Partagez | 
 

 Un dérangement fort désagréable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ikke Seitô



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 11/01/2012


MessageSujet: Un dérangement fort désagréable.   Sam 4 Fév - 16:10

Mission n°10- Sale gosses !!



Un beau jour, dans un lieu de détente à Kiri, dans l'Archipel de Mizu No Kuni…

Ce jour-là, le soleil et la chaleur étaient au rendez-vous. J'avais entrepris dans la matinée de partir médité dans un coin de Kiri et quoi de mieux qu'un jardin de détente ? Rien, croyez-en mon expérience. Je m'étais habillé légèrement, un pantalon noir en tissu, une chemise blanche à manches courtes et j'étais déjà partis de chez moi. Une charmante petite maison en somme. J'avançais dans les rues, toujours bondées à cette heure de la journée, en faisant mon petit footing quotidien. J'avais remarqué que la routine était la même, tout les commerce et les étales étaient en pleine effervescences. Surtout le poissonnier étant donné que nous nous nourrissons essentiellement de poisson. J'arrivais enfin dans le jardin de méditation que je vis les anciens du village crier sur des enfants qui eux, courraient dans tout les sens en ricanant.

"Sale garnement ! Dans mon temps, on vous aurez envoyés au fer ou aux travaux forcés !"
"Parle toujours le vieux !"
"Viens par ici que je te donne une bonne correction !"
"Attrape moi si tu peux ! l'grand père !"

C'est ainsi que mon idée de faire de la méditation s'écroula. Je repartis vers la rue commerçante. Peu de temps après, une personne m'interpella:
"Excusez moi mais, Maître Mizukage voudrais que vous fassiez cette mission."
Je pris le papier qu'il me tendit. Après l'avoir lus, je lui demande si quelqu'un doit me rejoindre, il me répond positivement et me dit que je doit l'attendre ici même. Je dois donc m'occuper des gosses du jardin de méditation ? C'est totalement dans mes cordes ! J'attendais patiemment mon compagnon en vérifiant que mes cheveux cache toujours mon œil...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isokuro Koda



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 01/02/2012


MessageSujet: Re: Un dérangement fort désagréable.   Sam 4 Fév - 16:51

je venait de quitter mon tous nouvel appartement j'avais fini la visite du quartier des habitation et je me rendais a la rue marchande j’étaie en pleine promenade lorsqu'un jeune homme m'interpella elle me donnas un ordre de mission et m'en fit un bref résumer
"vous devez rejoindre un homme pour régler un problème, des jeune enfant
importune un groupe d'ancien qui essaye de méditer sans pouvoir le
faire a cause de ces garnements cela ne devrais pas vous prendre très
longtemps"

quand il eue fini il retourna d'où il venait j’ouvris alors l'ordre de mission pour de plus ample information il est dis que je dois me rendre dans un jardin de détente vers les rues commerçante c'était un jour de marcher ou j’aurais eue du mal a me déplacer librement dans la rue alors je grimpais sur les toits je surplombais les étales et les odeur remontais des rue qui donnais un patchwork de la vie courante de kiri le temps était très agréable et la brise de ma course rendais encore plus agréable la chaleur du soleil puis j’atteins le lieu de rendez-vous j'étais sur l'angle d'un bâtiment pour voir les deux rue et je vis un homme au cheveux bleue qui cachais son œil avec un bandeau du village je saute du toit sur lequel je me tiens tombe a quelque pas de lui et m'approche de lui tranquillement et lui dit
"alors c'est avec toit que je dois recadré les petit garnement qui importune les anciens ça ne vas pas être très compliqué. Si je me souviens bien le jardin est par la-bas, corrige moi si je me trompe on devrais aller voir les ancien pour obtenir des renseignement."
c’était ma première mission en tant que ninja en tant que ninja du village de kiri voilas ce a quoi je me suis mis a penser quand je me suis mis a lui parlé un cap pour moi le début d'un long voyage

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ikke Seitô



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 11/01/2012


MessageSujet: Re: Un dérangement fort désagréable.   Sam 4 Fév - 17:39


Après quelques minutes d'attente, un homme sauta du toit et atterrit devant Ikke…

Alors c'est avec toit que je dois recadré les petit garnement qui importune les anciens ça ne vas pas être très compliqué. Si je me souviens bien le jardin est par la-bas, corrige moi si je me trompe on devrais aller voir les ancien pour obtenir des renseignement

C'est d'un air peu surpris que Ikke vit la naïveté de ce ninja qui semblait peu compétent. Il avait un air d'ignare et sa voix laissée percevoir une maladresse non négligeable. Il parlait rapidement, négligemment et sans une once de pudeur, quelque chose de bien imprudent quand on s'adresse à un shinobi...surtout quand on s'adresse à Ikke…
Il fit un rapide scanne de son interlocuteur. Cheveux brun, air naïf, ne laisse paraître aucune puissance et aucun danger. Quelqu'un qui prend la vie à la légère, même les décisions importantes. Après son pénible discours totalement inutile et d'une intelligence digne d'un petit enfant. Ikke pris la parole:



Ikke dit
-Quelques petites formalités sont à respectés quand on s'adresse à ninja. Un bonjour est de bienvenue. De plus, ce présenté est la moindre des choses quand on s'adresse à un Ninja de son village.



Sans attendre sa réponse, je pris un Kunaï et lui plaça sous la gorge.



Ikke dit
-Tu te doute bien que ça peu te sauver la vie un jour, crois moi.




Je fit un bond en arrière et rangea mon Kunaï. Il semblait perturbé, mais ce n'était pas mon problème. Après tout, un Shinobi doit être prêt dans toutes les circonstances.



Ikke dit
-Je connais les formalité de la mission, maintenant, pourrais-tu te présenté ?




J'aimais mettre à l'épreuve les personnes que je croisais et je rigolais intérieurement en attente de sa réaction.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isokuro Koda



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 01/02/2012


MessageSujet: Re: Un dérangement fort désagréable.   Sam 4 Fév - 19:09

iso' avait compris que des cet instant que les ninja avait des caractère bien trempé et qu'il n’hésiteront jamais. il vit ikke sortir un kunai et lui poser sous la gorge il ne bougea pas et se laissa faire, bien que la réaction normal aurait été de se reculer d’esquivé ou paré et surtout qu'il avait le temps de réagir il se doutait bien qu'il ne ferait rien de fâcheux mais il ne voulais pas continuer un scénario de rixe qui n'aurais servi a rien et laissa son agresseur se calmer tranquillement, puis ikke recula simplement alors iso' entrepris de se justifier de son comportement lors de son arrivé

    « ah oui c'est vrais j'ai oublier, tu sais la ou je suis née c'était un petit village en marge de la société et même je vivait dans une maison en marge de ce village dit-il en arborant son sourire niais quand j’eus sus parlé tout le monde me connaissait déjà alors je n'ai jamais eue a me présenter mais tu as raison je suis dans une grande ville maintenant et puis si tous le monde sors ses kunai a chaque fois que l'on oublie la politesse je ferais mieux de commencer à apprendre la bienséance avant le ninjutsu tout en reprenant son sourire nias on est partie du mauvais pieds mais j’espère pouvoir me rattrapé. Déjà en me présentant convenablement je pense quec'est la moindre des chose
    il se positionnât devant son interlocuteur et tout en saluant de son corps il dis d'un sérieux irréprochable bonjour! je me nomme isokuro koda, je suis enchanté de faire votre connaissance »
iso' a la fin de ses mots fini par jauger mentalement son adversaire, tout en restant a la place qu'il avait pris pour saluer , il l'avait juger froid distant et cachotier son œil gauche était cacher par ses cheveux mais peut-être n’est-ce pas tous ce qu'il avait a caché. sur le plans physique il est rapide précis mais intempestif ce qui pourrais lui posé des problème si il se mesure a plus fort que lui enfin tous pour dire qu'il a une autre façon de se jeté dans le tas iso' savait bien sur que tous cela n’était qu'un premier jugement et qu'il allait évoluer et même que ce jugement se devais d'évoluer

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ikke Seitô



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 11/01/2012


MessageSujet: Re: Un dérangement fort désagréable.   Dim 5 Fév - 12:00

(Essaye de mettre de la ponctuation car j'ai du mal à comprendre la plus part de tes propos.


Je ne comprenais rien à ce qu'il disait. Il bafouait, puis parlait vite pour s'arrêter quelques secondes. Il savait pertinemment que je ne lui ferait rien, comme l'indique le code du Shinobi. Une réaction autant niaise que puérile. Ses paroles confirmèrent ma première impression, comme quoi elle n'est toujours pas mauvaise. Je ne dis pas que je suis "violent" mais plutôt prudent à la première approche. Pour faire passer le simple message : "Je ne serais jamais ton amis mais juste un Shinobi du même village". Tout ce que j'espère c'est qu'il ne cherchera pas à me connaître. Je ne préfère pas me lier d'amitié avec toutes personnes pour le moment, la Mizukage non compris bien entendu… Bien entendu…
Je pensais être maudit, pourquoi Hanako-Sama me mettais avec ce bouffon de service. Mais, je ne devais pas me plaindre, quand les ordres viennent du Shodaime, ont les respectes ! Point final. Je pense qu'il n'a pas bien compris ma question, je lui demande comment il s'appel, je ne lui demande pas d'où il viens, quoi que je peux clairement l'imaginer.




Ikke dit

- Bonjour, je suis Ikke Seitô. J'espère que tu as saisi le message, je ne sortirai pas mon Kunaï une deuxième fois. Bien, maintenant, mettons nous au travail. Tu partira dans cette direction *pointe son doigt à l'est*, c'est le jardin d'enfants ou beaucoup d'anciens viennent admirer les jeunes. Quand à moi, je partirai dans cette direction *pointe le doigt à l'ouest*, c'est le jardin de méditation où j'ai vu les gosses ce matin, si je suis leurs logiques, tu devrais trouver des indices dans ta direction. Quand à moi, je vais prendre des témoignages. On se rejoins ici dans une demi-heure. Tu as compris ? Je l'espère car je ne me répèterai pas. Bien, alors à plus tard.




A peine sa réponse dites que je partais déjà vers le jardin de méditation. Je savais pertinemment que les gosses n'y étais plus et qu'ils se dirigeaient vers le jardin d'enfants. Mais, il me fallais un minimum de sources pour en être sur et cerner leurs positions. Si en plus la mission ressemble étrangement à celle que j'ai précédemment effectué, je n'avais pas plus de temps à perdre, quand je disais une demi-heure, c'est une demi-heure pile, pas une minute de moins, pas une minute de plus. J'arrivais dès lors vers le jardin de méditation et m'avança vers plusieurs personnes âgées qui semblaient être sur les nerfs. Décidemment, les enfants de cette ville ont besoins d'une bonne correction, et pas qu'un peu...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Isokuro Koda



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 01/02/2012


MessageSujet: Re: Un dérangement fort désagréable.   Dim 5 Fév - 13:49

Sur ses mots je partais sans demander mon reste, en me disant : "hé bien ! ça n'a pas l'air d'être un marrant celui là." quand il proposa et même ordonna, de se séparer j'ai ressenti comme un bref soulagement, être seul était plus marrant que de se retrouver avec lui. Pourtant, quand je suis venu ici sous les conseille de mon sensei, j'avais dans l'idée d'un village ou les ninja était plus fraternel, lui me donnait l'impression de n'avoir qu'un objectif en vue et de foncer droit dessus. Enfin c'était son choix, je pense qu'après cette mission on devrait se séparer. S'il ne veut pas d'amis qui pourraient peut-être le ralentir, qu'il fonce tous seul je ne vais pas le retenir. Je me dépêchais d'aller vers l'est comme il me là si bien pointé du doigt j'arrivais en vue du jardin d'enfant, c'était l'heure de les faire rentrer, une personne les appelait à le rejoindre. Je m'approchais de lui pour lui demander des informations comme sur l'heure où les enfants pouvaient sortir librement, un groupe de jeune un peu plus turbulent que les autres. Tout en me rappelant avec un certain amusement des recommandations d'ikke sur la présentation


    « Bonjour, je me nomme isokuro koda, l'on m'a demandé de régler un problème qui vraisemblablement concerne vos élève. En fait, je cherche un groupe qui est un peu teigneux et contre-autoritaire ils ont pris un malin plaisir à aller importuné un groupe d'anciens qui cherchent a médité en paix alors si vos avez quoi que ce soit d'intéressant, je vous serais reconnaissant de m'en faire part.»

j'attendais dès lors sa réponse il s'interrogea et dit à son tour :
" oui il y a bien un groupe qui me vient en tête, trois enfants, deux garçons une fille tous les jours il conteste mon autorité. Je n'arrive pas à les recadré j'en ai parlé avec leurs parents mais, comme ils sont marchand ils ne peuvent pas les surveiller tant qu'ils sont ouverts alors ils ne peuvent rien faire. Quand aux horaires où ils sont seuls, hé bien ! le matin ils arrivent à sept heures trente le midi ils sont libre de douze heures à une heure et le soir a partir de trois heures trente ah bah tient quand on parle du loup... les voilà je vais les appeler..."


    « non non ! laisser pour l'instant on ne sais pas si se sont eux peut-être est-ce quelqu'un d'autre et puis j'ai vu les anciens sur le banc là-bas ils viennent souvent ?»


Je cherchais à avoir le plus de renseignement possible, pour ne pas faire d'erreur et je me dirigai vers les trois anciens assis sur un banc qui contemplait là rentrée des jeunes, arrivée à leurs hauteurs, je leur dit :



    « Bonjour, exscusé moi mais, je recherche des informations je m'appel koda et l'on m'a demandé de résoudre un problème avec des jeunes au temple de la méditation est-ce que vous avez des informations ? »


Aussitôt un vieux me dit :

"oui j'y vais souvent et récemment des enfants viennent tous les jours à la même heure c'est agaçant et leur parant qui ne font rien, pfft ! l'éducation se perd de nos jours, en fait ils sont cinq et viennent tous les jours vers seize heure. Ils sont de plus en plus méchant ces vauriens. Si vous les attrapez amener les à ceux qui méditent j'en ferais partie et on leur apprendra les bonnes manières vous n'en entendré plus parlé je vous le garantie"

Je les remerciais en partant et me dit : eh bien voilas suffisamment d'information; cinq gosse qui viennent a heure fixe dont trois peut-être déjà connue, ça va nous faciliter la tâche on n'aura pas à les chercher c'est eux qui viennent et on pourras peut-être les reconnaitre. Tout cela en vingts minute, du coup j'ai dix minutes pour retourner au point de rendez-vous je me mis donc en route tranquillement en me demandant ce que lui avait bien pu trouver comme information même si, seulement avec les miennes cela suffirait. Et j'arrivai au point de rendez-vous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ikke Seitô



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 51
Date d'inscription : 11/01/2012


MessageSujet: Re: Un dérangement fort désagréable.   Mer 29 Fév - 13:41

J'avais 30 minutes à rien faire, disposant des informations que j'avais recueillit précédemment. Je me disais, que tout de même, je devrai chercher de nouvelles informations. Je m'avançais vers le jardin des anciens, ils étaient là, à discuter de tout et de rien. Tout en me présentant poliment et en posant quelques questions, j'ai appris que les gosses venaient des quatre coins du village. Qu'ils venaient ici le matin, puis partaient dans là direction ou mon compagnon de mission récoltait des informations. Par déduction, je le savais, mais il me manquais une confirmation et là voici. Il avait du donc les voir et je devais me dépêcher, j'avais dit 30 minutes pile mais cela il y à 25 minute. Sachant que, à pied, il me faut 10 minutes pour rejoindre le point de rendez-vous, je devais faire vite. Je suis monté sur un bâtiment et, après quelques acrobaties, je suis arrivé en trois minutes. Il m'attendait mais les gosses n'étaient pas avec lui. Pourquoi ne les a-t-il pas ramenés ? J'allais le savoir

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Un dérangement fort désagréable.   Aujourd'hui à 8:38

Revenir en haut Aller en bas
 

Un dérangement fort désagréable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'ex homme fort d'Haiti est un égoiste...
» Fort-Liberte: Complexe portuaire, industriel et commercial
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archive NOR-
Sauter vers: