Partagez | 
 

 [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ookami Gekirin

avatar

Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   Sam 25 Fév - 20:40

Arekushi continuait de voyager à travers le Yukaan et il était arrivé à Oto no kuni... alors qu'il semblait arriver dans un village, tout était désert... comme si les villageois avaient disparu. Il ne comprenait pas bien ce qui se passait ici, il s'introduisait alors dans une maisonette pour y voir si il y avait quelqu'un... on pouvait y voir encore un ragout sur le feu, des vetements qui séchait mais une table renversé comme si ils avaient quitté ce lieu en toute hâte. Arekushi se demandait si il n'était pas arrivé dans une ville fantôme ou alors était ce du à une invasion? La guerre faisait rage et il était normal que les civils s'empressaient de fuir vers la forêt et la montagne pour se mettre à l'abri.

Mais tout ceci était bien étrange, il ne savait pas quoi penser de tout cela... D'un coup et dans un sursaut... il fut surpris par des cris et une espèce d'explosion... Instinctivement il sortait de la maison et se rendait à tout vitesse vers le bruit qu'il entendait.. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour arriver sur les lieux... et la l'horreur... il voyait une masse de villageois regrouper au centre de ce qui semblait être la place, entourait de deux personnes distinctes... l'un ressemblait a un colosse, l'autre de plus petite taille... il y avait aussi d'autre personne mais Arekushi ni prêtait guère attention... ce qu'il voyait en s'approchant un peu plus était horrible... des enfants, des femmes, des hommes massacraient, à moitié fondu comme si on s'était amusé a faire fondre leur visage comme une vulgaire bougie. Il pouvait constater aussi un maigre ninja tentant de violer une femme à l'écart de la foule... Arekushi bouillonnait et même si il devait se faire remarquer il s'en moquait... Dans un élan de rage, il concentra son chakra dans son poing et explosa la tête de l'agresseur comme une simple pasthèque...

L'effet était là mais il était directement remarqué et le type à la drole d'allure avec une casquette se dirigeait vers lui en souriant... Arekushi restait de marbre, le poing ensanglanté de l'agresseur... il soulevait le corps et le jetait au pied de cet inconnu. Il était trop tard pour reculer, trop tard pour fuir... et même si il ne connaissait pas ces personnes, il ne pouvait pas laisser faire des actes aussi ignoble...

De plus prêt, ce type était environ de ma taille, il semblait plus impressionnant de loin... mais ce maigre sourire sadique n'augurait rien de bon. Il expulsa même le cadavre de son ninja pour s'approche encore plus de moi... Arekushi le fixait... il ne perdait pas son sang froid et décidait de dire quelque chose.

    «Je ne sais pas si vous êtes de vulgaire vagabonds ou une milice quelconque mais cessez tout de suite ce massacre inutile de civil... ils ne peuvent se défendre.»


Arekushi savait qu'il s'engageait sur une pente glissante... mais il n'avait pas le choix, il ne supportait pas de voir des innocents se faire massacrer pour une cause ou une autre, c'était pour lui une preuve de grande lacheté et de facilité. Un autre type semblait en plus réagir à mes paroles et s'approchait lui aussi pour se mettre a coté de celui qui se tenait face à moi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   Dim 26 Fév - 10:23

    × Oto, Village Perdu


    C'était aujourd'hui que j'avais décider d’amener Ryuku à la chasse aux rebelles. En effet, ce dernier, qui était mon protéger depuis quelques temps, n'avais plus fait couler le sang depuis le début de son entrainement. Et, j'avais bien l'intention de changer cela. Alors, pour qu'il puisse étancher sa soif de sang, j'avais organiser une traque qui avait pour but de trouver un village isolé, de rassembler tout les villageois aux centre de les tuer. Un a un. Ryuku ouvrant le bal. Évidement, les femmes seraient les dernières à mourir. Après avoir vu leurs maris, leurs père et leurs fils mourir sous leurs yeux. Après quelques heures de marche dans la forêt, les éclaireurs de l'escouade avait repérer et préparer un village. Il ne nous restait donc plus qu'à nous y rendre. Une fois sur place, je dis à Ryukku:

        " Ryuku. tu es mon apprenti depuis quelques temps déjà. A mon contact, tu as du apprendre que seul les forts doivent survivre. Et que les faibles se doivent de mourir. Et, vois-tu face à nous, se trouve une poignée de faible. Prend un et amuse toi avec. "

    Je vis alors le regarde Ryuku changer. Il avait de nouveau cet air mauvais et féroce. Cet air que je pensais être le seul à avoir. Je vis ensuite l'ensemble de ses muscles se contracter puis les muscles de ses bras se gonfler. Puis, comme à son habitude avant de faire usage du Yôton, une vague de chakra parcouru les bras de mon apprenti. Cette vague ressemblait à s'y méprendre à une vague électrique cependant il s'agissait bel et bien d'une pulsion de chakra. Puis, lorsque cette vague eut disparu dans le bout de ses doigts, une fine couche de lave apparut sur ses bras et mains. Il allait donc usage de l’insufflation de Chakra afin de tuer ses paysans sans grande valeurs. Soudain, je compris pourquoi il faisait appel à cette technique si peu puissante. En réalité, il voulais voir sa victime souffrir. Il voulais, sans aucun doute à mes yeux, voir le dernier soupir de son jouet le plus près possible. Bref, il voulais voir la mort prendre la vie de cette personne le plus près possible. C'est alors que, comprenant les raisons qui poussaient Ryuku à agir de la sorte, j'eus un frisson. Un tel frisson qu'il parcourus l'intégralité de mon das. Cependant, ce n'était ni un frisson de terreur ni un frisson d’angoisse mais bien un frisson d’excitation. En effet, j'avais, à mes côtés, le disciple parfait. Je fus, soudain, sorti de ma rêverie par les cris de douleur de l'homme qu'avait choisi mon élève. Il s'agissait d'un paysans costaud et bien bâti. Mais ses cris de douleurs ressemblait à ceux d'une femme étranger. Je compris alors que, non seulement Ryuku c'était attaquer à la gorge de son ennemi mais aussi à ses parties intimes. Décidément, ce petit était prometteur.
    Mais, alors que la vie quittait l'homme choisie par Ryuku, je sentis une source de Chakra, assez importante, se diriger vers nous. Elle semblait se diriger vers nous. Et vive allure. Cependant, sur de mes capacités et de la réputations de mon Clan, je ne préviens personne. Laissant chacun à ses occupations. Ce fut là une de mes erreurs. En effet, quelques secondes après avoir capté cette source, je vis un homme se précipité sur Reygushi et le tuer. Sa tête explosa et un geyser de sang se mit à sortir, aspergeant la femme, à demi nu, dont il était entrain de s'occuper. Choquer, celle-ci n'osais plus bouger. Elle resserra même l’étreinte autour du mort. A la vue de ce spectacle, beaucoup de mes hommes se mirent à sourire mais aucune d'eux n'explosa d'un rire franc. Après tout, c'était tout même l'un de leurs compagnon d'arme qui venait de perdre la vie. Pour ma part, je me mis en route vers le tueur inconnu. Je le regardais droit dans les yeux et, si il essayait quoi que ce soit, je ferais en sorte qu'il ne puisse plus rien tenter contre les de mes hommes. Et surtout pas contre mon protéger actuel. Arborant un sourire désarmant, je me rapprochais de plus en plus près de l'homme. Il avait une carrure impressionnante. Il devait bien être aussi musclé que moi. Cependant, ce gringalet ne me faisait pas peur. J'en avais affronté des plus coriaces que lui. Alors, une fois arrivé à sa hauteur, je mis mon pied son le cadavre qui gisait à ses pieds et l'envoya à l'un des membres de escouade non loin. Cependant, je n'avais pas remarqué que la jeune femme était toujours accroché au mort. Mais, cela n'avais aucun importance. Je dis alors:


        " Hey, le Singe, t'a pas honte de t’attaquer à l'un des miens par derrière. Franchement, tu n'as aucun honneur à tiré de ce mort. Et moi, je dois laver l'honneur bafouer du membre que tu viens de tuer. Il faisait parti de mon escouade. Et tu va payé pour sa mort.. "

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Ookami Gekirin

avatar

Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   Lun 27 Fév - 10:35

Arekushi se tenait là, il voyait la femme complètement choqué... les cris continuaient à fendre l'air et ce gars devant moi semblait totalement dépourvu d'humanité... Il ne connaissait pas son histoire n'y même pourquoi il faisait cela, il pouvait même comprendre qu'il pouvait en avoir à tout le monde pour une cause qui était sienne... mais était ce vraiment le cas? Tuer est un fait, violer et faire souffrir relevait plus d'un plaisir sadique et totalement dépourvu d'honneur que d'une vengeance.

Arekushi ne réagissait pas aux paroles de ce gars qui le traitait de singe et de lache... Lui un lache? C'était plutot eux qui s'attaquait à ces pauvres villageois sans défense. Il ne pensait pas que les ninjas pouvaient faire des actes aussi ignoble..; ces hommes ne méritaient pas de vivre pour ce qu'ils faisaient non... et Arekushi préférait alors être un singe que d'appartenir à cette race destructrice.

    «Tu parles d'honneur mon gars? Quel est le tien pour tuer ces personnes sans défense? Ne me juge pas, j'ai juste supprimer une vermine qui ne méritait pas de vivre pour ce qu'elle faisait. Vous n'êtes que des laches!!»


La rage montait de plus en plus en Arekushi et il était pourtant dans une situation délicate, les autres ne semblaient être que des ninjas de secondes zone... mais ce type devant lui dégaeait quelque chose de malsain et de puissant. Que faire... il ne pouvait fuir, il ne pouvait pas non plus faire comme si de rien était et faire amis amis avec cette brute... Il devait se préparer au combat...

    «Je ne suis pas un singe... même si cela ne me dérangerait pas vu la cruauté de l'homme, vous ne méritez pas de vivre...»


Arekushi semblait serein, il savait qu'il pouvait mourrir mais il n'en avait pas peur car si c'était le cas, ca serait avec honneur et courage en voulant sauver la vie d'autres personnes même si elles l'auraient surement rejeté du à son apparence... mais il n'était pas comme eux... Il prenait alors Tatari et l'enfonca lourdement dans le sol... Il ne voulait pas être encombrait par ce baton, du moins pour le moment et cela lui permettrait un appui solide au cas où...

La concentration de chakra envahissait chacun de ces muscles, son regard changeait d'un ton rouge peu commode et il fixait la bête devant lui.

    «Ma vie contre la leurs !»


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   Lun 27 Fév - 11:53

    × Des Singeries


    A mes côtés, Ryuku n'avait pas encore bouger. Il était resté là, sans bouger, à fixer l'hybride qui nous avais défier alors que je lui parlais. Peut-être essayait-il de ce donné la force d'affronté un homme plus fort que lui ou peut-être savait-il que j'avais décider de m'occuper de lui. En effet, depuis que ce monstre avait tué l'homme qui c'était, gentiment, occupé de la jeune femme, j'étais déterminé à lui faire regretté son acte. Personne ne pouvait tué l'un des miens sans en subir les conséquences. Hormis moi, évidement. Soudain, le singe se mit de nouveau à parlé. Je fus surpris de voir qu'il pouvait parlé avec autant d'aisance que nous. Après tout, peut être n'était-pas un animal. Cependant, plus il parlais et plus il m’agaçait. Et, grâce à ça, je compris pourquoi les animaux n'avait pas le droit à la parole. La nature était décidément très bien faite. Seul les espèces forte pouvait parlé, alors que les autre étaient bonne qu'à ce taire pour l'éternité. Malheureusement, il semblait qu'il eu une erreur avec ce macaque et j'allais devoir la réparé.
    Soudain, le chimpanzé se tus. Ce moment de calme était agréable. Reposant. Mais il fus de courte duré. En effet, après quelques secondes sans cri ni mouvement, mon adversaire planta dans le sol un bâton de la circonférence de mon bras. Il le planta dans le sol avec une tel force qu'il eu un grondement. Il ne voulais sans doute pas s’encombrer d'un tel objet durant notre combat. Et il avais bien raison. Et grâce à ce grondement, tous mes hommes savait qu'il serais impossible de le prendre durant notre combat. Décidément, ce singe était malin. J'allais devoir m'en méfier. Cependant, je dis alors:

        " Nous ne sommes pas des lâches. Nous sommes des Dieux envoyé sur Terre pour supprimé tout les faibles. Et ce village n'était qu'un cadeau pour mon apprenti. Sache que, en ce monde, il y a deux types de personne. Les Forts ou Faibles. Les Chasseurs ou les Chassés. Et dis toi que je n'appartiens pas à la seconde... "

    Je me mis alors en position de combat. Mon regard, déjà froid, se transforma en un regard animal. J'étais devenu le chasseur regardant sa proie. Puis, en une fraction de seconde, je lança le combat. Je me mis à courir vers lui, tout en recouvrant mon bras d'une fine couche de lave. J'avais décider de testé mon adversaire avant de passé au chose sérieuse. J'étais comme un loup face à une proie plus faible. Je désirais d'abord joué avec, histoire de m'amuser un peu. Puis, lorsque le la lassitude s’installerait, je tuerai ma proie. C'était d'ailleurs cette façon de combattre que m'avais valu le surnom de Akainu. Le Chien Rouge.
    J'étais maintenant face à mon adversaire, mais, désirant m'amuser un peu, je fis un saut sur le côté afin d'attaquer un de ses flancs. Évidement, j'étais persuader qu'il m'avait vu faire et qu'il me contrerais assez facilement mais cela n'avais aucune importance, je souhaitais m'amuser avant tout. Après tout, cela faisait un moment que je ne m'étais plus battu contre quelqu'un..

Revenir en haut Aller en bas

Ookami Gekirin

avatar

Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   Lun 27 Fév - 12:44

Dire que cet homme qui se tenait face à lui se prétendait être des dieux envoyés sur Terre... si c'était réellement le cas je n'aurai pas tué avec autant de facilité l'un de ces sbires... C'était pathétique et la rage, la haine qu'il pouvait éprouver entre ces hommes ne faisaient que renforcer sa force. Il était peut être plus faible, seul, un animal, une erreur comme il pouvait le laisser entendre... mais ce qui fait de nous que nous soyons fort est notre volonté. Arekushi avait une volonté sans faille, celle de vivre et de vouloir changer les mentalités, que les barbaries gratuites cessent...

Ce moment d'absence lui vallut la surprise que son adversaire était passé à l'attaque, heureusement il semblait que cette attaque était assez lente et peu puissante, surement un coup d'essai, mais gràce a son don celle semblait encore plu ralenti... Arekushi décidait de ne pas bouger et au moment où le poing de cet homme qui semblait recouvert d'une fine couche de lave allait le toucher... un seul mot sortait de la bouche d'Arekushi qui avait lui aussi engager le combat.

    «Tekkaï...»


Le corps de Arekushi semblait avoir pris l'allure d'une pierre, aussi dur et résistant qu'un simple coup de poing de pourrait ébranler. Il bloquait alors le poing de son adversaire, mais malgrès sa défense, il sentait sa main bruler sous cet attaque des plus surprenantes... la lave était corrosive, mais vu la faiblesse de l'attaque il ne pensait pas en subir les effets de brulures tout de même. Il repoussa alors son poing pour le lacher au plus vite et bondissait d'un bon mètre et il observait cet être qui semblait s'amuser de lui... Mais Arekushi n'était pas une proie, ni un chasseur, il était lui même et il agissait avec l'instinct de ce qui lui semblait être juste ou pas.

    «Un utilisateur de Yoton... je n'en avais jamais rencontré avant...Mais tu devrais arrêter de t'amuser avec moi chasseur sinon tu pourrais le regretter et je n'hésiterai pas a offrir ton corps a ton apprenti comme cadeau, si tu ne te donnes pas à fond.»


Il avait à peine fini de parler qu'il concentrait le chakra au niveau de ces poumons et une bourrasque de vent assez violente sortant de sa bouche souleva la poussière du sol sec, rendant la visibilité de ce type beaucoup moins fluide et c'est à ce moment qu'il surgissait de la poussière pour porter une floppée de coup aussi rapide qu'invisible car mélangé au fuuton, certains coups étaient fictif alors que d'autre bien réel pour ainsi surprendre sa cible et pouvoir l'atteindre. Il se donnait directement à fond, il n'avait pas le droit de s'amuser avec ce type d'adversaire. De plus cette technique permettait de garder une distance raisonnable pour esquiver une rispote éventuel de son adversaire... mais était ce suffisant face à ce gars qui se tenait devant lui? Alors qu'il continuait a porter ces coups, il se demandait vraiment pourquoi il était intervenu, pourquoi il n'avait pas tout simplement passé son chemin comme il le faisait à son habitude... à croire que dans ces gènes étaient marqués le combat et qu'il ne pouvait l'éviter malgrès lui...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   Lun 27 Fév - 13:55

    × Chasseur contre chassé


    J'avais lancé la première offensive de notre combat. J'avais commencé à jouer avec lui. Tel un chien s'amusant avec un os, je m'étais précipité sur lui afin de lui mettre un coup de poing entouré de lave. Cependant, au lieu de l'esquiver il avait préférer l'arrêter à main nu. Et, forcement, la lave contenu dans mon poing lui brula un peu la main. Il n'y a qu'un stupide animal pour ne pas ce rendre compte que mon poing n'était pas tout à fait normal, pense-je. Décidément, cet hybride était aussi bête qu'il en avait l'air. Non seulement il n'avait pas réussi à endigué complètement mon attaque mais en plus il me montrait déjà une partie de ses pouvoirs. En effet, il avait été obligé d’activé une sorte de pouvoir pour renforcé ses capacités. Était-il si faible que ça sans ce tour de passe-passe. J'aurais beaucoup aimé le savoir. Cependant, maintenant, j'allais devoir faire avec son gain de puissance.
    Soudain, une bourrasque de vent, assez violente, fus sont apparition sur le terrain. Après un rapide coup d’œil vers mon adversaire, je vis que c'était lui qui avait lancé cette attaque Fuuton. Cependant, ce rapide coup d’œil eu quelques conséquence assez désastreuse. En effet, la terre, asséché par le Yôton, était devenu extrêmement friable et, soulevé par le vent, était devenu une poussière extrêmement fine. Ce fut donc à cause de nos attaque contre les villageois que, durant quelques secondes, je perdis la vision. Durant ce court lapse de temps, je reçu quelques coups et, contrairement à ce que je m'attendais, ceux-ci n'étais pas bien fort. Certes, il me faisait mal mais pas autant que je l'aurais cru. Ce Singe avait beaucoup être musclé, il ne savait pas utilisés toute sa puissance. A moins qu'il était déjà à fond...

        " C'est tout ce dont tu es capable... Laisse moi rire."

    Je me mis alors alors à sourire. Un sourire sadique. Puis, afin de contré la poussière qui pouvait de nouveau s'accrocher dans mes yeux, je me m'y a utilisé le Yoton afin de créer une fine couche autour de mes yeux de façon à brulé toute poussières qui chercherais à s'y installé. Puis, lorsque ce fut fait, je me mis à utilisé une technique afin de contré cette bourrasque. Accumulant de la lave dans mon Bras, je me mis à regardé dans la direction de mon adversaire. Courant vers lui, luttant contre ce vent, je n'eus d'autre choix que de me rendre à l'évidence, jamais je n'arriverais jusqu'à lui comme ça. Alors, ivre de rage, je me mis à frapper le sol. Bien évidement, je savais ce que je faisait mais j'avais fait cela de tel sorte que mon adversaire ne s'en rende pas compte toute suite. Puis, après quelques coup de poing rageur sur le sol, je laissa la lave accumulé sur mon bras se déverser en un véritable Tsunami de Lave. Très vite, elle bloqua la bourrasque de vent ce qui me permis de repassé à l'attaque. Et cette fois, je n'allais pas faire dans la dentelle. Je remis de nouveau une couche de lave sur mon bras et je reparti à l'attaque. Cette fois, j'étais bien décider à le tuer. Et le Meigou allais m'y aider. Arrivé non loin de lui, je me mis à le frapper avec mon bras de lave. J'avais visé la tête. Un choix stratégique. Mais risqué...

Revenir en haut Aller en bas

Ookami Gekirin

avatar

Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   Lun 27 Fév - 16:50

Arekushi n'en revenait pas, sans s'en rendre compte directement la terre semblait trembler sous ces pieds...et il se mettait a visualier la situation. Il avait pourtant utilisé une technique qui lui semblait puissante et elle avait à peine égratiller cet homme qui se donner face à lui... Jamais il n'était tombé sur un adversaire aussi puissant, sur de lui et cruel en plus... Il ne savait plus quoi faire pour vivre et aider ces villageois en détresse. Que faire, il ne savait plus quoi penser, comment agir face à lui... il ne pouvait même pas dire de l'éloigner et de permettre ainsi au villageois de fuir car ils étaient entourés par ces hommes... quel ironie... être la et ne savoir que faire.

Alors que toute ces questions s'accumulaient dans sa tête, le gars rechargea mais cette fois avec une attaque beaucoup plus puissante... Arekushi voulait esquiver une partie de l'attaque mais son regard détournait vers une mère et un petit garcon se trouvant à quelques pas de lui. Si il évitait, ce coup tuera ces personnes. Il fonçait alors vers ce type en tentant de ne lui offrir qu'une partie de son visage mais le coup était tellement violent que Arekushi valsa sur plusieurs dizaine de mettre à travers les habitations...

Il était complètement sonné, la vue brouillait... pire il avait le visage ensanglanté et il semblait avoir perdu l'usage d'un oeil... ce coup était d'une rare violence, il ne sentait plus son corps... de plus il était brulé sur une majorité de son flanc... heureusement son pouvoir avait éviter que ces séquelles ne soient trop importante. Il se relevait tant bien que mal afin de sortir des décombres pour retomber a genoux aussi vite...

Il redressait le regard autour de lui et il voyait le gars rire et montrer ma carcasse à ces autres complices... Il observait autour de lui, entre la conscience et l'inconscience et alors qu'il tournait son visage vers la gauche, il voyait une horreur... la femme et son gamin qu'il avait tenter de protéger était simplement calciné... Il n'avait pas pu les sauver ou le coup était volontaire pour que Arekushi se jette sur lui, il avait tout prévu.

Il tapait au sol avec rage, il repensait a toute ces personnes qu'il n'avait pu protéger par le passé et qu'il avait perdu, toute ces personnes qui le détestait du a son apparence.. Tout ces sentiments, ces massacres, la tristesse, la peur, la souffrance... tout s'enmagasinait en lui. Il se mettait à hurler

    «AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH»


Quelque chose s'était brisé en lui...la terre se mettait à trembler quelque peut sous lui, était ce encore l'oeuvre de ce gars? Il n'en semblait rien mais Arekushi sentait une force qu'il n'avait pas encore reconnu en lui, pourtant son père lui disait toujours d'utiliser sa rage et sa volonté pour ce surpasser... il fallait l'appliquer maintenant... une transformation c'était opéré en lui, son corps semblait plus bronzé et totalement fumant... Le regarde percant de son unique oeil dévisagea, la brute qui se tenait a plusieurs mettre de lui... il avait perdu beaucoup de sang mais si il devait mourrir, c'était en combattant jusqu'a son dernier souffle. Il savait bien qu'il ne pourrait plus résister longtemps et il fallait donc pour lui utiliser cette nouvelle sensation et en faire bonne usage, au moins une seule fois...

Arekushi disparaissait un instant du regard du colosse, ca vitesse était accru, ses mouvements, son anticipation, sa force... il était encore plus fort qu'il ne l'avait jamais été et pourtant, il était presque mort. Il se retrouvait face à cette brute, le surprenant quelque peu car il ne l'avait pas vu venir et sans même qu'il puisse sans rendre compte, ca queue s'était enroulé autour de la taille de son assaillant, il positionna alors l'un de ces poings a hauteur du sternum et l'autre de l'estomac... ca allait surement etre sa dernière attaque... elle était risqué mais sa vitesse permettait de surprendre n'importe quel ennemi pendant quelques secondes et s'était amplement suffisant... le chakra fuuton se concentrait alors et le cris de la volonté surgissait...

    «Saidaiki... Rokuougan !!!»


Un puissant souffle de chakra semblait traverser l'énorme brute, et dévastait derrière lui une partie du sol, faisant relevé les terres... c'était l'attaque de l'espoir.. de la vie... il était maintenant à la merci de son adversaire qu'il maintenant malgrès tout...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   Mar 28 Fév - 10:28

    × Derniers coups ?


        " Tu vas te mettre à pleurer maintenant ... Comme c'est triste... Regarder bien les gars, c'est pas tout les jours qu'on vois un singe se mettre à pleuré. "

    Je regardais mon adversaire se mettre à genoux et frapper le sol avec rage. Puis, il releva la tête, et un long cri, roque, sorti de sa bouche. Un cri de tristesse, de rage et de désespoir. Ce hurlement de douleur était-il lié à la femme et au gamin que j'avais réduit à l'état de cendre alors qu'il tentait de les sauver. A moins qu'enfin, il comprenait qu'il ne pouvait pas sauver les habitants de ce village. Et encore moins se sauver lui même. Évidement, ma dernière attaque avait du aider à ce qu'il se rentre ça dans le crane. D'ailleurs, cette dernière avait quelques traces visible sur le corps de l'hybride. En effet, une partie de son flanc droit semblait comme brûlé. J'avais même l'impression qu'il avait perdu l'usage de son œil droit. Et si ce n'était pas le cas, il ne verrais pas grand chose avec tout ce sang qui en coulais. En clair, j'avais l'avantage dans ce combat et je comptais bien le garder jusqu'à la fin. Je me retourna vers mon apprenti, afin qu'il puisse assister à la mort de cette être immonde qu'était cette hybride quand soudain, celui-ci me fit signe de me retourner. Stupéfait par le regard de mon disciple, je m'exécuta et vis la bête face à moi. Elle était si proche de moi que je pouvais sentir son souffle chaud contre mon visage ainsi que son haleine animal. Je remarqua aussi que sa peau n'avait pas la même couleur que durant ma dernière attaque. Et que, à certain endroit, une fine couche de fumé s'élever. Était-ce le résidus de ma dernière attaque qui provoquait ça ou était-ce un phénomène déclenché par ce ouistiti géant. Je n'en savais rien. Cependant, ce qui m'inquiétais, c'était qu'il était en face de moi et que je ne l'avais pas senti. Ni même repérer. Soudain, je sentis quelques chose s'enrouler autour de moi, et avant même que je puisse réagir, je vis que ce gorille en peluche préparais une attaque contre moi. C'est alors que, après avoir positionné l'un de ses poings près de mon estomac et l'autre près de mon sternum, je sentis un vent frais et agréable me parcourir le corps. J'entendais, derrière moi, les cris de peur et de panique des habitants mêlée aux rires de mes hommes. Soudain, le vent devint plus fort et je sentis que cette attaque avait finalement une force dévastatrice. Alors, je me mis à utilisé sa corde sensible:

        " Merci de ton aide, singe débile. Grâce à toi, je n'aurais pas besoin de rasé ce village puisque tu le fais à ma place. "

    Je ne savais pas si, dans son état actuelle, le macaque m'avait entendu mais j'étais bien décider à saisir ma chance. Reculant ma tête le plus loin possible, je mis à mon adversaire le plus fort coups de boule que je n'avais jamais mis. Puis, saisissant sa queue, de chaque côté, dans mes mains, je me mis à me dégager. Lentement. Une fois sorti de son emprise, je me mis à le regarder. Il semblait totalement différent de mon ennemis d'avant. Ses muscles étaient tous contracté à leur maximum et il semblait animé d'une flamme nouvelle. Cependant, l'éclat d'une flamme est toujours plus intense avant de s'éteindre. Et c'était ce qui allait ce passé. J'avais décider d'en finir avec lui. Je me mis alors à créer une sphère de chakra dans chacune de mes mains. Chaque sphère contenant du Chakra Yoton ainsi que de la lave en fusion. Cependant, au lieu d'attaque avec, je fis bouger ses sphères de façon à ce qu'elles se situent au niveau de mes avant-bras. C'est alors que, je me mis à aplanir les sphères de façon à ce qu'elles forment deux disques de Chakra Yoton. Puis, lorsque les deux disques furent créer je me mis à courir vers mon adversaire. les deux disques en avant. Puis, lorsque je fus suffisamment proche de lui, je lui mis deux grand coups. Mais, avais-je réussi à le toucher. Rien n'était moins sur. En effet, avec ce nouveau pouvoir en lui, il avait tres bien pu esquivé mon attaque...

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Ookami Gekirin

avatar

Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   Mar 28 Fév - 11:19

Malgrès la violence de ces attaques, la brute était toujours debout. Il lui parlait mais il ne comprenait pas de trop ce qu'il pouvait dire, il était dans une rage folle qui ne pouvait plus controler, tout son corps lui faisait mal... Pourtant il était en pleine possession de ces mouvements qui étaient des plus affutés. Il reprenait ces esprits pendant quelques instants quand il recu un énorme coup de boule, faisant gicler encore plus le sang. Arekushi ne faisait même plus attention à son état, son seul objectif était de combattre. C'était maintenant l'aboutissement du combat, le gars devant lui semblait créer des disques de chakra se déposant sur ces avant bras... une technique qui semblait des plus tranchantes... Il regardait autour de lui un moyen d'esquiver et son seul atout était Tatari... ce baton allait il pouvoir resister à une tel attaque... il ne le savait pas mais il n'avait guère trop de choix.

Il enroulait sa queue sur le baton se situant à l'arrière, venant d'un réflexe instinctifs, il bloquait ainsi les deux bras de la brute... celui ci appliquait une horrible pression qui enfoncait les pieds de Arekushi dans le sol. Mais il devait tenir, juste encore un peu, il pouvait voir certain villageois tenter de s'enfuir car les autres ninjas étaient comme hypnotisé par le combat. Il lui suffisait alors de gagner encore un peu de temps pour qu'un maximum de personnes puissent tenter leurs chances et fuir.

    «Crois tu que je fais ca pour le détruire, il n'en est rien, c'est juste pour occuper tes stupides sbires !»


Arekushi rassemblait ces dernières forces, il insufflait du chakra dans ces pieds ou pattes comme certains les qualifiés, et il les plongeait tout les deux en plein dans le torse de la brute... propulsant son adversaire en arrière et lui même, par la même occassion.

Il tenait à peine sur ces jambes et se redressait à l'aide de Tatari, sa vue était trouble, le sang s'écoulait de son corps, le vidant de toute force, ce pouvoir qu'il avait en lui s'était estompé, surement du à son état de trop grande fragilité, jamais il n'avait été puisser aussi loin. Il était vide de tout chakra...était ce la fin, si c'était le cas il serait mort avec honneur en défendant une juste cause contre ces barbares.

La souffrance taper en lui comme si on le poignarder de kunai brulant, mais il restait debout et fier face à son adversaire, il ne voulait pas de pitié et encore moins ce montrer faible face à lui, si il devait mourrir c'était la tête haute et il décidait d'utiliser ces dernières force en parlant. Il crachait du sang, il était même fameusement atteind, était ce du à se surplus de rage, il ne le savait pas.

    «Je...je ne.. suis pas ... un singe...je suis... Arekushi Katô... du ... clan Katô, digne héritier... de celui...ci. Et si... il...i.. y..a bien... un ...ani..»


Il n'avait pu terminer ces paroles... il s'écroulait au sol de tout son long, laissant peu un peu une fine marre de sang se répandre autour de son crane... Il était touché trop sévèrement. Il ne sentait plus ces membres, mais il ne ressentait plus la douleur... était ce cela la mort... et dans cet état critique, il entendait une voix douce et apaisante, lui demandant de vivre... était ce la réalité ou était ce de la folie... son destin il ne l'avait plus en main à cet instant... Mais il avait reconnu cette voix, celle ci même qui lui avait parlé de son héritage, de ce qui coulait dans ses veines.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   Mar 28 Fév - 13:05

    × Un dernier tour avant de partir...


    Je regardais mon adversaire dans les yeux. J'étais si proche de lui que j'aurais pu lui mordre le nez en avançant la tête. Cependant, malgré cette courte distance qui nous séparaient, je ne pouvais pas l'atteindre avec mon attaque. Il avait réussi à le contré. Je ne savais pas comment il s'y étais pris mais il avait réussi. Était-ce en attrapant mes bras qu'il avait réussi ce tour de force ou était-ce en faisait autour chose. Je n'en savais rien. Cependant, ce dont j'avais conscience c'était qu'il m'avait attrapé les bras et que je devais me défaire de cette emprise aux plus vite. Sinon, je serais de nouveau à sa merci. Et, même si son état paraissait critique, il pourrait toujours m'infliger des dégâts, voir pire, des blessures. Soudain, après parlé, et sans que je puisse réagir, il nous propulsa tout les deux en arrière. Je n'avais pas compris qu'elle était le but de cette attaque mais je n'allais sans doute pas tardé à le découvrir. En effet, mon corps c'était engourdis après avoir percuté le sol. Et, avec le poids de ce singe en plus, cela n'avait rien arranger. Mais rien de ce passa. Ce ouistiti c'était juste mis debout en s'aidant de son bâton. Alors, très vite, je me remis debout et regarda mon adversaire. Il était au bout du rouleau. C'était un mort en sursis. Alors, profitant de son état, j'ordonnais à mes hommes de rattrapé les villageois qui c'étaient échappé.

        " Je me fiche de savoir qui tu es. Puisque, pour moi, tu n'es rien d'autre qu'un mort en sursis. Profite du spectacle, Arekushi du Clan Kato. "

    Je vis alors les membres de mon escouades revenir avec les villageois qui c'était échappé. Maintenant que ce monstre était hors combat, plus rien ne m’empêchait de tuer ces faibles. Alors, les un après les autres, les habitants de ce petit Village d'Oto no Kuni moururent. Ils moururent près de leurs sauveurs. Tellement près que leurs sang se mêlais au sien. Puis, lorsqu'il n'eus plus une seul âme à faucher, je demanda à mes camarades d'empiler les cadavres près de celui d'Arekushi. Puis, tranquillement, nous rentame tous à Hi no Kuni.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Ookami Gekirin

avatar

Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   Mar 28 Fév - 13:30

Arekushi était dans les songes ou bien était il mort? Il sentait comme un doux vent survolé ca peau, le rendant bien, il n'éprouvait aucune douleur. Ca devait être ca la mort, ne plus rien resentir et se laisser bercer par le flot de la mort apaisante qui ressemblait à une douce mélodie.

Hèlas, ce bonheur et cette paix étaient de courté durée, il était comme arraché de ce doux lit et il sursautait alors comme si il avait cessé de respirer pendant plusieurs heures... Ce n'était qu'un rêve qui le reveilla pour voir un cauchemar... Il avait toujours la vu troublé et il avait même perdu un oeil, ce qu'il constata. Mais il ne comprenait pas pourquoi il était toujours en vie, la brute l'avait laissé pour mort? Mais il revint à la réalité comme si un éclair transpercait son coeur... Autour de lui un amat de cadavre, ils avaient massacré tout les villageois... Pas un seul n'avait survécu et le pire, il baignait dans leur sang... toute ces vies qui avaient été prise dans la souffrance, réunit autour de lui. Il se redressait tant bien que mal dans cette vision d'horreur... La nuit était tombé, il avait du être inconscient plusieurs heures, ce qui lui avait permit de récupérer. Mais il souffrait intérieurement de n'avoir rien pu faire pour ces pauvres villageois.

Il était toujours assez faible mais son corps lui permettait de régénérer plus vite, surement du à ces gènes... Il allait faire la un acte des plus bizarre, comme un rituel, et malgrès tout le sang qu'il avait pu perdre, il entailla sa main à l'aide d'un kunai et il l'y déposa dans la marre de sang.

    «Sur mon honneur et sur ma vie... vos âmes seront venger et je scelle cette promesse par un pacte de sang!»


Cela pouvait paraitre fou, mais il voulait que tout cela cesse... il connaissait maintenant le visage d'un homme à abattre, il était bien plus fort que lui pour le moment... Mais il se vengera quoi qu'il advienne et pour cela il lui faudra devenir de plus en plus fort.

Il choppait alors Tatari, en se disant que se combat l'avait deja rendu bien plus fort car il avait pu découvrir un pouvoir enfuit en lui. Il s'en allait donc boitant afin de se mettre à l'abri mais en gardant en tête qu'il tiendra sa promesse.



Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: [FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB]La rencontre du mal [PV : Nori&Ryuku Shôdo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Illustrations
» Nori, Gloin & Dwalin en armure [Nains]
» Nori ? change the tune why don't you?
» Akeshi Ryuku
» Ryuku Yamiko - Fiche de Ryuku
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archive NOR :: Le monde-
Sauter vers: