Partagez | 
 

 Mitingu No Aishuu (La réunion de la douleur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fondateur

avatar

Rang S




Masculin
Nombre de messages : 5959
Date d'inscription : 15/06/2008


MessageSujet: Mitingu No Aishuu (La réunion de la douleur)   Sam 25 Fév - 21:34

La salle était sombre, 8 personnes étaient assises autour d'une table qui semblait être la table des décisions du clan Katô. Ce simple meuble avait été gardé au fil des générations, il avait été crée jadis lorsque le clan était très riche. Elle était composée principalement d'or mais aussi de diamants incrustés, de chakristiques et de plusieurs minéraux précieux. Cette table était un véritable trésor à elle toute seule, elle pesait plus de 3 tonnes et valait plus de 30 000 Okanes. Cependant, cet artefact était invendable, son coût étant trop important et son histoire trop dérangeante. Il fallait être fou pour voler le joyau des Katô. L'homme en bout de table s'exclama :

« Je refuse que Kazami prenne la place de Hireisei-san ! Elle est bien trop jeune et immature, ne dites pas de sottises ! »

« Mais... Akitsuna... Vous ne pensez pas à mettre Arekushi comme chef de clan ? C'est contre les volontés de Hireisei-san ! Souvenez-vous que si nous sommes ici, c'est bien grâce à lui ! Respectons ces dernières volontés ! »

Lentement, le dénommé Akitsuna se leva avec un air très sérieux, il ne semblait pas du tout préoccupé. Il semblait avoir confiance en lui. D'une voix puissante, il reprit la discussion :

« Non !! Arekushi ne prendra pas la tête du clan !! C'est hors de question !! Il n'est pas de sang noble, il ne mérite même pas la vie... S'il n'avait pas été accepté par quelques membres, il serait déjà mort ! Hireisei voulait sa mort et je perdurai le nindo de notre maître. Cependant, il faut un nouveau chef et je refuse de voir Kazami en tant que chef, elle a tout son temps pour devenir plus mature et ensuite prendre la place de son père. Vous venez tous de lire la lettre de notre défunt maître, vous comprenez donc le problème. Le chef du clan n'avait même pas le pouvoir de décider ! Ainsi, nous ne sommes plus libres, c'est contre le nindô de Hireisei-san et du clan Katô ! »

« Soyez plus direct Akitsuna-senpaï, que voulez-vous faire !? »

Akitsuna se mit à sourire et se dirigea vers l'unique porte de la salle, une grande double porte insonorisée. Il l'ouvrit et une ombre fit son apparition, qui était-ce ? Des vêtements de cérémonie ? Ils étaient noirs... Les vêtements de cérémonie de la Grande Femme. La défunte Kana Katô, femme de Hireisei Katô. Elle s'approcha lentement d'un air nostalgique et sinistre, elle prit la place de Akitsuna et se mit à parler d'une voix douce et mélodieuse :

« Hier, mon mari est décédé. J'étais en bas du mont lorsqu'il est mort et lorsque son chakra a disparu, je n'ai rien fait. Il avait exigé que je ne fasse rien donc, je n'ai rien fait. Cependant, je ne peux supporter sa mort, ceci est injuste. Frères, notre nindo est en jeu, c'est pourquoi j'ai déjà commencé la vengeance. Le soir même de la mort de notre chef, j'ai été voir le fils du Daimyo afin de lui raconter ma version. Bien que jeune, cet homme souhaite diriger ce village afin de prouver sa valeur à son père. Son seul et unique handicap et le fait que les clans se sont liés face à lui. En échange de nos services, il promet de nous rendre notre liberté ! Devenons son armée, lions-nous face au Raïkage et tuons-le ! Il suffit de rester dans l'ombre est d'attendre le bon moment... »

« Que... ce n'est pas possible ! Nous souhaitons la liberté et non la guerre ! Kana, vous êtes peut-être la femme de Hireisei mais, je ne peux pas cautionner votre façon de faire ! »

Lentement, Akitsuna se rapprocha de l'homme qui venait de parler, posa sa main sur son épaule droite et se mit à dire à haut voix :

« Ce n'est pas le moment opportun pour penser au présent, nous devons fonder nos espérances dans l'avenir. Hireisei souhaitait partir du village et ainsi ré-instaurer la paix mais, le Raïkage en a décidé ainsi. Nous sommes les esclaves de Kumo et du pays de la foudre. Le fils du Daimyo, Yoshiro Raikyu nous propose son aide. Il est en capacité de prendre le pouvoir mais seul, il ne peut rien. Il est influent et nous détenons un secret qui peut tout changer ! Nous devons l'utiliser au bon moment face à Eikichi et à ce moment... son peuple se retournera face à lui. C'est à ce moment précis qu'il faudra l'attaquer. »

Les membres semblaient stupéfaits, ce plan était parfait, la majorité était pour. Seul un homme semblait douter de tout cela... Cependant, il était bien trop peureux pour exprimer son désaccord. Ainsi, il souriait comme les autres. Plusieurs décisions furent prises lors de cette réunion. La plus surprenante fut celle d'annoncer aux Katô que Hireisei était encore en vie mais qu'il était bien trop faible pour se montrer. Ceci était un mensonge mais, qui pouvait contredire le conseil des Katô ? Bien plus tard, cette réunion fut intitulée :  'Mitingu No Aishuu'. Bien évidemment, les décisions ne furent pas rendues publiques.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Mitingu No Aishuu (La réunion de la douleur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Réunion familiale { PV les 5 autres qui se reconnaitront }
» Comment régaler pour la prochaine réunion ?
» réunion rp...
» Famille, Amitié, Sang, bataille, réunion ... [PV mon Canard ( Titigre)]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archive NOR-
Sauter vers: