Partagez | 
 

 De retour chez le Raikage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sasori Kishin



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: De retour chez le Raikage   Jeu 23 Fév - 14:04

Sasori avait été invité par le Raikage, suite à leur escapade commune au Mont Kukagesano. Il avait pris le temps de rentrer tranquillement depuis le mont, de se "refaire une beauté" et de prendre une collation. En effet, bien que Eikichi Mishima avait souhaité qu'il se présente dans son bureau, Sasori ne comptait pas s'y rendre en tenue militaire.
Ainsi, il s'était vêtu d'un de ses plus élégants kimonos, il s'était rafraichi et il se dirigeait désormais dans le bureau du Raikage. L'Oyabun déambulait dans les allées de Kumo, profitant du temps qui se radoucissait après un hiver plutôt rigoureux, et se réjouit à la perspective de passer son premier été dans le tout nouveau village militaire. Notamment parce que l'été, période plus festive où les gens sont d'humeur plus dépensières, fournissait de plus importants revenus à Sasori et à l'ensemble de son clan.
Au bout de quelques minutes, Sasori était finalement dans le bâtiment du "directeur" de Kumo. Une fois devant la secrétaire, il salua la jeune femme son sempiternel sourire de charmeur.



    Bonjour, mademoiselle, comment allez-vous ? J'espère que cette fois, je ne repartirais pas comme lors de ma dernière visite, n'est-ce-pas ?


Appuyant son propos d'un clin d’œil et d'un rire, faisant référence à la sortie musclée que les gardes du corps du fils du Daimyo lui avaient imposés, il poursuivit.



    Plus sérieusement, le Raikage a demandé à me voir dès que possible, et me voilà ! Pourriez vous le prévenir de mon arrivée ?

L'Oyabun se recula alors, observant la jeune femme se rendre vers le bureau d'Eikichi, vérifier si celui-ci était déjà là, puis, si tel était le cas, s'il était disposé à recevoir le chef du clan Kishin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ookami Gekirin



Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: De retour chez le Raikage   Jeu 23 Fév - 21:42

Après une bonne nuit de repos dans un vrai lit, Arekushi se levait tranquillement et sans s'en rendre compte, le soleil était dejà bien haut... Il avait du dormir longtemps. Il se préparait alors pour aller au bureau du Kage, où celui ci, semblait l'attendre pour des explications vu sa longue absence... C'était logique que ca devait arrivé mais Arekushi était étonné qu'il fut prévenu par des gardes. Ce genre de nouvelle aurait ravis son oncle et il aurait surement craché plus de poison en sa faveur pour l'enfoncer encore plus.

Il semblait que Hireisei n'était pas là et c'était très bien ainsi car il ne voulait pas le voir, ni lui ou un membre du conseil. Arekushi choppait alors Tatari comme à son habitude et s'en allait vers le bureau du Kage... Il sentait qu'il allait passer un mauvais quart d'heure, une chose qu'il n'aimait pas mais en ayant rejoint le village, il y a des contraintes et une hierarchie à respecter et il en était bien conscient.

Il sortait alors du quartier clanique pour passer dans les rues principalesde Kumo, les citoyens étaient toujours aussi surpris de le voir et s'écartaient à son arrivée... Il ne faisait plus attention à cela, et moins aux remarques sur son apparence qui se marmonaient... en d'autre temps ils auraient peut etre grogné, mais il était préoccupé par autre chose et se demandait ce qui allait lui arriver. Après plusieurs minute il arrivait devant le bureau du Kage et entra dans le couloir, sa secrètaire se tenait la à l'entrée... comme la fois dernière, il s'approchait d'elle.

    «Il parait que le Kage me cherche?»


Il le grognait presque, il n'avait pas envie d'être là. Il voulait s'entrainer et améliorer ces techniques. Mais il n'avait guère le choix, la secrètaire l'inviter à patienter...comme si il n'avait rien de mieux a faire, mais a part attendre, il n'avait plus d'autre choix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eikichi Mishima



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: De retour chez le Raikage   Jeu 23 Fév - 22:07

Eikichi finissait de se laver les mains dans un lavabo tout à fait banal dans un coin de son immense bureau lorsque sa secrétaire lui fit part de la présence de Sasori Kishin. Il lui fit signe de le laisser entrer et s'installa dans son siège. Lorsque Sasori entra et que la secrétaire se remit à son poste, Arekushi arriva. Elle lui demanda de patienter.

Pendant ce temps là, Sasori approcha du bureau et s'installa en face de Eikichi qui lui demanda :

" Alors maitre Kishin, comment se porte votre clan ? S'adapte t-il au village ? "

Pendant qu'il posait ce genre de questions sans importance il avait griffonné sur un morceau de papier qu'il avait fait glissé vers le chef de clan, à coté d'une bougie.

# Ce qu'il s'est passé là bas doit rester là bas. Officiellement, Hireisei sera déclaré comme déserteur. Débrouilles toi pour que tes hommes tiennent leurs langues à tout prix. dans le cas contraire je te considèrerai comme unique responsable ! #

Il attendit qu'il lise et lui tendit une plume pour qu'il lui réponde...

[ Désolé vraiment pas d'inspiration au soir --' ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: De retour chez le Raikage   Ven 24 Fév - 17:09

Dès que la secrétaire lui donna l'autorisation d'entrée dans le bureau d'Eikichi Mishima, le chef du clan Kishin se redressa et remit machinalement son kimono d'aplomb, de manière à être plus présentable. Ensuite, il salua d'un sourire la jeune femme et passa les portes silencieusement, qu'il veilla à bien refermer derrière lui.
Sasori inclina la tête pour saluer le Raikage, en signe de respect, puis répondit à la question protocolaire, tout en s'installant confortablement dans le siège désigné par le chef de la communauté Mishima.



    Oh, ça va, ça vient ! On a un peu de travail, dans ce village, mais dans l'ensemble, on est plutôt content d'être ici !
Tout en discutant, l'Oyabun s'était saisi du papier qu'il regarda. Une fois celui-ci terminé, il se saisit à son tour d'une plume pour rédiger une réponse. Une réponse plutôt longue, si l'on en croit le temps que prit Sasori pour l'écrire. Une fois terminée, il tendit à son tour le papier au Raikage, son sempiternel sourire aux lèvres.


    Vos directives étaient d'intervenir dès que je l'estimais nécessaire, sans qu'il n'y ai d'autre recours. Hireisei rassemblait son chakra et, sans vous faire injure, s'il était passé à l'attaque, je crains que je tiendrais cette discussion avec lui en ce moment. J'ai fait le nécessaire pour vous protéger. Vous êtes le Raikage, et je ne pouvais décemment pas vous faire courir le moindre risque envers un homme qui vous défie en duel.
    Que vous estimiez que ma réaction était disproportionnée, soit. Mais n'oubliez pas que j'ai agis suivant vos ordres, et avant tout pour vous protéger d'un homme qui, publiquement, vous traite de mauviette tout en prétendant prendre sa revanche sur vous. J'ai fait le parallèle revanche / rassemblement de chakra comme un acte belliqueux, et j'ai agis dans votre intérêt et celui du village. Sans oublier que tout le monde qui était
    présent là-haut a très bien vu qui a porté le coup de grâce à notre défunt ami. Que vous le vouliez ou non, nous sommes dans le même bateau... Quant à tenir notre Raikage, voyons... Avez vous déjà eu vent du moindre contrat exécuté par les Kishin ? Tout au plus, il s'agit de rumeur, mon clan n'a jamais commis quoi que ce soit. A ce sujet, mes hommes m'informent que le clan Katô n'a pas remarqué l'absence d'Hireisei ni même ne semblent s'en inquiéter encore.
Le Kishin se réinstalla en arrière, attendant la réaction du Raikage, l'air distrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ookami Gekirin



Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: De retour chez le Raikage   Mar 28 Fév - 18:03

Arekushi était dans le hall qui donnait accès au bureau du kage depuis maintenant plus d'une heure... il s'impatientait de plus en plus. Il y perdait son temps alors qu'il avait temps de chose à faire. Mais il n'avait guère le choix et il prenait son mal en patience, la fureur lui piquant les narines et il tapait de plus en plus violemment ca queue sur le sol marbré de ce hall.

Alors qu'il vascillait dans le néant total de l'ennui, la secrètaire s'approchait de Arekushi timidement pour l'interpellait. Il se redressait disant peut etre qu'enfin le Raikage allait le recevoir. Mais elle remettait timidement un papier a Arekushi qu'un coursier lui avait donné peu avant, et elle s'en écartait rapidement. Arekushi ouvrait le mot et se mettait à le lire...

 

"Je tenais à vous avertir que votre oncle, Hireisei Katô, ne pourra continuer à gérer le clan pour le moment du a de grave blessure. Le clan est donc au main du conseil et il serait bien pour vous de vous tenir a l'écart de cet histoire..."

Arekushi gribouillait le bout de papier et il entrait dans une rage folle, que c'était il passé... de plus ce mot anonyme le mencait implicitement, d'un air de dire, qu'il n'avait aucun mot à émettre à ce sujet. Le conseil Katô, il le connaissait bien, tous des extrèmistes qui pronaient la pureté de leur sang et ils seraient prêt a tout pour maintenir cela. Il était la tache de ce clan et donc un obstacle, surtout vu mon rang au sein des Katô, Il était l'héritier légitime.

Il se tournait alors face à la porte, la secrètaire semblait courrir vers lui pour l'empecher d'entrée. Mais il était dans une rage folle et le faisait bien comprendre à celle ci qui stoppa net en ayant vu le regard de Arekushi.

Il concentrait alors son chakra de type feu dans ces poings et d'un coup énorme il explosa la porte qui vola en millier de morceaux. Surprenant ainsi, Sarori et le Raikage qui se demandait se qui pouvait se passer. Il n'avait pas observé ce que faisait les deux hommes et il s'approcha de la table à toute vitesse en balançant le mot qu'il avait recu.

    «J'attend des explications Raikage! Je me suis absenter un court moment et quand je reviens le clan est chamboulé !»


Il était dans une rage folle, peu controlable, il attendait des explications avant de donner les siennes du a son absence de plusieurs semaine... Il sentait l'air trouble et aux conflits, mais aussi a la traitrise. Ils ne savaient pas ce qui avait bien pu se passer dans Kumo... mais il semblait que tout cela était assez grave.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eikichi Mishima



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: De retour chez le Raikage   Mar 28 Fév - 20:43

A la vue de la porte brisée en petits morceaux et de cet énergumène manquant cruellement de savoir vivre, le raikage ne savait pas si il devait se sentir outré ou alors si il devait se lever et mettre une gifle à ce gamin aux mauvaises manières... La hiérarchie militaire ne devait pas lui parler beaucoup à celui là ! Néanmoins, bien que restant posé dans le fond de son siège en dévisageant Arekushi comme si celui ci était une sorte de pitre adepte de la caméra cachée, il attrapa le bout de papier et le lut. Ce qu'il y avait d'écrit sur ce morceau de papier...!! Ce ne pouvait être qu'un mensonge ! Ce conseil Katô... Sa réputation n’était plus à faire et Eikichi savait depuis le départ qu'il allait avoir des ennuis tôt ou tard avec celui ci. Comment pouvait il affirmer que Hireisei était encore en vie alors que ce n'était plus le cas ?! Il se devait d'agir en conséquence pour éviter d’être confronté plus tard à ses propres mensonges... Il prit une grande inspiration et se concentra quelques secondes pour réfléchir à comment il devait formuler tout ce qu'il avait à dire. Puis il se lança.

" Arekushi Katô je supposes... "

Il se leva et tendit le morceau de papier à Sasori pour qu'il puisse le lire à son tour. Une fois cela fait, il le regarda et dit alors :

" Sasori, finalement je pense que je vais devoir procéder autrement... aussi je te demande de rester quelques instants, je vais te demander quelque chose... "

Il se retourna vers Arekushi et lui demanda de s'asseoir. Celui ci le regarda d'un air dubitatif mais en voyant le regard sérieux au possible du raikage il ne broncha pas et s’exécuta. Le vieil homme croisa es bras et prit appuie contre son bureau et commença à parler.

" J'ai reçu une invitation pour le moins douteuse de la part de ton oncle me demandant de le rejoindre à un certain endroit pour régler un différent entre Kumo et lui... "

Il laissa un léger blanc dans son explication tout en affichant une mine dégoutée, signe que ce qu'il était en train de dire était grave et dur à avouer...

" Hireisei Katô a trahit le village ! "

Puis avant que quelqu'un puisse dire quelque chose il continua.

" J'ai fais ce que je devais faire... Il est mort ! "

Son regard était froid et déterminé. Il était le raikage et se devait de faire ce genre de choses pour protéger ce tout jeune village...

" Sasori, je n'ai pas autorité pour dire à un clan comment il se doit d’être dirigé ! Il me semble, et je pense que tu peux me le confirmer, que je ne m’immisce que très rarement dans les affaires des autres tant que cela ne dérange pas la quiétude du village et du pays. . . Néanmoins, les ninjas du village, qu'ils appartiennent à un clan ou non sont des militaires et à ce titre je suis leur supérieur hiérarchique ! Personne ne peut se permettre de menacer l'un de mes hommes sans croire qu'il n'en subira jamais le prix ! Prends donc cette note avec toi et va trouver ce conseil de trou du cul pour moi ! Voici le message qu'il doit recevoir : Par les temps qui courent il ne fait pas bon pour de pauvres gamins pourris gatés de vouloir se prendre pour de grands chefs ! Si une personne ou un groupe non habilité se permet de menacer ou agresser l'un de mes hommes il sera considéré comme traitre au village et une réaction immédiate de ma part en sera la réponse. Si cela ne plait pas je considèrerai ça comme un refus d'autorité ! Mais avant toute chose j'aimerai que tu réunisse les Katô pour leur apprendre la mort de Hireisei. Dis leur la raison mais pas de détails, ça reste confidentiel ! Des questions l'un ou l'autre ? "

Le raikage était décidé. Il était prêt à endosser la mort de Hireisei. Il se devait de défendre la nation de la foudre et à présent il savait qu'il était prêt à tout pour ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: De retour chez le Raikage   Mer 29 Fév - 9:45


Sasori s'était reculé instinctivement lors de l'entrée fracassante de Arekushi, comme pour se préparer à faire face à une soudaine menace, mais lorsqu'il reconnut "l'agresseur" et qu'il réalisa qu'il ne s'agissait que d'une entrée fracassante, il se remit à sourire. Ce même sourire qui le rendait à la fois sympathique tout en donnant parfois l'impression qu'il se moquait des gens.
D'un mouvement de tête, il salua Arekushi.


    Salut l'ami. Sacré entrée, en tout cas ! Alors, comment c'était Kiri ?


Lisant le papier tendu par le Raikage qu'avait apporté Arekushi, il laissa échapper les mots suivants.

    Ah ça, c'est sûr qu'elle sont graves, ses blessures...


Puis, il écouta le Raikage intervenir. Il acquiesça de la tête lorsque celui-ci lui demanda de rester lors de la réunion. Puis, il écouta le discours du chef du village en silence, et lorsque celui-ci fut terminé, il s'enfonça plus confortablement dans son siège. Il prit la parole, commençant par répondre au leader du village.

    Pas de problème, Raikage-Sama. Je suis bien d'accord avec vous, on ne peut pas non plus faire tout et n'importe quoi, se laisser dominer par ses sentiments et casser les portes des gens comme ça !


Un clin d'oeil en direction de Arekushi, avant de poursuivre.

    Je m'occuperais de prévenir le clan Katô de la mort d'Hireisei. Vous voulez que je laisse sous silence le passage où il vous menace et où il se prépare à vous taper dessus, Raikage ? Je pense que ça ajouterait un peu de poids à la proposition suivante.


Il renifle légèrement avant de s'adresser conjointement au Raikage et à Arekushi.

    Pourquoi ne pas donner ce qui reviendrait de droit à Arekushi : la tête du clan Katô ? Il est évident que Arekushi, mon ami, tu es, de loin... Non, de sacrément loin, le meilleur ninja du village. bien meilleur que moi, ça ne fait absolument aucun doute ! Et si je me souviens bien, Hireisei avait, lorsque nous avions parlé des soucis que tu nous causais à voyager à Kiri, qu'il souhaitait te mettre au pas, et que tu méritais une punition exemplaire. Pour ma part, je ne suis pas de cet avis.


Il se redresse dans son siège.

    Oui, même s'il faut revoir un peu tes manières, je pense que ton intégrité et ta franchise, alliées à tes capacités exceptionnelles de Ninja font que l'on devrait te compter comme le représentant du clan Katô dans le conseil du village. Sincèrement, tu ferais un bon chef, j'en suis convaincu.


Il se met à sourire.

    Et puis, ça permettrait de niquer dans tous les sens du terme cette bande de connards fouteurs de merde que forme le conseil du clan Katô. Parce qu'entre eux et Hireisei, et comment ils te traitent, franchement, je pense qu'ils auraient bien besoin d'une leçon de savoir vivre... Enfin, ce n'est que mon avis. On peut avoir un peu de thé ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ookami Gekirin



Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: De retour chez le Raikage   Mer 29 Fév - 10:17

Arekushi se calma d'un coup en attendant cette magnifique nouvelle comme quoi Hireisei était en fait mort et non grièvement blessé...Quel aubaine, il écoutait attentivement le Raikage ainsi que Sasori qu'il trouvait de suite plus sympathique, a moins que ca ne soit une ruse pour amadouer Arekushi. Soit, il s'installait à son aise et se mettait à applaudir d'un air sérieux, les deux interlocuteurs devaient se demander si ils se moquaient d'eux ou si il devenait fou, rien de tout cela. Il exprimait une certaine joie en faisant cela. Mais il était temps maintenant de reprendre son sérieux et il se tournait d'abord vers Sasori.

Il était surpris d'entendre qu'il savait où il avait été, mais ce n'était pas étonnant, vu que son réseau plus que louche s'étendait surement au dela des frontière du pays de la foudre.

    «Tu es très bien informé Sasori, mais je n'ai pas été uniquement à Kiri, je me suis ensuite rendu vers Tetsu no Kuni pour y trouver une pierre chakristique pour mon baton...»


Sa langue se déliait, il était pour une fois assez joyeux, surement car il haissait Hireisei et de le savoir mort le remplissait d'une joie malsaine... C'était un simple retour des choses.

    «Il est vrai que je suis l'héritier du clan de par mon sang, dans la lignée directe. Hèlas au conseil je n'ai plus qu'un seul soutien, un ami de mon père. Tout les autres ont disparus mystèrieusement... mort sans doute...et Hireisei a mis ces pièces en place en y intégrant les extrèmistes du clan qui ne vise que le pouvoir, je pensais même qu'il avait commandité le meurtre de mon père pour prendre le pouvoir. Ce qui ne m'étonnerait pas avec ce que je viens d'apprendre.»


La secrètaire amenait du thé, Arekushi en prenait une tasse et y goutait avant de continuer... Il était bien trop chaud...

    «Devenir chef de clan est assez problèmatique... je déteste la politique et me retrouver autour d'une table pour discuter de ce qu'il faut faire ou pas pour la gestion du village... Je préfère nettement le combat et la stratégie, et vu mon tempérament a voyager, assumer un role de chef me condamnerait a rester une partie de mon temps entre quatre murs...et vous pouvez le constater que je suis extrèmement impulsif, cela pourrait faire défaut.»


Il se redressait maintenant, fixant le Raikage un moment et ensuite Sasori, pour enfin s'adresser au deux.

    «Pour ce qui est des Katô, vous pouvez compter sur Aya, elle nous suivra car je la connais bien et étant comme moi une impurs du clan, ils ne voudront que ca mort. Pour Kazami... pfff comme son père, elle est trop instable pour être avoir confiance en elle... En ce qui concerne le conseil, il faut tuer le nid du feu, par cela j'insiste sur tuer, si vous voulez avoir une paix quelconque en Kumo, il faut supprimer ces assoifés de pouvoir,sinon, ils feront tout pour mettre Kumo à terre à leurs profit.»


Arekushi s'asseyait à nouveau, il avait dis ce qu'il avait à dire pour le moment. Il attendait de voir ce qu'allait proposer le Kage ou même Sasori... mais il fallait agir vite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eikichi Mishima



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: De retour chez le Raikage   Dim 4 Mar - 22:01

" On se croirait encore à l'époque des guerres claniques !... Ça m'inquiète... Organiser l'assassinat de certaines personnes influentes au sein même d'une communauté, d'une organisation, d'un village.. c'est pas possible ! Trop de contraintes ! "

Il se passa la main dans les moustaches tout en réflechissant quelques secondes... Puis il dit :

" Sasori... Il me semble que je t'en ai déjà demandé pas mal. J'irai passer mon bonjour au conseil Katô. "

Puis il regarda Arekushi. Le fait de se savoir rejeté de son clan de la sorte n'avait pas l'air de le gener plu que ca. Il avait néanmoins le regard dur et celui ci exprimait de la rancœur.

" Arekushi... Il est plus que clair que tu n'es plus du tout le bien venu dans ton propre clan. Je ne doute pas de tes capacités à survivre en milieu hostile mais la raison voudrait que tu évites de t'endormir dans un nid de vipères ! Tu vas venir avec moi après pour récupérer ce dont tu as besoin dans tes appartements. "

Il approcha Arekushi et lui tapota deux ou trois fois la joue et disant avec un sourire :

" Tu passes sous la protection du raikage et de la communauté Mishima mon gars... "

Puis d'un coup il l'attrapa par la crinière et lui encastra le visage dans le mur d'un geste rapide et puissant.

" CA C'EST POUR TA PETITE ESCAPADE ESPÈCE DE CRÉTIN !!! "

Puis il retira lentement le visage de l'homme singe pour s’apercevoir que mis à part ce mince filet de sang qui partait de ses cheveux pour s'arreter au menton, ce personnage singulier n'avait pas changé d'expression... Regard froid etc. . . . . Le raikage fut quelque peu déçu mais se mit à rire au bout d'une ou deux secondes.

" HUHUHUHUHUHU ! Aller viens on va dans les quartiers claniques, on va rire un peu ! "

Il ouvrit la porte et s'arréta dans son élan, se tournant vers Sasori.

" Au fait maitre Kishin, terminez votre thé et allez donc vous reposer. Enfin vous divertir Enfin... Faire vos trucs dans votre quartier... Par contre demain soyez frais et dispo, on va avoir du travail ! "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sasori Kishin



Rang D




Masculin
Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 05/10/2011


MessageSujet: Re: De retour chez le Raikage   Lun 5 Mar - 8:52


Sasori écouta, un sourire aux lèvres, l'intervention de Arekushi. Visiblement, il semblait apprécier l'alternative proposée par l'homme singe du clan Katô, bien qu'il attendit que celui-ci termine de parler pour intervenir.

    J'aime bien son plan... Sans blague, c'est un peu radical, mais si les Katô... Enfin, ceux du conseil, nous préparent un vilain coup dans le dos, savoir que notre ami Arekushi tient le clan serait une source de tranquillité pour moi. Pour tout Kumo. Mais surtout avec l'autre petit merdeux qui a débarqué et qui, visiblement, ne vous supporte pas Raikage, j'ai peur que le conseil Katô nous fasse bien chier... après, il est vrai que cette solution est radicale... Mais, Raikage-sama, ne pensez vous pas qu'elle sera nécessaire ? Je veux dire, en tuer dix pour en sauver des milliers, ça m'a l'air plutôt acceptable...



Par la suite, il observa l'échange et fut surpris par la tournure qu'il prit, notamment lorsque le Raikage annonça qu'Arekushi passait sous sa protection... Mais lorsque Eikichi enfonça le crâne de l'homme singe dans le mur, il ne put s'empêcher de cracher un peu de son thé. Tout en s'essuyant, le sourire aux lèvres.

    Merde... Putain, j'l'avais pas vu v'nir celle-là !




Puis de continuer lorsque le Raikage s'adressa à lui en sortant.

    Aucun soucis, Raikage-Sama. Et n'oubliez pas ma demande concernant l'académie, n'est-ce pas ? Arekushi, tu passe quand tu veux dans mon quartier, si tu veux boire un coup, ou discuter ! Bonne promenade à vous !





Citation :
On clôt le rp ici les loupinous ? PS : @are, ma dernière phrase était bien entendu une invitation au RP dont je te parle depuis des lustres ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: De retour chez le Raikage   

Revenir en haut Aller en bas
 

De retour chez le Raikage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» De retour chez la famille [PV: Driga]
» Retour chez les sorciers [PV Alicia]
» De retour chez lui [Gabriella & libre]
» Le retour chez soi. [pv Athenais] -18^^.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archive NOR-
Sauter vers: