Partagez | 
 

 Un défi pour le raikage, chapitre deux !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eikichi Mishima

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Un défi pour le raikage, chapitre deux !   Dim 12 Fév - 18:44

Eikichi venait d'arriver au sommet du mont Kukagesano. Il avait la respiration sifflante. Ce genre d'ascension, il n'en avait pas fait depuis un moment. Puis, la fonction de raikage ne lui permettait plus d'entretenir aussi bien son corps que pendant les guerres claniques. Il avait même faillit tomber deux ou trois fois pendant la montée. Les petites coupures qu'arboraient ses avants bras et sa poitrine étaient là pour le prouver. Il faut dire aussi pour sa défense que cette montagne était sans nul doute la plus dangereuse et la plus difficile à grimper qu'il eut connu. D'ailleurs, il n'aimait pas ça escalader. Et surtout lorsqu'il ne savait pas pour quelle raison il devait faire cela.

Il s'asseya dans un recoin, sur un gros rocher. Il contemplait la foudre tomber ça et là dans les alentours et se laissa aller dans ses pensées.

* Hireisei... Tu parles dans ta note d'une revanche à prendre... Je ne comprends pas ou tu veux en venir... *

Eikichi avait beau chercher dans ses souvenirs il ne voyait vraiment pas ce que le chef du clan Katô pouvait lui reprocher... Puis il fronça les sourcils.

* Et si tu voulais me réclamer le titre de raikage... *

Il il secoua la tète de droite à gauche. Faire ça reviendrait à trahir sa promesse faite au pays de la foudre et il se disait que Hireisei ne pouvait faire cela. De plus, si c'était vraiment pour une histoire de ce genre, le village de Kumo, encore trop jeune, n'arriverait pas à s'en relever. La trahison met toujours un coup au moral des troupes et par les temps qui courraient Eikichi ne pouvait le permettre.

Il se décida donc à attendre, en espérant ne soit qu'une simple méprise, un piège tendu par quelqu'un se faisant passer pour Hireisei et surtout que Sasori soit là avec ses hommes au cas ou...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hireisei Katô

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 15/11/2011


MessageSujet: Re: Un défi pour le raikage, chapitre deux !   Lun 13 Fév - 8:26

Le défi avait fait mouche, Hireisei le savait, pas besoin d'en savoir plus, il suffisait de comprendre comment fonctionnaient les gens et le tour était joué. Le raikage étant un homme d'honneur, il ne pouvait pas ne pas agir en conséquence, ais étant un homme prudent, il savait qu'il ne partirai pas sa,ns avoir pris ses précautions.

Hireisei avait fait de même. Son épouse l'attendrait en bas du mont, cachée, comme une bonne kunoichi, elle n'interv iendrait pas, elle serait juste là pour aller chercher son époux si elle repérait de quelconques signes qu'il était blessé ou pire. Sur le bureau de son époux, elle avait vu une lettre et l'avait lue avant son départ. Il l'avait posée trop tôt, il aurait du attendre...

Mais c'était trop tard, elle l'avait rattrapé et ne l'avait pas laissé partir sans elle, alors, de mauvaise grâce, il avait toléré qu'elle s'en aille avec lui. Il s'était contenté de faire en sorte que le raikage ne le voit pas, et au niveau du mont, il était passé par l'autre versant, un pêu plus glissant, c'était la face nord, la face moussue.

L'escalade fut rude, et quand, hors d'haleine, il arriva en haut, le raikage était déjà là. Il ne chercha pas à tirer dans les coins. Il prit juste le tempsd'armer le fusil pour tirer.

« Ainsi vous avez eu cet étron qu'on peut appeler un défi Je reconnais, c'était osé, et mensonger. Je n'ai aucune envie de me battre ni de prendre une revanche contre une offense imaginaire. Sous la direction de mon père, puis de mon frère, je ne me fais pas l'affaire de me rappeler si nous nous sommes déjà croisés avant cette absurdité qu'est le village. Et je vous avouerai que je m'en fous. »

Il lui sourit avant d'attaquer le principal but de cette rencontre.

« Je vous ai fait venir ici parce que j'avais besoin de vous parler dans un endroit où nul ne pourrait nous entendre, et ce mont, très haut et balayé par les vents, est parfait pour cela, vous ne trouvez pas ? »

Il se rapprocha encore, pour ne pas avoir à crier jusqu'à être assez proche du raikage pour qu'il lui mette un pain si cela lui chantait.

« Je vous informe, Raikage qu'étant contre cette idée de village, et plus réaliste que vous, je vais faire quitter le village au clan Katô, ne croyez pas que cela est une décisoon prise en l'air, mais j'ai compris que jamais nous n'aurons une vraie paix avec ce village. Vous pouvez refuser de le reconnaître, mais c'est ainsi que vont véritablement les choses, vous le comprendrez plus tard, quand vos tentatives de paix auron t échoué. Dans mes montagnes, au moins, j'avais la paix et mon village vivaitr tranquillement. »

Il lui tourna le dos pour observer un point d'horizon.

« Vous pouvez me considérer comme traitre au village en pensant cela, mais hormis accroitre le nombre de guerres jusqu'à une domination complète ou une disparition à cause d'une alliance. Il y a d'autres manières d'assurer l'avenir d'un pays que les combats perpétuels, et c'est ce qui nous attends si nous restons avec vous à Kumo ! Après tout, nous avons juré de protéger le pays de la foudre, mais à nous de voir comment nous comptons le faire, nous n'avons d'allégeance, ni envers le village, ni envers le pays, j'ai juste un serment de protection, rien de plus !

Je voulais juste voir les modalités d'un tel départ et vous laisser le temps de pallier ce départ, je ne tiens pas à ce que vous soyez démunis par ma faute ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: Un défi pour le raikage, chapitre deux !   Lun 13 Fév - 9:54


Alors que l'échange avait débuté, tapis dans les ombres, des présences observaient les protagonistes. Discrètes, silencieuses, elles se mouvaient avec aisances à l'abri des regards des deux hommes, hors de portée pour entendre quoi que ce soit, mais suffisamment proche pour être ressentie par les deux Ninjas particulièrement entrainés qu'étaient Hireisei et Eikichi. Était-ce volontaire ou non, toujours est-il que les deux hommes savaient désormais qu'ils n'étaient pas seuls. Quant à dire qui étaient là, et combien étaient-ils, il s'agissait bien là d'une autre paire de manche...
Soudain, le ballet de ces ombres s'arrêta, tel un scorpion se prépara à bondir sur sa proie. Alors que le vent balayait la montagne, un silence de mort y régnait désormais, simplement trahi par les discussions des chefs des clans Mishima et Katô...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eikichi Mishima

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: Un défi pour le raikage, chapitre deux !   Mar 14 Fév - 10:56

Je voulais juste voir les modalités d'un tel départ
et vous laisser le temps de pallier ce départ, je ne tiens pas à ce que
vous soyez démunis par ma faute ! »

Alors finalement ce n'était que pour cela ? Hireisei ne supportait pas l'idée de se battre pour quelqu'un d'autre qu"un membre de son clan. Ses envies de faire bouger les choses au village, sa participation au conseil et même ses idées pour améliorer ses conditions de vie à Kumo, tout cela n'était que du flan pour lui ! Sa décision de prendre son clan avec lui pour partir mettait Eikichi hors de lui. Même si il disait le contraire, Hireisei avait prit un engagement auprès du pays de la foudre et du daimyo en acceptant que les Katô fassent parti intégrante du village caché !

" Hireisei, réfléchis bien à la décision que tu vas prendre. Une fois que l'on intègre un mouvement militaire on se doit de suivre les règles établies. Hors, il existe certaines règles vis à vis de la désertion et crois moi, ce n'est pas la voie que tu désires pour ton clan ! "

Hireisei n'avait pas l'air de se rendre compte qu'une désertion était un crime très grave envers le pays que l'on sert. C'était un chemin de errance de de fuite perpétuelle.

" Si tu veux partir tu devras obligatoirement en découdre avec moi. Par contre je ne peux me résoudre à laisser partir ton clan ! Les Katô sont un atout majeur pour Kumo et de plus je préfère les savoir avec le village plutôt que pourchassé par lui ! "

Le raikage concentrait déjà son chakkra au cas ou. Il ne savait pas ce qu'allait donner la suite des événements mais cela n'annonçait rien de bon. Il tourna légèrement la tète dans la direction ou se trouvaient Sasori et ses deux camarades et dit :

" Messieurs, vous cacher ne vous sert plus à rien. Je vous invites soit à vous montrer soit à descendre de là mais en aucun cas je ne veux que l'un de vous intervienne, quelque soit l'issue de cette discussion ! "

Puis il tourna de nouveau le regard vers Hireisei et prononça :

" Soit tu t'en vas, seul, sans jamais revenir au pays de la foudre, ou alors . . . "

Eikichi ne termina pas sa phrase, cette coupure voulant tout dire...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hireisei Katô

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 15/11/2011


MessageSujet: Re: Un défi pour le raikage, chapitre deux !   Mar 14 Fév - 12:01

Hireisei n'avait jamais rien voulu d'autre que de vivre en paix, et cette pâix, si il avait voulu se joindre au village de Kumo, cette seule paix, aurait été celle du cimetière. Si on l'avait écouté, il serait en train de tranquilement en train d'aider le vieux Shinmen concernant les problèmes de son champ pendant son temps libre.

Pareil, la raison qui avait fait de lui un ninja était mort avec son frère. C'était pour surpasser son père et son frère qu'il avait voulu apprendre les arts du ninjutsu, sinon, peut être seraitil entré à la cour du daimyo, il aurait alors été sans doute bien plus à sa place comme courtisant, ou conseiller...

Mais là n'tait pas le sujet. Hireisei soupira et nia de la tête les propos du Raikage, si il voulait le tuer, libre à lui, ce serait presque comme si il ne souhaitait plus vivre, non, en fait il commençait à se résigner. En effet, il n'avait plus la volonté de lutter contre le pouvoir en place, il fallait qu'il fasse quelque chose pour montrer qu'il revanit sur sa décision, si jamais il voulait agir de la sorte. Ce qui n'était absolument pas le cas, non, il n'était là que pour agir en conformité avec d'autres préceptes, il agissait en conformité avec a parole donnée.

« Vous ne comprenez pas, mon angagement en faveur du pays de la foudre n'est pas à prouver, ce que je fais, je le fais pour lui, justement. Vous ne comprenez pas, car comme comme celui qui regarde le ciel du fond d'un puit le trouve petit, vous restez trop sur une vision étroite des choses, vous n'en voyez pas la même chose que moi. »

Il soupira de nouveau avant de reprendre :

« C'est très simple. Voila ce qui va se passer, en cas de trop grosse faiblesse on sera attaqué et éliminé, et en cas de trop de force, une alliance se lèvera contre nous. Le fait que je veuilles quitter le village et retrouver mes montagnes natales, plus au nord n'est motivé par rien d'autre que l'intérêt du pays. Au final, la seule paix à votre portée pour le village est celle que fournit un cimetière, et ce, à court comme à long terme.

Tout ce que j'ai dit, c'est dans votre intérêt, même durant les réunions et autres meetings, ce que je disais était vrai, pour former un village, je n'ai pas lésiné sur les moyens et sur mon temps, mais quand on se rendd compte qu'en fait cela ne servira à rien, il faut faire un choix, et ce choix a étré murement réfléchis, il n'y a rien que vous ne puissiez faire pour m'en dissuader, car c'est là mon nindô. Ceux de vos hommes qui sont restés le savent sans doute déjà, ils l'ont compris, eux, que je ne reviendrai pas sur mon choix. »

Il sourit peiné.

« C'est sans doute de toute manière trop tard pour en revenir en arrière, je n'ai pas encore mis le clan au courant de cette décision, voulant que vous en ayez la primeur, mais on sait que je suis ici avec vous, et mieux, on sait que je n'avais nullement intention de vous défier, mon clan me connait assez pour savoir que je ne suis pas du genre à faire une lettre de défi aussi pathétique pour obtenir une revanche.

Je partirai avec le clan du village ou je mourrai, mais si je meurs, alors ce ne sera pas en me battant. Vous devrez m'exécuter de sang froid. Le ferez vous ? M'exécuterez vous pour avoir été honnête envers vous et loyal envers mes idées ? »

Mensonge, il se défendrai, mais il se résignais à mourir si besoin était. Son clan, sa femme, ses enfants, comprendraient. SI ce n'est les autres, au moins eux, et c'était le principal. Instinctivement, il commença à concentrer du chakra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: Un défi pour le raikage, chapitre deux !   Mar 14 Fév - 14:09

Le problème, pour Eikichi, était que les gens, depuis leur cachette, était certainement trop loin pour entendre le moindre mot. De plus, le vent balayant la montagne soufflait suffisamment fort pour soulever les Kimonos des deux Kumojins s'observant et concentrant leur chakra, ce qui rendait toutes compréhensions impossibles pour ces présences situaient à plusieurs dizaines de mètres plus loin.
La tension était palpable entre les deux hommes, et finalement, l'affrontement semblait inévitable. Hireisei concentra finalement son chakra, et les énergies affluèrent vers les deux anciens, autrefois assis autour d'une même table.
Quand soudain, depuis la position d'où les ombres se mouvaient depuis tout à l'heure, trois flèches filèrent à toute vitesse en direction du chef du clan Katô, qui se propulsa en arrière grâce à ses réflexes de shinobis booster par le chakra et l'entraînement pour éviter les projectiles. Les flèches effleurèrent le kimono de Hireisei dans un mouvement ample et gracieux, mais c'est alors qu'une vive douleur se fit ressentir dans son omoplate gauche, le faisant chuter.
Se relevant pour mettre un genou à terre, il sentit alors une vive douleur se répandre dans son corps à chacun de ses battements de son cœur. Chaque battement diffusait lentement mais inexorablement une vive sensation d'oppression à travers la cage thoracique de l'Ainé Katô. Le chef de clan se redressa sur ses jambes et sa tête tourna légèrement, floutant par séquence sa vision. Il commençait à avoir chaud, à transpirer à grosses gouttes et son souffle se faisait court.
Il retira alors un Kunaï de son épaule et le jeta à terre. Un liquide légèrement verdâtre le recouvrait, désormais mêlé au sang du Katô. L'attaque avait frappée de deux endroits différents, et toujours personne ne s'était manifesté. Plus inquiétant, les présences dissimulées semblaient avoir disparues...
Mais cela n'avait guère plus d'importance, désormais... Les deux hommes avaient finalement concentré leur chakra, et leur combat pouvait commencer...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eikichi Mishima

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: 4   Ven 17 Fév - 16:41

[ hrp : désolé pour le retard de réponse et aussi si elle est un peu bidon mais je suis malade --' ]

Eikichi écouta tout ce que lui dit Hireisei. D'un sens, il comprenait ce qu'il ressentait mais il ne pouvait pas faire autre chose que de l’arrêter. Il avait prêté serment devant le daimyo et arrêter les déserteurs faisait parti de son devoir de chef militaire. Ça allait devenir une situation difficile, voir même la pire depuis qu'il était le raikage. De plus, la tension était à son comble du fait qu'il sentait que son interlocuteur commençait lui aussi à concentrer son chakkra. Puis, une fois que le chef des Katô eut fini de parler, Eikichi lui répondit :

" Je ne suis pas celui que tu penses Hireisei. Il n'y a aucun honneur à tuer quelqu'un qui refuse de se défendre ! Je ne suis pas un bourreau mais un combattant et un chef ! Si tu ne veux pas te défendre je me contenterai juste de t’arrêter et de te faire enfermer dans une cellule. Nous déciderons de façon impartiale ce qu'il doit en être de toi ! Tu sais que . . . "

Mais le raikage n'eut pas le temps de finir qu'une salve d'objets tranchants et pointus filèrent à toute vitesse pour se heurter au corps d'Hireisei. C'était Kishin donc forcément empoisonné ! Quelle bande d'idiots ! Surement n'avaient ils pas entendu les ordres de Eikichi, le climat environnant s’efforçant de parasiter tous les bruits alentours. En tout cas, il ne savait que faire. Il réfléchissait assez vite et finalement, une fois que le Katô eut enlevé le dernier projectile le Raikage dit :

" Ceci n'était pas prévu ! Tsss... Pas capables de suivre un simple ordre ces Kishin ! Quoiqu'il en soit cela ne change rien au problème ! Je vais t'emmener et on t'administrera l'antidote en cellule ! Maintenant fais moi plaisir et rends toi tranquillement ! "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hireisei Katô

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 15/11/2011


MessageSujet: Re: Un défi pour le raikage, chapitre deux !   Lun 20 Fév - 19:12

Hireisei était déjà dans ses derniers retranchements, ce poison agissait avec une vitesse déconcertante. Il ne devait pas mourir, du moins pas maintenant, son clan ne pouvait pas finir sous le contrôle de Arekushi.

L'abandon semblait la meilleure solution mais, offrir une victoire à un homme qui n'était pas de sang pur était impensable pour Hireisei. La grande famille Katô était en jeu, ce n'était pas le moment pour abandonner ses convictions. Les yeux du chef Katô se fermèrent, les Kishin n'étaient pas mauvais.

Alors que Hireisei semblait être en train de céder, il ouvrit ses yeux avec une envie de vivre déconcertante :

« Me sauver ne me ferra pas changer d'avis. Faites ce que bon vous semble, tuez-moi si vous souhaitez vraiment obliger un peuple à rester dans un village. »

Il tourna la tête vers l'endroit d'où venaient les flèches et reprit :

« J'espérer que cette attaque n'a pas été commanditée. Vous êtes un bon dirigeant Eikichi mais, je dois suivre le désir de paix des Katô.

L'alliance des clans ne sera ferra jamais. Pourtant, j'y ai cru lors de notre réunion. Mais, nous ne sommes que les représentants. Nous n'avons pas la même vision des choses et je ne souhaite pas vous prendre votre place, vous faites très bien votre travail. Si je meurs, le clan Katô ne restera pas, une rébellion éclatera dans les semaines qui suivent ma mort. »

Il sourit peiné.

« Votre idéal n'est pas le nôtre, je devrai formuler mes excuses mais, je n'ai pas à le faire. »

Le corps de Hireisei s'engourdissait au fil des secondes. Décidément, le rôle de gentil bonhomme allait très bien au Raïkage. Le chef Katô n'espérait qu'une chose : qu'en cas de mort, le conseil réagisse rapidement au sujet de Arekushi. Kazami devait devenir chef, elle était peut-être encore jeune et immature mais, c'était déjà mieux qu'un hybride.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: Un défi pour le raikage, chapitre deux !   Mar 21 Fév - 9:06

Alors que Hireisei semblait sombré de plus en plus dans l'inconscience, Sasori finit par sortir de son couvert. Tranquillement, il se déplaça jusqu'au lieu du combat en sifflotant. Dans une main, il tenait un Kunai avec lequel il se curait les ongles.
Pendant que les deux hommes discutaient, le chef du clan Kishin avançait tranquillement, parcourant lentement la distance le séparant des deux autres dirigeants du village caché de Kumo, tout en sifflotant toujours le même air populaire que les braves gens connaissaient bien.
Avec sa nonchalance habituelle, il s'approcha du Raikage et du chef du clan Katô. Une légère révérence, accompagnée de son légendaire sourire, puis il parla au Raikage.
Mes respects, Raikage-Sama.
Se tournant vers Hireisei, posant sa main sur son épaule.
Bonjour, Katô-San. Vous n'avez pas l'air en grande forme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eikichi Mishima

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: Un défi pour le raikage, chapitre deux !   Mer 22 Fév - 22:02

Avec cette réflexion pour le moins ironique, Eikichi explosa de colère et attrapa le chef du clan Kishin par le col avant de rapprocher son visage du sien. Les traits de figure du vieux chef étaient plissés de fureur.

" Kishin, qui t'as dis de faire cela ?! "

Il le lâcha doucement et réfléchit. Hireisei ne pouvait pas s'en sortir. Puis même si il le pouvait il mettrait le village en danger en tentant de partir avec son clan, ce qui provoquerait irrémédiablement une révolte ! Au final il savait ce qu'il lui restait à faire... Ce n'était pas glorieux, il avait même honte, mais c'était une décision ne concernant pas qu'une vie mais la sécurité de tout un pays. Il s'approcha de Hireisei d'un coup, et passa son bras gauche autour de son cou tout en le rapprochant doucement de lui. Désormais, Eikichi avait sa joue collée à l'oreille du chef Katô tandis que que son bras gauche le serrait..... Et que sa main droite finissait d'enfoncer son kunai entre deux des cotes gauches de Hireisei, lui perforant un poumon ainsi que le cœur. Eikichi entendit alors un léger râle dans la gorge de sa victime et en fermant les yeux il murmura dans son oreille :

" Tu me vois navré que ça finisse comme ça. Je ferai en sorte que ton clan prospère en toute quiétude. Même si tu n'y crois pas, saches que je donnerai ma vie pour les protéger, tout comme je le ferai pour n'importe quel enfant du village ! Reposes en paix... "

Puis il déposa le corps d'Hireisei délicatement au sol et ferma les paupières du défunt en passant sa main dessus. Il se leva, solennel, et se tourna vers Sasori.

" Tu es responsable autant que moi de sa mort ! Il ne méritait pas de passer l'arme à gauche d'une manière aussi lâche ! Taches de lui trouver un bel endroit dans les environs et enterre le au moins avec les honneurs ! Ensuite que tout cela reste secret ! Lorsque tu quitteras cette montagne tu oublieras tout cela ! Pas un mot à personne ! Et dés que possible je te veux dans mon bureau ! "

Il parti en bousculant Sasori de l'épaule tout en maugréant :

" Tu m'expliqueras ce que tu ne comprends pas dans " n'intervenez que si vous estimez que vous ne pouvez pas faire autrement ! "

Puis il s'en alla en direction du village, le cœur lourd de remords.

[ IRL : je m’arrête là pour ce sujet, je ne vois pas l'utilité de le continuer ^^ ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: Un défi pour le raikage, chapitre deux !   Jeu 23 Fév - 8:04

[HJ : okedaki, je conclue ici alors ^^]

Le Kishin sourit, comme à son habitude, et lorsque le Raikage s'éloigna, il dit simplement.




    Il rassemblait son chakra, prêt à vous attaquer. J'vous ai sauver la vie, plutôt, oui.
Sasori rangea son kunai de nouveau en sifflotant, puis s'approcha du corps mort du chef défunt du clan Katô, se penchant au dessus de lui.



    Désolé mon vieux. Rien de personnel, hein ? C'est con, j't'aimais bien, mais que veux tu, un contrat est un contrat, pas vrai ?
Il se rapprocha pour l'observer de plus près.



    C'est trop bête, je t'aurai bien ramener avec moi, histoire de savoir si je pouvais découvrir le secret de ton clan et le monnayer. Tant pis.
Sasori se redressa et fit signe à ses hommes de sortir. Ils étaient cinq en tout et pour tout, chacun équipés d'arcs et de flèches. Une fois proche de l'Oyabun, ce dernier en désignât deux et leur dit.



    Enterrez cet homme dans un endroit discret. Mais enterrez le bien. Il faut que, si jamais on le ressort, on sache que ça a été fait avec respect, comme un... Raikage, par exemple, l'aurait voulu. Et quand ce sera fait, venez me voir et ne dites qu'à moi où vous l'avez enterré.
Se retournant pour descendre en direction du village avec les autres hommes.



    C'est important d'avoir une carte à abattre au cas où papy voudrait nous la mettre de travers...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Un défi pour le raikage, chapitre deux !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un défi pour le raikage, chapitre deux !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pour les dortoirs~ (et deux autres questions)
» Une question pour le prix de deux ! ( Je blague)!
» Générique FAKE LOVER™ chapitre deux, saison deux.
» Générique FAKE LOVER™ chapitre deux, saison six.
» Besoin d'aide pour -peut être- deux futurs membres *-*
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archive NOR-
Sauter vers: