Partagez | 
 

 Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité








MessageSujet: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Jeu 19 Mai - 11:40

l'académie ninja, un bâtiment bien imposant, parsemé de multiple couloir et d'indénombrable salles. Salle de cours , bibliothèque de guenin des chunin des junin, salle des professeurs, salle d'entrainement, amphithéâtre central et plus encore. Shin ji JIn ce pressente, d'un pas décide devant cet institue ninja, a l'importance central dans ce village. L'académie et garder a l'entré du hall par deux ninja, qui tiennent le registre des entrée et sortie. Dans Ce hall, bastillons circulaire avec deux porte imposante et une grande voute de plusieurs mètres de haut, chaque pat raisonnent avec grâce et chaleur Sur le parquet de bois d'acajous, plancher au reflet harmonieux en phase avec le reste de la pièce. Derrière un imposant bureau central, les deux ninja interrompant leur discutions ce retourne vers le nouvelle arrivant. le premier ninja fin et élancer, au regard agars et attentif, pris la parole:
- Qui est tu ? tu ma pas l'air du coin et qu'es tu vient faire à l'académie.
- Je suis en académicien ninjas de konoha, j'ai reçus mon approbation de maitre Uchiha Mayuri, La voici ! Shin tend alors un boue de parchemin attestant des dires qu'il avait engager. Le deuxième ninja qui s'avéra être une femme s'approcha pour saisir le parchemin tout en marchant vers l'armoire vitré derrière le bureau elle acquiesça d'un air convaincus.
- tout semble bien en ordre. cette voix douce et flottante surpris Shin, elle ce saisira alors d'un dossier d'inscription vierge que Shin remplira consciencieusement. une fois toute les banalité d'usage réglementaire arrivé a leur terme la ninja au trait fin et équilibré, donnant harmonie et douceur a son visage, entrepris de donner une remarque à Shin.
- Pour ce qui est de l'armure tu n'est pas obliger de te présenter a l'académie ainsi.
- Ce n'est pas non plus Interdis ?! répliqua Shin pour couper cours au débat
- non en effet ! avec un sourire complesent admis tel. très bien alors tu est affiler à cette classe, la classe D tu commence demain a 8h00 ne soit pas en retard votre instructeur n'apprécie pas les retard.
- Très bien, une dernière chose je cherche la bibliothèque des guenins, avec les registres des technique de base.
- Première étage 3em salle le jeune ! déclara, Un Instructeur qui venait d'entré le visage charger de cicatrice, le corps imposant et haut la voix grave et régulière fessant foi de puissance.
la Ninja pris soin alors de présenter, les intervenants
- voici ton instructeur Imura kakeni, spécialisé dans la formation de ninja combattant; maitre kakeni voici Shin Zohaldiek académicien,il fait son entré demain a l'académie dans votre classe maitre.
Un souffle roque précéda la réponse de la " montagne de muscle "
- Hum . . . tu me parait bien âgé pour débuter une formation de ninja, tu a déjà eu des enseignement n'es pas ?!
- Oui ma famille m'a enseigner l'art du sabre le kenjutsu et je sait malaxer le chakra aussi.
- Hum. . . (reflexion ) tu vas me montrer sa de suite, passe à la bibliothèque prendre l'ouvrage des techniques de basse et rejoint moi dans une heure dans la salle d'entrainement du 3em étage.
- Très bien jy serais ! aquisa Shin agréablement surpris.



Dernière édition par Shin ji jin zohaldiek le Dim 22 Mai - 12:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Jeu 19 Mai - 16:44

Technique a apprendre : Kai No Jutsu
nombre de ligne demander :
20
Nombre de lignes faites : 35


la petite bibliothèque des guenin, n'est qu'une salle unique avec quelle que armoire vitré, charger d'ouvrage et de quelques parchemin. l'accé y est libre il suffit de prendre le livre et d'y inscrire sur le registre le nom de l'ouvrage, le nom de l'empreinteur et la date de retour. d'autre préfère consulté sur place. les guenin présent dans la salle ne son que de simple mioche de 13 à 15 ans qui ne respecte en rien le silence qu'impose un lieu comme celui si Shin préfère donc emprunté l'ouvrage, pour fuir le brou à rat que les guenin et aspirant ninja assujettissent de manière forcer au lecteur respectueux des archives ninjas.

"Parchemin Céleste: Techniques de Base, De Ryusuke Tanaka" un ouvrage de référence qui lui permettra de s'initie rapidement au base des sciences ninja.
le parchemin en main Shin s'évade vers la salle d'entrainement du troisième étage, salle circulaire une estrade en son centre et des gradin autour pouvant accueillir une bonne centaine de témoin, une très belle salle qui impressionne du fait de sa taille, et de sa simplicité faussement affiché. Les charpentier de konoha son de vrai maitre. Placer une salle pareille au 3em étage d'un bâtiment et une vrai performance, l'économie des terres constructible est essentiel dans un village ninja.
appuyer sur la rambarde du premier rangs Shin potasse assidument le parchemin, Puis la porte coulissante s'anime, Imura kakeni fait son entré satisfait de la présence de son aspirant ninjas a l'heure il ce place au centre de l'esplanade qui de sa voix ferme et assuré, distille ces premier mots.

- Le chakra n'est qu'énergie le mélange global des énergies corporelle et psychique mis en articulation avec la conscience du ninja, c'est ce que l'on appelle le malaxage du chakra, condensé et imposer sa conscience a cette énergie qui anime chacun d'entre nous; en un point voir en de multiple points te permet par exemple de décupler tes forces lorsque tu concentre ton chakra dans tes muscles. Connaitre son anatomie est donc essentiel pour un ninja qui veut exercer des jutsu complexe. Tu comprend donc montre moi comme tu malaxe ton chakra exécution le Jeune.
Shin sans un mot pose son ouvrage, et ce place au centre de l'estrade, place que Imura kakeni lui a cédez, il ferme les yeux concentré sur son but, il prend alors une profonde inspiration, chacun des tissu et organe de son corps fournis des lors son lot de chaleur, d'énergie, dans un râle profond et sonore il impose sa conscience à ce flux pour le concentré dans ses poumon et dans ces muscle voila qu'une aura nouvelle s'échappe de Shin, le Zohaldiek libère alors le flux dans un râle sourd et un souffle qui bourdonne dans la salle.
- pensé de Imura kakeni : Très intéressant il utilise ces poumon et son cœur comme canalisateur de son chakra, la ou en général on utilise la base du crane et la moelle épinière pour imposer sa conscience plus essaiment.
- Très bien le jeune tu sait malaxé le chakra même si ta méthode n'est pas banal, elle fonctionne. Et si elle te convient c'est l'essentiel. Ce que tu vient de faire; libérer le flux du chakra, libérer ton énergie de l'enchainement qu'impose ta conscience c'est le kai no jutsu. Le Kai No Jutsu est sûrement la technique la plus utile contre les Genjutsu, elle perturbe le chakra cérébral qui est esclave de la conscience ennemis. Enchainé par sa volontiers tu doit perturbé par un flux puissant de chakra venant de toi ton propre chakra cérébral asservie, pour te permette de rétablir ton emprise sur ton propre chakra cerebral. Cependant le kai que tu a effectuer ne te permutera pas de te libérer d'un genjustu, simplement parce que tu libère totalement sans aucune restriction ton chakra alors qu'il faut le libéré, de manière dirigé. je m'explique imagine toi un tonneau remplis d'eau le kai total correspond à une explosion total du tonneau, l'eau qui correspond au chakra s'échappe dans toute les directions de façon aléatoire, toi tu doit percer le tonneau vers ton cerveau pour que le chakra s'engouffre dans la brèche tu saisi tu dirige tous le chakra vers la tête et tu le libère. c'est sa le kai no jutsu.
- je veut essayer maitre kakeni. Imposé moi un genjutsu je suis sur d'y parvenir laisser moi essayer.
- Maitre kageni ?! ahhah laisse moi rire je n'est jamais dit que je serai ton maitre je t'apprendrai ce que les autres aspirant ninja apprenne, et ceux dans mes cours en même tant que tout le monde. Aujourd'hui je voulais juste tester ton niveau, le kai est au programme de cette année tu l'apprendra avec tes camarade en temps voulus de toute façon il te faudra des heures de travail pour y parvenir et des dizaine de tentative sous genjutsu, je n'est pas le temps.
- Nan !! maintenant, vous m'en avez parler vous devais assumé laisser moi une chance, une seul tentative si je ne parvient pas du premier coup je suivrai l'enseignement de l'académie et j'apprendrai les jutsu basique en même temps que les autres. si jy parvient du premier coup vous m'apprendrai personnellement les techniques de base, pour parvenir au titre de genin le plus rapidement possible je doit progresser le plus vite possible, PLUS VITE TOUJOURS PLUS VITE !!!
Conscient de la volonter de Shin le vieux cède alors à la demande du garnement.
- Très bien je vais te soumettre à un genjustu qui permet d'imposer un sommeil a son ennemie. je ne vais pas de ménager je vais donner tous ce que j'ai. Ce genjutsu sera puissant tu vas devoir mobiliser tous ton chakra pour t'en défaire.
- Très bien !! qu'es que l'on attend je suis près.
le claquement lourd des mains du vieux maitre impose très vite une ambiance étouffante, les sensations de Shin ce retrouve rapidement émoussé et un fin voile sombre tombe doucement alors sur Shin; il est temps de contré l'attaque, l'inspiration haineuse, celle d'un corps qui soufre l'agonie gronde, le sang bouillonne et les poumons brulent, une sensation douloureuse, mais il faut tenir, concentrer plus de chakra toujours plus de chakra, le voile vas bientôt prendre le dessus, il est temps de libérer le souffle de chakra.
-rooOOHHH!!!!! KAIIIii !!!!! dans une un crie profond Shin libère tout le chakra qui est en lui, la moindre parcelle de lui est exploité le souffle qui en résulte, retourne les pupitres du premier rang, autour de Shin les planche de l'estrade cèdent et commencent a bruler, carboniser par le souffle. Des flammes commence a naitre et bientôt l'estrade craque des cris de souffrance le genjustsu lui tien toujours bon, il est tant dans donner plus, le sceau du tigre claque l'ulitime souffle, enfin le voile ce déchire, la lumière reprend son droit! le tumulte de l'air peu a peu s'apaise et les flammes finissent par se taire, Shin haletant et fébrile ce redresse avec fierté, le rictus de victoire au lèvre.
- Aujourd'hui tu l'emporte fils du katon, demain même heure ici mais tu me répare ce parquet avant, tu demandera à l'intendant il te donnera de quoi faire. (pensé de Kakéni : ce mioche a des réserve de chakra plus que respectable mais il manque de contrôle, son affinité katon est indéniable son chakra a forte concentration s'enflamme comme de la poudre a canon, il ferra un bon ninja avec de l'entrainement)
- A demain maitre ^^




fin du premier entrainement merci pour votre lecture ^^



Dernière édition par Shin ji jin zohaldiek le Dim 22 Mai - 12:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Kaishyko Taisho

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 23/12/2010


MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Ven 20 Mai - 5:07

Heu, tu ne peux pas faire un entrainement pour gagner de l'XP et un entrainement pour apprendre une technique ^^ . c'est SOIT l'un, soit l'autre. De plus tu ne peux avoir deux entrainement pour gagner de l'xp en même temps.

entraînements à modifié ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Ven 20 Mai - 20:39

modification apporté

Revenir en haut Aller en bas

Kaishyko Taisho

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 23/12/2010


MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Sam 21 Mai - 4:52

validé pour le deuxième post ^^ .

Alors le premier post, c'est quoi ? un entrainement technique ou XP ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Sam 21 Mai - 8:50

Une simple introduction merci bien ^^

à l'académie, l'aube c'est levé depuis peu que déjà une ombre fugace déchire les couloirs. Ce matin Shin doit ce présenté à l'heure pour son entrainement quotidien avec Imura Kageni. lancé comme une balle, Shin c'est réveiller avec beaucoup de retard. Le vieux maitre du Dojo, Kensuké, lui à alors conseillé de ne point ce presser selon lui " le temps cour plus vite que tu ne fille,tu ne peu pas le rattraper, ni le distancé" mais pour Shin pas question d'arrivé en retard Imura Kakeni ne semble pas le genre de personne qui tolère la perte de la moindre de ces précieuse secondes.

Yunuké à la la hanche (le katana) shin détale dans les couloirs de l'académie, pour enfin arrivé bien essoufflé dans la salle d'entrainement.A sa grande satisfaction, son permier regard sur l'horloge de la pièce le rassure, 2 minutes d'avance sur l'heure butoirs. les main sur les genoux,la langue bien pendante, Shin ne remarque pas les présence, qui occupé déjà les lieu.

Imura Kakeni s'entretenait avec une ninja, à la chevelure sombre et aux trait ferme mais élégants, ce visage était plus que familier, et sonner à la rétine de Shin comme un échos qui fessait foie. la ninja qui l'avait accueillie la veille, c'était elle, assurément.

- Pille à l'heure Shin, j'ai deux mots a te dire, aujourd'hui tu vas apprendre, le Henge No Jutsu, l'art de la transformation, c'est un enseignement essentiel pour tout ninja, prendre l'apparence d'autrui peut s'avéré utile lors de missions d'espionnage.
je vais t'expliquer les principe de base de ce jutsu.

Shin acquiesce avec sérieux

- Tu doit savoir que pour la forme général du corps, la physionomie, tu doit insufflé ton chakra au tissu osseux et épithélial de ton corps, la peau si tu préfère. Prenons l'exemple d'une main, elle est constituer d'os de ligament,de muscle de nerf et de peau. Pour modifier la forme général de ta main il te suffira de modifier la structure des os et de la peau ! le reste les nerf et les muscle ne sont pas nécessairement impliquer.
Pour transformer ta main large, en une main féminine plus fine, bien moin rugueuse, au chaire plus affiné, tu te doit de concentrer ton chakra dans le tissu épithéliale, et osseux et d'imaginé la forme à atteindre, la peau va des lors prendre la forme voulus, néanmoins, ni la couleur ni la pilosité ni la douceur,de la peau ne sera au rendez vous, à toi de trouver les sous groupe cellulaire de l'épithélium responsable de chacun de ces paramètre et de tatoné. Par exemple Selon la dose de chakra insufflé tu activera ou inhibera la synthèse de mélanine, pigment responsable de la couleur de la peau. Le Henge No Jutsu est un jutsu qui demande énormément de pratique et de connaissance de soit, le principe génrale est donc de : ciblé le tissu responsable de tel ou tel paramètre et de modulé son activité ou sa forme grâce au concentration de chakra que tu imposera au tissu. Tu a tout saisi ?

- Oui bien sur ! ce jutsu basique, me semble bien hardu.
- c'est le cas il n'est pas si simple que sa, mais tu à toute la journée pour en comprendre les principes de base, aujourd'hui j'ai une mission je vais te laisser avec Akiko Susumé, une membre des force spécial qui prendra c'est fonction dans quelques semaine. Tu devra prendre son apparence; tu lui doit le respect, mon garçons elle est ta supérieur que tu le veuille ou nom, alors tu lui obéira es clair ?!
- Shin pas très emballé a l'ide de subir l'autorité d'une femme, qui plus est une femme qui devais avoir son age. néanmoins une membre des forces spéciale, ce n'était pas rien. Surement quelle doit être d'un bien autre niveau que Shin. A demi mots Shin céda un " Très clair "
- Bien alors je te le confie Akiko, Bon courage.
- Tous ce passera bien Kakeni sempai.






De nouveau cette voix douce, enivrante, surpris Shin.
Kakeni avec précipitation, sortie de la pièce, Shin aurai bien voulus connaitre les détails de sa mission, qui presser tellement le ninja. Mais la n'était pas la question aujourd'hui il devais apprendre l'art de la transformation.Coupant le monologue intérieur de Shin, la Jeune Akiko, ce saisis de la parole, alliant force et douceur dans ces mots.
- Je me douté que tu viendrai en armure, j'ai apporter une chemise et un pantalon; Dans ton armure je ne pourrai pas jugé de la transformation qui plus est le fil de ces vêtement peut être allonger ou raccourci en y imposant plus ou moin de chakra. Tu pourra donc transformer ces vêtement. Bien Change toi à présent!





Dernière édition par Shin ji jin zohaldiek le Mar 24 Mai - 11:28, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Dim 22 Mai - 15:48


Shin torse nue, exposant sa musculature finement tracé, et Un Sceau sur le cœur; qui marqua immédiatement l'attention de la Jeune AMBU. Avant qu'il n'eu le temps de ce saisir d'une chemise a se mettre sur le Dos, Akiko intéresser par le sens et l'utilité de ce sceau, Interroge le jeune spadassin :
- Quelle est ce sceau ?
- Cela ne vous concerne pas !! rétorqua violemment Shin surpris.
- J'ai pus lire ton dossier et il n'est nullement mentionner,l'existence d'un tel sceau. Tu sais pertinemment que cacher ces données a konoha peut te valoir une exclusion pur et simple de la cité,voir pire.
- c'est une menace !
- Absolument, posa calmement la ninjas des forces spéciale. La force avec laquelle elle imposé ces condition, était à la hauteur de son rang, néanmoins le scellement que Shin porte sur le buste semble au yeux de ce dernier un point, qui fait l'objet de grande souffrance, il n'est pas difficile de lire le regard faillant et l'acharnement avec lequel le jeune spadassin tente d'évité le sujet.
- Ecoute si tu le shouaite je peu garder, le silence, au sujet de ce sceau cependant kakeni devra être mis au courant. Cela restera entre nous, c'est une promesse. Cependant pour la sécurité de tous tu te doit de tout me dire au sujet de ce scellement à 7 pillier de l'ère senken. Un sceau d'un tel niveau ne peut être employer pour des broutille. De même un sceau pareil n'est pas simple à gravé, en faite cela relève presque du miracle.

Un soufle brulante envahie très vite le jeune samurai, déchirer par les souvenir du passer qui refond surface. Impossible de la duper avec un mensonge. Il aurai pensé quelle ne verra en cette marque qu'un vulgaire tatouage, cependant la ninja semble plus que renseigner sur les scellements ancien, Chose peu commode, bon nombre de ninja on vus ce sceau sans rien en suspecter.




- Décide toi, soit tu te fait violence soit tu me raconte ton histoire, soit je t'immobilise sur le champs et tu serra surement emprisonner, et torturé pour savoir ce que renferme tes entrailles. alors !!
Très bien !! je vais vous raconter l'histoire, des Zohaldiek. mais vous devez garde le silence sur tous cela !!





Dernière édition par Shin ji jin zohaldiek le Mar 24 Mai - 11:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Dim 22 Mai - 21:27

- Tres bien !! je vais vous raconter l'histoire, des Zohaldiek.

Spécial flach back numero 1 : le clan Zohaldiek

De part le passer, le clan Zohaldiek, fournissait, chasseur de prime, assassin et garde du corps à qui en payer le prix. Ce Clan est une organisation non lié par le lien du sang. En effet les 7 maitres Zohaldiek, corps dirigeant de la famille, et membres les plus puissant du clan, dirigé une structure qui aceuillait des orphelins, trier sur le volet. Shin Ji JIn de sont pseudonyme de Zohaldiek, est arrivé l'hiver de sa première année, il est la recrus la plus jeune qu'est jamais eux la famille.
Chez les Zohaldiek, chaque jours est une épreuve de survie, des entraînements quotidien, physique, psychique, et intellectuelle, pousse les jeunes pousse à ne devenir que les ombres d'eux même. les torture, et les meurtres son le quotidien de ces orphelin amené a devenir des assassin sans âme. On ne devient pas un Zohaldiek sans porter un corps et un esprits mutilé.
Le bon Zohaldiek n'a pas de sentiment, ou du moin les mets de coté car les maitre Zohaldiek s'efforcer d'organisé des combats à morts, les amie, frère des laits, et amants étaient pousser à s'entretuer. Dans cette univers terrible ou le sang coule à flot pour le lendemain de chacun des Zohaldiek, mieux vos éviter de tisser des liens.

Shin c'est imposer très vite comme l'être le plus terrible et foid qui soit dans ce clan, endoctriné des son plus jeune age Pendant des années des sa plus tendre enfance il a exécuté la salle besogne en exécutant sans pitié des familles de nobles : de la femme aux enfants il éliminera tous les êtres de chair et de sang quel qu'il soit, endoctriner il est né et vie sans libre arbitre respectant la hiérarchie familiale comme un décret indubitable à la limite du décret divin, psychologiquement faible il est tourmenté par ces crimes passés.
Un jour qu'il n'avait que 11 ans les 7 sages luis on ordonner d'abattre froidement une femme... cette dernière n'était autre que la jeune infirmière qui panser aussi bien ses plais physique que morale. Aimante et attentionné elle lui sourira lorsqu'il lui assena le coup de grâce. Ses images bouleversent encore et toujours l'esprit de ce guerrier à la fois si fragile et si redoutable. Ce jour marque un tournant majeur dans l'existence de Shin, ce dernier c'est tellement écarter de son âmes refoulant au plus profond les sentiments qui anime les être, et qui font d'eux des Hommes, Que le scellement de l'âme était devenus accessible.
ce sceaux n'est autre qu'un sceau des sentiment noble qui anime chaqun d'entre nous, l'amour, la compassion, la générosité et tant d'autre. Contre quoi ce sceau permet a son possesseur de brisé les barrières de l'esprit. Au même titre que les guerrier du taijutsu cours pour surpasser les limites de leurs corps. le porteur peu resserrer le sceau pour surpasser les limites qu'impose l'esprit au corp. Le stop cérébral disparais.
La pose du sceau à été effectuer le 11 Janvier de la 11 année de Shin, par les 7 maitres Zohaldiek. Ce jours à été marquer comme la 2eme naissance des Zohaldiek. Promis au premier siège de l'organisation Shin dès lors était la perle redoutable du clan.



Une propagande, en grande pompe à était faite par la famille, à la gloire de guerrier d'un genre nouveau, sans peur ni remord, ni douleurs, ni doutes. les Village ninjas voyant une concurrence en pleine essor, on préférer anéantir la famille dans une attaque grouper, une des rares alliance Shinobi, Effacé de l'histoir pour s'affranchir de tous reproche futur.
En cette nuit les 7 maitres on usé de la clé du sceau pour desserrer le scellement de l'âme, puis réduit la clée a nean, s'assurant ainsi que Shin ne tomberai pas entre les mains du village, en pleine possession de sa force, et par le même coup évitant de détruire leur plus belle création, l'assassin des 7 vents , Shin ji Jin Zohaldiek.
Cependant ce qu'ils n'avaient prévus. Hors de l'emprise de son sceau et de l'éducation sombre des 7 Zohaldiek, le promis au premier siège, a appris à vivre. Aujourd'huis Shin fuis les 7 maitres, pour qu'il vous une haine sans borne. venus à Konoha pour devenir plus fort il attend le moment venus ou il pourra les écrasés.

- .... je les écraserais, je ne laisserais rien de ces pourriture !!!

Choqué par l'histoire qui vient de parvenir a ces oreilles la ninja des force spéciale,Akiko, ne sait alors que rajouter de sa douce voix.
- jurai de garder le silence !! imposa Shin
- Heu . . . bien sur même si le hokagé devrai être au courant de la menace de ces 7 Zohaldiek
- Ne vous en faite pas, les 7 zohaldiek son loin d'avoir la force nécessaire pour attaqué un village, à l'heure actuelle. Pour reconstituée une nouvelle génération de guerrier Zohaldiek il leurs faudraient une bonne Quinzaines d'année et les 7 maitres de mon temps n'était déjà plus jeune je doute qu'il rouvre une structure. Il on besoin de ce Sceau pour renaitre de leur cendres.





Dernière édition par Shin ji jin zohaldiek le Mar 24 Mai - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Lun 23 Mai - 12:49



Akiko, la ninja des forces spéciale, réfléchie depuis déjà plusieurs minutes à sa situation qui vient de lui étre exposé. après mur réflexion, elle en arrive a la conclusion qu'il faut en connaitre d'avantage sur ce sceau, et peut être la mise au point d'une nouvelle clé.

- Il faut que tu me laisse étudier ce sceau, je pourrai peut être découvrir sa structure et crée une nouvelle clé, te permettant ainsi de te libéré complètement du sceau, le desserrer au maximum et le retiré.
- Je ne serais pas un objet d'étude pour vos expérience, inutile qui plus est , le sceau et lié à tous mes organes vitaux c'est comme une chaine qui enserré mon cœur, mon foie mes reins et mon encéphale. Plus on dessert le sceau plus l'étreinte sur ses organes ce sert. Il faut une clé parfaite pour desserrer le scellement sans réduire à néant tous mes organes, je doute que vous en soyez capable, la seul échappatoire pour moi c'est de maitrisée le scellement. De m'imposer à lui.
- je n'en est pas l'air mais je suis une experte en Fûinjutsu, l'art du scellements fait moi confiance j'y parviendrai.
- vous ne comprenez pas la clé du sceau de l'âme ne peut être qu'une autre âmes, le sceau de l'âme emprisonne les sentiments noble, et désactive les limite qu'impose l'esprit au corps. Pour ouvrir le sceau il faut une clé de sceau qui couvre un ou plusieurs sentiment noble, la clé doit réveillé le sentiment noble. Vous comprenez !! le porteur de la clé ne peut pas être quelqu'un d'ordinaire au yeux du scellé. Il faut qu'il soit l'objet d'une amitié, ou d'un amour puissant. Le paradoxe c'est que le scellé n'éprouve pas c'est sentiments. Il n'y a qu'une clé, celle crée avant de poser le sceau, et elle est morte !!! ma sœur. . .

les yeux rougie par la tristesse Shin détourne le regard, la ninja de konoha ce retrouve alors bien embarrasser.
- Désolé ! le remord quelle éprouve à avoir réveillé c'est souvenir douloureux, et palpable
- si tu le souhaite je t'aiderai à maitrisé ce sceau ?! les lèvres mordus redoutant d'avoir dit de nouveau, une bavure.
- Bien c'est d'accord tes connaissance me serons fort utile.
- je vais me documenté sur les sceau ancien. Mais il nous faut un lieu ce sceau doit rester secret tant que tu ne le maitrise pas.
- Passer au dojo kenjutsuké, dans le quartier Sud (habitation) en soiré nous y serons tranquille.
- je passerais tous les soirs jusqu'à que tu maitrise ce sceau, il en vas de la sécurité de konoha! Que dit tu de reprendre l'entrainement à présent.


l'acquisition de la capacité est à suivre dans les "habitation de konoha" au dojo kenjusuké merci bien et bonne lecture

Revenir en haut Aller en bas

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Lun 23 Mai - 13:29



Après de longue minutes de discutions, au sujet des Zohaldiek et du scellement de l'âme, nos deux protagonistes reprennent l'entrainement engagé précédemment. Le Henge No Jutsu est une technique qui s'avère bien hardu pour Shin, qui lutte pour égaler la beauté et la grâce de la perle d'automne a ces coté.
La finesse des lèvres la pâleur de ces chaires, et la profondeur de son regard, son autant de détail qui demande des essais multiple. Au grand soulagement de Shin les poitrines sur abondante et les levre sur vitaminé, qui non pas lieu d'être font bien rire la belle akiko.
Après de longue minutes à ciblé des cellules rétinienne pour trouvé, la bonne teinte sombre des yeux de la ninja. Shin parvient à atteindre une copie correct de Akiko.
- très bien tu y est ! un grand sourir au lèvre. essaye de prendre l'apparence de kageni sempai maintenant ! De mémoire sa vas être plus compliqué.
la physionomie du guerrier ninja était plus simple a appréhendé que les courbes fine et volupté d'akiko. Apres quelque minute, plusieurs essai et retouche shin parvint à obtenir l'apparence du vieux maitre.
- Tu y est, tu maitrise Le Henge No Jutsu !!



Technique a apprendre : Henge No Jutsu
nombre de ligne demander :
20
Nombre de lignes faites : plus de 50 voir les Rp précédent



Dernière édition par Shin ji jin zohaldiek le Jeu 26 Mai - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Kaishyko Taisho

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 23/12/2010


MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Lun 23 Mai - 16:31

validé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Mar 24 Mai - 16:49

La journée à était bien longue , et Shin rentre au dojo épuisé, ce trainant de tous son poids sur les rues pavé menant au quartier Sud. Akiko la Anbu était impitoyable, à n'en pas douter, le corps éreinté par les efforts de Shin en témoigne.
Les rues sombres de Konoha, son à ces heures de véritables coupent gorges, et Shin vas en faire les frais. Une ombre massive fille sur lui en silence, à l'instant ou la main large et puissante veut s'abattre sur le ninja, Shin dans une dégaine véloce de Yunsuké (son sabre) riposte.
- Tu m'a loupé le jeune, à un cheveu près ! le Junin en face de Shin, a la carrure si massive et au sourir si chaleureux, n'est autre que Imura Kakénie l'instructeur en chef de l'académie.
- Désolé la prochaine fois je ne manquerais pas de vous couper la main !

Le rire sonore de Kakénie, inonde les lieux d'une chaleur nouvelle, plus rassurante. - mon grand tant d'agressivité, n'est pas nécessaire, bref je suis venus m'entretenir un peu avec toi, de tout ce qui c'est passé aujourd'hui. ça ne te dérange que l'on fasse un petit boue de chemin jusqu'au Dojo kenjustuké.
- Que ça me dérange ou pas ne vous intéresse pas et surtout ne vous concerne pas! de plus les rues sont à tous suivait moi si ça vous chante. Shin sans retourne indifférents rengainant la longue lame, dans le fourreau, crème de Yusuké.

- écoute mon grand, je ne vais pas tergiversé tu es dangereux. Il est impératif que tu maitrise ce sceau, que tu impose ton hégémonie au scellement de ton âme. Je participerais à tes entrainements. Si tu pers le contrôle je te tue sans hésitation, ni remord !

- Encore faut t'il y parvenir ! crache Shin un rictus haineux tiré sur les lèvres.
- Ne sois pas trop présomptueux mon enfant, passe chunin et on reparlera !

- Sa ne saurais tarder, ne me sous estimé pas le vieux ! un jour je passerai un coup sabre sur ce visage de balafré, pour rétablir une symétrie qui sera plus à mon goût.

- Tu a du cran petite pousse enflammé ! mais l'humilité est une qualité. Les hautes instance de Konoha, finirons bien par découvrir que tu portes un sceau de haut rangs , et ton impertinence ne passera pas devant le Hokagé. Un simple aspirant ninja doit rester à sa place.

- Tss !! très bien. (avec rancœur)
Les lumières du dojo, sont à portée de vus.
- Bien demain tu apprends le Bushin no Jutsu. Documente toi sur la question et n'oublie pas que dans la soirée nous allons nos occuper de ce sceau.




Technique a apprendre : Bushin No Jutsu
nombre de ligne demander :
20
Nombre de lignes faites : plus de 50 voir les Rp précédent




Dernière édition par Shin ji jin zohaldiek le Jeu 26 Mai - 16:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Jeu 26 Mai - 16:47

Tôt ce matin, notre jeune spadassin entame la lecture du chapitre concernant le Bushin no jutsu.

"le Bushin no jutsu est une technique qui repose sur le principe d'extériorisation de chakra. l'utilisateur doit constituer un nuage externe de chakra malléable, qui modélisera à son image. Le malaxage externe du chakra constitue donc l'étape cruciale à maitrisée" voilà ce que le parchemin des Techniques de bases disait de plus pointus sur le sujet, l'explication concernant le malaxage externe, était quant à elle bien fumeuse. " les signes ninja ou mudra, constitue un langage, le sceau du tigre constitue un malaxage de chakra dans les poumons celui de la chèvre dans l'estomac (. . . ) l'enchainement de ces mudra constitue une composition, un code de chakra, c'est la base du ninjutu.

l'enchainement répété du sceau de la chèvre et du tigre permet une concentration du chakra au niveau du plexus solaire, d'ici extériorisé le chakra devient une question de volonté, et de pratique."

La lumière pourpre ,mélancolique, du lever de soleil dans le dos, Shin se présente sous l'arcade de l'académie. Imura kakéni dans le hall l'attend.

- Te voilà, allons y, le Bushin n'est pas très compliqué, j'espère qu'aujourd'hui nous pourrons entamer d'autre jutsu.
Tous d'eux entamèrent une montée expresse dans les étages de l'académie, la mâtiné passer très vite, après avoir enseigné à Shin les mudras de base, Imura imposa à notre Zohaldiek de maitrisais le bushin dans l'heure. Le temps que l'instructeur en Chef donne sont cours dans la pièce à cotée. Au retard de ce dernier deux samurai, en Kimono noirs prône sur l'estrade.

- Bien tu n'as pas perdus ton temps, revoyons un peu les jutsu de base que tu a vu jusqu'à présent.

Shin romps sa technique, et dans un nuage de Fumé on distingue le vrai samourai du faux .

-tu vas faire une présentation devant ma classe. Rien de plus simple montre leurs les Jutsu de base que tu maitrises.
Dans la salle de classe, des académiciens chétifs tiennent en silence les lieux, surement l'autorité d'Imura qui s'impose. Silence bientôt brisé par les sceaux qui claque, shin a créé un clone qui bientôt se transformer parfaitement en un l'un des académicien de la pièce, même Imura en est déconcerter, son élève a donc combiné clonage et transformation, chose qui n'est pas aisée. Furtivement une série de Kunai lancer par le clone transperce l'aire, près à lacéré de part en part Shin, une dégaine fulgurante permet la parade de tous ces projectiles, suivie d'une course haineuse du spadassin vers le clone de l'aspirant ninja. Ninja qui incessamment sous peut allez voir sa tête rouléé sur le plancher de l'estrade.
Désolé, une erreur est survenue. Veuillez essayer d'actualiser la page.

Après un cours silence, meublé par les regards effaré pour certain, apeuré pour d'autre. Un Tonnerre d'applaudissement éclate, une véritable ovation sonne. Cependant, aucun contentement n'échappe de Shin, pas même un rictus de fierté.

- Voilà !! la voix sonore de Kakéni rétablie le calme du lieu.

- C'est le genre de choses que l'on attend d'un Genin le jour de l'examen ! Les cours sont terminé, vous pouvaient disposer.
Aussitôt une rué de petites têtes, s'empresse de quitter les lieux. Quant la paix fut revenus, Imura Kakéni repris la parole.

- Bien mon grand, Je pense que l'on vas continuer sur cette lancée, après manger rejoint moi au source d'eau chaude. Disons à treize heure.

- Ok bon appétit sensei. Shin sans retourne, laissant Kakèni à ses réflexions.

( Pensé de kakéni ) " Il progresse rapidement, mais peu êtres pas assez !! l'entrainement de ce soir nous en dirais plus !! ne meurt pas trop vite le jeune"



Technique a apprendre : Bushin No Jutsu
nombre de ligne demander :
20
Nombre de lignes faites : 30




Dernière édition par Shin ji jin zohaldiek le Ven 27 Mai - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Kaishyko Taisho

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 23/12/2010


MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Jeu 26 Mai - 17:26

validé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Ven 27 Mai - 21:33


Les sources d'eau chaude de konoha sont aux abords d'un petit bois,les bains fulmines, et Shin dans le hall du bâtiment, totalement en bois de cèdre, patiente. Imura le Junin, et Instructeur en chef de l'académie n'est pas encore arrivé il semble.
Perdus dans ces pensés une vois enjoué porté par un grain charmeur, interpelle le samurai.
- Vous êtes Shin, Shin Zohaldiek ?
Une employer, tacheté de rousseur qui parsèment son visage, ce dernier rougies par les chaleurs des bains. Pétillante au sourir angélique et généreux, elle semble pouvoir aidé Shin qui acquisse d'un geste.
- Il est déjà dans le bain, le troisième bloc. vous devez le rejoindre, m'a t'il dit.
Mais l'idée de subir le regard d'un public gêne Shin.
- désolé je ne peut pas. . .
- Il m'a prévenus de votre éventuelle réponse, le bain est vide il n'y a que lui, personne ne verra vos cicatrices ! Alors allez s'y.
- heu ... très bien quelle que peu soulagé. Un instant plus tard, il se retrouve dans un petit bain rectangulaire, enfumé, au eau calme et turquoise.


Le corps d'Imura est parsemé de multiples cicatrices, bien plus que les chaires du Zohaldiek d'ailleurs. Serviette autour de la hanche l'instructeur est assis sur un granite, au bort de l'eau.
- Tu ne doit pas avoir honte de ton corps de guerrier, toutes ces plais toute ces fractures, toute ces cicatrices sont la preuve de ton courage et de ta détermination dans le combat. Mon grand tu doit assumé ce que tu est et ce que tu ressent. Allez l'eau est bonne! profite en ! Un sourrir moquer sur les lèvres.
Les chaires frémissent, l'eau est plus que chaude, elle est brulante, Shin s'immerge, sans trop de difficulté néanmoins la température est trop grande pour un bain, il le sait.
- je vois j'ai demander à la direction de monter la température du bain à près de 80 degrés et toi tu t'immerge comme si de rien n'était, tu est bien un fil du katon, mais cela fausse mes plans !
- vous auriez pus porter l'eau à ébullition que sa n'aurais pas changer grand chose.
- Je vois, tu a subis tellement de brulures que ton corps a développer une résistance ?
-exact !
- Bien aujourd'hui nous allons apprendre le Suimen Hokou no Gyou, marcher sur l'au est essentiel, tu vas constater que ce n'est pas si simple que sa, c'est comme rapprendre à marcher, pour que ce soit fluide et naturel il faut énormément de pratique.
Pour ce qui est de la technique à proprement parler ce n'est pas très compliqué, du doit diffusé ton chakra dans un flux constant par les pieds. trouver l'équilibre, entre la pousser que ton chakra donne et la masse que tu impose. Tu doit intégré cette technique comme un réflexe. Pour imagé, les chakra mobilisé sont des bateau plus ou moin grand qui te serve d'appuis.

- Mais le Suimen Hokou no Gyou n'est pas une technique qui m'es inconnu sensei !
Shin toujours immerger sortie, ses bras musculeux de l'eau les posa, fermement a la surface de l'eau et s'extirpa a la force des bras bien au dessus de l'eau, posa son pied et se dressa, debout sur l'eau droit comme un i devant Imura. Imura satisfait, décide qu'il est donc temps de libéré le bain, et d'aller au dojo passer à un entrainement plus compliqué et bien plus dangereux. Sur le Chemin il sont rejoind par une ANBU qui sous son masque n'était autre que Akiko. Sur le chemin, Akiko et Imura entretienne des messe base, qui n'était pas sans déplaire à l'assassin dans leur dos. Bientôt les porte du dojo se montre, La première séance de maitrise du sceau de l'âme vas donc pouvoir débuter.


Technique a apprendre : Suimen Hokou no Gyou
nombre de ligne demander :
20
Nombre de lignes faites : 30


Revenir en haut Aller en bas

Kaishyko Taisho

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 23/12/2010


MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Sam 28 Mai - 5:17

Validé. fait attention tu est à bien moins 30 lignes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Sam 28 Mai - 10:51

Up's Merci pour toutes tes lectures Kayshiko, promis je te donnerai de quoi lire tout les jours, plein de lignes !! ^^ En faite le tous premier post c'était simplement une intro, histoire de mettre en place tous les personnages, donc y'avait pas forcement 30 ligne désolé. Voilà j'ai poster ma dernière technique de base demander pour prétendre au rang de genin, j'attends ta lecture avec impatience. (Ps t surement celui qui a lus le plus de mes post, se serais cool si tu pouvais me donner ton avis sur des points à corriger par exemple. ) Thanks d'avance

Revenir en haut Aller en bas

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Sam 28 Mai - 16:27




Suite de l'entrainement pour le sceau de l'âmes ( capacité ) ICI a partir du 6em RP

Revenir en haut Aller en bas

Invité








MessageSujet: Affinité de Shin ji jin Zohaldiek: katon    Jeu 2 Juin - 18:24



L'aube, prend place, il chasse de ces feux la nuit. Indubitablement jours après jours depuis des millénaires et inlassablement il éclaire les lendemains d'une lumière nouvelle.
Dans la salle souterraine de l'académie, une ombre, celle d'un Zohaldiek, le sabre à la main qui s'élance de toute sa rage, Vers un fier shinobi dresser avec force devant lui. En ce jour le maitre affronte l'élève, pour le pousser à révéler ce qu'il y'a de plus profond en lui. Le Fils du katon doit prouvé qu'il porte le sang du feu en lui et Imposé le joug par la fureur des dragons qu'il détient. La pièce sombre au mur de granite, n'est que froid et ténèbres, Kagéni avait coupé cour à toutes explication pour lui le meilleur moyen de libérer son affinité, pour le feu, pour l'enfer, était de s'entretenir avec lui, au porte de la mort.

Le vieux kakeni, était un bretteur ! aujourd'hui il s'était présenté avec une claymore longue de bien deux mètres, une lame à simple tranchant plus qu'imposante. Une cape rouge feu jeté sur les épaules, et une gourde au maille coloré en main. C'était un tout autre Kakèni que l'on pouvait voir "je suis le ninja bretteur du feux ! Imura kakeni ! montre moi que tu est un digne héritier du feu ! " Il était claire que Imura ne comptait pas ménager son élève.


La longue claymore argenté ponté sur shin, ne l'impressionner guère, maitre dans l'art du sabre il sait très bien que plus l'arme et grande et lourde plus sa puissance d'impact est redoutable néanmoins, le contrôle des mouvements est bien plus complexe et nécessite une force monstrueuse pour les bretteurs qui use de genre d'instrument de mort. Yunsuké dégainé Shin est près à en découdre, malgré l'usure avancé de son sabre, le vieux katana n'en resté pas moins une arme au tranchant remarquable, malgré son fil édenté, Yunsuké peu trancher les fers et les chaires comme, un couteau coupe le beurre.
Comme prévus les attaques lourde d'Imura, sont ample et puissante, raflant avec elle de long souffle d'aire. Shin peu aisément anticipé les asseaux, et les évitait sans avoir à les contrés, mais s'approché de Kagenie semble très hardus, sa claymore lui octroi une longue hors du commun. Un asseau de la claymore venus du haut s'abat sur Shin qui esquive tous juste, son changement de garde, après avoir glisser ses appuis le place près de la pointe d'une lame bien enfoncé dans le sol de granite meurtrie par l'impact. Le fil haineux remonte, une tête vas rouler. "rater !!"mais de peu, le sifflement strident de Yunsuké a donné des frayeurs au vieux kakèni.

Le ninjas instructeur semble ce mouvoir bien mieux que shin ne l'aurai imaginait. L'avantage de la vitesse, et de l'anticipation plus que agerie de Shin font de lui une adversaire très pesant pour Imura. "jamais tu ne contre mes attaques ! tu ne rentre pas dans un affrontement de puissance pur tu sait que j'ai l'avantage, ce battre sur ces points forts et les points faibles de l'ennemie voilà qui est bien mené." Le dernier contre de la lourde claymore ne déchire que le vent, une ombre, comme un voile noir est passer au travère, des poussières insaisissablent qui ce ballottent au grès des souffles. Shin est maintenant bien trop proche du ninjas bretteur pour que ce dernier ne puisse contrer. Une déchirure vive, lancine et inonde l'abdomen de kageni. le sang coule à flot "très bien tu l'aura voulus le moment est venus de te montrer ! " le regard atteint par la douleur, le bretteur pose sa lourde lame sur son épaule et d'une main il effectue un mudra " la déchirure du feu !" la lame argenté de sa claymore commence à rougeoyer, enfumé la lame et maintenant écarlate. "Mon garçons on vas commencé !" comme tout à l'heure l'attaque latéral de kakéni et facilement anticipé et esquivé par Shin néanmoins un souffle brulant lui s'étant et annihile sur place le spadassin. Des brulures s'imposent et shin s'écroule, un genou posé à terre. Toute l'aine de Shin, est touché sa tunique a fondus et les chaires déjà écarlates, hurlent à la mort. Une douleur aigüe inonde la moindre parcelle de peau lésé. "enfoiré!!" "et oui le souffle brulant ta toucher, invisible, extrêmement vaste et rapide. " les esquives s'enchainent et bientôt le corps de shin n'est plus qu'une tapisserie de pustules. Les chaires fondus, dégagent une odeur des plus insupportables. "mon grand tu vas mourir si sa continue, je doit t'admettre que je suis impressionné que tu n'es pas perdus connaissance, plus de 70% de la surface de ton corps est brulé au premier degré, et tu tien encore debout. Aller il et temps de combattre le feu par le feu, j'arrive !!!" la lourde claymore se lève bien haut, pour fondre,et libérer un souffle thermique, qui sera surement fatal. les mains de Shin ne sont que lambeaux, comme le reste de son corps d'ailleurs, que peu t'il bien faire ! Une profonde inspiration de résignation, gonfle les poumons du Zohaldièk, les images ce bousculent dans sa tête! il n'est pas temps de rendre l'âme il ya tant à faire tant de remords, de haine et de vengeance à accomplir !! Une expiration de désespoir "jamais !!!!!" Un souffle enflammé arrache la gorge, et se libère dans un grondement sonore, les flammes et leur souffle repoussent l'asseau pour poursuivent leur coursent et s'abattent sur le vieux maitre qui contre l'océan de feu déboulant sur lui. Sa lame rougeoyante bien en opposition, appuyant un bouclier invisible contre le quelle vient s'écrasait la rage enflammé de Shin. Quant l'enfer s'éteint Imura retrouve un élève à la bouche ensanglanté, exténué, qui s'écroule sur le granite de la pièce inconscient. " tu y es parvenus mon grand, voilà qui est fait tu a éveillé l'affinité katon dont tu es l'héritier.


-Obtenir l'affinité Katon
-Nombre de lignes : 37


Revenir en haut Aller en bas

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Dim 5 Juin - 10:30

Shin : Imura : Akiko :

Le corps meurtrie par son dernière entrainement, Shin est en marche en cette après midi pluvieuse vers le terrain d'entrainement. Dans la cour de l'académie, entre les murs circulaire, une esplanade de terre battus et aujourd'hui détrempé a était choisis par l'instructeur. La moindre parcelle de chaire bandé, endolorie par les bruleurs que le Zohaldiek a subis récemment; Shin patiente sur un banc à l'ombre d'un saule pleureur, en marge du terrain. Imura n'est pas en retard loin de là, mais l'averse soutenus exaspère au plus au point notre ninja spadassin. En effet bientôt les bandages sont détrempés laissant une sensation des plus désagréables.

Les bottes de cuire, et la lourde claymore de Kakéni ne laisse pas de place au doute la silhouette imposante qui ce dessine sous la pluie n'est autre que l'instructeur en chef de l'académie, suivie de près par Akiko la ninja médecin des forces spéciales. Parapluie en main la ninja venez surement pour les brulures dont Shin soufrait. Effectivement à l'abri des intempéries, le sourire de la généreuse Ninja réchauffe l'atmosphère.

- Je vais prendre soin de tes brulures si tu veut bien Shinji Kun la voix douce, mélodieuse, et mielleuse de cette femme impose autant si ce n'est plus que les ordres musclés et brulants de l'instructeur en chef de l'académie.
- Heu... c'est bon ne vous en faite pas je vais bien.. (couper par Akiko)
- Trêve de bavardages retire ta tunique. Plus vite que sa aller !

Les mains fine, et douce d'Akiko viennent ce posées sur le buste meurtrie de Shin. Retirer les bandages est un véritable carnage, arrachant par le même coups des lambeau de chaire. Des douleurs vivent plie l'échine du zohaldiek, mais Shin sert les dents ! Il serait impardonnable de révéler la moindre faiblesse devant Akiko.

- Toute ces brulures date d'hier ?!
- Exact Akiko, je lui est donnais les premiers soins en attendant ton retour de mission.
- En 24h il a cicatrisé très rapidement, ce sera rapide il seras très vite remis sur pied.

La ninja examina, avec précision les brulures les plus importante puis conclura que l'opération chirurgical n'était pas nécessaire. Avec son sang elle marqua un scellement médical sur le dos de Shin.
- Je vais récupéré toutes les cellules lésés dans ce sceau, celles qui sont mortes suite à la nécrose thermique. Ensuite je vais accélérer la division cellulaire, et les processus cicatriciel grâce à mon chakra. Le tout en stimulant l'activité de certaines cellules: fibroblaste et cellules épithéliale pour êtres précise. On est partis ! ce sera douloureux...


Après une quinzaine minutes, l'essentiel du corps de Shin avait retrouvé une teinte presque normal, certes rosé, mais du moins loin des chaires décharnées et écarlates qui jonchées il a peu la moindre parcelle de sa peau. Satisfaite des soins apportés Akiko sans retourna donc vers Imura.
- Bien mon grand nous allons donc reprendre l'entrainement aujourd'hui tu vas apprendre le Kawarimi No Jutsu, la technique dite de substitution, ce n'est pas un jutsu très compliqué cependant trouver le bon timing n'est pas évident. Le jutsu consiste en fait à substituer le ninja par un objet présent sur le lieu de combat, c'est un inversement des positions respectives, et seul une attaque consistante peu donc être évité ainsi. Bien le principe est simple il faut extériorisé ton chakra, est créé un lien entre toi est un objet, des filles de chakra si tu préfère, puis tu les raccourcis au moment opportun, ramenant vers toi l'objet en question, tu intervertis ainsi les position. Ce dernier moment est le plus difficile, c'est une question de timing ! Essaye la buche la bas...

Après plusieurs minutes de travaille acharné sous une pluie battante, les conseilles musclé d'Imura, et le regard attentif d'Akiko; Shin commence à saisir le principe général du Jutsu. Imura décide donc d'essayé avec des lancés de kunais, "près le jeune ! ... yah !!" une nué d'étoile meurtrière déchire les pleurs du ciel, pour finalement s'écrasaient sur le bois d'une buche. Shin déjà loin de l'asseau jubile, la journée ce termine enfin !

- Très bien ! mon grand on vas manger, t'es de la partie ! change toi et rejoind nous chez Ichiraku dans une heure.
- ^^ sois pas en retard !



Technique apprise : Kawarimi No Jutsu
Nombre de ligne minimum à effectuer : 20
Rang de la technique : D
Nombre de ligne effectuer : 27




Dernière édition par Shin ji jin zohaldiek le Dim 12 Juin - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Sam 11 Juin - 12:41

Up's thanks d'avance

Revenir en haut Aller en bas

Kaishyko Taisho

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 327
Date d'inscription : 23/12/2010


MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   Sam 11 Juin - 15:01

validé ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shin ji jin sohaldiek et Imura kakéni.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Compte de Kairo Shin
» Shin Alkar
» Wanted, renom de Shin Alkar
» Bien mal acquis ne profite jamais [PV: Noa Shin]
» Présentation de Shin Nana [Validée]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archives V4 :: Archives de Konoha



-
Sauter vers: