Partagez | 
 

 peti son !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Blaze Rouchukkai

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 18/02/2012


MessageSujet: peti son !   Jeu 23 Fév - 12:00

'ai du mal à admettre
Que t'aies plus rien à te mettre
Je crois que c'est qu'une excuse
Pour traîner
En petite culotte
Et vérifier ta cote
Je connais cette ruse
Je te connais

Kiba ouvrit ses paupières en entendant sa petite amie lui parler. S'il
avait bien compris, elle n'avait plus rien à se mettre sur elle. Il la
reluqua alors qu'elle lui tournait le dos et détailla sa tenue ; une
chemise sûrement fermée uniquement sur sa poitrine et ouverte sur le
ventre, qui laissait voir une magnifique culotte de soie. Elle fait le
coup presque tous les matins, pensa-t-il, une petite ruse pour voir si
elle me plait encore...

Tu voudrais me faire croire
Que t'ignores tes pouvoirs
Mais tu l'as bien compris
Ils sont grands
Me faire entrouvrir la bouche
Voir ma tête quand je louche
Ce doit être ça qui
T'amuse tant

Elle avait beau faire le même coup à chaque fois, le résultat était le
même ; Kiba se rinçait l'œil sans s'apercevoir qu'il ouvrait de plus en
plus la bouche. Sa petite amie, qui le regardait dans la glace de
l'armoire, s'amusait de le voir dans cet état. C'était sûrement pour ça
qu'elle le faisait souvent.

Sur le lit, tu fais un tas
Des fringues que tu veux pas
De tout ce que tu aimais
Hier
Comme je suis encore au pieu
Je me retrouve au milieu
Je n'ose plus bouger, je fais
Pas le fier

Elle ouvrit soudain l'armoire et commença à vider les étagères, à la
recherche de la tenue idéale, en lançant les vêtements sur le lit. Kiba,
encore dedans, se retrouva vite encerclé par de multiples tee-shirts et
pantalons, alors que la jeune femme, un air sérieux et concentré sur le
visage, continuait ses recherches. Kiba la regardant en souriant, du
moins jusqu'à ce qu'il se rende compte que seule sa tête sortait du tas
de vêtements.

Mais tu fredonnes enfin
Une chanson que t'aimes bien
Une que j'avais écrite
Pour toi
D'accord pour que tu chasses
Ce qui n'a plus sa place
S'il en reste une petite
Pour moi

Et alors qu'il se croyait perdu, la jeune femme fredonna soudain la
chanson qu'il lui avait écrite dans un élan d'amour fou. Enfin
"qu'il"... Avec quelques personnes bien entendu... Il sourit quand la
jeune femme se tourna vers lui. Elle l'interrogea du regard et il lui
répondit simplement : "tu peux enlever tout ce qui n'a plus sa place, du
moment qu'il en reste une pour moi". Elle lui sourit à son tour et
retourna à ses recherches.

La marque de tes dentelles
Les marques de tes bretelles
Il faut être moi pour
Les voir
T'examines une chemise
Longtemps que tu l'as pas mise
Je te le dis juste pour
Mémoire

Pendant quelques secondes, la jeune femme virevolta et ce geste fit
glisser la chemise de son épaule, laissant Kiba profiter de la marque
que la bretelle de son soutien-gorge avait laissée, c'était une vue dont
il était le seul à profiter depuis deux ans maintenant. Il fit
remarquer à sa copine que la chemise qu'elle tenait entre ses doigts
n'était pas sortie de l'armoire depuis un long moment. Elle le regarda
dans la glace avant de jeter la chemise par dessus son épaule, qui
atterrit pile sur la tête de Kiba.

Oh, tu peux toujours renoncer
A cette robe un peu osée
C'est une précaution
Inutile
T'es une fleur maléfique
Déjà trop magnifique
Dans tes hésitations
Textiles

Elle lui montra une robe qui lui fit ouvrir de grands yeux. Il
connaissait bien cette robe, ça c'était sûr. Elle était d'un décolleté
assez profond, et moulait parfaitement les courbes avantageuses de la
jeune femme. Seulement si tu sors pas, lui répondit-il, sinon je
t'enferme ici. Elle leva les yeux au ciel et jeta la robe sur le lit, à
côté de la chemise. Kiba ne put s'empêcher de penser que sa copine était
magnifique, surtout quand elle hésitait à choisir des vêtements.

Tu sais que si tu veux
Je te prête un jean bleu
Et un t-shirt qui sera
Trop grand
Le risque c'est qu'avec
On te prenne pour ton mec
Vu que d'habitude c'est moi
Dedans

Kiba proposa à sa petite amie de lui prêter un jean et un tee-shirt à
lui. Évidemment, continua-t-il, ça sera bien trop grand, et avec un peu
de chance.. Les gens vont te prendre pour moi, puisque ce sont mes
fringues... Cette déclaration fit éclater de rire la jeune femme. Quand
elle se fut calmée, elle se retourna vers l'armoire, désormais vide.

Alors je te propose un truc
Depuis le temps que je te reluque
Je t'enlève tes derniers
Pétales
Et je t'offre ma peau
Je suis un vêtement chaud
Je suis sûr de t'aller
Pas mal

Ou sinon, dit Kiba en poussant tous les vêtements du lit pour les faire
tomber par terre, tu peux aussi ne pas t'habiller. Il se leva, se mit
devant la jeune femme et l'embrassa en l'entraînant vers le lit. Il l'y
fit basculer en l'embrassant dans le cou. Elle gloussa de plaisir alors
que Kiba lui murmurait à l'oreille "je t'offre ma peau, je suis un
vêtement chaud". Le baiser qu'elle lui rendit scella leur petit pacte.




bon voila.. J'ai changé un petit peu de registre mais j'éspère quand même que vous aimerez.
P-e un ou deux com's en passant...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

peti son !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LOTUS caniche orphelin 10/12 ans SPA EVREUX (27) ADOPTE
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Narry Potter [Spoiler Inside]
» Si seulement on avait su s'aimer. Les fleurs auraient été plus roses et nous peut-être plus heureux... [PV Jack]
» Pou kisa Prezidan Obama Pat Vle Rankontre ak Prezidan Preval
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archive NOR-
Sauter vers: