Partagez | 
 

 Quartier Sud ( La porte chaude)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kaishin Issa

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 23/05/2011


MessageSujet: Quartier Sud ( La porte chaude)   Mar 24 Mai - 0:06








.

Message Nouveaux messages Retrouvaille torrentueuse Nouveaux messages Message >

.




    Le souffle délicat et enivrant d'un zéphyr frais venait agrémenter le plein soleil du matin, qui dardait de ses rayons s'avachit peu à peu sur le village du Feu où régnait un climat de paresse paisible. Chacun vaquait à ses occupations sans s'agiter par cette aimable journée qui atteignait ses débuts, profitant des bienfaits de la lueur délassante de l'astre solaire qui venait leur offrir gracieusement sa présence. La bonté curieuse de l'étoile incandescente ne pouvait qu'être appréciée par les habitants du village, qui se doraient la peau grâce à sa chaleur bronzante. Une chaude et sereine journée, sans histoire. Du moins était-ce que l'on pouvait supposer, pas le moindre des appartenant au village ne captant la menace redoutable qui pesaient sur eux d'un poids gigantesque.

    Comment auraient-ils pût se douter de l'ombre menaçante qui planait au-dessus de leur tête, ayant pour seul but de leur donner "la mort" à tous sans la moindre distinction? Nul n'était capable de deviner qu'une chose aussi absurde et inconcevable puisse se produire. Néanmoins, c'était le burlesque de la chose qui les perdrait assurément ; ils étaient trop confiants en imaginant l'impossibilité d'une attaque de cette envergure aussi soudaine qu'inconcevable. Et c'était justement ce qui allait se retourner contre eux en cette belle journée ensoleillée dont l'après-midi s'annonçait plus que fatal. Les feux de la désolation n'allaient pas tarder à régner sur le village et la montagne de doute ne faisait rien pour empêcher cette inquiétante perspective de se réaliser. Une chose était certaine; il était absolument impératif qu'il se rend compte de la situation et réagisse en conséquence pour éviter ce qui s'écrivait comme le désastre le plus monumental n'ayant jamais frappé le destin s'il venait à se réaliser sans que l'on puisse anticiper les choses afin de contenir les risques. Mais il fallait déjà pouvoir signaler la présence du doute pratiquement indétectable qui flottait sur Konoha. Les heures à venir, indubitablement, allaient être bien sombres.


    Pour l'heure, Issa, aussi doué soit-il, était lui aussi incapable de remarquer la présence de cet étrange et oppressant nuage flottant au-dessus du village caché du pays des Nuages. Et il fallait dire qu'il était bien trop occupé présentement que pour remarquer quelque bizarrerie que ce soit, aussi visible et flagrante soit-elle. Oui, car il était en train de se livrer à un entraînement sans précédent. Une préparation de longue haleine et on ne peut plus redoutable.


    Toutefois, un élément perturbateur vint troubler Issa dans sa préparation, l'arrachant à sa concentration maximale pour attirer son attention sur une anomalie. L'air était particulièrement lourd tout à coup, comme garni de plomb; il ne pouvait que percevoir cette sensation oppressante qui s'était pernicieusement répandue dans l'atmosphère, se fondant dans l'ombre pour mieux cribler dans le dos. Quelque chose clochait, il venait de le ressentir; il avait non seulement perçu la variation de l'air, mais qui plus est captant cette curiosité qui suscitait l'appréhension et le doute du Shinobi. Quelque chose de douteux se tissait dans le dos de tous, il l'avait ressenti à travers tout son être. Cela avait été comme un coup de lame en plein buste, cette sensation traversée par la lame de Shin son frère, si bien qu'il en avait eu le souffle coupé.


    Comme un sombre pressentiment emplissant tout son être et l'incitant à voir de quoi il retournait, sa conscience étant désormais totalement monopolisée par cette étrangeté. Il ignorait ce qui était en train de se façonner, mais il savait que ça sentait mauvais, et qu'il était nécessaire d’abattre dans l'œuf cette dangerosité pour effacer les risques qui tendaient à viser la destruction du village de Konoha, ou plutôt le décès d'une grande partie de ses réfugiés. Néanmoins, il était encore pour l'heure incapable de définir avec exactitude ce dont il pouvait bien s'agir. Il ne pouvait que fier à son instinct exceptionnellement affuté, qui le mettait en face d'une évidence; un danger mortel et d'épineux problèmes se dressaient sur sa route.


    Quoi qu'il en soit, il valait mieux faire vite. Quelque chose se produisait, et même s'il était incapable d'en dire plus que cela, il valait mieux qu'il se précipite pour écarter les visions fatales au plus vite. Pas question d'intuition ce coup-ci; simplement de la logique. S’avançant jusqu'à la fenêtre, il ne pouvait que percevoir la présence de ce poids dans les cieux... De ce nuage qui titillait son intuition et menaçait de blesser Konoha en plein cœur. S'en prendre à lui tout entier... Quel force corrompu pouvait donc vouloir faire cela, et dans quelle intention? Il ne le savait point, mais l’air qui maintenait le village se devait de l'empêcher de chuter.


    D'un pas crispé, il revint à l'intérieur et saisit vivement sa tunique et ses foulards, celui qui, en sus de son voilage, avait suscité son surnom « d’ombre voilée ». Fixant vivement l'étoffe pure à sa silhouette fine, il s'élança par la fenêtre sans plus attendre, se précipitant pour réagir face à cette agression rare. Pour l'heure, il devait trouver des Shinobis capables de l'assister, et surtout, il fallait à tout prix localisé où se trouvait la source de ce risque qui menaçait d'abattre sur eux une épée de Damoclès qui se montrerait assurément fatale. Il ne savait pas d'où cela provenait, mais il devait éloigner cette menace du village du Feu.


    Toutefois, il ne pourrait le faire seul; or, la plupart des Shinobis du village étaient en mission aujourd'hui, l’unité de celles-ci s'étant curieusement alourdie. Mais c'était loin d'être son souci de l’instant que ce changement radical; pour l'heure, il fallait à tout prix localisé où se trouvait la source de ce risque qui menaçait d'abattre sur eux. Le vent faisant virevolter son manteau tandis qu'il clivait les airs avec célérité, il se dirigeait à toute allure vers les habitations. Se posant brusquement en plein milieu du lieu de repos, son vêtement couleur ombreux retombant avec légèreté derrière lui, il releva la tête; son expression grave explicitait tout de son tourment.

    -Oh Shin est la…



    " Il faut toujours faire preuve de discernement "


    Hebergement gratuit d image et photo










Dernière édition par Kaishin issa le Mar 24 Mai - 23:59, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Quartier Sud ( La porte chaude)   Mar 24 Mai - 1:26



Le quartier Sud de konoha, représente la portion de la cité la plus prospère et la plus riche du village cacher du feu. Des services ninja de haute volé y sont monnayés et c'est aussi dans le quartier sud que toutes les denrées importées, son acheté et revendus au détail dans Konoha. Le quartier sud ainsi que le centre militaire de konoha, son donc les deux poumons économique du village cacher.
Konoha est enserré par d'épais mur et bastillions défensif, qui plus la cité est subdivisée en 4 portions elle même fortifiées: le quartier sud, nord, et ouest ainsi que le centre de konoha.
Shin sous l'arc de la majestueuse " porte chaude " du quartier sud patiente, serein admirant l'architecture royal, des voutees du marché couvert de Konoha, vers lequel il fait route. Le soleil venait de déjeter ses premièrees lueurs, que Shin fus charger des commissions pour le vieux maitre du dojo Kensuké. ?

- Mon grand vas me chercher des viandes et des légumes, de quoi tenir une semaine tu seras quoi prendre je te fais confiance.
C'était t'il écriait dès l'aube.

Le genre de corvée que Shin n'apprécie guère, habituellement, néanmoins ce matin le ciel nuageux, à la limite d'éclater dans la rage d'une précipitation d'été, fournis une Ambiance pleine de charme au lieu. Le parfum sucré des fruits et légume peux être humé au loin , et aux pieds des marches qui mènent à ces saveurs venues d'ailleurs Shin contemple, l'arc doré qui prône, avec force et majesté. Il est si tôt , et pourtant un tumulte gronde au loin: les liesses de commerçant enjoué par les affaires prospère et de clients satisfait de l'abondance et de la diversité des denrées.






A peine le pied posait sur la première marche, qu'une foudre de sensation inonde Shin. Son échine et parcourue de frissons , et ses oreilles sifflent, concentrés sur le battement d'un coeur, chaleureux aux chants réguliés et vigoureux. Ce Champ fait échos dans la mémoire du Zohaldièk et de nombreux souvenirs inondent l'esprit du spadassin. Les réminiscence de son frère de lait, Kaishin, Son cadet, font surface.
"L'ombre voilé" était un des assassins d'excellence du clan, très vite le duo, kaishin et Shin s'imposa comme la paire parfaite, exécutant des contrats de hautes volets, sans jamais faillir aux exigences. Dans la famille ce duo fatal gagna très vite en notoriété et les deux Ombres meurtrières des Zohaldièk, accédèrent au titre de Seijin. les Seijins sont les Zohalidek pilier, et indiscutable du clan. C'est à ce moment qu'un assassin passe du statut d'unité remplaçable à unité essentiel. Un sauve gardé qui a permis à Kaishin et son ainé d'établirent des relations privilégiées au fur des années et des missions.

La présence de l'ombre voilé résonne dans tous sont être il le sent, il le sait !!ce retournant Shin, repère aisément, la silhouette élance, emmitouflé dans de long foulard et turban finement coloré et brodé. Nul doute que c'est Kaishin. Le regard ambre au reflet émeraude croise le regard bleue nuit et profond de Kaishin.

- Tu ne change pas toujours aussi peu discret ! dans toutes ces couleurs flamboyantes, tu perd en discrétion, ne te l'ai je pas dit à mainte reprises, si tu fait capoter la mission je t'élimine, et termine la besogne seul! Sans ton soutient!

Les discours rude et hargneux du frère, cache bien sur une envie sans borne de protéger. Cependant, il est difficile de changer des hommes qui ont grandis dans le silence extérieur de leurs ébats intérieur. La moindre parcelle d'émotion n'est jamais concédé.

Revenir en haut Aller en bas

Kaishin Issa

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 23/05/2011


MessageSujet: Re: Quartier Sud ( La porte chaude)   Mar 24 Mai - 15:47








.

Message Nouveaux messages Un abris Nouveaux messages Message >

.



    L’endroit était ravagé encore et encore par des centaines de feux divins, tombant en rafale comme autant de divinités à présent déchues qu'on avait chassé des cieux car à présent, condamnables de siéger parmi les immortels du firmament. Une odeur de brûlé emplissait les narines d’Issa alors qu'il avait traversé l’étendu du village des nuages. S'offraient à présent à lui, un décor apocalyptique, strié d'éclairs, déchirés par le tonnerre, plongé dans un orage perpétuel. Un monde chaotique s'ouvrait à lui, alors qu'une perle de sueur traversait son visage. Il lui semblait qu'il pouvait à présent juger les vivants et les morts. Une impression de puissance incontrôlable traversait chaque particule de son corps, pénétrait son transport à chaque inspiration.

    *Oh.. Mon imagination me joue des tours.*

    Le regard ébahi..
    Shin c'est bien TOI !!!!!!


    Le regard exaspéré de Shin traduisait toute l'indifférence que son coeur et son transport laissé paraitre. Effectivement il y a bien longtemps que les frères avaient été séparés. Beaucoup de questions subdivisées l'encéphale d'Issa.
    A priori ce n'était guère le moment, et en réalité il n'y aurait aucun moment avec Shin. La froideur de son âme, se retranscrivait dans son regard, dans ses paroles, dans ses choix et surtout dans son Sabre.

    Et bien.. Je n'ai guère d'endroit pour dormir. Ces derniers temps mon nid était celui du vent. Je ne voudrais pas te déranger, saurais-tu ou je pourrais trouver un gite plus ou moins précaire?





    " Il faut toujours faire preuve de discernement "


    Hebergement gratuit d image et photo








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Quartier Sud ( La porte chaude)   Jeu 26 Mai - 13:11

- Voilà qui est intéressant tu disparais, pendant des mois et quand on se retrouve t'es dans une situation plus que tendu, franchement petit frère ! Notre oncle tien un dojo, tu le connais il est très sentimental, il se fera une joie de t'accueillir. Personnellement si sa ne tenait qu'à moi tu coucherais dehors sur le pat de la porte. J'ai à faire au marcher couvert, suis moi, une fois que j'aurais terminée cette corvée on rentrera.

Entre l'achat de légume et d'épice Issa émet l'hypothèse d'une tempête, potentiellement dangereuse inquiétude à laquelle Shin coupa cours.

- Ne t'en fais pas les structures de konoha sont préparé à ce genre d'intempérie, tous ce passera bien.

Sur la route du retour vers le dojo, aucune effusion de réjouissance, les deux frères s'apprécient grandement sans pour autant le montrer, bien au contraire. Un exaspérement affiché de Shin et un désintéressement annoncé de Issa, constitue le fondement d'une relation plus que conflictuelle et pourtant si consensuelle.

Le vieux Kensuké comme prévenus de l'arrivée de ces deux neveux, attend, patiemment devant la grande porte.

-Vous voilà,vous en avez mis du temps. Le samurai semblais avoir prévus l'arrivée de Issa, mais nul ne sait comment. - Issa il faut que tu trouve un travail à l'hôpital, ils ont besoin de ninja médecin ça ne sera donc pas bien compliqué, vus tés spécialité.

Aujourd'hui un nouveau résident, héritier de l'enseignement Zohaldiek, est arrivé au dojo, de quoi, ravivé l'ambiance terne qui transporter les lieux, jusqu'à présent.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Quartier Sud ( La porte chaude)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quartier Sud ( La porte chaude)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» Utilité du bouclier lorsque l'on porte une armure légère
» Un quartier de Mordheim
» La Porte fractionnée....
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archives V4 :: Archives de Konoha



-
Sauter vers: