Partagez | 
 

 Le commencement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ookami Gekirin

avatar

Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Le commencement.   Mar 5 Juin - 12:16

Ankaku se tenait dans son bureau, celui ci se situait au centre de la partie flottante et il avait une vue d'ensemble sur ce qui se passait en bas... Il faisait bien calme et le soleil réflétait sur le visage de Ankaku. Un an que le village avait été créé, maintenant il était temps d'agir pour le bien du Pays et de s'imposer un peu plus son influence.

Ankaku se dirigea vers son secrètaire, qui était aussi un membre de son clan, comme toute son administration car il n'avait nullement confiance aux autres pour gérer tout cela.

    "Pourrais tu convoquer Kaeldane et Rei, j'ai a leur parler... et précise bien que c'est une obligation, surtout à Kaeldane qui préférerait sans doute en rester a ces expériences..."


Il donnait alors le mot scellé, on ne sait jamais mais comme pour le moment les autres ninjas s'intéréssaient très peu a ce qui se passer la haut, il pouvait agir comme bon lui semble... après tout il avait la confiance des Kumojins et il comptait bien que cela continue pendant longtemps.

Alors que le secrètaire quittait le bureau du Kage, il s'avançait sur le balcon... Il se sentait serein, intouchable, et en totalement confiance sur ce qu'il allait proposer et les ambitions de Kumo...

    "Le monde a encore besoin d'être purger de certain clan qui vont a l'encontre d'une paix... je sais qu'ils sont la et n'attente qu'une bonne occassion pour se manifester."


Il souriait intérieurement...il avait des pièces a mettre en place, et il devait commencer maintenant. Et ainsi prouver sa bonne foi à tout les membres de Kumo. Mais il gardait une épine dans son pied, celle concernant l'un des clans des Kumo... mais il y avait dèjà une idée pour cela.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Le commencement.   Mar 5 Juin - 16:33

Bip… bip… bip… Ca aurait pu continuer longtemps comme ça si je n’avais pas allongée le bras pour éteindre le réveil. Je restais un moment enfouie dans mes draps, encore endormie puis décidais de me lever. Je regardais ensuite l’heure : 8h30. Encore une journée où je pense m’entraîner, à part si notre cher Raikage nous convoque. Je partis ensuite dans la salle de bain où je me débarbouillais assez vite, m’habillais, toujours en adoptant un style plutôt osé. Une jupe plutôt courte avec un haut à fermeture éclair de couleur bleu ainsi que de longues bottes de la même couleur. Je mis ensuite ma chaîne avec la croix puis me précipitais à moitié dans la cuisine car j’avais faim. C’était toujours la même routine, tous les jours et ce depuis mon plus jeune âge.

Bref, arrivée dans la cuisine, je me préparais assez vite des pancakes ; ouais mon péché mignon, il ne faut pas m’en vouloir, ainsi que du thé et un simple yaourt. Je mangeais alors tout ça assez rapidement puis fis ma petite vaisselle avant de prendre mes affaires et sortir de la maison pour aller me promener dans un premier temps dans Kumo et ensuite aller m’entraîner dans les bois. Je sortis alors de la maison assez rapidement ; maintenant que j’étais bien réveillée ; à moi les heures d’entraînement ! Je déambulais dans les rues de Kumo, sifflotant par ci par là puis prenait le chemin qui menait à la forêt ; je serais bien tranquille ici. Je posais alors mes affaires et au moment où j’allais commencer, je vis arriver un des faucons messagers du village. Hum, très certainement un message de la part de Ankaku-sama. Je pris alors le message puis le déroula et lisait. Il nous convoquait car apparemment c’était assez important. Je pris alors mes affaires puis partis de la forêt. Je me précipitais sans me précipiter à vrai dire.

Lorsque je fus dans la ville, je partis en direction de la tour du Raikage qui était située un peu en hauteur sur la partie flottante. C’était assez simple de se rendre là-haut en fait. Bref, je montais jusqu’à la tour puis entrais à l’intérieur. J’avais toujours été fascinée par la beauté qui émergeait de ce lieu. Je me dirigeais à travers les couloirs jusqu’au bureau du kage puis remarquais que c’était entrouvert. Je toquais puis entrais ensuite.

« Bonjour Ankaku-sama ! Tu m’as convoqué ? »

Puis j’attendais tranquillement, me mettant contre le mur en face de lui. J’imagine que je ne dois pas être la seule à être convoquée.

Revenir en haut Aller en bas

Hoshizora Kaeldane

avatar

Rang C




Nombre de messages : 516
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: Le commencement.   Mar 5 Juin - 16:44

De par sa haute taille, Kaeldane ne passait jamais inaperçu lorsqu'il quittait l'hôpital pour se rendre en ville et c'était sans compter sa masse musculaire, ses sourcils froncés ainsi que son regard noir. De plus, il n'était pas sorti de son labo' par envie, mais par obligation : un messager du Raïkage lui avait fait passer le mot "Rendez vous dès maintenant chez notre chef, aucune discussion", avant de disparaitre. S'il détestait être dérangé dans son travail et d'être contraint de se déplacer, il supportait encore moins l'impolitesse et c'est d'un pas vif qu'il montait les escaliers du palais. Il fut introduit dans le bureau de Ankaku par son secrétaire, sans pouvoir se retenir de grommeler devant toutes ces formalités.

- Et bien quoi ?! On est plus chez soit maintenant ? Je reconnais qu'on ne se voit pas très souvent, mais tout de même...

L'homme à la tignasse blonde s'arrêta et réfléchit quelques secondes. Puis, poussant un long soupir, il remit correctement ses lunettes, le reflet du soleil empêchant de distinguer son regard et reprit d'un ton solennel :

- Si tu comptes recevoir une visite médicale gratuite de ma part, sache que tu peux aller te faire voir. Je suis un spécialiste moi, pas un vulgaire généraliste de village...

Puis il remarqua l'air grave de son chef et la présence de Rei, qu'il salua alors. Non, il y avait peu de chance que ce soit la vraie raison de sa présence. Il préféra en rester sur cette note d'humour et attendit de plus amples explications de Ankaku. En bon médecin surmené, il s'alluma une cigarette.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hoshizora Meigetsu

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 21/05/2012


MessageSujet: Re: Le commencement.   Mar 5 Juin - 17:23

Je dormais comme une marmotte en état d'hibernation, quand un rayon de soleil traversa entièrement la pièce qui me servi de chambre. C'est alors que dans un élan de précipitation, je sautai de mon lit et me dirigea vers l'entrée de mon domicile. Je me préparai en deux trois mouvements comme tous les matins, pour pouvoir prendre le temps de faire un entrainement intensif dans les montagnes de Kumo. Comme d'habitude, j’enfilai mon bandana et mon uniforme de couleur vert puis, je franchi mon pallier tout en fessant signe à mes parents. Une fois dehors, je traversai entièrement le village jusqu'à même passer devant la tour de notre Raikage, quand sa secrétaire m’arrêta d’un signe bref.

« Bonjours, comment allez vous ? C’est pour une mission ?» dis je d’un ton satisfais.

« Malheureusement, nous n’avons pas le temps, pour les formalités. Le Raikage requiert ta présence à une réunion de grande importance. Va sur le champs et surtout, tache de ne pas être en retard cette fois ci !»

Je rentrai donc dans la tour, et gravi les multiples marches pour enfin arriver, devant la porte de son bureau. Je toquai discrètement puis rentra dans la pièce. C’est alors que je vis Kaeldane et Rei. Je me permis de leur dire bonjour puis me retourna vers Ankaku sama.

[Ps: excusez moi, pour la longueur et la qualité mais c'est le tout premier rp que j'ai fais :/]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ookami Gekirin

avatar

Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: Le commencement.   Mer 6 Juin - 11:42

Ankaku attendait que tout ceux qu'il avait convoqué soit la avant de commencer, et ce ne fut pas long avant qu'il ne voit débarquer dans son bureau. Dans un premier temps, il continuait à observer le village de Kumo, de part son balcon, mais il fut ramener à la réalité de Kaeldane. Il était assez familier car c'était un compagnon de longue date, mais face à d'autre membre du clan et vu sa position de chef du clan et du village.

Il s'avancait alors vers le Hoshizora si peut courtois, même si il s'agissait d'une plaisanterie, insinué qu'il avait besoin de soin pourrait jouer en sa défaveur même si c'est une plaisanterie. Ankaku choppa la cigarette de Kaeldane est l'écrasa.

    "Kaeldane... évite ce genre de familiarité quand il y a d'autres membres du clan et par la, je veux dire que tu dois rester à la place qu'est la tienne."


Il était sérieux, il l'avait toujours été... il regardait après les deux jeunes Hoshizora dans son bureau... La jeune Rei et Meigetsu, il se disait que la jeunesse de son clan se laissait quelque peu aller et vu l'importance et l'image qu'il devait arborer via les Kumojins et les autres clan, cela était peu tolérable.

    "Rei, à l'avenir soit plus présentable, n'oublie pas le statut de notre clan... Bref, je vous ai convoqué tout les 3 pour que vous formiez la première équipe de Kumo, je marie la jeunesse et la vieillesse

    A ce sujet, et comme tu représentes la vieillesse Kaeldane, je te nomme chef de cet équipe et tu passes Chuunin."


Ankaku tournait le dos à ces compagnons pour mieux voir Kumo encore une fois.

    "Comme vous le savez, nous somme bien vu des Kumojins mais pour cela il faut savoir se montrer aussi. Je veux que vous descendiez dans la ville basse. Dans un premier temps vous montrerez que le clan Hoshizora ne considère pas comme inférieur tout ce qui est dans la ville basse. Dans un second plan... Je veux savoir ce qu'il advient des Gaikotsu.Je n'ai plus de nouvelles d'eux depuis un long moment et cela ne me plait guère."


Il se mettait à rire intérieurement... après tout il se terrait peut etre tout simplement mais il préparait peut etre aussi quelque chose à l'encontre des Hoshizora.

    "Pour finir, vous irez aussi inspecter si tout va bien à la prison, parait il qu'il y a eu quelque petit soucis..."


Ankaku observait d'un ton serein ces compagnons... Et s'avancait vers eux.

    "Une fois cela fait, il sera temps de sortir, des questions?"


Il n'avait pas exposer encore tout son plan, il gardait une part de mystère mais il avait une surprise en tête... pour voir leurs force à travailler ensemble.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hoshizora Kaeldane

avatar

Rang C




Nombre de messages : 516
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: Le commencement.   Mer 6 Juin - 22:38

"Ma place est dans mon labo' ou en salle opératoire, pas à bayer aux corneilles dans ce bureau", c'est ce qu'il aurait répondu en temps normal. Pourtant, le ton habituellement sévère de Ankaku était bien plus sec que la normale. Kaeldane savait se montrer énervant, mais il n'était pas stupide ou enfantin pour autant, aussi il ne réagit pas et se contenta d'écouter ce que le Raikage avait à leur dire. Et il faisait bien, car il apprit non seulement sa promotion, mais également son nouveau rôle de chef d'équipe. Enfin, Ankaku exposa leur programme pour les jours à venir.

Si Kaeldane était soulagé de ne pas se retrouver en position inférieure par rapport aux deux jeunes, il n'était pas tant omnibulé par la montée en grade que par l'approfondissement de ses connaissances. Par contre, se retrouver à la tête d'une équipe ne lui plaisait pas vraiment : besoin d'jouer les nounous pour les faibles, besoin de calmer les ardeurs des fougueux, besoin de sacrifier du temps pour s'occuper de les entraîner ... Il était pourtant soulagé de n'avoir à charge que des membres de son clan, il avait ainsi l'assurance d'un minimum de capacité en la matière : Pour lui, un Hoshizora ne pouvait faillir à la tâche.

- Hum, même en excluant l'image du clan, je ne tiens pas à ternir mon image de médecin respectable en me traînant quelqu'un à demi nue dans la rue. Rei, tu me feras l'honneur d'enfiler quelque chose de plus discret tant que nous sommes au village, merci.

La jeune fille, Rei, et Kaeldane ne se connaissait pas beaucoup, seulement de vue. L'homme n'avait rien contre les tenues osées, mais il était d'accord avec Ankaku, un peu de décence au sein des murs du Village que diable ! Quant à Meigetsu, son style bagarreur passait plus inaperçu dans un Village ninja et il semblait être quelqu'un de plutôt discret, du moins de ce qu'il montrait.

- Va pour l'excursion en ville, on évite tout rayon lumineux histoire de ne pas attirer l'attention, ça ne peut que jouer contre nous. J'ai entendu dire qu'il y avait un orphelinat en ville, on peut chercher à se rendre utile là-bas. De ce que j'ai compris, la vieille qui tient l'établissement est plutôt populaire auprès de la population, ça ne peut qu'être bénéfique de s'attirer ses bonnes grâces.

Il marqua une pause pour se souvenir de l'emplacement de l'orphelinat, puis une fois informé, il dit :

- On verra pour les Gaikotsu après, on aura peut-être déjà quelques informations en chemin.

Puis, il se retourna vers Ankaku :



- Sans irrespect, si vous n'avez rien à ajouter, nous partons sur-le-champ. J'ai encore du boulot au labo' ce soir, j'aimerais régler ça dans la journée.



Dernière édition par Hoshizora Kaeldane le Jeu 7 Juin - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hoshizora Meigetsu

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 21/05/2012


MessageSujet: Re: Le commencement.   Jeu 7 Juin - 11:14



Le commencement ♫




    Après un certain temps de discussion entre Kaeldane dono et Ankaku sama, Rei chan & moi même, avons appris que nous ferions équipe à l'avenir. Pour moi, c'était un soulagement. Depuis mon enfance, du temps entre mon entrée à l'académie jusqu’à cette réunion, je n'avais cessé de vouloir devenir un peu plus proche d'elle. Malheureusement, je venais aussi d'apprendre que Kaeldane serai mon sensei et je dois reconnaître, qu'avoir un docteur scientifique comme maître, me donnait des frissons. En même temps, je me sentais obliger de reconnaître sa supériorité et son expérience. Quand à la mission qui avait était confier à notre équipe, elle ne m’intéressai guère sauf au sujet des Gaikotsu. Après deux trois minutes de réflexion, je me permis de prendre la parole en me tournant vers le Raikage & Kaeldane sensei.

    «Si je comprend bien, notre mission se résume à enquêter sur le silence des Gaikotsu et sur ce qui se passe en prison? Vous auriez pas une mission un peu plus excitante comme offrir une bonne leçon aux bandits?» dis je, d'un ton déçu..

    Quelque secondes plus tard, je sentais les regards braquer sur moi comme si je venais de dire une bêtise. C'est alors que je me retourna vers la porte d'entrée qui menait aux couloirs de la tour de notre Raikage, en ajoutant d'une voix mélancolique.

    «On y va dans cette établissement alors? Plus vite sa sera fait et plus vite on aura, une autre mission, n'est ce pas?..»


© Hoshizora Meigetsu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Le commencement.   Jeu 7 Juin - 12:41

Tout en attendant les autres tranquillement, je regardais la beauté du bureau d’Ankaku-sama. D’ailleurs, ils n’ont pas mis beaucoup de temps à venir. Ce fut autour de Kaeldane-sempai puis de Meigetsu. Je regardais ensuite notre supérieur écraser la cigarette de Kae et sourit intérieurement. Héhé, les fumeurs… Ankaku-sama était si sérieux, toujours sérieux, ce qui ne m’effrayais pas un instant car je commençais à le connaître un petit peu. Je me fis ensuite passer un savon sur ma tenue qui était disons peu présentable, enfin pour eux.

"Rei, à l'avenir soit plus présentable, n'oublie pas le statut de notre clan... Bref, je vous ai convoqué tout les 3 pour que vous formiez la première équipe de Kumo, je marie la jeunesse et la vieillesse

Beuh pas juste mais je ferais un effort promis… Il s’adressa ensuite à Kae pour lui dire qu’il serait notre chunnin et que désormais, nous composions la première équipe à Kumo. Je regardais toujours cet homme qui était notre Raikage et il s’était à nouveau tourné vers Kumo pour mieux la voir.

"Comme vous le savez, nous somme bien vu des Kumojins mais pour cela il faut savoir se montrer aussi. Je veux que vous descendiez dans la ville basse. Dans un premier temps vous montrerez que le clan Hoshizora ne considère pas comme inférieur tout ce qui est dans la ville basse. Dans un second plan... Je veux savoir ce qu'il advient des Gaikotsu.Je n'ai plus de nouvelles d'eux depuis un long moment et cela ne me plait guère."

Donc notre première mission était celle d’aller dans la ville basse pour se montrer et ensuite enquêter sur les Gaikotsu.

"Pour finir, vous irez aussi inspecter si tout va bien à la prison, parait il qu'il y a eu quelque petit soucis..."

Ah faire un petit tour à la prison. Hé remarque, s’il y a une petite chance qu’on doive combattre parce que c’est la panique ou ce genre de chose, moi je veux bien ! Pour ma part, je n’avais pas de question, tout était imprimé dans ma mémoire. Il me restait plus qu’à changer de tenue u_u mais il fallait faire avec, je n’allais quand même pas décevoir notre chef non plus. Je me retournais ensuite vers Kae, que je connaissais pas très bien, seulement de vue et me fis une nouvelle fois réprimander sur ma tenue.

- Hum, même en excluant l'image du clan, je ne tiens pas à ternir mon image de médecin respectable en me traînant quelqu'un à demi nue dans la rue. Rei, tu me feras l'honneur d'enfiler quelque chose de plus discret tant que nous sommes au village, merci.

J’écoutais attentivement tous les reproches sur ma tenue que l’on pouvait me faire puis baissa les yeux, essayant de me faire oublier au moins jusqu’à ce qu’on sorte du bureau d’Ankaku-sama. D’après Kae-sempai, on commencerait donc par la ville ; se faufiler dans l’ombre tels des James bond, j’avoue que ça me plait bien. Et puis finalement, je pensais ; cette équipe sera vraiment classe. Je me retrouve avec Meigestu. C’est un peu comme mon ami d’enfance vu qu’on passait souvent pas mal de temps ensemble lorsque nous étions à l’académie et puis après on ne se voyait plus tellement pour causes diverses. Avec un peu de chance, je pourrais redevenir un peu plus proche avec lui qu’avant ; j’aimerais bien en tout cas. Un peu perdue dans mes pensées, je n’entendis pas tout de suite que Mei avait parlé.

«Si je comprend bien, notre mission se résume à enquêter sur le silence des Gaikotsu et sur ce qui se passe en prison? Vous auriez pas une mission un peu plus excitante comme offrir une bonne leçon aux bandits?»

Apparemment il avait l’air déçu qu’on ne se limite pour le moment qu’à ce genre de mission. Je le regardais puis le vit tourner les talons pour se mettre devant la porte du bureau.

«On y va dans cette établissement alors? Plus vite sa sera fait et plus vite on aura, une autre mission, n'est ce pas?..»

Je souriais puis fis d’abord une révérence à Ankaku-sama avant de prendre la parole.

« Je tâcherais de mettre des habits convenables pour ne pas faire honte à notre clan. »

Puis me retournais et rattrapais Mei avant de lui poker la joue et rigoler.

« T’es toujours le même toi ! Toujours pressé de te battre hein Mei ?! »

Je rigolais toujours puis fis un signe de la main au Raikage avant de sortir à mon tour du bureau. Bon, avant tout, il faut que j’aille me changer. Si je ne le fais pas maintenant, on va encore m’en vouloir… Enfin, nous avions déjà une mission et je sais bien que pour le moment, elles seront axées sur des petites choses le temps que l’on devienne bien plus fort et qu’on puisse faire des missions un peu plus dangereuses. Pour l’instant, moi ça me va. Par contre, je doute que pour les deux autres, ce soit la même.



Dernière édition par Hoshizora Rei le Jeu 7 Juin - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Ookami Gekirin

avatar

Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: Le commencement.   Jeu 7 Juin - 12:55

Ankaku sentait une pointe d'amertume dans ce qu'il demandait... mais il n'avait que faire des états d'âmes des membres de son clan. Il lui fallait une bonne occassion de tester cet équipe, et maintenant il l'avait.

Il n'avait pas oublié les remarques du jeune Meigetsu alors qu'il partait du bureau. A ce moment un trait lumineux alla se planter dans la porte, effleurant légèrement la joue de Meigetsu.

    "Tu auras la possibilité d'avoir des missions plus importantes Meigetsu, à condition de le prouver. A l'avenir évite ce genre de remarque, où tu iras faire un séjour prolongé dans la ville basse."


Sur ces mots, il laissa les trois ninjas de Kumo partir et il se tournait à nouveau vers son village. Il fallait maintenant qu'il passe à l'action, mais lui même et il se mettait à parler tout seul.

    "J'espère qu'ils seront se montrer digne, car ceci n'est que la première épreuve d'une longue série."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hoshizora Kaeldane

avatar

Rang C




Nombre de messages : 516
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: Le commencement.   Lun 11 Juin - 21:29

La discussion fut brève, les blessures étaient soignées *Sauf pour Mei, hin-hin-hin* et les trois Shinobis désormais sortis de la prison se dirigeaient vers le Palais. Le pas était tranquille, mais le groupe silencieux. Kaeldane marchait devant sans jamais se retourner et plus ils approchaient du palais, plus le pas se pressait.

(Pensée) - " Il a intérêt à me filer une belle explication, j'ai d'jà assez de questions sans réponses, il va pas jouer avec moi quand il le veut... J'te jure, heureusement que Rei est pas une givrée non plus, ce serait le bouquet. Lui il va comprendre direct que quand je donne un ordre c'est pas pour rien. Et le Raïkage il voulait nous voir en action ? Bah tiens, on va voir s'il va quitter le village..."

Arrivé au palais, c'est à peine si Rei et Meigetsu pouvaient maintenir la distance qui les séparaient du Docteur. Kaeldane sentait venir les longues et ennuyeuses discussions, s'il ne voulait pas perdre son calme, il fallait faire au plus vite. Au regard qu'il jetait au garde à l'entrée du bureau (Le même qu'au matin), il ne lui fallut aucun mot de passe ou accord pour rentrer. Une fois dans la pièce, Kaeldane se plaça au centre de la pièce en tant que chef d'équipe, laissant Rei et Meigetsu derrière lui. Il soupira doucement et prit la parole :

- De retour, Raïkage. Le spectacle vous a plu ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ookami Gekirin

avatar

Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: Le commencement.   Lun 11 Juin - 22:12



Ankaku laissait pénétrer dans son bureau bureau ces trois ninjas, il ne laissait paraitre aucun sentiments, il était plongé dans une lecture et il prenait des notes... Il restait comme cela plusieurs minutes et ne faisait pas attention à la question de Kaeldane... Après cinq bonne minute, il refermait son carnet et il s'asseillait à son bureau, fixant tour à tour ces ninjas. Il savait qu'il avait demandé un débriefing, mais il avait changé ces plans.

"Cela n'avait rien d'un jeu Kaeldane, je voulais voir ta capacité à gérer une équipe,évaluer aussi la compétence de tes deux shinobis... Cela ressemblait plus a une parodie de course poursuite comme l'on nous montre au théatre qu'une vrai stratégie..."

Ankaku se relevait de son siège et approchait en premier temps vers Rei qu'il fixait lourdement... Sa cheville se portait mieux, avoir un médecin était quand même un fameux avantage... Il examinait sans dire un mot la jeune fille pendant quelques instants.

"Dommage que je n'ai pu te voir plus à l'oeuvre, mais tu as suivi les instructions... mais une légère prise d'initiative de ta part aurait pu être bénéfique au groupe..."

Il ne disait rien de plus, en venait au tour de ce Meigetsu... il avait fais des choses totalement stupide qui auraient pu mettre en péril la vie de son équipe, il était trop fougeux et impulsif... Sans dire un mot il décolla une nouvelle droite en plein dans la face du jeune Meigetsu qui allait s'encastrer dans une bibliothèque plus dans le fond de la pièce.. Ankaku se dirigeait vers lui et s'agenouillait.

"Pour quelqu'un qui veut prendre des initiatives et se faire passer pour un dur, tu es plutot fragile! Tu as eu un comportement totalement stupide en te lancant seul dans les méandre de la prison, tu n'avais en rien évaluer le danger et encore moins attendu de plus ample instructions de ton sensei. En situation réel tu aurais pu faire tuer tout le monde!! j'espère que tu es bien conscient de cela !"

Ankaku redressait alors Meigetsu et l'emmena au coté de Kaeldane.

"Quand a toi mon ami, tu as eu l'audace d'essayer de faire suivre l'agresseur sur une autre piste mais pas avec assez de jugeote... Tu n'as pas su non plus gérer l'impulsivité du jeune Meigetsu alors qu'il est sous ta responsabilité... Ceci dit ton dernier geste de mettre au profit la vie de tes genins plutot que la tienne, était bien un acte de chef d'équipe.'

Le Kage allait se rasseoir et il fixait les trois individus.

"J'ai voulu vous mettre en situation fictive avant de vous envoyer sur le terrain... cela fut peu concluant mais il vous faudra plus d'expérience pour acquérir certain réflexe. C'est pour cela que je ne vous en tiendrai pas rigueur pour le moment... Soit, avez vous des choses à ajouter ou je passe à la suite?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Le commencement.   Mar 12 Juin - 11:32

Nous partîmes alors de la prison et nous suivîmes Kae-sensei assez silencieusement. Je ne pense pas qu’il y ait grand-chose à dire de plus et Mei sait très bien qu’il va se prendre un savon, sans qu’il y ait besoin de rajouter quelque chose. Le trajet fut assez long sauf à la fin ou notre sensei commença à presser le pas. Il voulait sûrement en finir assez rapidement. Une fois arrivés dans le bureau du Raikage, nous étions avec Mei derrière, Kae au milieu. C’était l’heure aux explications… Le Kage était occupé et plongé dans un livre et ne prêta attention à nous que cinq minutes environ plus tard. Il était plutôt entrain de nous fixer même ‘-‘.

"Cela n'avait rien d'un jeu Kaeldane, je voulais voir ta capacité à gérer une équipe,évaluer aussi la compétence de tes deux shinobis... Cela ressemblait plus a une parodie de course poursuite comme l'on nous montre au théatre qu'une vrai stratégie..."

Bon bah, ça y est on était bon pour se faire un peu allumer sur notre capacité à gérer en équipe. Puis… dire que ça ressemblait à une parodie de course poursuite au lieu d’une vraie stratégie ben… j’avoue que c’était méchant sur le coup mais sûrement qu’il devait avoir entièrement raison pour nous dire ça de la sorte. Puis, je vis Ankaku-sama s’approcher de moi, me regarder lourdement et ensuite m’examiner. Nya, ça me fait toujours bizarre d’être examinée de la sorte mais je ne dis rien.

"Dommage que je n'ai pu te voir plus à l'oeuvre, mais tu as suivi les instructions... mais une légère prise d'initiative de ta part aurait pu être bénéfique au groupe..."

Aie donc, à l’avenir, j’ai compris, il faudra que je prenne un peu plus d’initiative… Rien de plus, qu’il passait déjà à Mei. Arf, là je le plains le pauvre. M’enfin, ça va, je ne me suis pas prise un savon si on peut dire ça. Je n’aurais plus qu’à bien prendre en compte ce qu’il vient de me dire et qui sait, j’arriverais peut-être un jour à faire quelque chose de bien et enfin devenir celle que je veux.

"Pour quelqu'un qui veut prendre des initiatives et se faire passer pour un dur, tu es plutot fragile! Tu as eu un comportement totalement stupide en te lancant seul dans les méandre de la prison, tu n'avais en rien évaluer le danger et encore moins attendu de plus ample instructions de ton sensei. En situation réel tu aurais pu faire tuer tout le monde!! j'espère que tu es bien conscient de cela !"

Outch voilà tant attendu le discours du Kage pour Mei… Il n’avait pas tord d’un côté car c’est vrai que mon ami d’enfance a toujours été comme ça mais en même temps… M’enfin, je ne vais prendre la défense de personne. Chacun a fait des erreurs et on en est bien conscient. Puis Kae-sensei et Mei se retrouvèrent ensuite côte à côte. Moi, je me contentais de regarder l’actuelle situation, ne disant rien, ne demandant rien à personne et restais à écouter tout ce qui pouvait se dire.

"Quand a toi mon ami, tu as eu l'audace d'essayer de faire suivre l'agresseur sur une autre piste mais pas avec assez de jugeote... Tu n'as pas su non plus gérer l'impulsivité du jeune Meigetsu alors qu'il est sous ta responsabilité... Ceci dit ton dernier geste de mettre au profit la vie de tes genins plutot que la tienne, était bien un acte de chef d'équipe.

Au moins une chose de positive parmi ce débriefing ; Kae-sensei avait très bien agi en tant que chef d’équipe vu qu’il avait plutôt préféré sauver ses deux genins que sa peau lui-même. C’est alors que le Kage repartit s’assoir puis nous fixa tous les trois.

"J'ai voulu vous mettre en situation fictive avant de vous envoyer sur le terrain... cela fut peu concluant mais il vous faudra plus d'expérience pour acquérir certain réflexe. C'est pour cela que je ne vous en tiendrai pas rigueur pour le moment... Soit, avez vous des choses à ajouter ou je passe à la suite?"

Mouais bon, ça me paraissait assez sûr qu’on n’est peut-être pas bien prêt pour partir en mission ailleurs que dans Kumo mais il n’y aura qu’à s’entraîner pour ça et je pense que ça ira mieux, oui. Je soupirais puis pris la parole, avec ma voix toute douce et presque envoûtante. Ouais, j’avoue on ne croirait pas vu comment je peux être une petite terreur parfois. Bref.

« Rien d’autre à ajouter pour ma part. »

Revenir en haut Aller en bas

Hoshizora Meigetsu

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 21/05/2012


MessageSujet: Re: Le commencement.   Mar 12 Juin - 14:21



Le commencement ♫




    Je ne savais que dire, que répondre après mon impuissance et ma conduite irresponsable lors de notre première mission, dans la prison. Encore une fois, j'en avais fais qu'à ma tête. Quand même, Ankaku sama me mit son poing dans le visage, je n'eu aucun mot à dire. C'est quand il m'emmena au pied de Kaeldane sensei, que par sentiment de culpabilité, je me mis à dire

    «Je n'est aucune excuse pour aujourd'hui. J'aurai pus être la cause, de la mort de mes partenaires et je suis prêt, à en assumer totalement les conséquences. Je comprend maintenant, le sens du travail d'équipe et dorénavant, je me fixe un autre objectif. Si je souhaite devenir réellement le plus grand épéiste du monde, il faudra d'abord que j'arrive à protéger la vie de mes amies y compris avec mon caractère impulsif.» *se tourne vers Kaeldane et Rei* «Si vous souhaitez mon départ de l'équipe, je comprendrai mais avant cela, merci d'avoir voulu me sauver en ne sachant pas que c'était un examen. C'est juste que..»

    Puis je me tus et baissa de nouveau les yeux, vers le sol tout en serrant mon poing à m'en briser les os. Je n'arriverais peut être jamais à atteindre mon rêve. Que faire?! Comment devenir meilleur, putain!!


© Hoshizora Meigetsu

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hoshizora Kaeldane

avatar

Rang C




Nombre de messages : 516
Date d'inscription : 25/08/2011


MessageSujet: Re: Le commencement.   Mar 12 Juin - 15:43

Kaeldane n'avait rien ajouté depuis son entrée dans le bureau. Il ne pouvait reprocher le ton sévère d'Ankaku, bien qu'il trouvait cela insupportable d'être considéré ainsi. A force de rester à l'hôpital ou dans son laboratoire, il en avait oublié jusque l'existence même des grades de l'armée. Néanmoins, le Raïkage ne se trompait pas, manque d'initiative, stratégie trop hâtive et un sang chaud particulièrement gênant. C'était normal après tout, il n'en était qu'à leur première sortie et pas dans le milieux le plus facile à appréhender. Ankaku s'occupa lui-même d'infliger une première correction à Meigetsu et pendant tout le long de l'entretien, le Docteur ne quitta pas le jeune garçon des yeux.


- Tais toi, tu en as assez dit. Ce n'est plus avec tes paroles que tu t'excuseras maintenant... Quitter l'équipe ? Quelle drôle d'idée ! Tu vas voir mon p'tit gars, tu vas tellement m'avoir collé à tes basques que tu vas en faire une allergie, tu n'auras plus un repas sans que je contrôle ta nourriture, plus une sortie sans que je sois certains du bienfondé de ton déplacement et plus le droit d'aller aux chiottes tant que je t'en aurai pas filé l'autorisation, ce jusqu'à ce que je sois assuré que tu ne referas plus ce genre de conneries, C'EST CLAIR ?

Au moins, il savait ce qu'il l'attendait. Kaeldane tourna le dos à Meigetsu, pour faire face à son vieil ami, lui esquissant un sourire discret : il allait s'occuper de calmer les ardeurs du jeune homme, il avait sa manière de faire.

- Bien, je suis certains que nous avons tous les trois hâte de progresser, n'est-ce pas ? La nuit tombe, quel est le programme des prochains jours ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ookami Gekirin

avatar

Rang B




Masculin
Nombre de messages : 931
Date d'inscription : 13/11/2011


MessageSujet: Re: Le commencement.   Mar 12 Juin - 16:17



Ankaku retournait s'asseoir, il avait à peine écouté les pleurnicheries inutiles de Meigetsu, de toute facon il n'avait pas le choix de les mettre à l'épreuve sans cesse et ainsi les voir progresser pour le bien du clan et de Kumo.

Il prenait alors un dossier se situant dans son bureau et le mettait à la vue de Kaeldane.

"Passons à la suite... Il y a un duo de shinobis lambda qui sème la terreur chez les paysans a Kukoshi, un petit village sous la protection de Kumo.

Il s'arretait un instant et il jetait 2 photos sur son bureau. Avec les caractèristiques de ces shinobis sans drapeau.

Spoiler:
 

Spoiler:
 

"Ils se donnent un air dur, mais ne sont que de petit parasite qui essaient de mettre le trouble dans nos lignes, je ne vais pas y aller de main morte, je les veux tout les deux morts. Ils veulent baffouer Kumo, ils auront leurs pardons par le sang."

Ankaku laissait le dossier à Kaeldane pour qu'il puisse l'étudier à son aise.

"Kaeldane, tu prendras contacte avec Hoshizora Kotaro, il vous accompagnera, je pense qu'a quatre vous allez réussir cette fois... non?"

Avant que Kaeldane ne fasse une remarque, il invitait les shinobis a quitter son bureau, limite par obligation mais il en avait fini avec eux pour aujourd'hui.

"Maintenant, vaguez un peu à vos occupations, vous partirez demain soir pour cette mission..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Le commencement.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le commencement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: [RP] Plateau de jeu :: 

 :: Bâtiment du Kage
-
Sauter vers: