Partagez | 
 

 Après le meurtre d'un Kage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité








MessageSujet: Après le meurtre d'un Kage   Jeu 14 Juin - 22:20

    × Assassinat & Fuite
    Cet affrontement avait enfin pris fin. Notre combat contre le meilleur ninja combattant du village de la feuille était terminé et c'était soldé par un échec du valeureux Kage. Ce faible humain n'avait pas pu anticiper ni même résister à l'assaut des Ninjas de Kiri et avait du voir sa vie défiler devant ses yeux avant de prendre fin subitement. Et, maintenant que les bruits de ce combat infernal avait cessés, on pouvait entendre la respiration haletante de chaque combattant, les gouttes de sang du défunt Kage couler à flot et l'excitation des habitants de Konoha. Ainsi, malgré notre apparente victoire, nous étions bien loin de l'état triomphant dans lequel nous devrions être. En effet, nous étions toujours enfermé dans la prison du Village de Konoha avec le corps sanguinolent de leur ancien Kage. Ils nous fallaient donc un plan de fuite. Et aux plus vite. Sinon, nous risquions de rester dans ces murs pour le reste de nos vies. Ou pire, finir comme le cadavre du singe bipède.

    Alors, durant plusieurs secondes, je me concentra afin de trouver un plan assez intelligent pour que tout le monde puissent s'en sortir vivant. Après tout, même si ces vermines ne nous servaient à rien aux village, elles ne devaient pas tomber aux mains des ennemis. Après tout, elle étaient au courant de l'emplacement du village et de son moyen d'accès. Il me fallait ramener tout ce petit monde à Kiri. C'était impératif. Cependant, avec les prisonniers qui commençaient à demander des comptes sur le raffut que nous avions fait, il m'était impossible de me concentrer.... C'est alors que, après quelques secondes de réflexion, j'eus une idée. Elle était risquée mais néanmoins brillante. Et je me devais de l'exposer à tous.
      « Bon. Nous avons tué cette vermine , et c'est bien. Cependant, nous ne sommes pas tiré d'affaire. Il y aura bientôt un village entier dernière nous. Et, personnellement, je n'aime pas avoir de poursuivant aux fesses, alors voila ce que je propose... »
    Je me mis alors à expliquer mon plan à mes acolytes éphémères. J'avais eu l'idée, grâce aux cris des prisonniers, de libérer tout ceux qui étaient enfermés ici afin de couvrir notre fuite. Et, si par hasard, nos prisonniers étaient parmis ceux enfermé, de les tuer et de ramener leurs tête à notre Kage. Après tout, c'était eux notre cible prioritaire. Cependant, je leurs avaient également dis que si il avaient envie de tuer de tuer d'autres prisonnier, il en avait le droit. Après tout, quelques victimes de plus ou de moins. Puis, après avoir parlé à tout ce petit monde, je pris la le sac contenant la tête de l'HoKage et dis

      « Je prend ça avec moi. Pour plusieurs raisons. Tout d'abord, je suis sur de m'en sortir. Deuxièmement, j'ai une odeurs plus forte que la votre. Elle masquera celle de la tête du Kage. Enfin, il y a mon odeur sur cette même tête. Il serait idiot de leurs fournir d'autre odeurs... Maintenant, à nous de jouer !»


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Gaikotsu Nanami

avatar

Rang C




Féminin
Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 29/07/2011


MessageSujet: Re: Après le meurtre d'un Kage   Ven 15 Juin - 16:31

C'en était fini du kage. Et il fallait filer vite, de préférence avant que les Konoha-jins nous tombent dessus. Mesaki proposa une idée particulièrement judicieuse, celle de libérer les prisonniers, et tout le monde le suivi dans sa démarche. Cette masse de monde déséquilibrerait le village, et étant des ninjas, on avait plus de chance de s'échapper que tous ces inconnus, simples brigands pour la plupart. De plus, la menace de tous ces hommes récemment libérés allait occuper le village au moins pendant quelques mois, ce n'était pas vraiment le moment opportun pour eux de nous faire la guerre. Du moins, c'est ce que je pensais. Nous nous précipitions tous dehors, assuré de la route par quelques uns de ces individus qui avait autrefois habités le village. Tout ce raffut allait sûrement attirer les konoha-jins, désormais ce serait chacun pour sa peau ! Cependant, je savais que des gens de confiance maximiserait mes chances, c'est pourquoi je faisais signe à Youma et Ayane de me suivre. J'attrapais la main de Tamao pour qu'il m'aide, grimpais sur un toit et prenais un peu de distance sur le troupeau ; on devinait les portes du village au loin. Jusqu'ici on avait croisé peu de monde dans les rues, du moins peu de monde avec l'intention de nous interpeller, c'était assez étrange. Où étaient-ils tous? Avec tout ce bruit, il devrait commencer à arriver quand même ! Nous tendaient-ils un piège? On laisserait un peu de marge aux premiers hommes pour nous assurer la sortie puis il ne faudrait plus trop traîner, il ne fallait pas laisser filer nos chances. Je faisais entière confiance à Tamao, il devenait mes yeux.



Dernière édition par Ken'Ketsu Nael le Sam 16 Juin - 8:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ken'Ketsu Tamao

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 1026
Date d'inscription : 16/02/2010


MessageSujet: Re: Après le meurtre d'un Kage   Ven 15 Juin - 22:32

Après avoir tué l'Hokage et pris sa tête je commença à sortir de la prison au moment où l'Homme Poisson qui était responsable de l'équipe me prit la tête du Kage de Konoha, mon sang commença à bouilloner quand il expliqua ses raisons... Je devais avouer qu'il avait raison et le laissa donc faire.
Puis ce même Homme Poisson eu l'idée de relâcher les prisonniers pour couvrir notre fuite.
On libéra les prisonniers, ils se précipitèrent vers la sortit dans une cohue. Je sentais mes forces baissé et un petit peu de sang frais me ferais le plus grand bien. J’attrapais donc un des prisonniers, à son allure et ses vêtements il faisait partit de la gueusaille du pays du feu, sûrement en prison durant quelques jours pour un vol de bétail ou autre affaires mineures.



    - Hé ! Toi là ! Viens ici !

Quand le paysan vît que je m’adressai à lui, il fît un pas en arrière, je sentis son sang s'enveloppé dans un voile de frayeur, son cœur faire quelques embardé et il dit d'une voix désespéré:



    - S'il vous plait mon seigneur ! Laissez moi la vie sauve !! J'ai une femme et des enf...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que mes crocs pénétrèrent dans sa gorge, ses yeux roulèrent et je sentis l'afflux sanguin venir dans ma bouche, un peu de sang me coula au menton mais le sang agissait pour notre clan comme la dopamine, il nous ressourcés et même améliorés nos capacités.
Une fois que le corps s'effondra mou et maigre, bien sûr je ne l'avais pas tué mais entre sa faiblesse physique causé par le manque de sang et la peur il est tombé dans les vappes. Je me nettoya la bouche et le menton, les autres prisonniers me regardaient effrayés mais je ne prit pas le temps de leur faire peur, je me retourna et pris la main de Nael: ses yeux étaient encore brûlés. On sauta sur un toit suivis de Youma et Ayane.
Je ne vis aucun shinobi du village jusqu'à la porte et je ne savais si je devais m'en réjouir ou si je devais me méfier de crainte d'un piège.




Dernière édition par Ken'Ketsu Tamao le Sam 16 Juin - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Uzumaki Asano

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 260
Date d'inscription : 28/12/2010


MessageSujet: Re: Après le meurtre d'un Kage   Sam 16 Juin - 13:11




J’étais toujours en route vers la prison de Konoha, en chemin j’avais vu une multitude de prisonniers qui était en cavale, malheureusement je ne pouvais pas m’occuper d’eux, mon objectif principal et de retrouver l’Hokage, et c’est une fois que je l’aurais retrouvé et mis en sécurité que je pourrais m’occuper de ses prisonniers. Si j’ai de la chance des Ninjas vont rencontrer ces petits prisonniers et ils s’auront ou il faut chercher, en tout cas plus je m’approcher, plus je voyais des prisonniers, il était assez nombreux, mais pas très fort. Tout à coup, dix Anbu du village de Konoha firent leurs apparitions devant la prison, ainsi les Anbu utilisèrent leurs capacités pour fermer touts les ouvertures que possédais la prison, une fois avoir condamné la prison il pourchassa et m’était les prisonniers hors d’état de combattre. J’étais impressionné par leurs façons de procéder ainsi que leurs vitesses et leurs coordinations. Soudain un Anbu fit une apparition devant moi, que fessait-il ? M’avait-il pris pour un prisonnier ? Non impossible il avait surement une raison de venir me voir.

«Jeune Ninja je te demande de partir en direction des portes du village pour arrêter les prisonniers en fuite qui essayent de s’échapper du village. On s’occupe d’arrêter la progression des prisonniers et de retrouver l’Hokage. Exécution !»

Je ne pouvais désobéir à un ordre direct d’un Anbu, les Anbu étaient des Ninjas d’élite. Le groupe de Ninja le plus puissant du village. Sans discuter je me retournai et parti en direction des deux grandes portes du village de Konoha, il fallait que je rattraper les prisonniers qui avait l’intention de s’échapper, et je partis aussi vite que je pouvais pour arriver avant eux aux portes du village, aucune personne ne devait s’échapper, qui sois a Konoha ou un autre village ou un de ses vulgaires prisonniers. Très rapidement j’aperçu un certain nombre de personnes qui se déplacer rapidement avec vigilance, c’était belle est bien des Ninjas, mais il n’appartenait pas a Konoha, c’était à coup sûr des ennemies, il y avait plusieurs hommes poissons, c’était surement des Ninjas de Kiri et je ne devais pas les laisser passer en dehors du village. Il était plus très loin de la sortie je devais agir, en mettant une grande quantité de chakra dans mes deux jambes je sautai le plus haut et le plus loin possible, je savais que j’allais être repéré très rapidement, mais bon j’étais obligé d’agir. Une fois que j’étais bien au-dessus d’eux je composai quelques mudras pour ensuite malaxer du chakra dans mon bras, celui-ci était dorénavant recouvert par de l’électricité et une fois que j’avais assez de charges électriques je fis un mouvement de main en direction de mes adversaires pour envoyer une multitude de senbon dans leurs directions, ainsi je continuai mon vole pour ensuite arriver de l’autre côté, j’étais maintenant face a l’adversaire et dos à la porte du village, il était trop nombreux, je ne pouvais les affronter seul, il me fallait de l’aide.

«Hey dit moi ! Vous comptez partir sans autorisation ? Ce n’est pas très malin il vous faudra attendre parce que j’ai comme l’impression que vous êtes impliquer dans l’histoire de la disparition de l’Hokage et la fuite des prisonniers. Si oui vous allez prendre très cher »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur

avatar

Rang S




Masculin
Nombre de messages : 5959
Date d'inscription : 15/06/2008


MessageSujet: Re: Après le meurtre d'un Kage   Sam 16 Juin - 13:55

• INTERVENTION ADMINISTRATIVE •


J'en ai marre de demander des éditions. Ainsi, je vais agir en tant que MJ (Maître du Jeu). Les prisonniers sont... vraiment nombreux et certains sont très expérimentés. Je veux dire par là que 10 pèlerins ne vont pas réussir à en choper une trentaine en 20 secondes. Aussi, les prisonniers sont dehors depuis un bail ! Ce sont des combats de ninjas, pas une émeute en prison !

Ils vont pas boire un café à la cantine... J'en conclus que les 10 ANBU's sont morts et que toi, Asano est K.O (par des prisonniers, ils vont pas te regarder faire hein...). Ainsi, les Kirijins gagnent du temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gaikotsu Nanami

avatar

Rang C




Féminin
Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 29/07/2011


MessageSujet: Re: Après le meurtre d'un Kage   Sam 16 Juin - 14:49

J'avais mal aux oreilles avec tout ces gens qui criaient, vivement qu'on soit suffisamment éloigné du village pour se séparer de ce bruillant troupeau. Quelques ninjas de konoha essayaient d'y faire quelque chose, mais ils étaient bien forcés de se rétracter au vue de notre nombre. Ceux qui restaient un peu à la traîne derrière étaient embarqués par des ANBU aussitôt. Plutôt que de nous empêcher de sortir, ils tâchaient tant bien que mal de limiter la casse. Pas de grosse menace en tout cas, et on arrivait bien vite à l'extérieur du village. J'étais toujours surprise de ne pas avoir trouvé plus de résistance ; mais où étaient-ils tous? On avait pourtant croisé du monde dans le centre-ville à l'allée, et au retour presque personne... Etrange situation. Arrivé dans la forêt de Konoha, le troupeau se dissout dans toutes les directions. Nous quatre rattrapions les hommes-poisson et regagnions le pays de l'eau sans tarder. On se sentirait tout de même plus en sécurité là-bas. Nous rencontrions quelques ninja, et malgré quelques échanges de coups inévitables, la stratégie employée se résumait à ne pas traîner et à fuir le plus vite possible. Certains nous prirent en chasse jusqu'à la frontière où ils se résolurent à faire machine arrière. A vrai dire, si on était des ennemis de par notre nation, il ne connaissait pas encore la nouvelle au sujet de la mort du kage. Alors, leur haine envers nous ne se justifiait pas encore davantage.


FIN DU RP
LES KIRI-JINS QUITTENT KONOHA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Après le meurtre d'un Kage   Dim 17 Juin - 8:02

    × Assassinat & Fuite
    C'est ainsi que, une fois mon idée exposée et acceptée, tout le monde descendit en bas, dans les cellules, afin de délivrer les prisonniers. Cette chaires à canon humaines allaient nous permettre de sortir de cette endroit, qui nous avait permis de prendre le dessus sur Konoha, sans la moindre égratignure. Ainsi, alors que mes camarades délivraient beaucoup de prisonnier, je pris un prisonnier parmi tout les autres et le tua sur le coup. Jetant ce déchet dans le hall, tous ceux délivrer accélérèrent la cadence de sortie à la vue de ce cadavre. Et de celui de l'HoKage.

    Alors, profitant de la panique créer par l'évasion des détenus, je pris le groupe des hommes-poissons avec moi et parti devant. Sans attendre les vampires et leurs foutus ombrelles. Courant et sautant de toits en toits, je vis que les ANBU avaient bien du mal à arrêter les prisonniers libérer et que bon nombre d'entre-eux avaient réussi à s’échapper du Village. Et ça allait bientôt être notre tour. En effet, devant nous se dressaient les portes de Konoha. Grande et belle, elle nous indiquait que nous allions bientôt être libre. Soudain, un homme nous barra la route. Il avait l'air fière. Cependant, seul contre nous tous, il avait aucun chance.

      « Écarte-toi larves. Je n'ai pas le temps de jouer avec toi. »
    Et, sans même ralentir, je me mis à le frapper à la gorge. Il tomba raide. Il n'étais pas mort. Seulement évanouis. Et je n'avais pas le temps m'amuser avec lui. Alors, sans même attendre les suceurs de sang, je partis du village en direction de Kiri..
      « Bientôt à la maison..»


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Après le meurtre d'un Kage   

Revenir en haut Aller en bas
 

Après le meurtre d'un Kage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Commission d'appui pour enquetes sur meurtre de journalistes
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: [RP] Plateau de jeu :: 

 :: Prison
-
Sauter vers: