Partagez | 
 

 Arrivée seul, départ accompagné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Asahi Denki

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 890
Date d'inscription : 22/07/2010


MessageSujet: Arrivée seul, départ accompagné   Mer 13 Avr - 18:45

Je regardais mon nouvel élève donner un gros coup dans le ventre du ninja, je voyais dans ses gestes qu'il n'avait pas mis tout sa haine, il n'avait pas voulu lui faire trop mal, sinon il n'aurait pas viser le ventre. L'on vise le ventre que pour faire moyennement mal, si l'on veut faire vraiment mal, il faut frapper la tempe. Dès que l'on frappe la tempe l'on peut faire risquer a notre adversaire une commotion cérébrale, il va rapidement perdre l'équilibre, il va avoir mal a la tête. Il ne va plus pourvoir combattre, je n'allais néanmoins pas le sanctionner d'avoir fait ça, c'était déjà bien qu'il le frappe. Si il ne l'aurais pas fait, j'aurais tuer les deux uchiha. Je devais devenir aussi ferme que Ryusuke. L'on arrivais au frontière du village, personne n'avait demandé pourquoi ou comment le jeune Uchiha s'était blessé, c'était comme si tout le monde s'en foutait. J'aurais pu transporter sa tête sur la pointe de mon kunai, il s'en serait foutu. Ce jeune Uchiha était prometteur, il fallait que je voies ses limites, je voulais savoir jusqu'où il pouvait aller. Je voulais voir ses limites, je voulais voir les secrets du sharingan. Je l'avais vu mainte et mainte fois et pourtant, il paraissait tout le temps mystérieux. Ce sharingan, Jio l'avait, il aurait pu me donner des informations mais depuis quelque temps, il avait l'air de ne plus être là. J'allais devoir demander a mon élève. Je regardais la frontière de Konoha et je souriais, j'étais entrer dans les trois grands village ninja comme dans du fromage. Cela avait été tellement simple que j'aurais pu le faire les yeux fermé. C'était ce que Ryusuke avait voulu après tout, il m'avait laissé une tache simple. Une tache trop simple, pourquoi ne m'avait il pas donné une mission difficile, est-ce qu'il doutait en moi? Je mordais doucement ma lèvre tout en laissant une goutte de sang coulait le long de la lèvre, je la rattrapais in-extremis grâce a un savant coup de langue. Je regardais la frontière, je faisais un signe au Jeune Uchiha et je m'en allais en sa compagnie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uchiha Eibon

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 09/04/2011


MessageSujet: Re: Arrivée seul, départ accompagné   Mer 13 Avr - 19:09

Eibon ne semblait ne pas être bavard, dans la perspective où il allait quitter son village, il ne savait pas trop quoi dire, ni trop quoi faire. Dans le même instant où il marchait, il récupérait aussi de ses forces, sa plaie encore ouverte avait cessée de laisser le sang sortir, formant une croute par dessus pour la recouvrir et permettre aux vaisseaux sanguins de se reformer afin de permettre au sang de reprendre sa circulation normale. Les gens autour, les regardaient comme on regarde des étrangers traverser un quartier, c'était assez désagréable comme regard, mais Eibon ne semblait pas plus y prêter attention, ce qui comptait désormais, c'était de devenir bien plus puissant. Les mains dans ses poches, notre jeune ninja marchait au coté de son nouveau maître, mais il sentait que ce n'était que le début de l'aventure et qu'une autre surprise le guettait, quoi ? Il s'en savait rien, et pour le savoir il devait suivre cette personne sans rien dire, ni contester ses ordres et ses paroles. Enfaites, ce village ne semblait pas si bien garder, même pas du tout, personne ne les arrêtait et personne ne se souciait d'eux, c'était navrant d'observer un tel spectacle, Eibon soupira et suivit silencieusement son maître, oubliant alors même l'honneur de son clan qu'il piétinait en ce moment.

Un nouveau départ s'offrait donc à lui, devenir puissant tout en devenant inconnu, se faire un nom dans la légende et devenir à la foi recherché et convoité. Il ne doutait pas du fait que cet homme l'enlevait pour une autre personne, car lui-même semblait se poser beaucoup de question. Ils allaient devoir faire route vers Suna, le payx du vent, un pays qui par le passé s'était fait un nom grâce à une guerre frontalière. Eibon connaissait l'histoire sur le bout des doigts, car les Uchiha avait aidé à les repousser et son père, à de nombreuses reprises, lui avait compté cette histoire. Que penserait donc son père à cette heure-ci d'ailleurs ? Que penserait-il du geste de son fils envers la nation du feu, de son avidité de pouvoir et à sa soif de puissance ?! Bien de sombres choses, mais notre Uchiha à nous semblait faire abstraction de tout cela pour aller de l'avant. Pas à pas, le temps semblait bien longs aux yeux d'Eibon qui maintenant ne pensait plus à grand chose, il marchait les mains dans les poches avec un regard fatigué, c'était si fatigant de marcher, surtout que Yami ne semblait pas plus bavard qu'un muet, il ne parlait pas, il ne faisait que ruminer dans son coin ...

D'ailleurs, Eibon se demandait ce que Yami pouvait bien penser, après tout, il n'était pas venu que pour la simple raison d'emporter un Uchiha avec lui ... Il était sans doute sous les ordres d'un homme ... Oui, peut être agissait-il en vrai pour le compte d'un individu bien plus puissant que lui, se soumettait-il donc à la volonté de cette personne ? C'était la une bien belle question qu'il se posait, car enfaites, Eibon ne savait pas vraiment ce qu'il allait devenir, la seule chose qui le poussait à le suivre, c'était la puissance qui était à la fin de ce chemin. Les Uchiha n'auraient que faire d'un traitre sur cent, après tout, c'était pour eux qui le faisaient, pour rendre au clan la lumière qu'il avait autrefois. Peu lui importait les jugements que l'on aurait sur lui à l'avenir, les injures qu'on pourrait lui balancer à chaque coin de rue, lui, au moins, n'aura pas hésité une seule seconde à devenir plus fort au lieu de rester faible et entouré de lâche et hypocrite. Après tout, on est toujours mieux servis pas soi-même que par les autres, même si il allait devoir fréquenter des criminels, quel individu viendrait lui reprocher d'avoir accompli son but ? Qui, une fois sa puissance présente, osera se dresser face à lui en ayant le courage de lui faire ne serait-ce qu'une infime critique sur sa personne ? Personne ....

A cette époque, le monde était régit par l'hypocrisie, par la naïvité et par l'abus de pouvoir, et il allait balayer tous ses problèmes d'un souffle sur le sable, d'un vent glaciel qui ira jusqu'à susurrer à l'oreille des hommes que lui tenir tête ne serait que courir à sa perte ... L'hypocrisie pouvait être une bonne chose, tout comme une mauvaise, lui n'aurait par besoin de ce genre de procéder pour se protéger, son nom le fera pour lui, sa voix sera son bouclier et ses poings ses armes, son corps à lui tout seul sera une immunité à la mort. Il se jurait bien des choses, mais se jurer de ne jamais tomber était la un défis pour lui. Le crime n'est ni bien, ni mal, juste justifié par des raisons quelconques. Ce qu'il faisait n'était donc pas un crime, mais un droit, un droit d'aller à son but et de ne renoncer pour rien à monde à la solution qu'on lui proposait, il profitait simplement de l'occasion pour accélérer les choses. Ce ninja, Yami, lui aussi avait dû emprunter des chemins sombres pour en arriver la, même si il ne semblait pas si puissant, son évolution à lui aussi n'était pas encore terminé, elle était sans doute ne cours d'évolution, et venir chercher Eibon jusqu'au pays du feu montrait bien ses capacités, qu'il n'était pas un incapable. Ce genre de personne, Eibon serait prêt à lui accueillir à bras ouvert dans le monde qu'il voulait ouvrir aux autres, mais pour cela, il allait devoir se soumettre à la volonté de notre enfant et lui jurer fidélité, ou alors rendre l'âme dans les limbes ... Mais, qu'allait devenir l'homme qui allait prendre en main l'Uchiha ? Il ne le savait guère, mais Eibon se doutait bien que cet individu ne devait pas simplement vouloir apprendre à Eibon et le rendre puissant. Il devait tout de même avoir quelque chose de bien tordu en tête .... Bref, Suna allait être son nouveau foyer pour quelques temps, le temps que son entrainement débute et qu'il acquérisse la force promise, mais de toute manière, même si on ne lui offrait pas la force que l'on lui avait promis, il ne pourrait plus faire marche arrière et progresser de lui-même. Après tant de questions pour une seule réponse, il se disait qu'au moins cela avait rendu son voyage un peu moins long. Une fois à Suna, Konoha allait sans doute demander des réclamations auprès du pays du vent, et le pays du vent s'en lavera les mains, accusant l'enfant d'avoir voyagé seul vers Suna pour y trouver refuge, pourquoi ? Ils trouveront bien une réponse au moment venu ... Rejeter la faute sur Uchiha serait plus simple que de faire la guerre à un pays juste pour la garde d'un gosse qui n'avait pour le moment aucun avenir à leurs yeux ...



Dernière édition par Uchiha Eibon le Ven 22 Avr - 21:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Arrivée seul, départ accompagné   Sam 16 Avr - 16:29

Désolé Yami, lui il doit faire 50 lignes pour déserter.

Revenir en haut Aller en bas

Asahi Denki

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 890
Date d'inscription : 22/07/2010


MessageSujet: Re: Arrivée seul, départ accompagné   Sam 16 Avr - 21:20

Ok, bah Eibon, bon courage pour tes 50 lignes ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uchiha Eibon

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 09/04/2011


MessageSujet: Re: Arrivée seul, départ accompagné   Ven 22 Avr - 22:00

50 lignes d'écrites, merci du carnage pour un début de personnage, ce n'était pas très simple.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Arrivée seul, départ accompagné   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée seul, départ accompagné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» « Dès l’arrivée, le départ se profile ~ BACKSTAGE
» « Dès l’arrivée, le départ se profile.
» Dés l'arrivée, le départ se profile
» À peine arrivée qu'elle part déjà. Ouh la vilaine.
» Big Boss motorisé. Seul ou accompagné ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archives V4 :: Archives de Konoha



-
Sauter vers: