Partagez | 
 

 [F-B] L'enfance de deux loustiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité








MessageSujet: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Sam 14 Jan - 23:55


Aujourd'hui, c'était l’évènement d'Hamamatsu matsuri, une fête annuelle qui consistait à faire voler son cerf-volant tous ensemble. Bien sûr, Hinori alors âgé de 09 ans en avait un, c'est son père qui lui avait acheté. Cependant, le jeune garçon se fichait radicalement de cette fête, ce qu'il voulait c'était d'être avec son amie. Bien que jeune, le futur porteur de lame blanche était déjà amoureux, il souhaitait plaire à son amie. Il était que clair que cette histoire était enfantine, cela n'était sûrement pas un réel amour mais, Hinori souhaitait vraiment se faire remarquer. Le jeune garçon attendait tranquillement sur la grande colline proche du village. Si sa mère savait ça, il est clair qu'il serait en interdiction de sortir et qu'en plus de ça, il n'aurait plus le droit à un moindre dessert pendant plus d'un mois. Mais bon, le risque était chose courante chez un gosse de cet âge.

Le vent soufflait fort aujourd'hui, c'était parfait pour une cérémonie du cerf-volant. Le ciel était dégagé et la chaleur était présente, rien de plus normal pour un mois de satsuki (Mai). Le p'tit gars était bien réveillé, il avait veillé à bien dormir le jour précédent. Il était clair que ce rendez-vous était un véritable évènement pour le gosse qui avait sacrifié 4 mois d'argent de poche pour offrir un cadeau à son amie. Akazome, la fille qu'il aimait depuis sa tendre enfance, elle était tout pour le jeune Hinori. Le jeune garçon observait les environs... personne. Était-elle en retard ? Non, c'était lui qui était en avance. Par ennuis, le garçon se mit à dire avec un air déçu :

" Pfffff... Elle est encore en retard.. Elle fait quoi ? "

L'impatience s'installait lentement mais sûrement, l'envie de voir son amie était assez forte. Dans sa main droite, il tenait une gourmette, son prénom y était inscrit... Il avait sacrifié de son argent et de son temps pour l'obtenir et c'était son ultime cadeau. Ce cadeau était courant dans les écoles avoisinantes mais, Hinori semblait y vouer une importance quasi-abusive. Effectivement, il était née d'un amour parfait, donc l'envie d'aimer n'en était que plus forte. La qualité du bracelet n'était pas moindre sans pour autant être sublime, mieux que les gourmettes des autres enfants en tout cas.


Revenir en haut Aller en bas

Gaikotsu Nanami

avatar

Rang C




Féminin
Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 29/07/2011


MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Mar 17 Jan - 22:01


...............Je me dépêchais de gravir la grande colline à la sortie du village, c'était devenu un rendez-vous habituel pour moi et mes amis, mais cette fois c'était encore différent. Cette fois, il n'y aurait que moi et... Hinori. Je souriais en l'appercevant étendue dans l'herbe, il était déjà-là. Pourtant, j'étais moi-même en avance. J'accourue jusqu'à lui en lui adressant de grands signes.
Akazome Morioka :

« Hinori, je suis là ! »

...............Je me roulais dans l'herbe et déposais un bisous sur sa joue.
Akazome Morioka :

« Je t'ai pas fait trop attendre j'espère... Ça me fait plaisir de te voir aujourd'hui, on va faire du cerf-volant pas vrai? Je vois que tu as emmené le tiens. » Terminais-je malicieuse.

...............Je m'allongeais à plat ventre, en appuie sur mes coudes. J'adorais regarder le jolie minois à Hinori, je crois d'ailleurs que son visage était toujours aussi joyeux et lumineux, son regard toujours aussi perçant... Décidément, il me faisait craquer. Je souriais toujours bêtement devant lui, et sans retenue. J'étais amoureuse depuis toute petite mais je n'avais jamais osé lui avouer. A ce sujet, nous demeurions l'un comme l'autre silencieux et timide, c'est ce qui attribuait toute son innocence à notre relation.



Dernière édition par Aiko Mishima le Sam 4 Fév - 13:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Mer 18 Jan - 16:59

Encore en retard ! Cette fille avait le don de faire craquer le jeune Hinori, qu'importe ce qu'elle faisait, elle avait la capacité de le déstabiliser. Bien qu'énervante, intimidante, colérique, énigmatique, indiscernable, jalouse sur les bords voir même radicalement folle, le jeune garçon aimait cette fille, il l'aimait bien plus qu'il le pensait à cette époque. Malheureusement, cet amour était indescriptible au point qu'Hinori vivait de ça. Il se réveillait en y pensant, il dormait en y pensant et ainsi de suite.

Cependant, cette demoiselle n'était pas du même monde, elle ressentait sûrement pas les même choses et semblait prendre un malin plaisir à créer une adversité. Le pire étant que le Haruyo aimait cette même adversité. Alors que la demoiselle se tenait en spectacle, il espérait un peu d'aide mais... rien ! Tout en regardant abusivement son amie, Hinori se mit à dire d'un ton gamin :


" T'es encore en retard ! T'es nulleuhhh ! "

Hinori tenait de plus en plus fort la gourmette qu'il tenait toujours dans la même main. L'envie de lui offrir était présente mais, la peur l'était aussi. Le simple bisou qu'il venait de recevoir sur la joue avait le don de le rendre encore plus timide qu'habituellement, au point d'en rougir. Cette fille, le jeune Hakuyo en était décidément plus que fou. Il était toujours au même endroit, assis avec la demoiselle à ses côtés, il ne savait que dire. C'est avec un air très véloce qu'il répondit :

" Ouais ! J'ai emmené mon nouveau cerf-volant, il vole trop bien ! C'est parce que papa l'a modifié pour moi. "

Bien qu'amoureux, la nature concurrente du jeune garçon était toujours présente. Perdre contre une fille ? Hors de question ! C'est alors qu'il se leva lentement, plaça son précieux cadeau dans sa poche droite et prit son cerf-volant. Ensuite, Hinori se mit à débobiner la ficelle précieusement enroulée et démêlée la veille par sa mère.


Revenir en haut Aller en bas

Gaikotsu Nanami

avatar

Rang C




Féminin
Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 29/07/2011


MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Lun 30 Jan - 21:45


...............Je découvrais le cervolant de Hinori, il était vraiment trop beau et flambant neuf. J'étais assez jalouse pour le coup... Moi, j'avais le vieux machin que papy avait retrouvé je n'sais où, pff j'étais encore en train d'me demander comment ce truc pouvait bien voler : c'était une vraie épave ! Pour autant, je déballais mon propre cerf-volant et me vantais :
Akazome Morioka :

« Je suis sûre que le mien vole plus vite ! »

...............Et puis je commençais à courir le long de la colline pour qu'il prenne son envole. Je me retournais vers Hinori avec un petit sourire et m'arrêtais progressivement pour qu'il me rejoigne. Une fois tout proche, je m'adressais à lui d'une voix douce.
Akazome Morioka :

« Hey Hinori, tu crois que... »

...............La pluie tomba d'un coup, je m'empressais de ramasser mon cerf-volant tout en poursuivant avec ses mots :
Akazome Morioka :

« Il commence à pleuvoir, on devrait aller s'abriter là-bas. »

...............Le paysage était tout en relief, je glissais mon cerf-volant sous un bras, attrapais la main à Hinori avec l'autre et le conduisais jusqu'à une petite cavité naturelle creusée dans la montagne. Je m'assis au fond, dans l'ombre, et recroquevillais mes jambes contre mon ventre pour me réchauffer un peu. Quelques secondes sous la flotte avaient suffit à tremper nos vêtements. Ce temps était presqu'une coutume dans le pays de la foudre, une habitude, une évidence. Il fallait juste se poser là et attendre un moment que l'intemperrie passe...
Akazome Morioka :

« J'espère qu'il ne va pas y avoir de l'orage. »




Dernière édition par Aiko Mishima le Sam 4 Fév - 13:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Ven 3 Fév - 18:05

Hinori se demandait ce que la jeune demoiselle avait essayée de dire. Il était tout juste rentré dans la grotte et était un peu mouillé. Lentement, le garçon posa son cerf-volant pour ensuite tirer la cape en tissus qu'il portait. Lentement, il posa le vêtement sur son amie en disant :

" Vous êtes vraiment des chochottes, vous les filles ! Tu auras moins froid comme ça. "

Le jeune homme observa le visage de Akazome, elle était toute trempée. La mère de Hinori avait toujours exigée de la galanterie de la part de son fils, il savait donc quoi faire. Le jeune homme chercha dans sa poche afin de retrouver le tissus qu'il gardait constamment sur lui, un mouchoir. Ce mouchoir qui logiquement sert à se moucher ne servait jamais au garçon. Il était rarement enrhumé et quand c'était le cas, une tasse de chocolat chaud et HOP, le voilà en forme. Sauf qu'en retirant le mouchoir de sa poche, sa gourmette tomba au sol, aux pieds de la jeune fille. Hinori devint tout rouge et s'exprima d'une façon hésitante :

" C'est... c'est... c'est... pas à moi ! "

Pas très crédible vu que son propre nom et prénom y étaient gravés. Ce cadeau sortait d'une façon imprévue, le jeune homme ne savait pas quoi dire ni faire, il se retourna et observa la pluie.


Revenir en haut Aller en bas

Gaikotsu Nanami

avatar

Rang C




Féminin
Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 29/07/2011


MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Sam 4 Fév - 13:09


...............Les gestes d'Hinori étaient tout naturel et réconfortant, même s'ils restaient toujours un peu maladroit. Je m'empressais de ramasser l'objet qu'il avait laissé tomber. Je savais qu'il m'était destinée alors, tandis qu'il se justifiait particulièrement gêné par la situation, je l'ignorais et accrochais la gourmette autour de mon poignet. Silencieuse. Je me relevais en affichant un large sourire et déposais un baiser sur la joue du jeune garçon.
Akazome Morioka :

« Merci Hinori. » Disais-je timide. « Et d'abord, je suis pas une chochotte ! T'es trop méchant d'dire ça... » Concluais-je boudeuse.

...............Un courant d'air s'engouffra alors dans notre abri et je fronçais les sourcils en m'emmitouflais un peu plus dans son vêtement.
Akazome Morioka :

« C'est bon, ne dis rien. »

...............Je m'asseyais à nouveau, le temps n'avait pas l'air d'aller en s'améliorant, combien de temps nous faudrait-il encore rester ici?
Akazome Morioka :

« Et puis tu feras moins le malin quand t'auras chopper la crève, na ! »

...............Une silhouette surgit alors à l'entrée de la cavité et je fis un bond. Dans l'ombre, impossible de la reconnaître... plutôt costaud, un visage sombre, balafré, un air agressif. Qui était-il ?
Hyobe Onakatomi :

« Hey, les mioches, vous allez m'aider. »

...............Le vieux monsieur tombais à genoux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Sam 4 Fév - 16:35

" Pfeuh ! Un Samouraï n'a jamais froid ! Baaaka ! "

Le garçon souriait, il était incapable de cacher sa joie. La demoiselle avait acceptée son présent et cela était la plus belle chose pour lui. Ce présent scellait l'amour entre les deux jeunes êtres. Alors que tout était parfait pour Hinori, un vieil débarqua dans la crotte. Son visage faisait peur, il semblait être méchant et agressif. Cependant, le courage était de mise chez le jeune Hakuyo. Le jeune homme se mit en position de garde et s'approcha lentement du vieil homme. Il semblait mal, avait-il besoin d'aide ? Hinori resta en position de défense pour ensuite dire :

" Qui t'es ? "

Hinori n'avait jamais été très bon pour respecter les gens. C'est pourquoi, il n'hésitait pas à tutoyer le potentiel adversaire. Cet homme semblait être mal au point mais, vigilent dans l'âme, Hinori restait à sa place. Il se retourna afin d'observer brièvement sa meilleure amie. Comprenait-elle quelque chose à cette situation ? Le jeune garçon n'était pas rassuré, il préférait ne pas trop en faire mais, il était hors de question de se soumettre. Que voulait cet étranger ? La jeune Akazome avait sûrement peur, elle avait bondit juste avant... C'était la première fois que Hinori pouvait observer ce fait chez la jeune demoiselle. Cet homme n'était pas du village, c'était certain. Les étrangers étaient dangereux, c'est la maman Hakuyo qui le répétait très souvent à son jeune fils.




Dernière édition par Hinori Hakuyo le Sam 4 Fév - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Gaikotsu Nanami

avatar

Rang C




Féminin
Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 29/07/2011


MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Sam 4 Fév - 22:03


...............Le vieil homme se releva certes difficilement mais avec un regard meurtrier sur mon ami. Il lui saisit le bras, le brusquant un peu pour lui dire sur le ton de l'énervement :
Hyobe Onakatomi :

« Parles-moi meilleurs petit salopard ! »

...............Il reprit son souffle pour annoncer avec davantage de calme :
Hyobe Onakatomi :

« Ecoutes, j'ai besoin d'toi. Et d'la gamine aussi. »

...............Il se posa au sol et s'installa en tailleur, puis il commença à fumer.
Hyobe Onakatomi :

« On attend qu'ils s'éloignent et on y va, le déluge effacera nos traces. Toi la fille, tu te chargeras de porter ce coffret. » Et d'un air d'autant plus sérieux : « Ne t'avises pas de l'ouvrir. Et toi le gosse, tu m'aideras à marcher ; J'dois avouer que c'est pas facile aujourd'hui. »

...............La jambe droite de son pantalon était tâchée de sang, le vieux était sûrement blessé. Il aurait certainement été aisé de s'enfuir sans qu'il soit en mesure de nous suivre et pourtant, son air grave et autoritaire nous laissait y réfléchir à deux fois. Il reprit en sortant une liasse de sa veste :
Hyobe Onakatomi :

« J'achète vos services. Si vous m'aidez, vous aurez une liasse chacun. J'pense que c'est pas négligeable ici, quand on voit ces gens qui vivent dans des cabanes ah ah, vous aurez de quoi nourrir vos parents et vos enfants pendant au moins toute une vie. »

...............Il gratta son mégot dans la terre.
Hyobe Onakatomi :

« Alors les gosses, prêts pour l'aventure? C'est le moment d'y aller, et ne m'dites pas qu'un vrai samouraï refuserait de rendre service à un vieil homme qui en ferait la demande surtout?... » Terminait-il finalement à l'adresse d'Hinori.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Sam 4 Fév - 23:29

" C'est un ordre, n'est-ce pas ? Ce n'est pas parce que t'es plus vieux, que je t'autorise à me traiter de salopard. Méchant ! "

Le côté courageux de Hinori ne ressortait que dans les pires situations. Ce même courage venait de se faire entendre, il n'avait pas le droit d'avoir peur. La fille qu'il aimait été là, il devait la protéger. Lentement, il se dirigea vers le vieil homme puis finit par se poser contre la paroi. Il prit la pose et se mit à dire :

" T'es pas très net mais, vu que tu me mets au défis, j'accepte ! "

Aussi bête qu'un lapin un peu trop confiant pour sortir de son terrier, Hinori se mit à suivre le vieux. Il allait servir de béquille, c'était un rôle peu sympathique, même pour un enfant. Le jeune Hakuyo avait vu le sang qui était disposé sur les vêtements du vieux, était-ce son propre sang ? Hinori espérait vraiment être tombé sur un vieux lambda. Une fois dehors et une centaine de mètres réalisés, Hinori tourna sa tête vers sa camarade et se mit à questionner le balafré :

" Il y a quoi dans le coffre ? Pourquoi on n'a pas le droit de l'ouvrir ? Vous êtes un criminel ? Ou... un vieux pervers ? Fais gaffe Akazome ! "

La nature paranoïaque, indiscrète, curieuse et courageuse du futur Samouraï prenait de plus en plus le dessus. Le vieil homme ne semblait pas apprécier les enfants. Hinori s’inquiétait un peu face à adulte ayant une apparence si sanguinaire.


Revenir en haut Aller en bas

Gaikotsu Nanami

avatar

Rang C




Féminin
Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 29/07/2011


MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Dim 5 Fév - 20:53


Hyobe Onakatomi :

« La ferme, poses pas d'question. »

...............Moi aussi je me demandais ce que pouvait contenir ce coffret, il était plutôt léger. Il y avait une serrure et ce qui me rendait d'autant plus curieuse, c'était de savoir s'il était ou non fermé à clée. Mais, je crois bien que même ça, on avait pas l'droit de le savoir. Le vieil homme cachait des choses, ça on pouvait en être certain. Nous partions pour des heures de marche. Seulement après la nuit tombée, il décidait d'une halte devant une petite chaumière qui semblait abandonnée, si l'on omettait les fumées qui s'évadaient de la cheminée. Il frappa trois coups secs sur la porte, et aux regards surpris, puis doux de la propriétaire, je devinais que tout deux devaient se connaître et que cet arrêt n'était pas un hasard.
Kishi Matsunaga :

« Entrez. »

...............La femme demanda nos vêtements mouillés à moi et Hinori, puis nous prêta de grands t-shirt comme change. Elle nous servit une soupe et nous mis au lit rapidement, nous étions encore petits alors on pû dormir ensemble.
Akazome Morioka :

« T'es trop mignonne en chemise de nuit Hinori, dors bien. »

...............Les sermons des deux adultes durèrent une heure ou deux, pour conclure enfin par une nuit d'amour. On nous sortit du lit à l'aube, et nous reprenions la route avec le vieux après avoir récupéré nos vêtements secs. L'homme avait changé de look, il craignait décidément d'être repéré, mais par qui? par quoi? Courrions-nous des risques Hinori et moi? En tout cas, le vieux semblait plus cool aujourd'hui.
Hyobe Onakatomi :

« Alors, on ne dirait pas mes enfants? ah ah ! A bientôt Kishi, je reviendrai c'est promis. »

Kishi Matsunaga :

« Tu dis ça chaque fois... et combien de temps devrais-je t'attendre ce coup-ci? Toujours en vadrouille.... Un jour, je ne serai plus là pour te sauver la mise. Le pire c'est que t'impliques c'est enfants ! T'imagines si... »

Hyobe Onakatomi :

« N'ai pas peur pour moi surtout ! » La coupa-t-il. « Allons-y les gosses, on risque de louper l'bâteau si on traîne. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Dim 5 Fév - 21:32

" Pfeuh ! T'es bête Akazome-chan ! En plus, tu prends toute la place ! "

La nuit fut courte et agréable pour les deux enfants. Malgré quelques tensions pour avoir plus de couverture, Hinori avait relativement bien profité de son sommeil. Cette disparition était sûrement au centre des polémiques du village. Pourtant, le jeune garçon était bien, il n'était plus trop inquiet. Pour tout dire, ce voyage vers l'inconnu était l'occasion d'en savoir plus sur l'autre. Le matin, le départ fut soudain. Une fois habillé et capable de reprendre la route, les deux enfants attendirent à la porte. Les deux adultes parlèrent et finalement, il fut l'heure de partir. Tout en s'éloignant, Hinori se mit à lever la main et à crier :

" Au-revoir Onesan (grande soeur) !!! Merci pour tout !! "

Les minutes passèrent et les jambes fatiguaient au fil des minutes. Ce voyage était long, bien trop long. Les enfants étaient plus fragiles mais, trop apeurés pour s'en plaindre. Même si au fond, le vieil homme était de plus en plus attachant et semblait exprimer une certaine compassion envers les deux gosses. N'était-ce qu'une impression de la part de Hinori ? Impossible de le définir. Tout en marchant, le futur Samouraï s'exprima :

" C'est quand qu'on arrive ? C'est chiant de marcher ! Et puis, j'vois toujours pas la mer ! Kishi-chan est plus gentille ! "

Capricieux ? Un peu mais, c'était normal pour un enfant de tester les limites de l'adulte. C'est dans cet optique que Hinori évoluait. Il était préférable de tâter l'obscurité afin de mieux trouver la lumière. C'était sûrement le seul côté mature du jeune garçon.

" Sale gosse ! On arrive bientôt, t'es pas très courageux pour un Samouraï ! "

Hinori comprit que ceci était un défis, il reprit le voyage avec une détermination enviable. Une fois au port, le vieil homme se mit à regarder à droite puis à gauche d'une façon répétitive. Il semblait attendre quelqu'un, ce coffre avait sûrement un rapport. Deux hommes firent une entrée lente, ils prirent le coffre des mains de Akazome et s'approchèrent du vieil homme. D'une voix peu attirante, le brun se mit à dire :

" Yosh ! Merci le vieux ! Bon, ta prochaine mission est.... "

" J'arrête de vous servir, déso... "

Sans même se justifier, le "mafieux" brun lui frappa au ventre à l'aide de sa jambe droite avant qu'il puisse terminer sa phrase. Hyobe s'écroula au sol. Pourquoi faire cela ? Ils semblaient dangereux... C'était donc ça le monde de dehors ? Et ce bateau, où était-il ? Était-ce un mensonge de la part du vieux ? Hinori se mit à tenir la main de son amie pour ensuite s'élancer sur le vieil homme. Tout en regardant ses adversaires, il cria :

" LAISSEZ LE !!!! "



Revenir en haut Aller en bas

Gaikotsu Nanami

avatar

Rang C




Féminin
Nombre de messages : 764
Date d'inscription : 29/07/2011


MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Lun 6 Fév - 22:08


...............De même qu'Hinori, je décidais de prendre la défense du vieux et me hâtais à l'attaque d'un des deux lascars avec une barre de fer que je ramassais au sol dans l'instant. Il la bloqua sans aucune difficulté et me pris à la gorge.
Shin Abunoro :

« Fais pas la maline petite. Hein?! »

...............La brume tomba d'un coup et surpris tout le monde. BAAAAAAM! BAM! BAAM !! Des coups se firent ressentir, des cris se firent entendre. Le vilain avait relâché sa prise et soudain, une voix encore inconnue se fit entendre.
Maya Ikunabe :

« Hyobe, ça va? T'as pris un sacré coup l'ami, accroches toi. »

Jun Amari :

« J'ai récupéré le coffre, on fait quoi des gosses? Que font-ils là d'abord? »

Hyobe Onakatomi :

« Ils vont assurer ma couverture sur l'embarcation. »

Maya Ikunabe :

« Bien vue Hyobe, car je sais pas si le boss te l'a dit mais nous on reste à terre. »

Hyobe Onakatomi :

« Je sais... C'est pour cette raison que j'ai cherché une alternative. »

Jun Amari :

« Bon assez parlé, venez par-là ! Le bâteau va bientôt quitter le port et il serait plus discret de vous mêler à la foule pour monter à bord... Tiens prends ça Hyobe. Et ça, c'est un bon remède. »

...............Nous progressions dans la brûme sur une centaine de mètres, avant de nous joindre finalement au groupe de passagers sur le quai. La brume se dissipa peu à peu... Je baissais la tête pour m'apercevoir que mes chaussures étaient tâchées de sang, et l'air de rien je les trempais dans une flaque pour essayer de les nettoyer un peu. J'avais dû marcher dans le cadavre de l'un des mercenaires ; et cette idée était assez "répugnante" en fait. Les deux amis du vieux avaient déjà disparu, sans même que je prenne conscience de leur départ. Ils étaient d'une discrétion étonnante décidemment.
Akazome Morioka :

« On va où? »

Hyobe Onakatomi :

« Au pays du feu ! Nous... nous allons passer des vacances au pays du feu. Vous verrez les enfants, ça va être super ! D'autant plus que vous reverrez vos cousins, tâchez de vous amusez surtout. Ah ah! » Annonça-t-il en ajustant ses lunettes de soleil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité








MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   Lun 6 Fév - 22:39

" C'est un peu loin quand même ! Papa et maman ne vont pas être contents. Et puis, le pays du feu, c'est dangereux ! Maman a dit qu'en dehors de Shuutei, père Eikichi ne pouvait rien pour nous. "

Le jeune Samouraï regarda le large, il n'aimait pas trop ça. Il s'éloignait de sa maison au fil des secondes et, il avait peur de ne jamais y retourner. Sa mère, son père et son village, Hinori ne voulait pas perdre tout ça, il aimait sa vie. Cependant, le courage était là car, il n'essayait pas de faire demi-tour, il était intrigué et curieux de découvrir l'interdit. Alors que le garçon observait à gauche et droite d'une façon constant, le vieil homme se mit à le narguer :

" Encore le Samouraï-trouillard qui parle. Et ben, Shuutei est dans de beaux draps avec des protecteurs comme ça AH AH AH ! "

Le vieil homme semblait s'attacher aux enfants, n'était-ce qu'une impression ? Ceci, le vieux était le seul à le savoir. En tout cas, Hinori trouvait tout ça louche, cette histoire était vraiment étrange. Un bateau pour un simple coffre ? C'était tout de même exagéré, il aurait pu prendre une barque ! Le jeune garçon se dirigea vers son amie et se mit à lui dire à voix basse :

" Il est quand même étrange ce type. Tu penses qu'il veut quoi ? En plus, il ne dit rien sur sa mission. J'espère qu'il n'y aura pas de méchants au pays du feu, il semble pas très fort le vieux ! "

" T'ES PAS TRÈS DISCRET POUR UN SAMOURAÏ !! Sale gosse... "

Après quelques heures, le large finit par s'effacer pour laisser place à un horizon magnifique. Était-ce le pays du feu ? Une fois au port, le vieil homme semblait être préoccupé, cet endroit était-il si dangereux ? Et ses copains, il étaient où ? Hinori ne sentait pas très protégé mais, il ferrait son possible pour protéger son amie.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: [F-B] L'enfance de deux loustiques   

Revenir en haut Aller en bas
 

[F-B] L'enfance de deux loustiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NARUTO SHIPPÛDEN RPG :: Archive NOR :: Le monde-
Sauter vers: