Partagez | 
 

 Escapade nocture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Gaikotsu Nanami

avatar

Rang C




Féminin
Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 29/07/2011


MessageSujet: Escapade nocture   Dim 10 Juin - 16:31


« Alors, on va faire des bêtises grand-frère? »

A l'heure où les grands spots sont éteins, où les enfants dorment profondément et où les grandes personnes titubent, mon frère et moi, cachés sous de longues capes noires, prenons la direction de la bâtisse à notre kage préféré. On était encore des gamins quand j'y pense, et on jouait le jeu plus discrets encore que pour une mission d'infiltration classée secret défense. A l'arrière de la bâtisse, je retirais le sac-à-dos de mes épaules et en sortais les pots de peinture. Je m'adressais plus coquine qu'à l'accoutumée à mon frère :


« Amuses-toi bien grand-frère, c'est le moment ! »

Et sans l'attendre plus longtemps, je commençais à taguer les murs : « Le kage a un petit pénis » et plus loin : « les schtroumpfs dehors » et encore d'autres âneries à ne faire rire que mon frère et moi, ce n'était pas une affaire d'adultes de toute façon. Je commençais à ranger les affaires que nous avions déballés et finalement, je m'arrêtais nette. J'avais un autre message à faire passer, mais la peinture ne suffirait pas cette fois. Je créais un pic de sang et gravais dans le mur en lettre capitale : « NON A LA MONARCHIE ». Je restais un instant penché sur ce message et son sens, finalement, il ne s'agissait plus seulement d'une petite vengeance pour un homme-poisson qui se permettrait de s'incruster dans un des bars qui nous était réservé. Nous ne nous attardions pas plus et quittions les lieux comme des voleurs, aux pas de course.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ken'Ketsu Tamao

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 16/02/2010


MessageSujet: Re: Escapade nocture   Lun 11 Juin - 10:01

Durant la nuit artificielle de Kirigakure ma sœur et moi nous nous sommes faufilé derrière le bâtiment du Kage, faisant preuve d'une discrétion à toute épreuve et nous avons commencé à tagué la bâtisse en mettant des messages plus ou moins humoristiques: "Le Mizukage est un gros thon !" ou encore "Les Hommes du Kage sont des poissons clown" lorsque j'entendis le bruit d'une lame contre la pierre, c'était Nael qui gravait "Non à la monarchie"...

    - Nael ne restons pas là, suis moi...

Je comprenais sa réaction, ce n'était plus une vengeance mais tout simplement un ressenti commun... Je l'emmena dans un quartier clanique abandonné par une famille d'homme-étoile de mer qui avait maintenant pratiquement disparu, je lui fît traversé une petite cour et nous étions arrivé: c'était un jardin intérieur qui avait échappé à tout contrôle et qui devenait une jungle épaisse, c'était notre lieu de pitrerie préféré lorsque nous étions petits Nael et moi.

    - Écoute p'tite sœur ce que tu viens d'écrire est assez grave, il ne faut pas que tu t'en vante... Pour l'instant. Mais... Je peut comprendre, écoute les Hommes poissons sont très nombreux et puissants, avec notre force actuelle on pourrais rien faire, mais, je te promet que le moment venu nous renverserons leur ordre et mettrons à bas la monarchie... Ok ?

Je la regardai avec un sourire, je venait de comprendre que Nael n'était plus ce petit bout de jeune fille que je protégeais mais une kunoichi aguerri, une femme avec un tempérament de feu... Je lui tendis la main en signe de promesse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gaikotsu Nanami

avatar

Rang C




Féminin
Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 29/07/2011


MessageSujet: Re: Escapade nocture   Mar 12 Juin - 12:05

Tamao m’emmena bien vite dans un quartier éloigné, il avait craint de se faire prendre la main dans le sac avec cette dernière fantaisie, mais il n’en était pour autant pas moins d’accord. Tamao était ma raison, c’est lui qui fixait mes limites, et j’essayais toujours de suivre ses conseils même si souvent, je me laissais emporter par mon impulsivité. J’observais le décor, assez nostalgique tout en écoutant les petites choses qu’avait à me dire mon grand-frère. J’étais heureuse qu’on soit si proches, je ne concevais pas une séparation et je me répétais sans cesse que ma vie serait beaucoup plus triste sans ce rayon de soleil. Je ne sais pas comment, mais on se comprenait toujours. Il pouvait me faire des reproches, mais jamais il ne me grondait vraiment. Il gardait simplement un œil sur moi, il voulait le meilleurs pour nous. Il avait toute ma confiance. Et je croyais à ses mots sans l’ombre d’un doute.
« C’est une promesse ? »
Il acquiesça, alors nous restions un moment là, à nous raconter des souvenirs, souvent drôles : comme la fois où nous étions restés piégés dans la vase et qu’on avait commencé à prier dieu avant qu’un vieux pêcheur ne nous viennent finalement en aide. On serait quand même un peu plus débrouillards maintenant, ah la la, la belle époque. Nous rentrions à l’aube et avant d’aller nous coucher, consacrions une petite pensée aux Mitsuna qui seraient chargés de nettoyer nos bêtises. En espérant qu’ils allaient rire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Escapade nocture   Mer 13 Juin - 15:17

    × Nettoyer des merdes de pigeons
    Alors que, plusieurs mètre au dessus de Kiri, les pêcheurs déposaient leurs lignes de pêche en regardant l'aube se lever, je fus réveillé par l'un de mes messagers. Râlant et vociférant des insultes à l'encontre de celui qui osait me déranger durant mon sommeil, je dus tout de même m'habillé afin de voir savoir ce que le Kage de Kiri me voulait à cette heure bien matinal. Une fois habillé, et presque réveillé, je dus suivre le messager, sur ordre de Seiku-sama. Ainsi, ce dernier me conduisit jusqu'au bâtiment dans lequel le Kage résidait. Cependant, au lieu de m'amener jusqu'à lui, il contourna le bâtiment afin d'arriver dans les jardins du MizuKage. Ce fut à ce moment précis où mon sang ne fit qu'un tour. En effet, devant moi, je voyais deux jeunes hommes-poissons, de la race des piranha, laver le mur sur lequel était inscris plusieurs tags racistes envers mon peuple. Certains c'était même voulu humoristique puisqu'il nous comparais avec nos ancêtres les poissons. Mais, il n'y avait pas de quoi rire. J'étais très énervé envers ceux qui avait fait ces tags répugnant. Et, ma fureur fut à son maximum lorsque je vis le dernier tag et que l'on m'appris que les farceurs n'avaient pas été arrêté. Alors, sur un ton sec et cassant, je dis

      « Avertissez le Kage. Il doit être au courant des agissement de cette population de larve. Continuez à frotter, le batiment doit être aussi beau qu'avant. Quant-à-moi, je vais partir enquêter »
    Ainsi, sans dire un mot de plus, je parti en direction du quartier des Ken'Ketsu. Cette affaire sentais aussi mauvais qu'un Ken'Ketsu vivant. Non, pire. Qu'un Ken'Ketsu tout juste né. Cependant, avant, je devais savoir si mes amis des rues n'avait rien vu d'anormal. Si tel était le cas, il pourraient mettre d'un grand secours. Cependant, après avoir fait le tour de mes informateurs habituels, j'en étais toujours au même point. Ainsi, j'allais vraiment devoir pénétrer dans ce quartier sans âme.

      « Neptune, offre moi ton aide.. »


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Escapade nocture   

Revenir en haut Aller en bas
 

Escapade nocture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» escapade nocture en ville ...
» Escapade nocturne [Galyana]
» Escapade en forêt [Libre]
» Escapade nocturne [RP Commun à ceux qui voudront]
» Escapade nocturne [Pv Shadow] TERMINé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: [RP] Plateau de jeu :: 

 :: Bâtiment du Kage
-
Sauter vers: