Partagez | 
 

 entrainement d'un furousha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Itami Josho

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 16/04/2011


MessageSujet: entrainement d'un furousha   Ven 22 Avr - 22:29

« Les marionnettistes sont comme les rapaces, loin de leur proie, ils sont intouchable, mais quand ils décident de frapper ils deviennent vulnérables », c’étais une phrase que son maitre lui avait dite un jour ou il lui apprenait les bases de l’art des pantins et Yami avait été particulièrement touché, à cette époque, il pensait son sensei invulnérable, tel une montagne immémoriale, mais tout les arts ninjas comporté une faille, il suffisait de la trouver et d‘y engouffrer une lame. Voulant diminuer au maximum son principal point faible, le ninja errant avait décidé de s’entrainer au combat mais sans l’aide de ces instruments favoris, aujourd’hui, se serait donc lancer de shurikens et combat à l’épée. Son objectif étais simple et complexe à la fois, ce qu’il voulait, c’étais pouvoir se battre seul, sans l’aide de ces marionnettes, ces pantins étaient certes puissant mais sans eux, il devenait aussi dangereux qu’un loup sans griffes ni croc, mais vouloir combattre soi-même quand on a l’habitude de rester à l’abri en retrait étais assez déroutant.

Cherchant un endroit désertique près du village, il finit par tomber dans sa longue errance sur une pancarte qui indiquait le chemin vers une aire d’entrainement numéros six, l’endroit idéal pour se perfectionner sans ennuyer personnes. Arrivé sur les lieux, il vit deux jeunes ninjas qui s’échangeaient des coups de taijutsu, surement des étudiant vues leur niveau, posant ces deux pantins qu’il portait sur son dos au sol, il sortit ces étoiles ninja et s’apprêtât à viser un poteau planté en plein milieu du terrain. Il commençât alors à entendre les deux jeunes gens commencer des messes basses assez irritantes, un peu comme ces moustiques pénibles qui volent prés de nos oreilles quand on est dans son lit, comme quoi s’il était vraiment shinobis vus qu’il lui manquer un bras, qu’il devait être nul, un léger rictus commencer alors à se dessiner sur son visage.

Flashback

Yami se réveillât dans une petite tente, celât faisait deux mois maintenant qu’il avait été sauvé par des nomades du désert, la caravane avait fait halte en apercevant une fumée noir au loin, ce n’aurait put être qu’un feu mais le nuage de vautour qui volait en cercle les avait affolait. Après un grand détour, ils finirent par découvrir l’horrible boucherie qui avait eut lieu, la sous leur yeux écœuré, des dizaines de cadavres sanguinolent et tailladé maculé le sable brulant d’un rouge carmin, puis au milieu des morts, une petite forme insipide commençât à remuer, déterminé à survivre, le petit enfant respirer au milieu des dépouilles, son pantins Yuki-Hana près de lui, le corps lacéré de coups de lame et de flèches. Il se levât et contemplât sans émotion son membre perdue, une petite fille de son âge entrât et lui donnât un bol de soupe, puis elle défit ces bandages pour les changer:

-tu sais, tu seras bientôt guéris, mais j’arrive pas à croire que ait survécus malgré tout ce sang perdue.

- je suis résistant, mais dès que je serais partit d’ici, il faudra que je reprenne mon entrainement, être loin de son pantins est une torture pour un marionnettiste.

- je voudrais pas te vexé mais tu peux dire adieux à ta carrière de ninja, avec ton bras gauche en moins, tu pourras plus jamais te battre. Mais c’est pas grave, tu pourras toujours rester vivre avec nous, tu verras, tu serais heureux et puis…

- et puis quoi?

- tu pourras te marier avec moi et je te ferrais à manger tous les jours. Disait-elle rouge de honte

-non, l’offre est alléchante mais je dois partir, et puis pour mon bras, j’aurais juste à être deux fois plus fort que les autres et ca équilibreras la chose.

Il était difficile de croire que ces paroles pouvait venir d’un enfant mais survivre à un massacre à tendance faire murir les gosses avant l’âge puis son maitre lui avait enseigné à ne pas pleurer et à toujours avancer de l‘avant, peu importe ce qu‘il pouvait arriver. C’était l’une des dernières leçons qu’il enseignât avant de mourir.

Fin du flashback

Oui, il avait dit que son handicape ne l’empêcherait pas d’être légal d’un combattant lambda, et même leur être supérieur, alors pas question de faire attention à ces mouflets, d’un geste rapide, il lançât une dizaine de shuriken qui allait se planter dans le rondin de bois, mais toujours pas assez précis d‘après son point de vus. Pourtant, les deux commères commencèrent à emmètres des « waouh, trop cool » ou des « il vise vachement bien » ridicules, il continuât donc à de très multiple reprises. À chaque lancer, ses coups se faisaient un peu plus précis et rapide, il voulait devenir aussi rapide et précis qu’un aigle s’abattant sur un gibier, et il ne s’arrêterait que lorsqu’il aura atteint son objectif

Après de nombreuses heures de lancer, il s’arrêtât pour se désaltérer à la rivière non loin de la, voyant que sa mains était en sang à force d’entrainement, il prit un bandage dans sa poche intérieur et l’enroulât autour de sa meurtrissure en s’aidant de ces dents. Puis enchainant au combat à l’arme blanche, il dégainât son wakizashi qu’il avait acheté à Konoha quelques jours plus tôt puis créât un ennemie imaginaire à dépecer sans la moindre culpabilité à la façon d‘une bête enragé. Il l’attaquât et commençât sa danse mortelle, chaque attaque étais précise et tuer à chaque fois le fantôme qui lui faisait face, la lame dessinait des figures amples en fadait l’air en émettant une musique guerrière, il se remémorait les visages des brigands qui lui avait prit sa familles adoptive, il ne se souvenait pas de tous mais certains étaient tellement moches que même un poisson rouge n‘aurait pu les oublier. Quand bien même si il n’avait personne avec qui s’entrainer, rien ne l’empêchera de progresser, de devenir toujours plus fort, non, rien ni personne ne l’empêchera de devenir le plus grand mercenaire de tout les temps, peux importe le temps qu‘il faudra.

Spoiler:
 

environs 42 lignes sur 40



Dernière édition par Yami Karyudo le Sam 23 Avr - 22:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kashi Koyuri

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/01/2010


MessageSujet: Re: entrainement d'un furousha   Sam 23 Avr - 15:31

Validé!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

entrainement d'un furousha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archives V4 :: Archives de Konoha



-
Sauter vers: