Partagez | 
 

 La main rouge : part 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Hoshizora Kaeldane

avatar

Rang C




Nombre de messages : 516
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: La main rouge : part 3   Mar 14 Fév - 18:33



Retrouver le Kishin ne fut pas bien compliqué, il se trouvait dans un des bars de Kumo. Comme à son habitude, l'homme fut accueillant et spontané. Il désirait connaitre les fruits de la mission d'Umy. Le jeune homme réfléchit un instant : il ne savait pas encore s'il allait mentionner l'apparition de la jeune fille au service Sasori.

- Et bien, tout est dans cette enveloppe, tiens.
Umy scruta les alentours et vit que le bar était presque désert, il baissa tout de même la voix pour s'entretenir avec Sasori :

- J'ai localisé l'un de leurs entrepôts dans un grand immeuble près des docks. J'irai pas jusqu'à dire que c'est leur QG, mais au moins un des collecteurs de quartier s'y trouvait, ainsi qu'un homme supervisant le déchargement au sous-sol. A mon avis, ce gars là doit être l'un de leurs lieutenants vu ses fringues... Ce salaud n'a pas hésité une seule seconde à tuer l'un des ouvriers... Tu vois le genre, non ? Je pense qu'en fouillant un peu dans cette direction, on devrait aboutir à quelque chose... Mais ça sera plus difficile de chopper c't'enfoiré et de le faire parler... C'est pas le type à traîner seul, il nous faudra un plan d'action élaboré et plus d'un ninja.

Malheureusement, Arekushi n'était pas encore de retour au village pour le moment et Kazami n'était pas disponible également. Ce serait donc très certainement Sasori qui l'accompagnerai... Ce qui n'était pas la perspective la plus amusante pour lui.

- M'faudra donc quelqu'un pour agir et pas le genre que vous m'avez envoyez à Yto... Bon sang, cette jeune fille était à envoyer dans un cirque ! J'vous laisse vous occuper des détails de la mission j'suppose ? J'me prendrais bien une bonne nuit de repos avant de repartir... Ma mission n'était vraiment pas propice au sommeil.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Mer 15 Fév - 12:40


Sasori avait accueilli chaleureusement, comme à son habitude, le jeune homme. Une fois confortablement installé, il écouta silencieusement le compte-rendu du jeune Mishima, les yeux fixés sur le compte rendu. Le sourire aux lèvres, le Kishin semblait particulièrement satisfait des informations récoltées.
Quelques mots glissèrent entre ses lèvres.

    Bien... C'est très bien ! Parfait.

L'Oyabun releva la tête et regarda le jeune Mishima.

    T'as fait du super boulot mon ami ! Tout ça en à peine deux semaines, franchement, respect ! C'est exactement ce que je te demandais. Avec ça, Kumo va pouvoir préparer son action contre ces criminels avec le plus grand sérieux. Bon, dommage que tu n'en ai pas appris plus, mais en tout cas, félicitation !

Se redressant, pour parler lui aussi à voix plus basse.

    Par contre, je voulais te dire : va falloir que tu progresse sur ta discrétion dans la transmission des infos mon ami.

Il sort le premier mot, envoyé par Umy. Celui-ci est décacheté, froissé. Puis, il en sort un second, parfaitement net, toujours cacheté.

    Envoyer tes informations par les coursiers d'Yto, c'était... Excuse moi, mais c'était dangereux et sacrément risqué. Dangereux pour toi, dangereux pour moi et même dangereux pour Kumo. Si ce papier se faisait intercepter, on était tous dans une belle merde ! L'Akate est dangereuse, ses hommes sont nombreux, infiltrés et surtout, très susceptibles ! A l'avenir, fais preuve de plus de discrétion, dans ce domaine là, ça m'évitera de vilaines sueurs froides.

Par la suite, il tend le papier encore cacheté à Umy.

    Tiens, c'est la gamine du cirque qui m'a fait parvenir ça ce matin... Et ce n'est pas passé par les services postaux traditionnels.

Le sourire se fit légèrement moqueur. Dans la lettre, écrit très petits, on y lisait le rapport de Tamiko. Elle révélait qu'elle avait appris que, selon toute vraisemblance, il n'existait pas un mais trois Akate différents à Yto. De plus, on apprenait qu'un certains Gahok était attendu pour son initiation au Muishuki Saké. Enfin, elle note qu'il semblerait exister des tensions entre les membres de l'Akate. Le rapport se termine ainsi, sans avoir de destinataires de mentionné, ni d'expéditeur.
Lorsqu'il eut terminé de lire, Sasori reprit la parole.

    Allez, t'as bien mérité de te reposer mon ami. Tu repasse me voir demain, histoire qu'on parle de la suite de ta mission ? Et n'oublie pas, discrétion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akiko Mizuha

avatar

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 09/02/2012


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Lun 20 Fév - 15:10

Akiko un peu stressé, entra dans le bar qui était plutôt vide, c’était sa première véritable mission, il fallait qu’elle la réussit et plus encore. Elle fit vite le tour d’un mouvement du regard du bar, elle reconnu directement Umy et Sasori dans un endroit similaire. Elle attendit un petit peu avant d’aller les voir comme cherchant la meilleure façon de les aborder dans ces cas la, est ce qu’il fallait faire ça de manière très officiel mais alors après tout pourquoi se voir dans un bar, non ce n’était pas logique.







    *Bon allez simple et claire, si on t’a dit de venir c’est que tu en es capable, il est temps de te montrer indispensable.*

pensa t’elle avant de marcher d’un pas décidé vers le couple qui d’un coté semblait très sérieux et de l’autre plutôt cool et joviale comme la première fois qu’elle le rencontra. La jeune Mizuha se posa l’air de rien devant leur table, elle regarda du coup d’avantage Sasori que Ymu vue que c’était de lui la lettre qu’elle avait reçu et qu’il était surement plus gradé.



    ”Akiko Mizuha, je suis ici comme demandé ho heu …. Et bonjour aussi “
Un petit peu stressé, du son cafouillage apparent, elle se glissa à coté de Umy histoire de ne pas trop éveiller les soupçons si c’était neccessaire. Akiko toujours habillée de son même kimono en mauvaise état, pas forcement très propre mais bien décidée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Mar 21 Fév - 8:47

Umy venait de quitter le bar lorsque la jeune Akiko y pénétra. L'Oyabun rédigea quelques mots sur un papier lorsqu'il entendit la jeune femme s'adresser à lui.
Elle semblait plutôt timide, et l'Oyabun redressa la tête, un grand sourire lui barrant le visage. Il s'avança vers elle, et lui prit la main.



    Tu es venu ! Génial, parfait, ma jolie ! Oui, bonjour ! Viens, suis moi.

Sans attendre, il se dirigea vers l'arrière du bar, un Kishin se retirant de son chemin, sans ménager non plus la jeune femme.
Avançant d'un pas rapide, il la conduit en cuisine, puis jusqu'à une petite porte dérobée, menant à une cave. Continuant sans ralentir ni relâcher son étreinte, il arriva dans une pièce aménagée. Cette pièce, plutôt cossue, était empli d'encens, de cousins de soie et d'une table basse. Une fenêtre, donnant sur la rue, était fermée, et
l'on voyait passer les pieds des passants.

Sasori se retourna, toujours souriant, puis il relâcha la main de la jeune fille pour se placer au centre de la pièce. Il écarta les bras en croix, et dit alors à Akiko sur un ton enthousiaste.



    Alors ? Qu'est ce que tu en dis ?

Puis, il sortit une clé. Une clé toute simple, qu'il jeta à a jeune fille.


    Tiens, bienvenue chez toi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akiko Mizuha

avatar

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 09/02/2012


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Mar 21 Fév - 12:36

Plutôt surprise sur l’apparente décontraction de Sasori face à ce qu’elle trouvait être quelque chose d’important, il semblait tellement excité à propos de quelque chose que la jeune fille ne pouvait que suivre trainer par la main vers une destination inconnu, lui aussi oubliant presque de dire bonjour.



    « Mais … où est ce qu’on va ? Ma jolie ? »

La jeune Mizuha était éberluée de ce que disait Sasori, personne ne lui avait parler de cette façon avant, c’était peut être rien pour lui mais pas pour elle, Akiko n’étais pas du tout fâché de ça mais juste surprise et ce n’était pas finit d’ailleurs. Elle salua d’un mouvement de tête le Kishin qui faisait office de gardien de porte par politesse, pas trop le temps de faire d’avantage de toute les façon, puis ils descendirent tous les deux dans une cave, pas super à l’aise, se demandant ce qu’il lui voulait à la fin, un brin inquiète un court instant. Akiko fut prise par l’encens et l’endroit agréable, elle n’était pas très difficile après tout.





    « Qu’est ce que j’en dis ? mais … c’est super enfin … »
Sur le coup elle ne comprenait pas vraiment pourquoi cette endroit, ou du moins elle ne voulait pas y croire qu’on pouvait être aussi gentil avec quelqu’un de totalement inconnu ou presque. Elle attrapa au vol les clés qu’on lui lançant, elle ouvrit sa main afin de découvrir l’objet non identifié sur le coup.





    « Pour …. Pour moi ? Mais enfin comment je vais payer cet endroit ? c’est génial ici mais … je ne suis pas ingrate, faut m’expliquer quand même un petit peu la»
Elle resta sur place, la main ouverte, un peu bête, voulant être sure qu’elle avait bien entendu, pas d’éclat de joie, juste totalement scier, elle ne savait pas trop comment réagir à ce genre de chose, peu habitué aux relations humaines à part de la pitié.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Mar 21 Fév - 14:26

Le Kishin éclata de rire.



    Bah voyons, ma belle, faut pas flipper ! Je vais pas te bouffer ! En plus, prend le pas mal, mais avec ton odeur et le fait que t'ai que la peau sur les os, tu ferais pas un plat très savoureux ! En parlant d'odeur...
Sasori se retourna pour se saisir d'une rouleau qui était posé sur la table basse.


    Voilà qui devrait te permettre d'arranger ça. Ma nièce dispose d'une bain
    un peu... Spéciale. C'est une autorisation pour aller t'y laver quand tu veux, sans qu'on t'y emmerde. Et attends, encore mieux.
Sasori se retourna de nouveau et tira sur un rideau. Il se révéla que le rideau faisait office de porte pour une armoire à vêtements, dans laquelle on trouvait de tout : des kimonos de divers coloris, des tenues de soirées et des vêtements plus... Sexy, dirons nous. L'oyabun se retourna tout sourire.


    Et voilà ta nouvelle garde robe ! Parce que bon, les fringues de cloches,
    bon, ça va 5 minutes, mais ça met pas en valeur ton joli minois...

Sasori pinça affectueusement le menton de la jeune femme à l'aide de son index et de son pouce, accompagnant le tout d'un clin d'oeil charmeur. Puis, il s'installa sur une chaise et reprit la parole.


    Et non, ça ne te coutera pas un rond. Après, si tu veux me filer de l'argent, je vais pas cracher dessus, hein, ça serait mal élevé. Non, je vais te demander... Un ou deux petits services, en échange. T'en penses
    quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akiko Mizuha

avatar

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 09/02/2012


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Mar 21 Fév - 14:57

Akiko un peu gêné, Sasori avait très bien comprit avec son regard que la jeune fille n’était pas très alaise, méfiante et se demandait où elle allait, elle se gratta machinalement les cheveux comme pour se donner du temps pour répondre. Elle s’inclina respectueusement pour tout ce que comptait faire pour elle Sasori, même si elle se doutait que ça ne serait pas gratuit, elle avait été bien éduquée malgré les apparences actuelles pour servir dans la haute société, ça voix fut même presque trop respectueuse et stéréotypée.





    « Je vous remercies pour tout ceci Sasori san. Quelle sorte de baim exactement ? De quoi on parle ?»



La jeune Mizuha voulait quand même savoir où elle mettait les pieds, tous ces cadeaux commençait à faire beaucoup mais elle n’en était pas encore arrivé au bout de ces surprises. Elle ouvrit de grand yeux quand elle vit tous ces beaux vêtements, elle s’avança et les observa, n’osant pas les toucher vue comment elle était sale, son regard était pétillant, c’était presque trop pour elle, sa main c’était levé tout de même proche des vêtements puis sans se retourner, arrêtant de sourire, elle se renferma dans sa coquille habituel, ne jamais montrer d’émotion pour se protéger.






    «Qu’est ce que vous attendrez de moi exactement Sasori san ? »



Elle était très sérieuse, elle savait faire la comédie quand il fallait mais c’était quelqu’un de vrai et de crue et à ce moment la inutile de jouer les petites filles inocentes, son cœur avait saigné et saignait encore, il serait long pour qu’il soit totalement guérit. Elle pouvait faire beaucoup de chose sans trop poser de question mais Akiko devait savoir à l’avance quel genre de chose on allait lui demander.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Jeu 23 Fév - 9:23

class="fullsample">


Sasori
sourit, tout en s'enfonçant encore plus dans son
siège.


    Mais ne
    t'inquiètes pas ! Quand tu ira aux bains, avec ce rouleau, tu
    pourra disposer d'une pièce entièrement réservée où tu pourras y
    faire seule ta toilette, comme tu l'entends ! Personne ne
    viendras t'y
    déranger ! Des gens y vont pour se faire masser, rien de plus. Et toi, avec ce rouleau, donc, tu pourras disposer d'une pièce pour y faire ce que tu as envie !

Machinalement,
l'Oyabun sortit un Kunai avec lequel il commença à se curer les
ongles, posant les pieds sur la table basse de la
pièce.


    Ce
    que j'attends de toi ? Que tu acceptes une mission, de rang D, à
    Yto. Et que tu n'en parles qu'à moi, et à moi seul. Tu te sens
    l'âme d'une vraie ninja, alors ? Parce que ce que tu devras
    faire là-bas, ça sera autre chose que ce que l'on apprends à
    l'Académie, ma jolie. C'est pour ça, entre autres, que tu as toutes
    cette magnifique garde robe ! Alors, tu te sens prête à me
    rendre ce service, ainsi qu'à ton village Ninja, ma
    jolie ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akiko Mizuha

avatar

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 09/02/2012


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Jeu 23 Fév - 11:43

]Akiko hocha la tête simplement, elle se doutait que ça allait certainement plus loin que cela, elle n’irrait pas labas sans arme, elle avait reçu depuis peu les armes gratuites fournit par le village, ça tombait plutôt bien. Elle ne fit pas de réflexion sur comment s’installait Sasori, la jeune Mizuha se pencha, ouvrit le rouleau afin de lire ce qu’il contenait exactement le parcourant rapidement, sa mine très sérieuse.





    «Je vous remercies beaucoup Sasori San, ce geste me touche plus que vous le pensez. »



Akiko savait bien que ce n’était pas gratuit et que surement il profitait de sa situation peu enviable, elle ne pouvait pas bien juger de la personne vue le masque qu’il affichait en permanance, elle n’était pas dupe. La jeune fille observa l’arme en main sans vraiment afficher une réel réaction, elle restait poser devant lui de l’autre coté de la table.








    *Yto … si je me fais discrète je n’aurais pas de problème avec ces enflures et aucune envie de rencontrer mes parents surtout si je dois faire des chose slouches.*



Pensa directement la jeune fille, Sasori ne donnait pas beaucoup de détails sur la mission mais après tout ce n’était pas très étonnant, une mission apparemment assez secrète ou du moins qui ne devait pas s’ébruiter. Elle tourna la tête un bref instant vers les beaux kimonos et autre robe de soirée, puis elle revint vers Sasori, elle croisa ses mains sur son ventre, presque en position militaire, puis reprit la parole.





    «J’accepte votre offre Sasori san, vous pouvez compter sur moi et ma discrétion.»



Akiko ferait tout pour se sortir de la rue, elle espérait que c’était vraiment pour le bon du village et pas tuer quelqu’un de dérangeant pour son clan, elle avait des capacités limités mais elle pensait pouvoir se sortir de toutes les situations où le combat n’était pas un rôle majeur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Ven 24 Fév - 17:32

Sasori semblait ravi par la réponse de la jeune femme. Il se redressa d'un coup et passa son bras autour de son épaule, l'entrainant avec lui.



    C'est génial ! Parfait, tu assures ma jolie !
Continuant dans son enthousiasme, à la limite de l'hilarité, en se dirigeant vers la sortie, la jeune femme toujours sous son bras.


    Rhaaa tu me fais vraiment plaisir, tu sais ! On va aller loin, ensemble, tu verras ! Mais ce soir, on t'invite à manger ! Tu viens manger dans ma famille, avec les membres proches de mon clan ! Si jamais ma fille Taki est là, tu pourras la rencontrer, peut-être ! Cette gamine a une fichue tendance à disparaître pour faire sa vie dans son coin, sans se préoccupée de son vieux père ! Mais bon, elle est adorable, et c'est mon seul amour, alors, je lui passe tout.
Le Kishin relâcha son étreinte, pour jeter un regard rieur à la jeune femme, tout en montant les escalier.


    Dis donc, je te racontes ma vie alors que tu ne dois rien en avoir à foutre, pas vrai ? Bref, allez viens, on va manger.
L'Oyabun remonta à l'étage et débarqua de nouveau dans le bar. Là, il s'adressa au barman, lui donnant l'ordre de lui préparer une table pour le diner, et d'inviter le Clan. Un peu plus tard, l'installation était faite, et Sasori trônait à table, à côté de la jeune femme, face à trois hommes et deux femmes, d'un âge avancé (au moins la
soixantaine).



    Alors, voici mes oncles Torishu, Yushimo et Akira et mes tantes Muzika et Sakuka. Oncles, tantes, voilà, la jeune Akiko, une jeune femme qui travaille avec nous maintenant. Tiens, mais où est Taki ?

Le Kishin se pencha pour voir plus loin avant de soupirer.


    Ahhhh, cette gamine va me rendre chèvre. Bon, parlons de ta mission, tu veux bien ? Je t'ai dit que tu devais te rendre à Yto, n'est ce pas ? Là-bas, tu prendras contact avec une certaine Tamiko Kishin. Elle te filera toute les infos dont tu auras besoin là-bas, elle est digne de confiance. Ne t'en fais pas, je ne te demanderais ni de risquer ta vie, ni de te faire usage de tes charmes contre ton gré. En revanche, fais attention, ma jolie, tu devras être discrète pour la trouver, parce que Tamiko, elle est discrète, et elle aimerait bien le rester. Au fait, tu préfère viande ou poisson ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akiko Mizuha

avatar

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 09/02/2012


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Sam 25 Fév - 7:58



Akiko était gênée du geste plutôt très rapproché de Sasori, elle n’avait absolument pas l’habitude de se genre de chose, elle se décala légèrement en avant afin de le faire comprendre, n’enlevant pas le bras mais le laissant dans une situation précaire sur le bord de ses épaules. Un peu surprise, ne comprenant pas du tout le fonctionnement de cette famille par rapport au souvenir de la sienne. Elle reprit une voix plus mélodieuse et moins de glace afin de s’adresser au Kishin.


    «Vous la laissez partir et faire comme ça ? Elle est si jeune …»

Akiko se dit qu’elle était plutôt très mal placé pour dire ce genre de chose, elle séparée de sa famille depuis tant d’année, vivre seule dans la rue et maintenant protégée par une autre famille dont elle ne connaissait presque rien. Elle sourit en voyant le ton rieur de Sasori et lui répondit sur une voix posé et douce féminine.


    «Ho non pas du tout Sasori san, ça m’intéresse, après tout c’est comme si je faisais un peu partie de votre famille vue ma situation. Si vous le permettez je vais aller me laver avant le dîner afin de faire honneur à votre famille, je ne peux pas me présenter ainsi à une table tout de même.»

Elle s’éclipsa poliment après l’accord morale de Sasori, toute son éducation de bonne servante lui interdisait de venir à une table avec la famille de celui qui invite dans un tel état, ça aurait été une sorte de honte de sa part malgré que se sentiment était presque constant dans sa vie de la rue. Elle prit un beau kimono blanc avec des fleures bleutées dessus, comme pour montrer une page vierge, signe de renouveau, peut être que personne ne ferait attention à ce détail la mais pour elle c’était la tenue la plus appropriée. Elle s’approcha de la table basse où trônait le rouleau, elle hésita un moment se disant qu’il fallait mieux attendre que Sasori en parle directement aux personnes de ce bain avant d’y aller, elle préférait être prudente, elle prit le peu d’argent qu’elle avait pour aller aux bains publiques. Elle revint alors quelques temps avant le dîner où tout avait bien bouger depuis, la table se montait, en cuisine de bonnes odeurs de nourriture remontait, la jeune fille était toute propre dans sa belle tenue blanche ornée de petites fleures à peine éclose, elle c’était lavé les cheveux, peigné, brossé et séché bien entendu, les cheveux longs demandaient plus de soin et de temps après tout.

Pendant un court moment, Akiko ressentit le besoin d’aller aider en cuisine, puis elle s’arrêta devant la porte en secouant la tête, elle était invitée, ça ne serait pas approprié du tout, peu de temps après tout le monde s’installa à table, elle observa avec soin pendant la tirade de Sasori sur sa famille. Ensuite elle se leva en s’inclinant poliment par respect.


    « C’est un honneur de vous connaître, je m’appel Akiko Mizuha, c’est une joie de partagé votre table.»

Elle se remit en position autour de la table, elle regardait Sasori cherchant sa fille, ça la faisait sourire légèrement, elle était bien droite comme un i, ses mains repliées sur ses genoux comme on s’installait dans la haute sociétée. Puis Sasori commença à parler devant tout le monde de cette fameuse mission secrète, elle était étonnée mais elle se dit qu’après tout, le clan Kishin devait être au courant de ce détail et pour avoir fait amener tout le monde ainsi c’était sans doute important et pas simplement la présentée.


    «Et comment je la reconnaiterais cette Tamiko ? et surtout comment elle … elle saura qui je suis ? où la mission aura lieu ? Je veux dire dans quel circonstance, si je dois me montrer discrète je dois me fondre dans l’environnement, Yto est une ville de pécheur mais peut être que je ne me baladerais pas juste au port avec des marins ivre mort ? »

Akiko était à nouveau surprise par la façon de faire tout à fait désinvolte de Sasori, qui juste après une discussion sérieuse enchaîna sur quoi je voulais manger, elle sourit légèrement puis reprit la parole de façon polie et discrète.


    « De la viande ce sera parfait Sasori san.»

Elle détestait le poisson, peut être était ce à cause de son enfance plutôt mouvementé, elle ne pouvait plus voir un poisson, elle observa tout le monde autour de la table, laissant faire la famille Kishin, elle se montrerait beaucoup plus réservée et moins morfale que le midi, sa faim était plus limité et la politesse agissait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Lun 27 Fév - 10:32


Sasori sourit à la remarque de la jeune femme, et se retourna vers le serveur.

    T'as entendu, amène nous quelques brochettes, avec le riz, s'il te plaît.


Puis, il se retourna de nouveau vers la jeune femme.

    Tamiko est une femme d'environ 25 ans, brune, les cheveux mi-longs et noirs de jais. Elle est très très discrète, donc si jamais tu l'as vois, c'est certainement qu'elle t'as repéré et qu'elle veut prendre contact. N'oublie pas d'être très très très discrète, cette jeune fille est en mission d'infiltration là-bas, et incognito. Et c'est la petite fille de Yushimo.


Le vieil homme acquiesça de la tête, avant de prendre la parole à son tour. Il était ancien, à n'en pas douter, et semblait épuisé. Bien plus que ne le laissé supposer son âge d'ailleurs. La voix de Yushimo était légèrement tremblotante, d'ailleurs, mais il s'exprimait avec une certaine sagesse.

    Ma jeune enfant, Yto est bien plus qu'une ville de pêcheur. Il s'agit d'un port de commerce important. La plupart des marchandises qui quittent ou arrivent dans le pays de la Foudre transitent par ce port. Il y existe une économie florissante, mais qui ne profite ni aux marchands, ni aux pêcheurs. En réalité, une mafia règne en maître sur la ville. Il s'agit de l'Akate, qui contrôle la ville. Auparavant, elle achetait son immunité au Daimyo via une sorte de taxe de complaisance... Un pot de vin. Et depuis quelques temps, ils ne payent plus. Le problème est que l'Akate est désormais tellement puissante et si bien incrustée à Yto que l'en déloger par la force brute est impossible. Et il faut savoir que personne ne sait rien sur cette organisation.



Sasori reprit la parole.

    Et c'est là que tu interviens, ma jolie. Le Daimyo a demandé au Raikage de mener l'enquête sur l'Akate pour mieux l'appréhender, et il m'a chargé des opérations. J'ai besoin de savoir à qui je m'attaque, qui je dois frapper, où et comment ! Tu vois où je veux en venir, ma jolie ? C'est pour cela, dès que tu te sentiras prête, il faudra que tu te rende sur place...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akiko Mizuha

avatar

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 09/02/2012


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Lun 27 Fév - 12:10



Akiko écouta sans rien dire les discutions, suivant du regard ceux qui parlait, tendant l’oreille quand le vieux Yushimo s’exprima, elle acquiesça régulièrement signe qu’elle suivait malgré son mutisme. Elle ne touchait pas à la nourriture tant que les autres ne mangeait pas bien évidement, elle prit la parole en ayant mûrement réfléchit sur un ton neutre.


    «Je supose que vous lui parlerez de moi, mais comment voyez vous mon approche de cette organisation ? Dois je les infiltrés aussi, mener une enquête ? Je suppose que toutes les informations sont bonnes à prendre. »

Akiko hésita un moment avant de poursuivre, c’était quelque chose qu’elle détestait parler, de sa vie actuel du moins avant aujourd’hui, tout ce luxe, un toit tout ça mais elle se sentait obliger d’en parler afin de ne pas nuire à la mission plutôt importante.



    «Je connais bien cette ville, ça pourrait peut être poser problème d’ailleurs, je suis née à Yto fille de serviteur de la riche famille Sakiko, je me suis entraînée en secret ne voulant pas être juste une servante, un jour le chef de famille m’a surprise et j’ai du m’enfuir et vivre dans les rues, je ne sais pas si ça se sait mais après tout ça ne fait même pas deux mois que je suis ici, ça peut me servir ou me déservir si l’organisation sait que je suis une ninja de Kumo. Sinon je peux reprendre ma place dans les rues, écouter ce que je peux entendre ou encore travailler pour cette organisation mais je ne sais pas ce que vous voulez exactement comme information.»

Akiko ne savait pas trop quoi penser de sa situation particulière pour cette mission, elle jouait franc jeu, elle n’avait rien à perdre et peu de considération pour sa propre vie, si en plus les Sakiko était mêlée à des trafics avec les Akatés elle se ferait un plaisir de leur nuire autant qu’elle pourrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Lun 27 Fév - 13:56


Sasori se mit à rire après la phrase de la jeune femme. Un rire franc, de toutes évidences, cet homme était un personnage jovial et sympathique. Reprenant son sérieux, il s'adressa à Akiko.

    Ne crains rien, ma jolie. On ne t'y envoie pas toute seule ! Tu fera équipe avec un Chunnin. Après, sur la démarche à suivre, vous pourrez vous arranger tous les deux, sachant que lui a déjà un pied dans l'Akate, donc son travail sera surement plus simple. Mais en même temps, un joli minois comme le tien ne devrait pas avoir le moindre mal à trouver le moyen d'obtenir des infos. Sachant que, plus on en saura, mieux ce sera ! Et puis surtout, Tamiko vous fournira un soutien logistique là-bas, plutôt intéressant. En revanche, le problème avec cette famille Sakiko...


L'Oyabun marqua une pause... Il fronça les sourcils un instant, se grattant le menton. Puis, il se saisit d'une brochette qu'il porta à sa bouche.

    Ouais, ça ça pose problème... Il vaudrait mieux pas prendre de risque de ce côté là.


Le vieux Yushimo intervint alors.

    On peut toujours trouver une autre candidate...



    Non ! Elle est parfaite, pour cette mission. Pas vrai Akiko. Et puis, elle sait déjà tout, et surtout, les candidats ne courent pas les rues. Et hors de question que Taki s'en occupe...



    Dans ce cas, il faut les éliminer, alors.


Sasori fit la grimace un instant.

    Mouais... Je vois pas trop d'autres solutions... ça te dérange, Akiko, si on tue cette famille Sakiko pour te protéger ?


Aussi incroyable que cela puisse paraître, l'ensemble de la famille Kishin restait de marbre devant cette discussion, et la mention d'assassiner une famille ne semblait pas les déranger plus que cela...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hoshizora Kaeldane

avatar

Rang C




Nombre de messages : 516
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Lun 27 Fév - 18:18



Le Chuunin avait récupéré de son périple à Yto et c'est avant même le crépuscule qu'il s'éveilla et se prépara à reprendre la route. Il avait donné sa parole à Sasori qu'il reviendrait rapidement pour continuer la traque de la Main Rouge. Il n'avait d'ailleurs pas défait ses affaires et c'est donc en quelques minutes qu'il se trouvait à nouveau dehors, près à continuer sa mission. Il revint au bar où il avait quitté le Kishin. C'est sans surprise qu'il le trouvait encore ouvert (Avait-il réellement fermé ?) et qu'il découvrit les quelques clients encore présent à table. Ce qui l'étonna en revanche, c'était la présence d'une jeune fille qu'il avait rencontré récemment, également avec Sasori. Décidément, il savait faire marcher ses contacts pour se trouver des larbins.. Il se demandait si Sasori se rendrait à Yto lui même à un moment.
- Bonjour à vous deux. Comment vas-tu Akiko ? Je vois que vous vous retrouvez bien tard. Avez-vous veillés toute la nuit ?

Puis il repensa à sa mission, il avait bien compris qu'Akiko l'accompagnerait dans sa ville natale. Cela ne le dérangeait pas, il avait rencontré la jeune fille il y a quelques semaines et savait qu'elle était déterminée, pourtant il aurait aimé poursuivre la mission avec quelqu'un de réellement affirmé en tant que ninja. Malgré tout, il sourit à Akiko et lui assura que tout allait bien se passer.

- Par contre, c'est toi qui communiquera avec l'autre folle une fois sur place, je ne veux plus en entendre parler..
Il se rendit alors compte que les deux personnes avec lui s'étaient tut.


- Pardon, je vous coupe dans une discussion intime ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Akiko Mizuha

avatar

Rang D




Féminin
Nombre de messages : 186
Date d'inscription : 09/02/2012


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Lun 27 Fév - 20:17




    «Effectivement ça change beaucoup de chose si je ne suis pas seule, un Chunin ? quelqu’un d’expérimentée alors, je comprends, mais du coup nos tactiques risquent de changer quelque peu, heureusement je n’ai pas jeté mes vieux vêtements.»

Akiko réfléchit, elle ne savait pas trop comment trouver la meilleure solution, après son intervention dans cette mission n’était pas obligatoire surtout s’il y avait un risque plus grand de se faire découverte. Elle fut cependant surprise de la proposition de Sasori qui lui n’hésita pas une seule seconde.



    «Ca ne me dérange en rien, cependant cette famille à de nombreux serviteur comme mes parents, vous ne comptez pas tous les tuer aussi quand même ? Et puis il faudrait que ça passe pour un accident, je ne sais pas moi du fugu sinon ça attira l’attention, le seul regret que j’aurais c’est de ne pas tuer moi-même le père de famille ...»

Akiko ne cachait en rien sa haine de cette famille mais ne voulait pas que les serviteurs qu’elle pensait être pour elle des esclaves, elle était quelqu’un de crue et elle n’avait aucune raison de cacher ses sentiments face à ces gens. Elle du fuir son enfance pour tomber dans la vie adulte beaucoup plus tôt que la normale, elle du souffrir tant de nuit, rien que le voyage d’Yto vers Kumo fut une épreuve pour elle. C’est alors que Umy fit son entrée en pleine discutions, elle le connaissait, elle se demandait quand même par quel heureux hasard il venait ici et pourquoi ? A moins que …. C’était lui le fameux Chunin se demanda t’elle, Akiko sourit dans le doute en se levant quand il entre, elle ne connaissait pas sa force après tout ni pourquoi il était la.


    « Ho bonsoir Umy san, c’est un plaisir de vous voir, mais je vais très bien, Sasori san m’invitait ce soir à manger avec les personnes de son clan.»

Akiko les désigna d’un geste de la main comme pour les présenter, elle portait un beau kimono blanc orné de petites fleures à peine écloses, elle était toute propre de pied en cape, elle était comme une autre personne.


    « L’autre folle ? »

La jeune femme tourna la tête légèrement vers Sasori plutôt intriguée, préférant le laisser répondre ou quelqu’un du clan Kishin, elle se rassit poliment, après tout elle n’était qu’une invitée ici, replaçant correctement son kimono une fois en place.




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   Mar 28 Fév - 8:22


Sasori sourit lors de l'entrée "tonitruante" d'Umy Mishima. Il lui fit signe de s'assoir à leur table, commandant éventuellement un thé si ce dernier le désirait.

    Salut, mon ami ! Comment vas tu ? Tiens, prends un siège, je t'en prie !


Puis, son regard se posa sur la jeune femme, un léger sourire en coin.

    L'autre... Folle, c'est Tamiko, la petite fille de Yushimo...


Le Kishin désigne le vieil homme situait à sa droite. Ce dernier, bien qu’âgé, semble ne pas avoir réellement gouté à la remarque de Umy, comme en atteste le regard noir qu'il jette au Mishima. En revanche, Sasori reste jovial, comme à son habitude...

    Umy a un léger... Différent, avec Tamiko. Lors de sa précédente mission, les deux ont exposé leur vision de la transmission d'un message important contenant des informations capitales et top secrète. Tamiko utilise un Ninjutsu, Umy utilise la poste... Chacun sa méthode après tout.

L'oyabun hausse les épaules, l'air hilare, avant de poursuivre.

    Bon, d'accord, Akiko. Nous allons regarder ce que l'on peut faire avec la famille Sakiko. Tu en parleras à Tamiko, si tu sens que ça craint pour toi, tu lui dis, nous passons à l'action. Pour le reste... Je pense qu'il est entre vos mains ! Tamiko vous attends à Yto.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: La main rouge : part 3   

Revenir en haut Aller en bas
 

La main rouge : part 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La Main Rouge
» [Terminé] Un coup de main pour le col rouge ?
» [Terminé] [Quête] Rouge tomate
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archive NOR-
Sauter vers: