Partagez | 
 

 ♦♦ Une réunion au sommet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité








MessageSujet: ♦♦ Une réunion au sommet   Ven 30 Sep - 18:31


Le temps était magnifique, peut-être pas autant que la situation mondiale mais, c'était tout de même agréable une petite journée ensoleillée. L'été présent, je me sentais plutôt bien en ce jour, au moment, j'étais à côté des plus grandes puissances du monde. Une paix, une alliance ultime, c'était mon oeuvre ! J'en étais heureux, j'avais changé le monde en trois ans, à moi seul, j'avais pu assembler lentement mais sûrement plusieurs nations. Certes, certains pays n'étaient pas entièrement d'accords mais, si ils étaient là aujourd'hui, c'était qu'au fond, les Kages changeaient souhaiter les choses. J'étais le délégué de la cérémonie, donc je devais faire en sorte qu'il n'y ait aucuns problèmes. Les gardes des Kage étaient tous à l'extérieur, ils ne pouvaient rien entendre. Des Uchiha ANBU étaient dans les environs, ils devaient bloquer la moindre infiltration dans la zone. J'étais dans une salle du pays du feu considérée secrète, elle avait toujours servie pour les histoires de relations entre les pays. Bien évidemment, le silence était présent, aucuns des Kage ne semblaient capables de briser la glace, j'allais donc devoir le faire :

    « Bonjour, nous sommes réunis ici-même afin de faire un constat des trois dernières années. Vous êtes au courant du fait qu'un programme de paix a été installé par Suna et Konoha, celui-ci a été appelé Osamaru. C'est le moment propice pour exprimer vos avis, vos désaccordes ou bien vos idées. C'est la toute première fois qu'une telle réunion se fait, il serait donc normal qu'il n'y est aucunes batailles au sein de ce bâtiment... »

Mon regard exprimait la sévérité, je ne pouvais pas lâcher la pression, certains Kage étaient imposants. Ils étaient vraiment tous différents, le Tsuchikage avait la quarantaine et semblait très puissant, la Mizukage avait la quatre-vingtaine et elle ressemblait plus à une vulgaire mamie qu'à une Kage... La seconde opposition regroupait le Raikage et le Kazekage, le Raikage ressemblait à une divinité alors que le Kazekage était un homme très proche de ses ninja. Cette réunion allait sûrement soulever des thèmes très vieux, comme par exemple le fait que le Tsuchikage n'est jamais révélé la position de Iwa ou encore le fait que la Mizukage ait désobéi à l'ancien Daimyo de l'eau. Bref, j'étais là pour prévoir la moindre dispute, j'étais celui qui devait stopper les tensions... Alors que je pensais aux divers moyens de commencer le débat, la Mizukage prit la parole :

    « Je tiens à vous remercier officiellement Hokage-dono, sans vous, Kiri serait toujours dans la pauvreté... Votre aide et vos financements permettent à Kiri de ressortir de l'ombre de la guerre. Vos intentions sont bonnes, je ferrais mon possible pour préserver l'alliance internationale. »

J'avais beaucoup aidé Kiri lors des dernières années, pourquoi ? Car, la Mizukage elle-même avait adressée une lettre d'excuse à Konoha, elle avait tout expliquée... En tant que Hokage, laisser un autre pays dans la pauvreté était idiot voir lâche, je me fichais du risque qu'il y avait, ce village ne pouvait pas sombrer. Le rire du Tsuchikage se mit à retentir dans la salle, qu'avait-il celui-là ? J'avais bien fait de ne pas lui faire confiance, il avait l'air vraiment étrange, que voulait-il ? Il était le Kage étant resté le plus longtemps au trône, effectivement, c'était bien le seul et dernier Shodaime en activité ! Il était le tueur non-déclaré de Akira Yamanaka, le Shodaime Hokage. En bref, il aurait dû normalement se mettre de côté et se taire mais non, il n'était pas capable de tenir sa langue :

    « Vous êtes si drôles... Vous parlez d'une paix mais, que deviennent vos puissances cachées !? Je suis au courant des Bijuu, Kumo et Iwa n'ont jamais rien su au sujet des bêtes à queux... C'est un atout militaire important, je pense que la moindre des choses est de révéler le nombre de Bijuu par village, n'est-ce pas ? Dans ce cas là, peut-être que nous pourrons parler d'une paix. »

Il avait raison, ce Kage était réellement embêtant, il savait tout sur tout, il était temps d'avouer les cachotteries des anciens grands villages. Pour tout dire, j'étais incapable de citer le nombre de Bijuu des autres villages, je savais seulement que Konoha en possédait trois : Ichibi, Nibi et Yonbi... Le dire était sûrement un désavantage, j'hésitais un peu mais, il fallait bien que quelqu'un commence. Avant que je puisse révéler la moindre information, la Mizukage déclara ce qui était à déclarer :

    « Kiri, le village de la brume ne possède qu'un seul et unique démon : Gobi.. Par le passé, nous avions aussi Sanbi mais, le possesseur a disparu lors de la seconde grande guerre. »

    « Konoha, le village de la feuille possède trois démons à queux : Ichibi, Nibi et Yonbi. Je suis en incapacité de vous dire d'où vient Ichibi... C'est la Nidaime Hokage qui l'a scellée dans un de nos ninja, malheureusement elle a disparue depuis déjà plus de 3 ans... »

    « Hum... C'est intéressant. Et vous Kazekage !? Que cachez-vous donc dans votre village... »

Il était clair que le Tsuchikage n'était venu que pour récolter des informations mais, je devais me servir de ça pour le mettre de mon côté ! Le Raikage semblait ennuyé ou amusé, c'était assez dur de comprendre ses mimiques... Cette réunion promettait, malheureusement, de grands débats !

Revenir en haut Aller en bas

Asahi Denki

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 890
Date d'inscription : 22/07/2010


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Ven 30 Sep - 19:35

La journée était très belle, j'avais enfin pu sortir du village, enfin c'était encore pour de la paperasse... Mais la journée resté quand même agréable, j'adorais aller aux pays du feu, tout était si beau, si frais, ce n'était pas comme la chaleur caniculaire qu'il y avait à Suna! 3 ans s'était écoulé, le village de Suna avait bien changé, je l'avais vu évoluer, de larve essayant de ramper pour survivre il était devenu un beau papillon qui n'avait plus besoin de quelqu'un pour vivre. Je m'étais battu pour ça, j'avais donné ma vie et mon âme pour qu'il puisse récupérer de sa superbe et j'y étais enfin arrivé. Et maintenant j'étais là, dans le pays du feu, dans une étrange salle où se trouvait les kage des différents pays. C'était drôle de savoir que j'étais le Kage qui avait surement le plus voyagé et je ne connaissais qu'un seul des Kage. Fusako Uchiha, j'avais à force compris son identité, j'avais eu du mal mais j'y étais finalement arrivé. Mais je ne lui en voulais pas, si il avait fait ça, c'était pour son village et son clan, je pense que j'aurais fait la même chose pour Suna. Je pouvais constater que le Raikage avait bien changé, ce n'était plus l'être stupide avec qui j'avais du discuter. Néanmoins, il n'avait pas l'air plus sympathique que l'ancien, ce dernier ressemblait à une divinité, il se croyait pour dieu? Dans ce monde il n'y avait pas de dieu, dieu n'était qu'une illusion pour faire tenir le moral des gens ne pouvant vivre seul. Personne ne pouvait devenir dieu, ou il devait le payer de sa vie.

La Mizukage, quant à elle était plus une vielle peau, une impression de nostalgie était en moi quand je pensais qu'on était passé de la belle et douce Asuka à cette vielle bique! Le Tsuchikage quand à lui faisait peur à voir, il n'avait pas l'air commode, je ne savais pas si c'était son masque ou l'aura ténébreuse qui l'enveloppait mais je savais qu'il ne fallait pas lui faire confiance. Je voyais le mal en lui, je savais qu'un jour ou l'autre il allait faire quelque chose de mal, j'en étais sûr! Puis... il avait l'air de tout savoir, il n'avait qu'à se montrer avant! Il nous traite presque de faux-cul alors que c'est bien lui qui s'est caché tout ce temps de nous. Il fallait pas nous prendre pour des idiots! Il voulait savoir ce que j'avais dans mon village? Asano Tanaka ne montrait plus beaucoup le bout de son nez, je ne savais pas ce qu'il advenait de lui et de son bijuu, il était vivant mais était comme un légume.. Inactif.. J'allais prendre la parole pour la première fois depuis mon arrivé, je ne devais pas bafouiller, pas dire d'idiotie, je devais montrer que je n'étais pas un idiot:

    " Certes, nous avons des puissances cachées, mais vous n'en avez pas ,vous ? Je pense que nous avons tous nos petits secrets, ce ne serait pas drôle si tout le monde savait tout sur tout le monde. Je pense que vous avez aussi des secrets, mais bien sûr vous allez faire comme si de rien n'était et vous allez dire que vous n'en avez pas... Je n'ai qu'un Bijuu à mon village, son Jinchuukiri est Asano Tanaka, membre du clan de Ryusuke Tanaka, son bijuu est Rokubi, si je ne me trompe pas c'est le plus puissant des bijuu actuels. Enfin bref... Je pense qu'il faudrait aussi créer quelque chose pour prouver notre alliance, un lieu comme celui si, à la frontières de tous nos villages où nous ferions des réunions, où nos ninjas pourraient se rencontrer, discuter, s'affronter. Je pense que la chose pouvant nous démarquer des alliances du passé est de faire des liens, pas des liens sur du papier, non des liens sentimentaux, des liens d'amitié, de fierté ! C'est ce qu'il faut pour que nous soyons toujours fidèle! Il faut avoir de la confiance envers chaque personne ! "

J'espérais que mon discours allait marcher mais ça n'allait surement faire aucun effet sur le pseudo-dieu et l'autre Kage à l'aura maléfique, j'allais peut-être toucher celui de la vielle peau, du moins je l'espérais!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Ven 30 Sep - 20:05


    « Des secrets !? La différence est grande ! Ah Ah ! Offrez-moi Rokubi si il est si peu important ! Un Bijuu est une arme parfaite, ne me dîtes pas que c'est un simple secret... Si la position de mon village serait entre vos mains, vous seriez déjà en train de me lancer des Bijuu dans la figure ! »

Qu'une chose faire : Soupirer. Bien évidemment, je le fis en fixant le jeune Kazekage, le signe était clair, il se devait d'arrêter la discussion. Le Tsuchikage avait raison, les Bijuu étaient des armes importantes. Bien que j'étais un possesseur, je savais pertinemment que j'étais considéré comme une simple arme. Et ? Les ninjas étaient tous des armes, ils servaient un pays comme un samouraï se servait de son sabre. Le Kage de la terre n'avait rien exigé, c'était déjà une bonne chose. D'un côté, il était en position de faiblesse et il attendait peut-être le bon moment pour agir. Un froid glacial était présent, je devais reprendre cette discussion :

    « Cessons. Je ne suis pas ici pour supporter des gamins mais, pour installer une paix ! Nous n'avons pas besoins des guerres pour survivre.. Ce n'est parce qu'un peuple à un Kage incompétent qu'il doit subir les guerres. »

Taruko était vraiment un enfant, il n'avait pas changé... Malgré ça, il avait été le premier à donner son accord pour la paix, j'étais donc obligé de le respecter. Le Tsuchikage faisait en sorte de mettre les autres Kages contre lui, il souhaitait passer pour la victime afin d'avoir une raison pour attaquer. L'alliance était fictive et c'était mon objectif ! Les jeunes devaient vouer un fanatisme envers la paix, cette pseudo-alliance allait en créer plus d'un. Bref, je devais tout de même faire en sorte qu'il n'y ait pas un massacre, je devais changer de débat. J'en avais justement un sous la poche : Hadès ! Oui, j'avais été capable de créer un dossier sur l'homme qui se prenait pour un dieu des enfers. Bien sûr, sans Kaito Inuzuka, connaître l'identité de cet individu aurait été impossible, je lui devais tout. D'une voix impartiale je repris le discours :

    « Ce n'est pas tout, j'ai encore un ou deux sujets à évoquer. Un homme se faisant appeler Hadès a tué mon père il y a de ça trois ans, il a aussi attaqué Kaito Inuzuka, un ancien membre de Kiri. D'après Kaito, Hadès ne serait qu'une forme négative de Ryûsuke Tanaka.. Ils ressemblent fortement mais ne se conduisent pas pareils. Personnellement, j'ai dû mal à croire en une telle histoire, le Ying et le Yang, le mal et le bien... Qui est cet homme qui ressemble tant au Shodaime Kazekage ? De plus, où est Ryûsuke Tanaka ? »

D'après plusieurs ninjas, Ryûsuke était le petit ami de la Nidaime Hokage, un couple de prestige ! L'homme disparut en même temps que sa bien-aimée... Un suicide collectif ? Non, improbable, ce n'était pas le genre de Nakurama. Auraient-ils formés une alliance contre les villages ? Ceci est idiot, ils étaient largement en capacité d'agir donc pourquoi ne pas le faire ? Se poser des questions était inutile, il fallait en parler avec les autres Kage pour savoir si ils n'avaient pas des idées sur son identité. La Mizukage prononça quelques phrases :

    « Kaito est donc dans votre village ? Il faudra que je pense à le retirer de la liste des criminels dans ce cas. Pour ce qui est de Ryûsuke Tanaka, je ne peux que vous dire qu'il a aidé Kiri à retrouver celui qui a causé la première guerre. Je suis reconnaissante envers cet homme, je serais tout de même étonné qu'il tue sans raisons. »

Le silence s'installa, le thème semblait gêner les Kages, pourquoi ? Tout simplement car Ryûsuke Tanaka était considéré comme l'homme le plus fort de ce monde. Il avait été capable de vaincre deux Bijuu à lui tout seul et de plus, il avait aidé les plus grands ! Aussi bien que Konoha que Kiri ou même Suna. Le Tsuchikage connaissait aussi son identité, Taruko m'avait raconté que le clan Tanaka venait du pays de la roche à l'origine. À plusieurs reprises, le Tsuchikage avait tenté d'avoir une alliance avec Suna mais, Ryûsuke avait refusé. Étrangement, le Tsuchikage s'exprima :

    « Je l'ai connu quand il avait 7 ans... Le Shodaime Kazekage, c'est ça !? C'est aussi le fils de Ryuchi Tanaka.. Je connaissais Ryûchi, c'était un vieil ami, nous jouions souvent au shôgi... ça doit bien faire 5 ans que je n'ai pas croisé Ryûchi. D'après lui, son fils venait tout juste de quitter la place de Kazekage. »

Revenir en haut Aller en bas

Asahi Denki

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 890
Date d'inscription : 22/07/2010


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Ven 30 Sep - 20:21

Fusako venait tout juste d'expirer, j'étais donc toujours un gosse? Pourtant j'essayais de faire de mon mieux, m'enfin, si j'étais un gosse, je ne pouvais rien n'y faire, cn'était pas comme si je me roulais par terre dès que l'on me disait non! Il considérait encore les bijuus comme des armes, les gens avaient le don de m'énerver lorsqu'ils disaient ça, les hommes n'étaient pas des armes bordel! J'avais donc un avis fondé, je détestais le Tsuchikage, il me faisait tellement penser à Hiroe, à considérer les gens comme des armes, à faire des coups en traitre, en voulant des choses alors qu'il ne donne rien! Il était quelqu'un de détestable sur le plan humain, comment un aussi grand enfoiré avait pu être Kage?! Je détestais ce genre de personne, ces gens qui se foutaient de tout mais qui arrivaient quand même à devenir le chef d'un village! Je ne comprenais pas ces gens qui laissaient faire le Kage sans rien dire, la bouche ouverte regardant ses agissement comme on regarde une saloperie de pomme! Si j'avais su agir envers Hiroe, les membres de Iwa pouvaient très bien agir! Ce n'était pas comme si c'était un effort surhumain, quand on voulait on pouvait! J'avais une raison de plus d'haïr cet homme... La seule personne qui pouvait avoir l'air sympa était la Mizukage, malgré son apparence de vielle peau elle n'avait pas l'air d'être une trop grosse mégère.

Fusako parlait ensuite d'un certains "Hadès" un homme ressemblait point par point à Ryusuke, étrange... Je me demandais comment Ryusuke avait pu avoir une sorte de double maléfique, il devait être fort puisqu'il avait su tuer le père de Fusako... Le monde ninja avait donc un autre homme qui voulait le mal... Parler de Ryusuke allé être tabou, en effet Ryu' était très respecté dans le monde ninja, parler mal de lui pouvait être une très grande offense, rien que sa "liaison" avec la Nidaime Hokage avait fait un scandale fou! Il parlait ensuite du mal et du bien, l'hypothèse d'Hadès malgré le fait qu'elle soit parfaitement farfelu pourrait expliquer beaucoup de chose. Puis dans le monde ninja tout pouvait se passer, j'avais bien rencontré un bretteur très puissant alors que j'étais dans une grotte. Maintenant, c'était à mon tour de parler, je n'aimais pas me sentir observé mais je savais que l'on me regardé :


    "La Mizukage a raison, Ryusuke n'est pas un meurtrier, je ne l'ai certes pas connu énormément de temps mais je l'ai connu assez longtemps pour savoir qu'il n'aurait jamais tué quelqu'un sans aucun raison valable. Je ne sais pas où se trouve Ryusuke, il ne divulguait ses plans... La seule fuite qu'il avait su laisser entrevoir en lui était les rumeurs sur une relation entre lui et Nakurama. C'est une hypothèse farfelu mais peut-être que Nakurama votre ancienne Hokage saurait quelque chose à propos de ça. Puis à propos du bien et du mal, avec ce qu'il y a dans le monde c'est possible!
Je ne savais pas si il y avait un lien, mais ça pouvait faire quelque chose de bon. Enfin, c'était juste des supposition, peut être que ça n'allait mener à rien mais ça valait la peine d'essayer! Ce qu'il avait fait été une chose normale, il l'avait fait pour sauver son village de la corruption causé par ce sabre maudit. Je savais que le Tsuchikage allait me faire une pique, je le sentais. Cet homme était vraiment un gros enfoiré!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eikichi Mishima

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Ven 30 Sep - 20:36

Genji depuis le début ne disait rien, il observait tout ce petit beau monde en silence. Il écoutait aussi. Il découvrait. Les bijus... Il ne savait rien à propos de ces choses qui semblaient attirer toutes les convoitises.Mais il avait vraiment envie d'en savoir plus. Obtenir une de ces sources de pouvoir pour l'étudier et tenter de l'utiliser à l'avantage de Kumo le faisait jubiler intérieurement. Grâce à toutes les recherches entreprises depuis son arrivée au pouvoir, Kumo disposait de quelques petites surprises... Au cas ou ! Mais bien sur, tout cela était tenu secret au plus haut point. Si certaines personnes venaient à savoir ce qu'il se passait dans certains laboratoires secrets, sa position risquait de devenir précaire. Mais de toute facon, le raikage ne s'en faisait pas, ses installations étaient très bien protégées.

Il avait tenté de cerner ses interlocuteurs mais cette tache était quelque peu difficile. Tout d'abord le Uchiha... Il semblait être quelqu'un de posé et réfléchi. Quelqu'un de très calme. Et comme on le dit des gens calmes, autant ne pas les chercher. Ensuite le kazekage. Une personne assez énergique et semblant avoir un bon fond mais ne réfléchissant pas assez avant de prendre la parole. La vieille chouette quand à elle représentait le stéréotype même du vieux pruneau plein de sagesse. Elle semblait digne de confiance. Mais des fois les apparences peuvent être trompeuses. L'autre par contre l'intriguait beaucoup plus. Il semblait très imbu de sa personne. En même temps il semblait avoir grandement confiance en lui Il ne fallait pas lui tourner le dos.

Finalement, après cette brève discussion au sujet de ces armes humaines suivie par le problème concernant ce Hadès qu'il ne fallait pas prendre à la légère, le raikage se décida enfin à parler. Il esquissa un sourire en coin et prit la parole.



    " Cher kage. Tout d'abord laissez moi me présenter. Je suis Genji Mashiba, nidaime raikage. En tant que chef du village caché de Kumo je me ravi de voir que certains d'entre vous pensent, comme moi, qu'une paix entre nous ne peut être que bénéfique pour l'ensemble d'entre nous. Je pense que comme moi vous avez des priorités pour gérer vos villages respectifs et qu'une guerre n'en est pas une. Néanmoins, cette histoire avec ce Hadès me tracasse. Il semblerait que si nous ne faisons pas attention, cette personne pourrait très bien provoquer des événements entrainant des incidences entre pays. Cette menace doit être prise au sérieux. "

Genji marqua une pause et regarda l'assemblée puis il fit un sourire intéressé avant de reprendre en ces termes :



    " Si nous décidons de nous unir pour tuer cette menace dans l'oeuf, Kumo y participera qu'à condition d'un geste de la part de certain... "

Son sourire s'était transformé pour former une expression cupide couplée à une certaine folie.



    " Kumo voudrait une de ces choses que vous appelez un biju... Bien sur, pour le bien de ce monde et pour rien d'autre "

Genji savait que Kumo pouvait apporter beaucoup si une alliance était formée. Le village avait parmi ses habitants des ninjas puissants et aux capacités étonnantes. Il était pratiquement sur que l'autre enflure masquée savait certaines choses sur Kumo. Évidement, pourquoi aurait il des renseignements sur les autres villages et non le sien ? Mais de toute façon cela n'avait aucune importance... Si il n'a pas attaqué depuis autant d'années c'est qu'il sait à qui il pourrait avoir à faire.



    " En échange je suis prêt à faire une alliance pour une paix durable... "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Sam 1 Oct - 8:50


    « Vu qu'il est direct, je vais l'être aussi ! Je demande aussi un Bijuu en échange de mon alliance... Nous ne pouvons pas nous unir si vous gardez les bonnes choses pour vous ! »

Le Raikage était gênant et en plus, le Tsuchikage en rajoutait une couche. Que dire ? Que faire ? Il était clair que je refusais impérativement d'offrir des Bijuu aux autres villages... Pourtant, il était clair que le Raikage s'adressait à moi, j'avais le plus de démons. Le Tsuchikage n'était pas un soucis, je pouvais facilement demander la carte de son village en échange d'un Bijuu et dans un tel cas, il allait refuser de suite le démon. En bref, le seul problème que le Raikage, parler avec lui ? Impossible, je ne connaissais pas suffisamment son caractère. J'allais donc devoir me passer de ses services, bien que j'étais en incapacité d'estimer la puissance militaire de Kumo, je savais pertinemment que l'aide d'un si grand village était bénéfique... Dommage ! Afin de briser le nouveau silence qui venait tout juste de s'installer, je m'exprima :

    « Je suis désolé mais, je ne peux pas accepter vos requêtes... Sachez que les possesseurs de Bijuu meurent si celui-ci vient à sortir du corps ! En bref, je ne veux pas tuer un homme pour vous. De plus, je souhaite rajouter que même si j'avais un démon de libre, je ne le donnerais pas à vous, maître Tsuchikage... En cachant la position de votre village, vous bafouez le règlement humanitaire qui avait été installé par le chef du pays du fer. À moins d'avoir la bonté de nous offrir la position de Iwa, je ne peux rien faire pour vous... »

Le Shodaime Tsuchikage semblait amusé, pour lui, ce n'était qu'un vulgaire jeu, il était totalement barge ! Par contre, il ne semblait pas exprimer une négation, il avait donc demandé un Bijuu par hasard... Peut-être qu'au fond, il n'en voulait pas. D'après des rumeurs, il avait installé un état basé sur l'égalité donc, offrir un démon pouvait casser son système. Je ne savais pas trop quoi penser du Kage de Iwa, je ne pouvais pas prévoir si il allait être sérieux ou non, cet homme est à surveiller. La discussion au sujet de Hadès semblait être secondaire, les Bijuu étaient-ils si importants aux yeux des Kages ? Pourtant, l'arme était difficilement maîtrisable, j'en savais bien plus qu'eux à ce sujet. Que faire ? Le Raikage allait sûrement mal le prendre mais je ne pouvais rien faire pour lui... Le silence était de nouveau là, cette minute fut bien longue. La Mizukage semblait réfléchir, était-elle en train de penser à refuser l'alliance ? Non, je devais arrêter de penser à de telles choses. La vielle femme se mit à dire :

    « Raikage-dono, j'ai un énorme respect envers Uchiha Fusako et je ne peux rester là sans rien dire... Contrairement à Konoha, notre démon n'est pas dans un homme, Ritsu Kay qui est l'ancien possesseur a été victime de l'emprise de Gobi. Donc, Gobi a vaincu son premier jinchūriki ! Mon village est bien trop faible pour contenir un tel démon, je l'offre à Kumo si en échange, le Raikage promet de servir l'alliance indéfiniment... »

Cette Mizukage était vraiment étonnante, elle était la première à réellement se sacrifier pour l'alliance. Sa maturité et sa sagesse étaient des atouts importants pour l'alliance. Ainsi, Kumo allait posséder un démon à queux, c'était une perspective plutôt intéressante. Une chose était étrange, la disparition de Sanbi, j'avais pourtant cru comprendre que le jinchūriki était plutôt fort... Avait-il était tué ou avait-il déserter ? La question était complexe, c'était peut-être lui notre adversaire... Ou pas, je me souvenais avoir lu qu'il avait des cheveux blancs. Il était temps de prendre la parole, ainsi je repris la discussion :

    « Bon, c'est réglé... L'échange aura lieu sous la surveillance de Konoha. Revenons sur Hadès et Ryûsuke si vous le voulez bien...  Tsuchikage-sama, seriez-vous en capacité de retrouver Ryûchi Tanaka ? Il est peut-être la clef de cette énigme, nous devons absolument le rencontrer... Et vous Kazekage-sama, avez-vous déjà rencontré le père de Ryûsuke ? Si c'est le cas, que connaissez-vous de cet homme ? »

Les questions étaient directes et très bien posées. Je devais impérativement tout connaître sur le potentiel ennemi, je n'avais pas le droit de laisser une place au hasard. La situation était critique, un homme était en capacité de tuer des gens sans même être retrouvé ! Il avait donc le droit de bafouer les lois humanitaires sans être pourchassé ? Non, c'était impossible, nous devions le retrouver et l’exécuter, non pas pour l'honneur mais pour l'exemple ! Le Tsuchikage s'exclama :

    « Je ne suis pas vraiment certain de pouvoir le retrouver mais, je ferrais des efforts pour ça. J'ai aussi besoin de lui parler donc bon... Cependant, il me faut l'accord de la totalité des Kage et aussi un droit de marcher sur la totalité des terres... »

    « Konoha et le pays du feu acceptent. »

    « Kiri et le pays de l'eau acceptent. »

Revenir en haut Aller en bas

Asahi Denki

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 890
Date d'inscription : 22/07/2010


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Sam 1 Oct - 11:37


Le Raikage voulait donc un Bijuu, qu'il était fou! Nous avions déjà eu du mal à affronter un bijuu, alors tuer son réceptacle et le lui laisser, c'était de la folie! Puis d'un point de vue humain, tuer un ninja juste pour une alliance, c'était stupide... Puis voilà que le Tsuchikage ramenait encore sa fraise, il était encore pire que moi, on aurait dit un gosse qui chialait car il n'avait pas un gâteau. Il voulait lui aussi un bijuu! Que croyait-il? Que nous allions sacrifier deux ninja juste pour leurs beaux yeux?! Fusako avait raison, c'était impossible de leur en passer un, puis c'était un peu hypocrite de demander un bijuu alors qu'il ne veut même pas donner le lieu de son village! Le Tsuchikage venait d'affronter un refus et il souriait comme un gosse, il avait perdu une partit du jeu mais souriait. Comme un gosse qui après avoir perdu souriait car il s'était bien amusé. Ce n'était qu'un amusement pour lui, il était heureux, il s'en foutait d'avoir un bijuu... Il voulait juste jouer et avoir ce que les autres voulaient! Puis la vielle peau parla à nouveau, elle était prêt à donner son bijuu? Si son jinchuukiri avait perdu face à son Bijuu comment pouvait elle proposer au Tsuchikage? Si quelqu'un d'expérimenté avait perdu face à lui, le Kage allait, même si il était puissant, avoir du mal avec lui. La vielle peau venait de se retirer une épine du pied discrètement en le proposant gentiment aux Tsuchikage qui, j'étais sûr, allais l'accepter! Même si c'était un acte de bonté envers l'alliance, le bijuu allait peut-être causer des problèmes au Kage... Mais c'était quelque chose de bon, sous les croutes de la bonne peau se cachait un coeur, ou du moins un cerveau. Nous parlions ensuite d'Hadès et de Ryuchi Tanaka, à vrai dire je le connaissais de nom, cet homme était quand même le chef du clan le plus puissant de Suna. C'était dommage que je ne savais rien à propos de lui, j'aurais bien aimé faire avancer l'enquête mais c'était impossible pour le moment. Le Tsuchikage essayait ensuite de sortir la tête de l'eau et proposait de visiter les différents villages pour trouver Ryuchi, en effet si c'était la clé de l'énigme, il fallait absolument le retrouver!
    Je ne sais que peu de choses à propos du Père de Ryusuke, en effet j'ai certes beaucoup entendu parler de lui mais je n'ai eu que peu d'occasion pour lui parler. Je sais néanmoins des choses sur le clan Tanaka si vous voulez, après tout c'est le clan le plus puissant de mon village ! Sinon Tsuchikage, sachant que mon pays est très lié avec Ryuchi je ne peux qu'accepter que vous cherchiez sur nos terres. Maintenant que nous avons terminés de parler de ça, j'aimerais proposer quelque chose. L'idée est peut-être stupide mais former une escouade avec un ninja de chaque village. Ce pourrait être intéressant de voir les rapports qu'ils auraient, vous ne pensez pas que ça pourrait être une bonne idée?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eikichi Mishima

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Sam 1 Oct - 18:34

Le raikage n'en croyait pas ses oreilles ! Le kazekage l'avait complètement ignoré ! Alors que les autres avaient pris la parole pour donner leur accord sur le droit de passage du Tsuchikage sur leurs terres respectives, lui n'avait pas son avis à donner C'était un manque de respect total ! Le sang de Genji ne fit qu'un tour. Il se mit debout d'une façon énervée, renversant son siège sur le sol, les lèvres plissées, signe d'une rage naissante dans la tête du chef de Kumo. Il s'exclama :


    " Si le Kazekage ne daigne pas vouloir d'une réponse en ce qui concerne le droit de passage sur les terres du pays de la foudre je ne vois pas ce que j'ai à faire ici ! Suna serait il assez bête pour ignorer la décision d'un autre pays ? "

L'atmosphère tout à coup devint pesante. Lourde. Comme lorsqu'un orage se prépare à éclater. Le raikage était furieux, et cela se voyait ! Il leva le poing devant lui en le serrant très fort et cria en regardant le kazekage dans les yeux :


    " Est ce juste une simple étourderie de la part d'un idiot qui ne réfléchi pas avant de parler ou pensez vous que la force de Kumo est si insignifiante que sa voix ne vaut pas la peine d’être ENTENDU ? "

Au moment ou il prononça ce dernier mot il frappa son torse de son poing levé. De l'endroit de l'impact s'échappa une décharge d'électricité qui se propagea lentement dans tout le corps du raikage dans un crépitement à faire mal au oreilles. Il finit donc avec une mine agacée :


    " Votre réponse Kazekage ?... "

Un froid s'installa dans la pièce mais avant que qui que ce soit ne réagisse, Genji explosa de rire, mit un coup de talon dans son siège sans se retourner et s'asseya dessus avant que celle ci n’atterrisse, ce qui eu pour effet de claquer les pieds de la chaise par terre fortement. Il posa ensuite ses deux pieds sur la table, se pencha en arrière pour se balancer, mit ses mains derrière la tête de façon décontracte et dit entre deux petits fous rires :


    " Kumo et le pays de la foudre seront de la partie..... Hahahahahahaha ! "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Dim 2 Oct - 16:33


    « J'avais pourtant la certitude d'avoir fait appel à un Raikage et non à un gamin qui s'énerve pour un rien... C'est de trop, si vous souhaitez réellement mettre en péril l'alliance, dites adieu à Gobi. Tâchez d'être plus matures ! Nous parlons de la situation mondiale et vous, vous vous battez comme des enfants... Rappelez-vous que vos villages peuvent être victimes de cet homme... »

Le Kazekage n'était pas suffisamment mature, il ne savait pas parler à des capricieux... Contrairement à lui, j'avais su me faire entendre dès le début et j'avais dorénavant une maîtrise parfaite de ce conseil. Bien que comparer des Kage à des gamins n'était pas une solution très efficace, c'était sûrement la chose la plus directe ! Le Raikage pouvait partir si il était là pour foutre un tel bazar dans l'alliance. La situation était de plus en plus tendue, les sujets ne captaient pas l'intention, je n'avais malheureusement rien pour calmer tout ça. Un verre était posé devant moi, boire ? Non, je ne devais pas montrer le fait que j'étais en difficulté, je devais continuer à parler. Taruko avait lancé un débat qui allait sûrement dégénérer mais bon, il fallait bien prendre des risques. Ainsi, je m'exprima :

    « Kazekage-dono, pensez vous réellement qu'une équipe inter-village est envisageable ? Vous ne voyez pas les tensions actuelles ? Les Kages sont les plus sages dans un village donc imaginez la catastrophe que votre idée pourrait causer... Personnellement, je suis contre... »

Hum ? Mon oreillette se mit à siffler, un appel ? Afin que cela reste confidentiel, je posa ma main droite sur mon oreille droite. C'était un ANBU qui surveillait les frontières, que voulait-il !? La transmission était mauvaise, il était impossible de l'entendre. La Mizukage se mit à exprimer son refus. Les dires de l'ANBU devinrent enfin compréhensibles :

    « Hokage-sama ! Nous sommes attaqués par une substance noirâtre, il n'a rien à faire, nos attaques ne le touchent pas ! Il prévoit tout, que faire !? »

Finalement, j'allais être obligé de sortir le micro qui était caché dans le col de ma longue veste de Kage. La situation était dangereuse, c'était peut-être ça Hadès... Je n'en savais rien, pourquoi venir ? Si il se déplaçait, c'est qu'il n'avait pas peur et donc, il était supérieur. L'attaquer ? C'était fou, je ne devais pas oser une telle chose, j'allais devoir attendre sa venue afin de lui parler et pouvoir me servir de ses réponses. Et si cette chose était une nouvelle menace ? Dans ce cas, c'était quasiment pareil, il fallait privilégier le dialogue ! Sans même prévenir mes compères, je repris la communication :

    « Servez-vous de l'héritage de la Nidaime Hokage et tentez de la combiner avec vos techniques de camouflage ! »

L'ordre était plutôt bien pensé, ils allaient peut-être s'en sortir avec ça, si c'était le cas, ils n'étaient pas les cibles de l'attaque. Si jamais les ANBU survivaient, cela voudrait dire que l'ennemi connaître déjà notre position. Une fouine dans le conseil ? Hum, c'était une idée plutôt intéressante mais pourquoi faire ça ? Si l'homme qui approchait était Hadès, il était seul et donc même avec un Kage de son côté, numériquement, les adversaires seraient en sous-effectif. Il fallait trouver un plan et vite, il n'allait pas tarder ! Avant que je puisse m'exprimer, le Tsuchikage prit la parole :

    « Une attaque !? Ne serait-ce pas notre ami Hadès qui viendrait nous donner quelques réponses ? Si c'est le cas, laissez-moi m'en occuper... »

    « Votre expérience en combat est bien trop faible Tsuchikage-dono, j'ai été entraîné à vaincre les plus grands et je sais une chose : À plusieurs, nous sommes toujours plus forts... »

Ils ne se doutaient pas de la force de mon père et de ses camarades... Si il était mort sans pouvoir donner le moindre indice, ce n'était pas pour rien ! Il avait peut-être été capable de sauver un Konohajin mais, il n'avait pas pu survivre donc, l'adversaire était un danger imminent ! Il ne fallait absolument pas tenter le combat, il fallait attendre qu'il attaque par lui-même, c'était bien plus sage. Il était temps de conclure l'alliance, l'adversaire arrivait et une dispute n'était pas la bienvenue. Je m'exclama :

    « Un adversaire approche, les ANBU ne vont pas tenir longtemps ! Il faut conclure un pacte de non-agression avant qu'il arrive.. Ne l'attaquez pas, nous ne devons pas risquer nos vies... »

    « Roh... C'est vraiment ennuyant ici.. J'espère pouvoir le tuer un autre jour dans ce cas... Rappelez-moi de lui demander son adresse ! »

Le Tsuchikage était exécrable et sûr de lui, il riait alors qu'un homme surpuissant approchait. Si il était vraiment Ryûsuke Tanaka, nous étions tous en danger ! Le Shodaime Kazekage était connu par delà les frontières, pourquoi ? Tout simplement parce qu'il était le meilleur... Je sortis un papier de ma pochette pour ensuite le signer, les modalités du pacte de non-agression y étaient inscrites. Je fis passer ce même papier à la Mizukage qui était à ma droite, celle-ci le signa et le confia au Tsuchikage. Malgré son horrible humeur, cet homme semblait avoir du bon car, il signa le papier. Le papier fit demi-tour et retourna entre mes mains. Je le confia à l'homme qui était à ma gauche, c'est à dire Taruko le Kazekage...


Revenir en haut Aller en bas

Asahi Denki

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 890
Date d'inscription : 22/07/2010


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Dim 2 Oct - 16:37


Le Raikage était encore pire que le Tsuchikage, il me gueulait dessus alors que je n'avais rien dit ni fait... On aurait dit un gamin qui faisait une crise car on ne lui avait pas proposé de gateau, et voilà qu'il faisait apparaitre de l'électricité, il voulait qu'on lui donne un cadeau car il savait maitriser l'électricité? Je savais aussi manier l'électricité et je ne m'en vantais pas pour autant! J'avais esquissé un sourire aussi discret que long lorsque Fusako l'avait envoyé balader, j'étais certes un gosse mais je savais me tenir. Du moins je l'espérais! Finalement mon idée de team inter-village s'était montré assez inutile, j'étais trop impulsif et j'en avais encore la preuve aujourd'hui, en effet, vu nos engueulades, ça allait être encore pire avec des gennins ou même des chuunin! Si nous n'arrivons pas à nous entendre alors que nous sommes les plus "sages" de nos villages, le résultat avec des enfants allaient être hardcore! Finalement quelque chose de surprenant venait de se produire, nous étions attaqué! Pourtant personne à part nous devez savoir l'emplacement de notre réunion, nous avions fait exprès de choisir des lieux caché et sur-protégé pour éviter des problèmes du genre! C'était impossible! L'homme devait être surpuissant pour pouvoir passer à travers les lignes de garde et vaincre aussi facilement la garde de Fusako... Ce ne pouvait être qu'une personne, Hadès, ce ne pouvait être que lui! C'était impossible que ce soit quelqu'un d'autre! Je devais, je devais voir son chakra! Je devais voir le chakra de cet homme qui semblait si fort! J'activais mon pouvoir et je tombais par terre. Son chakra était immense, mes yeux étaient presque complètement caché par le chakra maléfique! Je n'en avais jamais vu d'aussi immense! C'était stupéfiant, horriblement fabuleux! Je me relevais tant bien que mal, nous n'avions presque aucune chance face à un homme comme lui ! Je commençais à vraiment croire les rumeurs que l'on disait à propos de Ryusuke! Un homme aussi puissant ne pouvait être que Ryusuke ou son double maléfique! La Mizukage et le Tsuchikage souhaitait y aller! PAUVRE FOU! Ils allaient mourir en affrontant un homme comme lui! Fusako avait raison de leur tendre un papier de non agression, nous devions parler et éviter la moindre confrontation, nous risquions la mort! Même si le Tsuchikage essayait de faire de l'humour j'étais sûr qu'il avait aussi peur que moi! Je prenais le papier et le signé rapidement avant de dire ce que je venais de voir:

    Fusako à totalement raison, l'attaquer serait de la folie, je viens de voir son chakra, et il est... j'en ai encore des frissons. Je ne sais même pas comment vous expliquer, son chakra est tellement puissant qu'il avait presque recouvert mon champ de vision! Je tiens à vous dire que son chakra n'est absolument pas bénéfique! Il est encore plus mauvais que n'importe qu'elle chakra! Je pense que les rumeurs disant que se soit Ryusuke ou même son double maléfique sont absolument vrai! Je ne peux vous le montrer mais vous seriez tout autant terrifiez que moi si vous verriez son chakra! Nous devons être le plus calme possible, une confrontation serait du suicide! Même vous Tsuchikage, avec tout le respect que j'ai pour vous vous ne feriez pas long feu face à lui! Même moi! Je ne pense pas que risquer nos vies pour l'affronter serait une chose judicieuse, il faut plutôt l'écouter...

Je sentais mon corps se hérisser, j'avais peur? Cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas ressentis ce sentiment! Tellement longtemps que je n'avais plus eu peur de quelqu'un! Cet homme devait être le diable vu la noirceur de son chakra! J'étais étonnée de dire quelque chose comme ça! Cet homme. Je voulais savoir ce qu'il voulait nous dire!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eikichi Mishima

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Dim 2 Oct - 17:00

Le kazekage s'était finalement bien tenu après les propos de Genji à son encontre... Sa réputation n'était plus à faire, c'était un vrai pacifiste. Beaucoup de gens n'auraient pas supporter de se faire malmener verbalement de la sorte et se serait offusqué au point d'en venir à la confrontation dans les règles. Le raikage appréciait cela. Un homme qui s'en tient à ses convictions est un homme d'honneur. Par contre, l'intervention de l'hokage fut également riche en information. Le fait de défendre Taruko avec autant d'ardeur ne pouvait s'expliquer que par le fait que ces deux là n'étaient pas que des alliés mais aussi des amis... Et fort possible de longue date. Qu'il y ait alliance entre tous ou pas ne changerait pas le fait que Konoha et Suna resterait amis.

L'idée de Taruko au sujet d'une équipe composée de ninjas de différents villages n'était pas mauvaise en soit mais il est vrai que la réunion ayant si mal commencé, les chances pour qu'une équipe de gamins s'entende étaient minces. Les kages se devaient de donner le bon exemple et lui le premier. Mais une nouvelle intervention de l'hokage vint interrompre Genji dans ses pensées.

Quelqu'un s'en prenait aux ANBU de Konoha chargés de garder le périmètre ! Et apparemment, il ne plaisantait pas. Les ANBU, et surtout ceux de Konoha, étaient réputés pour être les meilleurs dans leurs domaines et si ils se faisaient défaire aussi facilement, c'est que l'ennemi devait être doté d'une puissance redoutable ! Le kazekage manqua même de tomber de sa chaise, ce qui fit légèrement sourire Genji. Mais l'heure n'était pas à la moquerie.

L'un voulait l'attaquer seul, l'autre voulait que tous les kages l'attaque ensemble et les deux derniers voulaient discuter avec. Même si cette dernière idée paraissait la plus vraisemblable elle était aussi finalement d'un ridicule déconcertant. Parler avec ça ? Pourquoi ferait il le trajet jusqu'à la réunion des kages juste pour discuter avec ceux qu'il devait déjà considérer comme des ennemis ? Quoique... Si il était dérangé ça se tenait... Genji était intrigué et en même temps de plus en plus excité. Une telle puissance en un seul homme... Il voulait voir cela.

La paperasserie, ce dont le raikage avait le plus horreur, était également de la partie. Fusako avait fait tourner le pacte sensé apporter LA solution au problème Hadès. Le document se trouvait à présent face à lui, tous les autres venaient de signer. Genji savait qu'il devait apposer sa griffe à coté de celles de ses collègues. Mais il se devait aussi de ratrapper le coup pour cette histoire de gaminerie entre lui et le kazekage. Si ils devaient tous travailler main dans la main pour aboutir à une paix mondiale il se devait de faire le premier pas, après tout, Genji avait cherché la bagarre le premier. Il prit donc la parole à son tour en fixant Taruko.



    " Avant que ma signature officialise cette paix, qui je l’espère, sera durable, je tiens à faire mes plus plates excuses au village de Suna et à son kazekage. Insulter tout un village et manquer de respect au chef d'un autre village n'est pas digne d'un kage, surtout en ces temps troublés. Nous nous devons de montrer l'exemple au générations futures pour la pérennité de nos villages et nos pays respectifs. Si nous, kages, décidons d'unir nos forces face à un ennemi dont on ne connait finalement pas grand chose, nous devons faire bonne figure devant les ninjas que nous commandons. "

Genji prit donc la plume et s'appliqua pour écrire son nom sur ce document qui, espérons le, deviendra par la suite historique. Il regarda ensuite Fusako dans les yeux, l'air le plus sérieux du monde.



    " Hokage, si ce Hadès est aussi puissant que vous le dites, demandez à vos hommes de se replier ! Si il est si évident pour vous qu'ils ne le retiendront pas longtemps cela ne sert à rien de les sacrifier. Si il est là c'est pour nous et non pour eux. Autant le laisser venir le plus rapidement possible à nous... On saura alors si il veut parler ou alors..... S'amuser ! "

Genji semblait plutôt excité à l'idée de rencontrer une aussi grande source de puissance mais cette ambiance avait quelque chose de malsaine. Pour la première fois de sa vie, il ne savait pas si il allait être à la hauteur !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Lun 3 Oct - 16:00


    « Les ANBU sont actuellement intouchables, c'est l'héritage de la Nidaime Hokage... Cependant, l'adversaire n'a pas cherché à détruire cette technique, il se dirige directement vers nous. Donc, il vient pour nous, connaître ses motivations sera un avantage stratégique. »

Je posa ma plume et je me leva pour ensuite me diriger vers la feuille qui se trouvait à côté du Raikage. La paix était dorénavant entre mes mains, ce Hadès était taré de nous attaquer comme ça, que comptait-il faire ? Était-il seul ? D'après certains informateurs, il n'avait pas cessé d'être aperçu dans les quatre coins du Yuukan et même à l'extérieur ! Il avait préparé sa guerre et sûrement ce combat, nous étions une rempart bien trop grande pour lui. Il avait tué mon père et j'allais devoir attendre pour l'exploser, cette réunion n'avait pas été suffisante, il agissait toujours comme il le souhaitait. Sans même se faire inviter, il allait rencontrer la totalité des Kages et allait assister à un conseil qui ne lui était pas réservé ! Que dire ? Que faire ? Lui, il le savait, il se doutait de la suite des évènements, ce débile était un véritable monstre. D'une voix bien plus sinistre, je m'expliqua :

    « Il parait que pour la paix, il faut la guerre... Je crois que cet homme vient pour nous le prouver... Le destin est en train de se jouer, cet homme se sert de nous, il fait ce qu'il veut... Il est temps de lui prouver que le Yuukan ne lui appartient pas ! »

Les gardes des Kages étaient bien évidemment cachés, ils ne devaient pas mourir... L'ennemis qui se dressait devant nous n'avait pas de pitié, la vie n'était rien pour lui, il se fichait de tuer ou non. Le débat allait être passionnant, le pire était que s'énerver allait être interdit, la moindre attaque pouvait être fatale ! Se soumettre, c'était hors de question mais, bon que faire face à un tel homme ? Le Tsuchikage se leva et retira son habit de Kage... Il avait des vêtements de combat, le bougre était toujours prêt à se battre. Le Kage de la terre s'exprima sur un ton ironique :

    « Hokage-dono, permettez-moi de vous dire que vos réunions sont vraiment drôles ! Je n'aurais jamais pensé à un invité surprise, il est peut-être temps de vous reconvertir dans l'animation ah ah ah ! »

Cet homme était vraiment déprimant, il répétait constamment de mauvaises blagues, c'était quoi ce type ? Il n'allait jamais arrêter l'ironie ? Il ne connaissait pas la puissance de Hadès et il riait. Une odeur étrange flottait dans l'air, ne serait-ce pas l'adversaire en question qui approchait ? Cette odeur était vraiment capiteuse... Par chance, nous étions au rez-de-chaussée d'un bâtiment d'un seul étage, donc l'attaque aérienne n'était pas vraiment possible. La seule chose à faire était d'attendre qu'il vienne, les minutes devenaient des heures. Je plia la feuille pour la cacher dans mon pantalon, elle ne devait pas être abîmée. La Mizuka se leva et vint à mes côtés pour ensuite s'exprimer :

    « Quoi qu'il arrive, votre père sera vengé un jour ou l'autre... N'oubliez pas l'alliance entre Kiri et Konoha, je serais toujours là pour vous aider, je suis une femme de confiance vous savez. Je ne sais pas ce qu'est cet homme mais, il se permet trop de choses, il n'a pas peur de nous... Il semble être un personnage assez problématique. »

    « Je ne pourrais jamais oublier l'image des Konohajins qui travaillent avec les Kirijins à la reconstruction d'un village qui a été détruit par l'économie... C'est pourquoi il faut absolument arrêter cet homme, il ne faut pas qu'il gâche tout ! »

Une fissure se forma sur le haut du plafond... Hum !? La haut du toit s'envola dans les airs, qu'était-ce que ? Un homme avait porter qu'une partie du bâtiment ? C'était quoi ce bordel ? C'était tout simplement illogique ! Je ne devais pas y faire attention, un complot bien plus imposant se cachait derrière ça, notre ennemis s'y cachait. Une ombre se faisait voir, elle était en hauteur, elle semblait se trouver sur les remparts du mur détruit. L'homme semblait plutôt gros et fort, il sauta et tomba juste devant moi, ce n'était pas Hadès ce truc ! Il s'apprêtait à me foutre un coup de poing !? Je sortis ma lame Uchiha et je frappa violemment contre lui, celle-ci fut brisée, l'attaque de l'adversaire n'avait pas été arrêtée ! Je me baissa pour ensuite prendre appuie sur lui à l'aide de mon pied droit et je m'éjecta quelques mètres plus loin. Le gros tas fit incapable d'arrêter son attaque, une fumée terreuse fit son apparition, sa force était surhumaine, un cratère immense avait été crée... Le monstre en pierre ne semblait plus bouger, pourquoi ? Le pire était qu'il n'avait pas utilisé son chakra, il était monstrueux ! Un rire se fit entendre, ce n'était pas un Kage, elle venait d'en haut, une ombre se trouvait en haut...



Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

avatar

Rang S




Masculin
Nombre de messages : 5959
Date d'inscription : 15/06/2008


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Lun 3 Oct - 16:02


    « Je suis Hadès ! Si je suis là c'est pour demander la tête d'un homme... Je me fiche de vos avis, si il y a la moindre négation, je me servirais de vos puissances afin d'arriver à mes fins. »

Hadès se trouvait au dessus des 6 hommes, son spire était en bas pour une raison plutôt simple, il devait servir d'intermédiaire. Son rôle était d'éviter le combat entre Hadès et un Kage, il ne devait pas y avoir une seule perdre chez les ennemis, la partie négative des Tanaka avait besoin des 5 Kage actuels. Son plan était simple, il devait retrouver Ryûsuke afin de retrouver la totalité de ses pouvoirs ! Bien qu'actuellement il était suffisamment fort pour vaincre un à un les Kage, il savait très bien qu'il était bien loin de son ancien corps... L'histoire de Hadès était compliquée et incompréhensible pour la plupart des hommes, il passait donc pour un tueur sanguinaire qui ne souhaitait que le mal... Pourtant, la partie négative des Tanaka n'était pas bête, elle savait pertinemment qu'en privant les villages des grandes puissances, ils finiraient par craquer. La voix de Fusako se fit entendre :

    « Nous nous fichons de ce que vous voulez, nous voulons juste savoir pourquoi vous le voulez et peut-être que dans, nous réfléchirons à votre proposition. »

Hadès savait que le Hokage mentait, il ne comptait pas coopérer, son père avait été tué par les mains perfides du démon. La guerre était peut-être la seule solution, dans ce cas Hadès allait perdre énormément de temps... Par chance, il avait déjà tout préparé au cas où ça arrivait. Il ne fallait surtout pas donner un motif de vengeance aux villages, ça serait une vilaine erreur. Le monstre avait déjà tout calculé, il se mit à répondre à l'homme :

    « Il y a de ça plus de 200 ans, un chef Tanaka atteint un pouvoir si grand qu'il devint fou et tua des membres du clan afin d’agrandir sa puissance... Il fut donc décidé de le poursuivre afin de mettre fin à ses jours, cependant, au bord de la mort, il se scella dans son fils... Son fils était considéré comme le chef du clan, normal vu que son père était lui même l'ancien chef. En bref, il savait qu'en se scellant dans le corps d'un héritier, il allait pouvoir revenir un jour... Il attendit, il attendit encore et encore afin que le sceau de protection faiblisse... Et il y a maintenant 3 ans, il sortit du corps de l'actuel héritier du clan Tanaka... En récupérant la vie de Ryûsuke, je serais sûrement en capacité de retrouver mon pouvoir ! »

À quoi bon mentir ? Ce plan était impossible à deviner et ne pas le témoigner était un signe de "trahison". Le Tsuchikage réagissait étrangement, était-il d'accord avec Hadès ? La Mizukage était vieille, elle était bien trop "sage" pour être en accord avec un démon, pourtant elle prit la peine de répondre :

    « Sincèrement, vous pensiez sérieusement que nous allions accepter de vous aider à retrouver Ryûsuke ?..  »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Asahi Denki

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 890
Date d'inscription : 22/07/2010


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Lun 3 Oct - 16:48


Il y avait finalement une bonne nouvelle, les Anbu ne pouvait rien avoir, grâce au don de la Hokage, c'était une bonne chose, s'aurait été stupide qu'ils se sacrifient juste pour nous permettre de gagner encore un peu de temps. La vie ne coutait pas quelque minute! C'était nous qui allions jouer l'avenir du Monde, cet homme était surement prêt à tout pour avoir ses objectifs! Le Tsuchikage faisait encore une blague de mauvais gout, son pays devait être bourré au anti-dépresseur! Une odeur s'était répandu dans la pièce, elle était assez désagréable... Il était là! Cet homme avait tué le Père de Fusako et son équipe... Il ne reculait devant rien, Fusako allait avoir un jour sa vengeance, mais il ne faudrait pas qu'il sombre trop dans les ténèbres de la vengeance! Un trou venait tout juste de se former dans le plafond du batiment! C'ETAIT IMPOSSIBLE! UN PUTAIN DE GROS LARD VENAIT DE PORTER LE TOIT! Ce ne pouvait être Hadès, ou il avait abusé de la bouffe! Cet homme essayait désormais de s'en prendre à Fusako, il était fort. Le poing du gros lard avait même brisé la lame du Hokage... Une ombre nous regardait, je ne pouvais m'empêcher de la regarder avec insistance! Il était finalement là, Hadès, la partit négative de Ryusuke. Le mal qui l'avait rongé durant des années! Devant nos yeux! Le coté sombre de l'un des hommes les plus bons! C'était cocasse, l'homme qui était le plus respecté dans le monde ninja avait su créer la pire pourriture au monde! La ressemblance avec Ryusuke était frappante, il n'y avait que quelques détails qui permettait de voir la différence, comme les cheveux ou son chakra qui était aussi sombre que les ténèbres eux même! Il voulait nous faire plier, il voulait nous faire souffrir pour avoir ce qu'il voulait! Fusako faisait semblant d'être prêt à entendre les voeux de Hadès, mais personne n'était bête! Je le connaissais, il n'allait pas plier, il essayait de gagner du temps, d'apaiser la situation pour ne pas finir en cadavre! L'histoire d'Hadès était néanmoins assez intéressante, il s'était scellé dans son fils! Quel homme pouvait être aussi horrible pour se sceller dans son fils?! Comment on pouvait faire ça à son gosse?! Cet homme était un enfoiré! J'aurais bien voulu lui foutre un coup de Katana dans la figure pour lui montrer les choses qu'il avait fait! Je devais être comme la Mizukage, franc et direct!
    C'est donc vous Hadès... Vous croyez sérieusement que l'on vous livrera Ryusuke. Puis ce n'est pas en nous attaquant avec votre homme aussi lourd que bête que nous allons changer d'avis. Nous ne vous attaquerons pas, nous savons que c'est de la folie, mais vous allez devoir voir vos objectifs en plus petit car nous ne vous dirons jamais où se trouve Ryusuke. Puis, un grand enfant comme vous pourrez très bien le trouver tout seul!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eikichi Mishima

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Mar 4 Oct - 6:45

Il semblerait que certaines personnes aiment la démesure... Le raikage assista à l'arrivée du fameux Hadès. Celui ci préféra demander à un de ses sbires dopé à mort d'arracher le toit ! Pourquoi ? Il devait se douter que les kage l'attendait de pied ferme et de ce fait, passer par la porte était un moyen beaucoup plus convenable et moins tape à l'œil. Ce type voulait leur en mettre plein la vue. Il avait un certain charisme d'ailleurs. Mais il dégageait quelque chose de mauvais. Et Genji pensait y connaitre un rayon là dedans.

Ce Hadès demandait que l'on lui remette, ou en tout cas qu'on lui facilite la tache pour mettre la main sur une personne en particulier : Ryusuke Tanaka. Ensuite, il se mit à expliquer comment il s'était retrouvé à vouloir la tête de la personne qui était le sujet principal de leur réunion... Ce type s'était scellé à l'intérieur de son fils... ET ALORS ? Chacun dispose de sa progéniture comme il le souhaite ! Genji éclatait quiconque osait remettre en question sa décision par rapport à l'exécution de son fils ! Cette andouille avait voulue prendre le pouvoir mais son destin en décida autrement. Pas de place pour les traitres !

Quoiqu'il en soit, l'alliance ne voyait pas les plans de Hadès d'un très bon œil et pour tout dire, Genji sentait très mal cette affaire. Il fut soulagé lorsque les autres kages exprimèrent leur désaccord ! Il était d'accord avec eux. Ce type était certes puissant mais même avec toute la force du monde il ne pouvait obliger tous les chefs de villages à coopérer !

Genji se leva doucement de sa chaise, la tête baissée, le regard fixant le sol. Puis il la releva doucement, un sourire en coin et cracha au sol, dans la direction du nouveau venu...



    " Pas question monsieur Hadès. "

Il croisa les bras et enchaina :



    " Vous vous pointez ici lors d'une réunion de kage. Ce lieu de rendez vous et censé être tenu secret. Si vous êtes ici c'est que vous connaissez le sujet de notre conversation ! Vous savez donc aussi que nous ne partageons pas vos opinions et que votre requête ne pourra être acceptée. "
Il jeta un coup d'œil en direction de la brute épaisse qui accompagnait l'agresseur. N'étaient ils que deux ou d'autres se cachaient ils dans l'ombre, attendant le bon moment pour frapper. A voir... Si c'était le cas Genji faisait désormais confiance au kazekage pour le détecter...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Mar 4 Oct - 14:36


    « Hum... C'est totalement in-crédible de plus, ça nous apporte rien... Je ne vois pas pourquoi un seul homme se permet de menacer les 5 plus grandes nations.. Si vous êtes si fort, tuez nous ! »

Le discours était simple et direct, il était hors de question d'aider un homme qui ne souhaitait que se venger. C'était totalement ridicule de venir dans un tel but, que voulait-il vraiment ? Était-il là pour Ryûsuke ? Si c'est le cas, n'avait-il pas pensé au fait que nous ne savions pas où était cet individu ? De plus, par respect envers le Kazekage, je ne pouvais pas accepter... Même si lui mettre un coup dans le dos aurait été un avantage certain pour l'alliance. Hadès sauta et tomba à côté de son sbire, il était debout.. Il n'avait rien d'humain, à part peut-être ses bras et ses jambes. Sa figure était enivrée par la haine, il ressemblait à un véritable démon ! Dieu ou non, il n'avait pas le droit de juger un homme pour sa puissance personnelle. Mon regard était neutre, je l'observais tout en tentant de récupérer un maximum d'informations sur lui. Mes dojutsu étaient toujours activés, je devais chercher son point faible dans ses mouvements. Alors qu'il semblait s'être calmé, il reprit son discours :

    « C'est bien ce que je pensais... Je pourrais très bien vous tuer mais en le faisant, vous emporterez la position de Ryûsuke dans la tombe. Et puis, j'ai besoin de vous, j'ai des plans à suivre... Bon, dans ce cas, nous nous reverrons ! »

L'homme de Hadès toucha le corps du démon et se fit aspirer... C'était quoi ce bordel !? Cela ressemblait à un jutsu spatio-temporel ! Donc c'était ça, c'est pourquoi le Kazekage n'avait pas été capable de voir plusieurs hommes. Son corps ressemblait presque à un environnement, il pouvait incorporer de nouveaux éléments à tout moment. Hadès semblait motivé pour disparaître mais, au moment où il souhaita partir, il fit paralysé par je ne sais quoi. Le Tsuchikage s'exclama :

    « Attendez ! Vous fuyez comme ça !? Comment osez-vous agir ainsi devant le Shodaime Tsuchikage !? Savez-vous qui je suis ? Connaissez-vous mon passé !? Je ne peux pas supporter un homme comme vous ! Tâchez de me respecter, je suis nettement supérieur à vous en terme de puissance ! »

    « Cette odeur pesante provenait donc de ça... Je ne sais pas ce que vous manipulez mais, je ne suis pas idiot... J'ai pu détecter cette satanée odeur bien avant ! Croyez-vous que j'ai besoin de mon corps pour me mouvoir ? Idiot... »

Le corps de Hadès se mit à léviter, un chakra noirâtre recouvrait le monstre... C'était quoi ce mec ? Il savait voler !? Le pire était que nous ne pouvions plus rien faire, il était déjà bien trop haut pour l'arrêter convenablement ! Le mieux était d'attendre qu'il disparaisse afin d'agir. Lors de cette mini-confrontation, il était possible d'en ressortir deux choses : Il était fort et il avait au moins un allier. Pourquoi suivre la même quête que ce monstre ? Je ne comprenais pas... Il était dorénavant bien plus loin. Je m'exclama :

    « Je suppose que vous êtes tous d'accords, cet homme est loin d'être normal. C'est pourquoi je souhaite rentrer au plus vite à Konoha. Nous ne pouvons pas laisser nos villages sans protections. Je ne comprends pas très bien ce qu'il veut pourquoi il s'attaque aux "puissances", c'est peut-être un moyen d'exercer une pression sur nous. Bref, il est temps de nous séparer, retrouvons nos villages respectifs ! Nous échangerons à ce sujet plus tard.. L'alliance est signée, il ne peut plus rien ! Bonne chance ! »

    « Vous n'avez pas tort, je dois créer une équipe dédiée à la rechercher de Ryûchi au plus vite. De plus, je dois prévoir de quoi contrer cet idiot de Hadès, au-revoir. »

Le Tsuchikage prit donc la direction du pays de la terre. Cette réunion avait été close si brusquement que je n'en revenais toujours pas. Les Kages semblaient motivés mais bon, cet homme n'était pas normal, si son histoire était vrai, il se rapprochait d'un démon d'un humain ! Je ne pouvais pas méditer là-dessus plus longtemps, Konoha était en danger et je ne pouvais pas attendre qu'une catastrophe arrive. Avant de déclarer mon départ, la Mizukage se mit à dire :

    « Il est aussi temps pour moi de partir. Ce fut un honneur, il est triste qu'une telle réunion se termine ainsi.. Nous n'en ressortirons que plus forts d'une telle épreuve ! Au-revoir et bonne chance à vous. »


Revenir en haut Aller en bas

Asahi Denki

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 890
Date d'inscription : 22/07/2010


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Mar 4 Oct - 15:59

Cet homme ne pouvait être un être humain, rien que son "allié" ne ressemblait en rien à un être vivant, c'était juste une... chose.. avec des jambes et des bras pour tenir le tout. Ce ne pouvait être autre chose, je ne savais même pas si ce machin pouvait éprouver des sentiments ou même aimer. Un être comme ça ne pouvait surement pas! Puis voilà que Hadès se permettait de dire qu'il aurait pu nous tuer, nous le savions, c'était surement la seule chose que nous savions sur lui. Il ne pouvait pas nous tuer! Sinon, il n'aurait jamais su où vivait ce cher Ryusuke, même absent il restait toujours l'un des piliers de ce monde! Une confrontation entre les deux seraient surement surprenante et aussi très excitante de part les deux combattants! Mon pouvoir était toujours activé, c'était assez surprenant de voir le chakra de cet homme, il était le mal incarné. Rien qu'en regardant son chakra l'on pouvait voir toute la misère humaine, les morts, tout ce qu'il y avait de plus pourris dans le monde! Néanmoins quelque chose de surprenant se passa, le chakra du gros lard commençait à se diriger vers le démon. Il s'approchait de plus en plus de Hadès jusqu'à finalement entrer en lui. Le gros lard était donc une modélisation du chakra obscur d'Hadès? Impossible, aucun homme ne pouvait faire une chose pareille! Un clone oui, mais il n'aurait pas pu faire quelque chose comme ça! Un clone normal aurait explosé après avoir frappé le Katana de Fusako, puis il ne l'aurait surement pas brisé! Cet homme, ce n'était pas un homme, une ombre pesante était sur nos vies. Nous allions devoir nous allier pour espérer vaincre ce monstre! Maintenant il volait?! Ce mec volait? Je ne comprenais plus rien, je voyais son chakra lévitait dans les airs, comme si de l'air le propulsait! Je ne savais pas si je rêvais ou si j'avais pris de la drogue! Fusako avait raison, la meilleure chose à faire était de rentrer à nos villages respectifs pour les défendre si il venait à nous affronter! Néanmoins, je devais dire quelque chose à Fusako, j'avais peut-être une idée à propos de ce montre:

    "Fusako, cet homme n'est pas ce qu'on peut appeler homme, j'ai regardé son chakra, l'on dirait que son corps est un lieu de vie, son chakra à su modéliser un monstre, ce n'est pas une invocation, ni même un clone. C'est... quelque chose que ni vous ni moi ne pouvons savoir. Je ne sais pas où est Ryusuke, je ne sais pas ce qu'il fait en ce moment, mais il faut le retrouver... Sinon nos villages ne resteront plus longtemps en vie, même notre alliance face à un tel monstre ne serait que de la paille parmi l'incendie qu'est ce monstre. Je sais que vous allez me prendre pour un débile mais il va falloir redoubler d'effort pour l'affronter, nous ne sommes que des gosses face à lui! Je vais faire mon possible pour devenir plus fort, mais je pense que nous allons avoir du mal. Maintenant, il ne nous reste qu'à attendre et à espérer qu'il ne viendra pas dans nos villages. Je vous souhaite une bonne journée. Je retourne à Suna."
C'était bien la première fois que j'avais peur de quelqu'un, cet homme, il était peut être déjà en route pour notre village! Nous ne pouvions rien faire face à lui , NOUS les hommes les plus forts du monde étions rien face à lui!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eikichi Mishima

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   Mar 4 Oct - 18:14

Genji était très irrité. Cela se voyait à chaque fois car une fois dépassé un certain degré d'énervement, son corps était parcouru de minuscules petits arcs électriques qui grésillait, ce qui avait pour effet de l'énerver un peu plus. Ce type était d'une puissance extraordinaire ! De plus, il avait l'intention de se servir des kage pour arriver à ses fins. Il bouillait intérieurement. Mais d'un autre coté, il était subjugué ! Autant de puissance en une seule personne ! C'était tout bonnement magnifique. Il aurait voulu connaitre cet homme finalement... Oh pas cette chose mais celui qui l'avait engendré; Ryusuke Tanaka.

Finalement, Hadès écourta sa visite et s'en alla dans une sorte de vortex dimensionnel. Ce dangereux personnage avait aspiré son sbire par la même occasion. Une capacité comme celle là au service de Kumo aurait rendu Genji fou de bonheur ! Mais hélas, attraper Hadès et lui voler les secrets de sa capacité n'était pas à sa portée... Qui sait, peut être qu'un jour ou l'autre il pourrait avoir la chance de se procurer son cadavre, si la chance était avec l'alliance mais surtout avec le pays de la foudre !

La mizukage ainsi que le tsukikage prirent congé. Taruko quand à lui fit un bref résumé de l'ennemi, enfin plutôt de son image rendue à nous. Il décida ensuite de prendre congé à son tour. Il tourna les talons et passa à coté de Genji qui l'attrapa par l'avant bras et le fixa dans les yeux, toujours avec ce même sourire. Celui que tout le monde voit mais que personne n'interprète vraiment.


    " Faites bon voyage kazekage dono... Et bonne chance de votre coté ! Si problème il y a n'hésitez pas à nous contacter !... "

Il le lâcha et sans relâcher ce satané sourire il se pointa face à Fusako.


    " Hokage dono, je vous souhaites également bonne chance ! Je pense aussi que je vous solliciterai d'ici très peu de temps par rapport à cette histoire de bijuu... Je ne voudrais pas que mon village ou un territoire de notre nouvelle alliance soit dévastée par cette créature ! Aussi je prendrai le temps qu'il faudra pour pouvoir utiliser cette chose en toute sécurité ! "

Il tourna les talons avant de dire :


    " Sur ce, je m'en retourne à Kumo. Les miens ont besoin de moi ! A bientot ! "

Puis il s'élança et s'appliqua à prendre appuis et s'élancer des gravats aux pans de murs pour finalement arriver dehors, à l'air libre. Il attendit quelques secondes et les juunins qui l'avait accompagné le rejoignit. Ils s'élancèrent tous en même temps vers la cimes des arbres avant de disparaitre à la vue de tous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: ♦♦ Une réunion au sommet   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦♦ Une réunion au sommet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» RÉUNION AU SOMMET DE L'OPPOSITION HAITIENNE POUR UNE AUTRE ALTERNATIVE
» [GABRIEL MEILLAND et FRANZISKA BECKER] Une réunion au sommet
» Réunion au sommet [Pv Mâtons ~ Intrigue] [Terminé]
» Réunion au sommet.
» Réunion au sommet (de l'immeuble) [PV Vyle, Tyee et Gemma]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archives V4 :: Archives du mondes.-
Sauter vers: