Partagez | 
 

 Une plage sans vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kaokane Ichi

avatar

Rang D




Masculin
Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 15/06/2012


MessageSujet: Une plage sans vie   Sam 16 Juin - 14:49



Je nageais sans me retourner jusqu'a resentir une drole de sensation, je me sentais comme étouffé, ca venait de l'eau! Mais qui avait il dedans... peu à peu je sombrais dans l'inconscience... était ce l'alcool ou l'eau était elle empoisonnée... Le fils de kage a parler de poison... peut etre pour cela qu'il n'a pas plongé et débile comme je l'étais j'ai cru qu'il parlait des kosudo... Je repenais connaissance peu à peu, les vagues venant me caresser le visage, j'avais échoué sur une plage mais je ne savais pas du tout où je me trouvais. Je me redressais doucement, et je me mettais a tousser, normal... Après cette péripétie, il y avait quelques gouttes de sang, surement ce satané poison... Bwarf, enfin mise a part cela, tout semble bien allé.

"AAAAAAAAAAAAAAH, mais c'est désert ici, pas un bar pas un village! Et je n'ai plus de saké !"

Je me mettais en route... a la recherche de je ne sais quoi, mais je ne pouvais plus retourner a Kiri sous peine d'etre mis en pièce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gaikotsu Nanami

avatar

Rang C




Féminin
Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 29/07/2011


MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Sam 16 Juin - 20:30

Je courrais jusqu'à la plage où se prélassait le traître au soleil. Nous lâcher pendant une attaque ennemi en plus, c'était d'une bassesse ! La colère avait grimpé d'un cran. Bien sure, je craignais de devoir combattre seule, d'autant que j'ignorais encore beaucoup de chose au sujet de ces hommes-poisson. Mais qu'importe ! S'il désertait, ma mission serait de le ramener au village, mort ou vif. Je composais quelques mudras et lançais une boule suiton en direction de l'imposteur, puis je créais une lame de sang et fonçais droit sur lui. Je crois bien que c'était la première fois que je combattais un homme ivre, et je ne savais pas du tout à quoi m'attendre ! Advienne que pourra.

« Traitre !!! Suis-moi jusqu'au village et acceptes ton jugement ! »



Dernière édition par Ken'Ketsu Nael le Dim 17 Juin - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Dim 17 Juin - 9:48

    × La Chasse est ouverte.
    Il n'y avait rien de plus frustrant pour moi que de voir cette vampirette prendre en chasse la même cible que moi. D'ailleurs, je la soupçonnais de faire cela uniquement pour se faire bien voir auprès du Kage et des autres hommes-poissons. Cependant, ayant quasiment la même idée en tête, cela ne fonctionnais pas avec moi. Je savais pertinemment qu'elle n'en avait rien à foutre de la mort du fils du Kage. Ce qu'elle voyait, c'était une place de plus près du Kage. Mais, elle ce mettais le doigt dans l'oeil. Et jusqu'aux oreilles. Personne ne serait près à voir un Ken'Ketsu dans nos petit papier. Et encore moins une femme.

    Cependant, alors que la jeune femme criait à l'encontre de l'homme-poulpe, je vis une boule violette se diriger vers elle. Sans plus attendre, je réalisa l'attaque que j'avais effectuer contre le HoKage. Le Kameha Seiken ! Une fois la boule de Suiton partis, je la vis percuter l'autre boule et l'envoyer dans le sable. Puis, en courant, je me précipita vers Nael. Même si elle était une faible humaine, elle était une habitante de Kiri. Et, son clan était toujours plus agréable que celui que nous devions affronter. Soudain, deux silhouettes se présentèrent non loin de nous. Nous étions dans de beaux draps. D'un côté un traite, de l'autre deux corsaires.

      « Je serais pour qu'on ce les face tous les deux. Et que l'on reprenne la partie de pêche à la moule après... Qu'en penses-tu ? »

    Revenir en haut Aller en bas

    Kaokane Ichi

    avatar

    Rang D




    Masculin
    Nombre de messages : 55
    Date d'inscription : 15/06/2012


    MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Dim 17 Juin - 12:16



    Alors que j'étais en train de retrouver des gourdes de saké dans mes diverses poche, je fus intérrompu par une de ces vampires... Je n'aurai pas eu le temps de réagir sir cette boule n'avait été contré par une autre visite qui n'arrangeait en rien ma fuite, celle de Mesaki... J'étais vraiment mal en point et face a deux kirijins puissant... oulalalaa. Je me mettais à boire tout le saké me restant, comme ca pourait être la dernière fois... La situation semblait totalement désespéré sauf quand je pus voir les deux corsaires arriver sur les kirjins.

    "Oulalala, mes amis vous nous avez ramené de la compagnie..... hips: Point très malin pour des ninjas qui sont censé être l'élite de Kiri... alalala...hips

    Profitant de ce petit avantage dans se gouffre de malchance. Il se lancait à l'assaut des deux kirijins.

    " Kachuu Yabaa.. hips!"

    J'utilisais ma technique favorite, celle du tourbillon de Kunai et je foncais droit sur mes deux opposants... après tout je n'avais pas d'autre choix que d'attaquer si je voulais avoir une petite chance. Mais juste avant d'arriver a leur hauteur, je combinais cette techniques a une autre.

    "Kaatorijji no jutsuuuuuuuu... hips!"

    Plusieurs jet d'encre fusait vers Mesaki et Nael afin de tenter un aveuglement pour mieux taillader leurs chairs. Et sans pour autant réfléchir, je me fondais littéralement sur mes deux proies.


    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur

    Gaikotsu Nanami

    avatar

    Rang C




    Féminin
    Nombre de messages : 764
    Date d'inscription : 29/07/2011


    MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Dim 17 Juin - 13:55

    Je ne compris rien à la réplique de Mesaki, de quoi parlait-il au juste? L'ennemi nous aurait suivi? Je faisais un bond en l'air, prête à esquiver une éventuelle attaque surprise et regardais autour de moi : seulement Mesaki et le traitre.


    « Tu as voulu m'faire peur ou quoi? »

    Et voilà qu'Oroshi nous informait à son tour que nous étions encerclés, mais que leur arrivaient-ils donc? Ils avaient mangé des champignons hallucinogènes la veille? Je n'y comprenais rien. A moins que le poison ennemi avait ce pouvoir? En effet, Oroshi avait pataugé dans les eaux polluées et Mesaki, en toute inconscience, avait traversé le pont en sautant dans le tas ; il avait forcément été touché. Je commençais à comprendre la force de ce poison. Etonnement, plutôt que d'attaquer les Kusudo, Oroshi décidait de m'attaquer moi. Etait-ce une supercherie? Jouait-il un jeu? Je l'ignorais, mais je devais me défendre. Et réagir vite car déjà le traitre se lançait à l'attaque en formant un tourbillon de kunai. Mon premier réflexe fut de m'éloigner le plus possible de Mesaki, ainsi Oroshi serait forcé de choisir une cible et l'autre serait en bonne posture pour l'attaquer et riposter une fois l'attaque achevée. En espérant que Mesaki ne se laisse pas trop distraire par les Kusodo qui n'existaient pas réellement. Je créais rapidement un bouclier de sang pour me protéger des kunais et surtout le visage des jets d'encre. Enfin, je créais un pic de sang dans ma seconde main et m'apprêtais à foncer sur lui à peine le tourbillon serait-il dissout.

    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur

    Invité








    MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Dim 17 Juin - 16:12

      × La Chasse est ouverte.
      Je vis alors Nael faire un bond en arrière. Elle n'avais pas vu d'ennemis mais se préparais tout de même en cas d'attaque. Cependant, à mon grand étonnement, elle ne vis personne et cru à une mauvaise blague que ma part. J'aurais mieux fait de la laisser se prendre cette attaque. Elle n'aurais plus douté de moi après ça. Soudain, malgré le fait que deux corsaire se trouvait sur plage avec nous, Oroshi réalisa son attaque favorite. Le Kachuu Yabaa. Cette technique, qui consistait à utilisé autant d'arme qu'il avait de tentacule, lui avait permis de rentré dans les rangs de l'armée des Neptuniens assez facilement. Et, bien que je ne savais rien sur sa puissance réelle, je devais bien admettre qu'être confronté à une telle attaque faisait froid dans le dos. Soudain, et sans que je puisse m'échapper, je reçus un jet d'encre en pleine figure. J'étais désormais aveuglé. J'avais les yeux clos et, afin de ne pas me faire tuer par cet ivrogne, je me m'y à utilisé les vibrations...

      C'est alors que je compris la situation. Et surtout, la phrase que la vampirette d’opérette. En effet, malgré le fait que j'avais vu deux corsaires sur la plage avec nous avant l'attaque de l'homme-poulpe, je n'arrivait pas à sentir leurs vibration. J'avais beau faire tout mon possible, il m'était impossible de ressentir leurs présence. Alors, que c'était-il passé. Pourquoi voyais-je les deux corsaires alors que la suceuse de sang ne les voyait pas. Pourquoi ne pouvais-je ressentir leurs présence alors que je sentais les vibrations des deux autres. Que ce passait-il. J'avais l'impression de perdre la tête. Soudain, et sans prévenir, je sentis le poulpe se rapprocher de moi. Il m'avais désormais pris pour cible. J'allais donc devoir tout faire pour éviter cette technique. Alors, sans plus attendre, je me mis à sauté dans les airs. Cependant, malgré ce saut, je fus touché à la jambe par deux Kunai. J'étais blessé mais passez pour renoncer à me battre. Cependant, mon état mental ne me permettait pas de me battre avec toute mes capacités. En effet, j'avais imaginé des ennemis et mis en danger la vie d'une membre de Kiri. Et, même s'il s'agissait d'une Ken'Ketsu, elle défendais le village. Je devais me retiré de ce combat. Du moins, pour le moment...

        « Je serais spectateur de ce match... Démerde - toi, humaine. Si tu me cherche, je serais sur le plus haut rocher à compter les points... »

      Revenir en haut Aller en bas

      Kaokane Ichi

      avatar

      Rang D




      Masculin
      Nombre de messages : 55
      Date d'inscription : 15/06/2012


      MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Dim 17 Juin - 17:50



      Alors que son attaque ne c'était porté que sur Mesaki et encore, il n'avait pu que le blesser. Je n'arrivais plus a m'arreter et je m'écrasais une dizaine plus loin dans le sable et lourdement. Tentant de reprendre mes esprits, je titubais sous l'effet de l'alcool et surement du poison... C'était vraiment une misère mais je n'étais qu'a quelques mètres de l'océan. Mon échapatoire en plus les deux corsaires pourraient peut etre faire une diversion mais ils ne bougeaient pas...c'était vraiment étrange.

      "He ben ces 2 humains ont pas l'air de vouloir bouger...hips ! Moi qui croyait pouvoir les utiliser comme diversion c'est raté...hips !

      Bref, sans même regardait ce qui pouvait se passer autour de moi, je courrais à toutes tentacules en zigzagant légrement vers l'océan pour y plonger et tenter de fuir ces deux brutes. Je recrachai aux hasards d'autre jet d'encre pour tenter de faire une diversion mais ma vision devenait de plusen plus trouble, l'utilisation du chakra avec le poison n'arrangeait et je plongeais desespèrement en direction de l'océan...

      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur

      Gaikotsu Nanami

      avatar

      Rang C




      Féminin
      Nombre de messages : 764
      Date d'inscription : 29/07/2011


      MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Lun 18 Juin - 19:33

      Mesaki se prit un p'tit jet d'encre dans la tronche, et ça y est, monsieur ne voulait plus combattre. Je me retournais vers lui, outrée, les deux mains sur les hanches et le regard un peu sec :

      « T'es qu'une poule mouillée Mesaki ! Et de toute façon j'ai pas b'soin d'toi. »
      Je me retournais vers Oroshi, en empoignant plus fermement mon pic de sang. Hey, mais où il va lui ! Il courait jusqu'à l'eau sans vraiment réussir à marcher droit.

      « Oroshi reviens-là sale traitre ! »
      Je lançais mon pic de sang tel un javelot en direction de celui-ci. Mais il ne le touchait pas, Oroshi avait tangué sur la droite au bon moment, l'évitant in extremis. De toute façon, je ne pouvais pas me vanter d'être une championne olympique.... Je courrais derrière lui mais faisais demi-tour à peine les bottes dans l'eau. Dans ce milieu, Oroshi avait l'avantage. Et en plus, la couleur violette de l'eau ne m'inspirait vraiment pas confiance, je préférais que Mesaki y aille à ma place. Je faisais marche arrière vers Mesaki et je commençais à l'incendier :
      « Mais qu'est-ce que tu attends grosse larve? Et à quoi tu joues au juste? Tu vas le laisser s'enfuir? Comme ça? C'est toi l'homme-poisson non?! Rooh on va perdre sa trace. »

      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur

      Invité








      MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Mar 19 Juin - 16:30

        × La Chasse est ouverte.
          « J'ai l'impression que tu te trompe lourdement, pauvre humaine... »
        Assis sur mon rocher, et apr_s avoir enlever l'encre de mes yeux, je regardais la pauvre Ken'Ketsu me crier dessus. Elle essayait de me faire réagir. Cependant, la scène qui se jouait devant moi était des plus drôles. En effet, tournant le dos à Oroshi, elle n'avait pas remarqué que celui-ci était entrain de s'échapper et de retourner à l'eau. Et, n'ayant pas besoin de moi, je n'allais surement pas expliquer à l'humaine qu'elle devait se retourner. Réprimant un sourire lorsque le poulpe commença à tituber en direction de l'Océan, je fus pris d'un fou rire, quasi impossible à arrêter, lorsque la pauvre vampirette se mit à crier sur l'homme-poulpe. Et mon rire, roque, se fit entendre de plus belle lorsque la pathétique humaine loupa son lancer en direction d'Oroshi. Décidément, j'avais bien fait de venir.

        Soudain, je me mis à regarder en direction de l'endroit où j'avais vu, pour la dernière fois, les deux corsaires. Et, à ma grande surprise, ils étaient encore présent. Cependant, après avoir vérifier grâce aux vibration que je pouvais ressentir, qu'ils n'étaient pas réelle, je me concentra sur la pathétique tentative de mise à l'eau de la vampirette. En effet, après avoir essayé de poursuivre l'assassin du fils de notre Kage, elle fit demi-tour en réalisant qu'elle serait perdante en cas de duel sous-marin. Puis, elle se retourna vers et m'incendia. Heureux qu'elle réalise enfin que j'étais le plus puissant, je dis:
          « Sans moi, tu es incapable de faire quoi que ce soit. Et, heureusement que tu n'avais pas b'soin d'moi. Sinon, qu'est-ce que ça aurais donné... »
        Je me mis donc à la poursuite de l'homme-poulpe. Plonger dans cette eau venimeuse me faisait pas peur. Après tout j'avais été toucher par le poison une fois et il me restait encore du temps avant que de nouveaux effets se face ressentir. J'avais donc tout le loisir de traquer celui qui allait me permettre d'être mieux vu de mon Kage. Ainsi, après avoir plongé dans cette eau peu hospitalière, je me mis à la recherche d'Oroshi. Soudain, je vis l'un de ses tentacules. Puis, le bout des autres. Il était droit devant moi. Alors, sans attendre, je réalisa l'une des techniques préférer. Le Kameha Seiken.

          « Attrape donc ça ... Presque humain ! »

      Revenir en haut Aller en bas

      Kaokane Ichi

      avatar

      Rang D




      Masculin
      Nombre de messages : 55
      Date d'inscription : 15/06/2012


      MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Mar 19 Juin - 17:45



      Alors que je prenais la fuite, j'etendais une voit non loin de moi et à peine m'étais je retourné que je me voyais pris dans une déferlante qui me faisait vasciller dans tout les sens et qui m'avait destabilisé... Comme si j'avais besoin de ca en ce moment et de me coltiner ce pot de colle et lèche botte du Mizukage. Les effets de cette technique m'avait fais plusieurs coupure... l'eau c'est tranchant alala. C'était alors que me venait une idée des plus astucieuse. Je bombarbais la zone d'encre afin de me dissimiluer au mieux... mais le fait d'avoir tournoyer et le poison et a froce de cracher... je me m'était a vomir...

      "bwaaaaaaaaaaaaarp... hips.. eh ben... pas digeste tout ca... désolé la sardine...hips !

      Toujours dans son ivresse poisonique et éthylique, je décidais d'utiliser une technique qui, a la base, était une technique le Samegawara Seiken, je ne l'utilisais pas pour foncer dans cette purée d'encre et de vomis mais simplement pour fuser et tenter de distancer mon adversaire. Chose que je faisais mais en zigzagant dans tout les sens... me rendant encore plus malade que je ne l'étais et je remettais donc une touche de bile...

      "Olalala, deja que tout est flou ca va pas arranger ma vision ah ah ah ah.... Hips!

      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur

      Gaikotsu Nanami

      avatar

      Rang C




      Féminin
      Nombre de messages : 764
      Date d'inscription : 29/07/2011


      MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Mar 19 Juin - 18:46

      A mon grand étonnement, Mesaki déplaça son popotin et se jeta à l'eau. Il était vraiment inconscient ? Ou alors il avait une confiance aveugle dans la médecine de Kiri qui n'était pourtant pas très réputée. En plus, le spécialiste était mort à la première attaque, j'aurais vraiment pas confiance à sa place ! J'allais prendre la place de Mesaki sur les rochets, j'attendrai quelques minutes qu'ils remontent à la surface et si je n'les voyais plus, je m'en retournerais au village car il fallait défendre.

      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur

      Invité








      MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Mar 19 Juin - 19:24

        × La Chasse est ouverte.
          « T'es sérieux là ?! Espèce de dégénéré congénital atrophié par le manque d'eau ! J'vais te butter !! J'vais te faire ravalé ton extrait d'naissance et lorsque j'en aurais fini avec toi, même les humains ne voudrons pas toi pour nourrir leurs putain d'animaux à la con !!! »
        J'étais, légèrement, énervé contre ce traître d'Oroshi. Non seulement il ne se laissait pas faire et m’empêchais de le rattraper en me crachant des jets d'encre dessus mais en plus, il avait le culot de me vomir dessus. C'était ignoble. Immonde même. Partout autour de moi je pouvais voir ce qu'il avait vomi et, par la même occasion, savoir ce qu'il mangeais. Evidemment, sa nourriture était surtout liquide. Ainsi, autour de moi, flottais une mare de bile et d'alcool entre coupé de petit morceau solide impossible à identifier. Et, devant inévitablement passé dedans, je sentis ces odeurs d'encore plus près. J'étais écoeuré. Surtout que, par moment, j'avais l'impression que cette mare de vomi s'infiltrait dans mes branchies.

          « C'est à cause de poisson aussi dégueulasse que toi que notre Mère la Mer est aussi mal vu... J'vais te défoncer.. »
        J'en avais marre. Et, cette fois, j'étais près à utilisé les grand moyens. Et contrairement à la fois précédente, j'irai au bout de la technique. Ainsi, après malaxé mon chakra et ajouté le Suiton, je me mis à lancer cette boule d'eau sous pression. Puis, alors qu'elle allait toucher Oroshi, le dragon s'éveilla enfin. Il était temps pour Oroshi de payer de sa vie...
          « Je ne te pardonnerais pas... »

      Revenir en haut Aller en bas

      Kaokane Ichi

      avatar

      Rang D




      Masculin
      Nombre de messages : 55
      Date d'inscription : 15/06/2012


      MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Mar 19 Juin - 19:43



      Il était décidément pot de colle et vraiment puissant ce foutu requin... je continuais ma fuite sans vraiment écouté ce qu'il pouvait dire car j'avais autre chose en tête et c'était de boire le plus vite possible car j'étais en manque. Je continuais ma course folle mais la je fut totalement surpris par l'attaque qui se rapprochait de moi et qui finissait par m'engloutir vers le fond, me rapant contre certaine parois rocheuse se trouvant dans l'océan. J' étais a moitié inconscient... poison... alcool...choque. Qu'allait il advenir, je me laissais coulé vers le fond... J'étais bien trop mal en point, il me fallait donc ruser et économiser mes forces pour une éventuelle dernière tentative de fuite. Je me laissais paraitre alors comme résigné...

      "C'est bon la sardine... tu as gagné...hips!J'suis quand meme surpris de cet archanement alors que je t'ai rendu service en tuant l'un des fils du kage non?"

      Il le laissait s'approcher, je voulais faire croire que j'étais vaincu mais j'allais jouer ma dernière carte. J'agrandissais discrètement l'un de mes plaies, pour ainsi rendre l'eau légèrement trouble de mon sang affecté...

      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur

      Invité








      MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Mar 19 Juin - 20:36

        × La Chasse est ouverte.
          « Je vais te faire regretter d'avoir tuer le fils de mon Kage... »
        J'avais volontairement choisi cet adjectif (possessif). En effet, pour ma part, il était déjà rayé des listes de Kiri et oublier de tous. Il n'était maintenant plus qu'un mort en sursis attendant le verdict de sa mort. J'étais devenu le bourreau d'une monarchie tranchante. Et sans état d'âme. Alors, tans dis qu'il débitait ses conneries sur une éventuelles bonne action de sa part, je concentra de nouveau l'attaque que j'avais utilisé. Il était presque mort et j'allais l'achevé. Rien ne m'empêchais plus de le tuer. Alors, d'un mouvement, je refis tremblé les fond - sous marin avec le Kameha Seiken. Et, lorsque je vis le dragon se précipité vers lui, un sourire malfaisant se dessina sur mes lèvres. Après tout, il avait raison. Il m'avait rendu service. Il avait tuer un obstacle à mon ascension. Et, en le tuant de mes mains, je lui offrait la délivrance suprême.
          « Tu retrouvas le fils du Kage en Enfer... gentil toutou ! »
        J'avais réussi ma mission. Il me fallait maintenant récupérer le corps de ce poulpe. Soudain, une nouvelle vague de poison arriva sur moi. Et, sans pouvoir l'empêcher, je me mis à respirer ce poison. J'étais dans de beau draps. D'ici peu de temps, j'allais peut être paralyser. Et, si personne ne me retrouve, je serai mort. Il fallait vraiment que je me dépêche.

          « Enfoiré de poisson Clown »

      Revenir en haut Aller en bas

      Kaokane Ichi

      avatar

      Rang D




      Masculin
      Nombre de messages : 55
      Date d'inscription : 15/06/2012


      MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Mar 19 Juin - 21:18



      Alors que je croyais que Mesaki allait s'approcher suffisament de moi, il refaisait son attaque qui me broyait littéralement. Je n'avais pas pu echapper à cela. Beaucoup trop faible et beaucoup trop proche pour esquiver. Alors que mon corps regagnait doucement la surface, je sentais le doux soleil me caresser la peau comme un vent doux. C'était presque aussi jouissif que l'alcool mais sans ces effets... si seulement j'avais une petite bouteille de saké... j'espère qu'il y en a la où je vais... Il avait rendu le dernier battement de coeur. Il n'avait pas eu une vie bien difficile, il vaguait de bar en bar... espérons pour lui qu'il y aura de quoi boire là où il est maintenant.

      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur

      Invité








      MessageSujet: Re: Une plage sans vie   Mar 19 Juin - 21:42

        × La Chasse est ouverte.
          « Un déserteur de moins... Un ! Et c'est bubulle qui l'a tuer ! Yeah ! Ch'ui trop puissant !! »
        J'étais tout excité. Je venais de tuer celui qui avait assassiné l'un des fils de notre Kage. Cela allait-être une jour de gloire pour moi. Les honneurs me seraient rendu et le Kage me féliciterai pour avoir eu la peau de ce Poulpe. Ainsi, je vis le corps inerte de l'homme-poulpe remonter, doucement, vers la surface. Et, alors que je le suivait de près, je vis une sphère blanche descendre vers les Abysses de la mer de Kiri. Et, après m'avoir dépasser, je la vis exploser et rependre une matière blanche tout autour. Je compris alors que même la descendance de ce criminel était perdu. Et ce n'était pas plus mal. Quel gamin aurais aimé être le fils d'un traître alcoolique. Aucun. Alors, pour que personne ne puisse jamais porter ses gènes, je refis, une dernière fois, le Kameha Seiken. Cependant, juste assez fort pour disperser cette poche blanche aux quartes coins des mers. Puis, alors que le corps de ce traître flottait, je pris une accélération sous l'eau après mettre positionné sous son cadavre. Et, en un mouvement, je pris le cadavre dans ma gueule. Seulement, mes dents étaient tellement perforante qu'elles firent explosé la poche à encre d'Oroshi. Je le pris alors uniquement sur mon épaule et me dirigea vers la plage. Voyans Nael, je me mis à dire, la gueule noir

          « Le Poulpe est mort. Nous n'avons plus rien à faire ici. »

        Revenir en haut Aller en bas

        Contenu sponsorisé








        MessageSujet: Re: Une plage sans vie   

        Revenir en haut Aller en bas
         

        Une plage sans vie

        Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

         Sujets similaires

        -
        » Trop chaud pour la plage (PV Victoire)
        » Le palais Sans-souci en Danger
        » Il n'y pas de vie sans agriculture...
        » Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
        » Elèves sans frontières, malades sans frontières
        Page 1 sur 1

        Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
        NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: [RP] Plateau de jeu :: 

         :: Océans, mers et plages
        -
        Sauter vers: