apporter aux ninja pourtant si forts ? Sentez-vous cette émotion qui vous rend impuissant devant un phénomène si ... simple qu'est .. la passion, l'amour, le rêve ? Connaissez vous ces mots ? Ce sont ceux que je vous offres aujourd'hui, comme un cadeau que l'on fait à un homme malade, en pensant qu'il l'aidera dans son mal ... Vous êtes quelqu'un de bien, Ryusuke. Ne croyez pas qu'en refusant vos envies aujourd'hui vous deviendrez quelqu'un de mauvais. >>

Nakurama ne doutait pas un instant qu'il comprendrait tout le sens de ses paroles. L'idée d'un contact plus rapprocher entre eux s'était déjà formé dans l'esprit de la jeune femme depuis quelques minutes. Cependant, il agissait comme tout les hommes face à Nakurama. Il s'adressait à l'hokage, l'héritière d'un clan ... et non la tigresse qui était en elle. Elle sentait bien qu'il ne se serait pas adressé à elle de la sorte si elle n'avait pas posséder tous ces grades. C'était normal bien sûr .. Mais d'un autre côté, la jeune femme était un peu déçue. Ces titres agissaient comme une barrière dans les relations qu'avait la hyuga avec son entourage. Ses origines nobles invitaient au respect, malgré l'arrogance de son attitude et de ses vêtements provocants.


Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

Fondateur

Rang S




Masculin
Nombre de messages : 5959
Date d'inscription : 15/06/2008


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptyJeu 24 Fév - 17:27

La souris qui souhaitait manger le chat ? Oui, c'était exactement ça, elle était en train d'utiliser ma supériorité contre moi-même ? Elle savait que cela allait me faire rougir et elle en profitait.. Cependant, je n'étais pas entièrement sensible à ce charme, j'avais une part de discernement, je savais encore qui j'étais.. La situation m'arrangeait grandement, j'étais un homme comme les autres et une créature de ce genre, il était rare d'en voir... Ses réponses étaient plaintes et ses questions stupides, lorsqu'elle disait si je pensais la même chose qu'elle, elle se trompait royalement. J'avais voulu dire ce que j'avais dit, c'était aussi simple que ça. Se pensait-elle vraiment que moi, le Shodaime Kazekage, puisse devenir impuissant ? (a) Elle se trompait royalement, d'un geste assez fort, je repoussais la femme pour ensuite la voir tomber au sol... Je m'approchais de nouveau et une fois assez prêt, je sortis un Kunaï et d'une voix assez calme, je me mis à dire :
    - " Malheureusement pour vous, je n'aime pas les cadeaux.. "

Un sourire diabolique apparaissait sur mon visage, elle allait réellement goûter à ce que j'étais capable de faire. Me pensait-elle faible au point de me laisser charmer aussi facilement ? J'avais déjà connu des femmes et à chaque fois, cela avait mal terminé, je ne croyais plus en amour mais j'espérais encore que la rédemption était de ce monde. Cependant, j'étais conscient de mon attirance envers elle et ses mots prouvaient qu'elle était bien une garce dans un domaine. Je me trouvais devant elle, debout, je me baissais et je me mettais à caresser très longuement son avant-jambe droite... Non rien d'excitant à ça mais, elle devait savoir qu'elle n'avait rien gagnée et que je n'avais rien gagné. Si cela arrivait c'était tout simplement car le destin l'avait prédit et surtout que, je n'avais aucuns accompagnateurs.. D'une voix assez basse, je me mis à dire :
    - " Cependant, j'accepte que nous nous entre offrions un cadeau... "

Ma main droite glissa sur sa cuisse droite et je m'approcha de plus en plus d'elle. En quelques secondes, je me retrouvais au dessus d'elle.. Si elle était un serpent, je devais être le diable ! Ce rapport de force était ainsi, me voir être inférieur était impossible, je devais être supérieur, je l'étais !!! Ma main gauche servit à repousser les quelques cheveux qu'elle possédait sur sa joue gauche.. Elle devait se sentir inférieur, je voulais qu'elle le sache, je voudrais qu'elle sache que quand je venais, ce n'était pas comme employé mais en tant qu'aide particulière ! Je me mis à lécher sa joue afin de rattraper le peu d'eau restante. Après avoir rangé ma langue, je continua à parler en gardant ma tonalité :
    - " Vous devez être très prisée à Konoha... Votre peau est si douce.. Konoha est supérieur à ce niveau mais, les Kunoichi de ce village sont-elles réellement performantes ? "


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Kazami Katô

Kazami Katô

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptyVen 25 Fév - 18:58

L'expression de Ryusuke changea. Elle avait réussit à provoquer une réaction ? Après tout, après ces quelques chuchotements, soit il continuait de rosir jusqu'à éclater, soit il agissait. Heureusement, celui-ci avait choisit la seconde proposition, et c'est avec un petit sourire presque coquin que la jeune femme tomba au sol. Elle avait été un peu surprise certes, mais c'était une surprise agréable. Elle jouissait presque de l'énervement de l'ex-Kazekage, qui montrait alors toute sa virilité en menaçant la jeune femme d'un kunai. La main à la fois délicate et ferme du ninja caressa la cuisse de Nakurama, qui lui provoqua des frissons. Il régnait une ambiance charnelle presque palpable. L'Hokage se lessa porter par ses pulsions et passa ses mains sous les habits du torse musclé et monta ses mains jusqu'aux scapula [La scapula, anciennement appelée omoplate fait partie de la ceinture Scapulaire avec la clavicule et l'humérus]. Elle y planta ses ongles, et comme une tigresse, descendit jusqu'au bas du dos en le griffant violemment. Un filet de sang coula sur la peau du ninja, tandis que la femme était déjà entrain de passer ses mains à sa nuque. Elle le tira doucement contre elle et lui mordit la face latérale [putain désolé je suis encore dans l'anatomie XDDD] de son cou, dans une morsure ressemblant plus à un baisé.
Elle avait oublié qui elle était, où ils étaient. La seule chose à laquelle elle pensait c'était ce sentiment incroyablement vrai qu'elle ressentait en ce moment. Une sorte de passion qui avait subitement jaillit de nul part, peut-être une sorte d'expression de sa frustration de cette histoire de guerre ... Elle n'en savait rien. Ryusuke quand à lui, s'était déjà engager et semblait sûr de lui. Bien que l'hypothèse que ce ne soit qu'une façade ne soit pas exclue, Nakurama était quasi-sûr que ses petites paroles murmurées avait agit comme un stimulant et enfin dévoiler le fond du caractère de Ryusuke. Un caractère dominant, sûr de lui et surtout une envie de tout gérer. Cela ne dérangeait pas la jeune femme qui se laissait allez au gré de celui-ci, appréciant la douceur de ses gestes, et ses actes sensuels qui faisait sortir les sentiments enfouit au fond de la jeune femme. A la fois délicate et sauvage, elle lui faisait comprendre qu'elle n'était pas impressionné par la pseudo-domination de Rysuke. Sa question qui était plus une moquerie qu'autre chose, fit légèrement sourire Nakurama, qui lui répondit simplement en posant ses lèvres sur les siennes, les frôlant doucement, avec ses grands yeux blancs fixés dans ceux de l'ex-Kazekage.

Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

Fondateur

Rang S




Masculin
Nombre de messages : 5959
Date d'inscription : 15/06/2008


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptyVen 25 Fév - 23:24

Le jeune Ryusuke se laissait faire et sentait cette provocation de la part de la jeune femme... Il observait ses yeux tout en continuant à la caresser.. Il sentant les petits mouvements de la demoiselle qui semblait être experte en la matière... Pensait-elle réellement manipuler un homme comme Ryu ? Tout ça l'arrangeait autant qu'elle, les deux étaient donc gagnants... D'après le jeune Tanaka, il était sûrement la personne la plus importante du monde ninja actuel ! Naku devait sans doute être dans le top 3.. En bref, cette relation de puissance était tout simplement monopolisée par une passion ou bien même, par une envie ? Nakurama ne faisait ça pour gagner quelque chose, au contraire, elle pouvait aussi bien être perdante que gagnante dans cette histoire.. Que voulait-elle réellement ? Certes, elle était belle mais, si Ryusuke était là c'était pour être certain de ne pas être surveillé dans l'avenir... Bien qu'il aurait pu le demander directement, passer par cet étape n'était pas forcément mauvais. Un plan ? Un minimum, effectivement... Tout en l'observant presque amoureusement, je reprenais le Kunai que je plaça sous son cou.. Pour ensuite le redescendre très lentement et découper d'une façon lente son haut.. Pour ensuite remonter cette arme en caressant sa peau à l'aide du métal encore froid (Du Kunai).. Tout en remontant, je découpa la bretelle du milieu du sous-tien gorge (Image x'D).

Son haut n'était donc plus présent, je n'avais toujours pas osé la découvrir intégralement de son soutien gorge, ce n'était pas vraiment à moi de le faire après tout.. Ses vêtements étaient donc complètement découpé, seul son bas n'avait pas encore été atteint par cette folie du découpage.. Je descendais lentement ma figure pour ensuite me mettre, à mon tour, à mordre (Tu comprends je pense) le cou de la demoiselle. Cet acte, elle avait sue le faire à merveille, son expérience en tant que femme n'était plus à prouver.. Très clairement, le Shinobi sentait encore cette douleur qu'il possédait à son dos, une douleur qui était aussi maléfique que bénéfique, une douleur du plaisir ?

Revenir en haut Aller en bas

Kazami Katô

Kazami Katô

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptySam 26 Fév - 13:00

Les actions de Ryusuke devenaient de plus en plus violentes, tout en restant fluides et douces. Il jouait de son kunai comme s'il s'agissait d'un bouquet de fleur. Nakurama n'avait pas peur, elle le savait parfaitement maîtriser cette arme. Elle se retrouva rapidement dévêtue de son haut, offrant ainsi à vue sa nudité. La jeune femme entoura les hanches de Ryusuke avec ses longues jambes, et s'attela à lui arracher son haut de sa force herculéenne. Ses mains parcoururent le torse musclé du ninja dans un frisson de plaisir. Dans un regard animal, la jeune femme descendit jusqu'à la ceinture et la lui retira en la faisant claquer dans l'air.
Elle ne savait pas quel était l'issue de ce moment, et à vrai dire, elle s'en fichait un peu. Elle prenait un plaisir intense à être si proche d'un homme si puissant, peut-être plus qu'elle. Elle pouvait enfin se sentir inférieure, et que cette personne supérieure la considérait non pas comme une princesse, mais comme une femme à la volonté de feu. C'était ça qu'elle voulait au fond. Pas de "sama" ni de "hokage", simplement de "Nakurama". A cet instant, elle n'était plus Kage du village de la feuille, mais simplement une femme qui s'entraînait dans une relation extra-conjugale. Le frisson que lui provoquait cette folie lui faisait battre le coeur, et lui donnait envie de tout donner (donne tout ce que t'as bébé !! ). Elle ne savait pas trop ce qu'en pensait Ryusuke, mais ses actes ne semblaient pas montrer d'hésitation, tant mieux.
Ses mains se baladèrent doucement sur le corps de Ryusuke, tandis que sa tête se courba en arrière du plaisir des morsures dans son cou. Tendrement, elle fit glisser sa main droite dans la nuque de l'ex-Kazekage, remontant dans les racines de ses cheveux. Rien ne comptait plus à présent que l'union des deux puissants shinobis.

Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

Fondateur

Rang S




Masculin
Nombre de messages : 5959
Date d'inscription : 15/06/2008


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptySam 26 Fév - 14:04

Shodaime Kazekage ? Non, ce temps était révolus, ce que je souhaitais dorénavant c'était de me faire plaisir.. Oui, j'en devenais même radin, je voulais vraiment prononcer ce moment dans ma vie, je souhaitais vraiment lui faire oublier son passé.. Il fallait qu'elle en soit déstabilisée, elle, la jeune femme n'avait pas su me résister... Cependant, je n'étais pas mieux, je n'avais su me maîtriser de mon côté... Cette histoire n'était qu'une erreur du temps, qu'une déstabilisation de deux êtres... Moi, de mon côté, j'étais venu afin de ne pas être traqué et elle, s'inquiétait pour ses Ninja.. Nous avions tout deux besoins de réconfort au fond et donc, il était presque obligatoire que tout cela arrive. L'attirance envers autrui était une chose assez importante dans ce monde.. La chose qui était fort ridicule c'était surtout le fait qu'elle comme moi, dans le futur, nous renierons cette histoire.. Les jours où nous étions capables de répondre à l'autre étaient terminés, nous connaissions maintenant un point faible commun.. Oui, cette attirance était un point faible immense, elle comme moi, étions incapables de nous tuer. Certes, je n'irais pas dire qu'elle était la femme de ma vie, j'avais depuis longtemps oublié cette idiotie ! À mon goût, il n'y avait pas vraiment des attirances définies.

Mon corps..Ma vie... Mon esprit... Ce n'était que de simples mots, pourtant, je ressentais tout ça à l'instant même.. Je savais à présent qui j'étais, je n'étais pas le monstre qu'avait désigné Suna. Bien évidemment, je n'oubliais pas mes buts, au contraire, je venais juste de créer une impasse. Tuer cette demoiselle devenait une chose presque impossible à mes yeux, cela était sûrement la même chose pour elle.. Un sourire assez calme et très petit fit son apparition sur un coin de ma bouche.. Après cette chose totalement idiote, je me mis à embrasser son front, m'étais-je perdu ?.. Ryusuke Tanaka, l'homme qui ne possédait aucuns points faibles était-il mort ? Non, il existait encore mais, il possédait juste un nouveau obstacle.. J'arrachais ensuite, une fois pour toute, le haut de la jeune femme.. Dans un élan de puissance, c'est la totalité de la robe qui fut coupée (Je suis donc entre assis et debout, mon dos est debout >.<).. Dans ma main droite, se trouvait encore ce Kunaï, d'un élan de puissance, je l'envoya contre un arbre. Sans vraiment le faire exprès, l'arbre fut transpercé.. Ma puissance en Kenjutsu portait donc ses fruits... La jeune femme se retrouvait donc habillée de sous vêtement et encore, son soutien-gorge n'était même plus respectable.. Tel un vicieux de seconde zone, je plaça ma main sur la poitrine de la jeune femme pour ensuite retirer le vêtement et placer ma main sur son sein droit.. Et là, un enfant de 5 ans ainsi que sa mère firent leur apparition, le gosse demanda à sa mère "Maman, elle fait quoi madame la Hokage ?".

Revenir en haut Aller en bas

Kazami Katô

Kazami Katô

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptySam 26 Fév - 14:47

Etrange comme une femme de si haut rang peut devenir en quelques instants l'objet d'une relation charnelle avec un homme si peu connus. Qui aurait crut que Nakurama n'était pas le genre de femme à attendre le mariage ? Héritière du clan le plus noble de Konoha, porteuse du titre de Hokage ... Pourrait-elle encore assumer ces rôles après avoir dévoilé sa nudité, sa sexualité à un étranger ? Bien que Ryusuke soit le Shodaime Kazekage ... Ou plutôt surtout ! Suna n'étant pas en très bon terme avec Konoha, passerait-elle pour une traitresse ? Elle s'était engagée sur une voie sans issues. Mais pourtant, dans l'état d'excitation dans lequel elle était, aucune de ces questions ne se posa dans son esprit. Elle était pour une fois libéré d'un poids, elle s'envolait enfin. Elle tira alors Ryusuke vers elle, et après avoir finement caressé sa joue, l'embrassa fougueusement. Elle profita de la chaleur de son corps, de la douceur de sa peau ... De son regard qui plongeait au fond de son âme .. Ressentait-il la même chose qu'elle ? Comme si le temps s'était arrêté, qu'il n'y avait d'important en ce moment que leur union ? Nakurama ne se souvenait plus comment ils en étaient arrivés là. L'image d'un homme froid et distant était encore présente dans son esprit et pourtant ... était-ce le même que celui qui la déshabillait aujourd'hui ? Avait-elle aussi changé ? Avait-il toujours aimé Nakurama ? Alors que ses mains glissaient jusqu'en dessous de son pantalon, la jeune femme mordillait la lèvre inférieure de ninja. Elle aperçus la réaction prévisible de celui-ci. Il avait envie d'elle .. Elle, Nakurama, Hokage connue pour son caractère de cinglée .. Connue pour ses actions sombres, ses pensées bien gardées ... Elle n'était pas tellement connue en tant que belle femme. Ou peut-être se trompait-elle ? Son physique n'avait jamais été très important pour elle. Et pourtant, le regard de Ryusuke lui apportait la réponse à cette question. Elle en était presque flattée. Peu de gens avaient osé lui dire ce qu'ils pensaient d'elle en tant que femme. Un moment irréel où tout deux profitaient d'une détente inoubliable.

Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

Fondateur

Rang S




Masculin
Nombre de messages : 5959
Date d'inscription : 15/06/2008


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptySam 26 Fév - 16:44

Je profitais très réellement de ce plaisir, il était clair que mon corps ne tardait pas à réagir.. La demoiselle s'était rendue compte d'un changement, elle avait sûrement enfin comprise que j'étais aussi intéressé qu'elle... Cette femme n'était peut-être attirante que pour moi, je ne le savais pas, mais pour moi, elle était tout ! Sa beauté était si grande et son intelligence était comparable à la mienne, peut-être que cette ressemblance était parenté à nos statuts de chefs ? Non, impossible car, dans ce cas, ce débat aurait déjà eu lieu dans le passé. Ce rapprochement était si soudain, cette attirance était peut-être ensevelie depuis le début ? Lors de ma toute première rencontre avec Nakurama, je n'avais pas su lui faire confiance et maintenant, nous ne faisions presque plus qu'un ? La vie était drôlement originale, mon ennemie était devenue mon amant sans même passer par la case "amitié"... Cela ne me dérangeait pas, les contraires s'attiraient au fond, c'était indéniable. Le fait de sentir la main de la femme si bas avait pour don de m'exciter énormément.. Cette femme était si sublime, elle maniait si parfaitement ses deux petites minettes... Je descendais délicatement ma main droite au bas du ventre de la jeune femme. D'une voix assez basse, je me mettais à dire d'un chuchotement, tout en continuant à descendre ma main :

    - "Merci.."


Sans même attendre la réponse de la demoiselle, j'infiltrais ma main dans son sous-vêtement du bas.. Et j'imprégnais ma main d'un nectar sans égal.. J'essayais par la même occasion de l'embrasser presque amoureusement en me disant que face à elle, je ne savais même pas résister.. Le temps passait et le plaisir continuait à s'intensifier, nous formions dorénavant qu'un seul et unique être... Aucuns d’entre nous ne pensaient aux conséquences d'un tel acte, non, ce n'était pas important.. Il fallut un total de 45 minutes afin de nous mettre à bout de force, le temps fut si rapide et les émotions si grandes... Je me releva après ce temps et je me rhabilla, dos à la femme... Je ne savais même pas si j'avais réellement su me retirer à temps, sans qu'elle le sache, elle m'avait retenue, je me demandais même si elle l'avait faite exprès.. D'un geste démesuré, je sortais une longue cape, c'était la cape du chef Tanaka.. Je tendais le tissus à la jeune femme tout en restant retourné.. Oui, elle n'avait plus rien à porter vu que ses habits étaient déchirés.. Certes, cela était peu discret mais ça l'était déjà plus que se promener en sous-vêtements ! C'est à ce moment que Ryuchi, le père de Ryusuke fit son apparition, il disait clairement être content de la prouesse artistique de son fils ! x'DDD


Revenir en haut Aller en bas

Kazami Katô

Kazami Katô

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 2123
Date d'inscription : 14/03/2010


[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. EmptySam 26 Fév - 18:58

Afin de nourrir la culture des membres de ce forum, je n'ai pas put m'empêcher de mettre un petit passage de mon cours sur la fécondation :

Spoiler:
 

Alors que Rysuke s'habilla, Nakurama s'était assise et fixait le sol d'un air perdu. Pourquoi était-elle nue ? Comment était-elle arrivé ici ? Tout ce qu'elle se souvenait, c'est d'un sentiment fort, intense ... Remplit d'une passion inégalable. Un "merci" qui résonnait encore dans sa tête, que lui avait-elle offert ? Tout paraissait à la fois flou et claire, comme un rêve. Le ninja se tourna alors pour couvrir la jeune femme de va cape. Nakurama n'osa pas le regarder. Légèrement perdue, elle fit du tissus une tunique avec des gestes nerveux. Elle remis ses cheveux en place, et une fois qu'elle n'eut plus aucune excuse pour ne pas croiser le regard de Ryusuke, elle releva lentement la tête, tel un enfant qui aurait fait une bêtise. Elle s'avança de quelques pas pour arriver face à lui et se blottit dans ses bras. Les yeux grands ouvert, la tête sur le généreux pectoraux [en gros ton seins quoi] gauche du futur père, Nakurama reprenait ses esprits. Très vite, les souvenirs de la déclaration de guerre, des konoha-jin tués lors des attentats, revinrent dans l'esprit de la jeune femme. Elle eut un léger haut le coeur et fit alors :

- Je dois partir. Mes ninjas ont besoins de moi.

Elle se détacha du torse de Ryusuke, fit quelques pas en direction de village puis s'arrêta. Doucement, elle se retourna, comme si elle avait oublier quelque chose, comme si quelque chose l'empêchait de partir ...

- Venez avec moi ... fit-elle dans un souffle

Elle le regarda simplement, appréciant sa silhouette imposante, son regard qui semblait tellement mystérieux ... C'est vrai qu'il était attirant.. Mais jusqu'à quel prix? Elle savait qu'elle faisait une erreur, et pourtant ... une force inconnue la forçait à avancer dans cette direction.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé








[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty
MessageSujet: Re: [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.   [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.
» Hentaï
» Hentaï RP
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archives V4 :: Archives de Konoha



-
Sauter vers: